Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
-130€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
269 €

 

 Johann Christian Bach (1735-1782)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Johann Christian Bach (1735-1782)   Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty2017-12-21, 11:05

Voici cet opéra dont on parlait ci-dessus : Amadis de Gaule, qui est d'ailleurs le dernier des opéras de J.C. Bach.



https://www.youtube.com/watch?v=VVjddgxjsEM

Après écoute, cet opéra a beau être en français, je n'ai rien compris à l'action sinon un mot par-ci par-là...

Il s'agit d'un opera-seria sur un livret de Quinault qui se passe quelque part dans l'antiquité. La musique peut à mon avis se rapprocher un peu de celle de Gluck. Les récitatifs sont "accompagnato" par l'orchestre, mais même dans les récitatifs on ne comprend rien. Ce n'est a priori pas un opéra que j'écouterai en boucle...
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6446
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Johann Christian Bach (1735-1782)   Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty2020-04-27, 16:27

Lucio Silla, je connaissais la composition de Mozart (enfin de nom parce que je ne l'ai jamais ni vue ni écoutée) mais je ne savais pas qu'il y avait une autre version par ce compositeur.

Je viens d'écouter cet extrait que j'aime beaucoup !


https://www.youtube.com/watch?v=uCRR7tptip4

On parlait ailleurs de ce contre-ténor argentin : https://www.youtube.com/watch?v=ghypBMaEgWU

Un description de l'oeuvre sur  Avant scène opéra et ODB Opéra

Une oeuvre de jeunesse de Mozart ...
"Voilà pourquoi on y a toujours cherché les prémisses d’un futur glorieux, mais en même temps les signes d’une fraîcheur juvénile, d’une candeur lumineuse, éclatante sous la lourde atmosphère antiquisante imposée par le livret.

https://www.youtube.com/watch?v=c-15gt-R3wI
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Johann Christian Bach (1735-1782)   Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty2021-07-25, 19:40

Ses concertos pour piano n'ont rien à voir avec ceux son éminent père Jean-Sébastien, ni d'ailleurs de ceux de son frère Carl-Philipp-Emmanuel.


Jean-Chrétien est beaucoup plus proche de Mozart !



https://www.youtube.com/watch?v=FkBMg7hSld4
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Johann Christian Bach (1735-1782)   Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty2021-07-28, 20:29

joachim a écrit:
Ses concertos pour piano n'ont rien à voir avec ceux son éminent père Jean-Sébastien, ni d'ailleurs de ceux de son frère Carl-Philipp-Emmanuel.

Je parlais des concertos de maturité, avec numéro d'opus (opp. 1, 7, 13 et 14) Wink

Il existe un ensemble de 6 concertos de jeunesse (C 68 à 73), datés d'environ 1754, J.C. Bach avait donc 19 ans. Là, l'influence du grand frère C.P.E Bach se fait sentir !

Voici le dernier de ces 6 concertos, en fa mineur, C 73



https://www.youtube.com/watch?v=npYZT3nRr0s

Commentaire

Bien que Johann Christian Bach soit surtout connu aujourd'hui comme compositeur d'opéras et de symphonies, ses premières œuvres à grande échelle étaient des concertos pour clavier. En fait, les seules œuvres incontestablement authentiques qui datent d'avant son déménagement en Italie en 1754 sont les cinq concertos en partition autographe qui sont maintenant reliés ensemble (P 390) à la Bibliothèque d'État de Berlin. Étant donné que ces manuscrits ont été inclus dans la liste de succession de Carl Philipp Emanuel Bach à sa mort en 1788, on suppose que les œuvres ont été composées avant le départ de Christian pour l'Italie, et très probablement après qu'il soit venu vivre à Berlin avec son demi-frère aîné après leur mort du père en 1750.

Ceux qui ont une certaine connaissance des concertos pour clavier de jeunesse de Bach peuvent être quelque peu surpris de constater, cependant, que le volume des premiers concertos contient non seulement les cinq œuvres qui composent le manuscrit autographe P 390 mais aussi un sixième concerto (CETTE VIDÉO) . Cette œuvre, en fa mineur, a une tradition manuscrite relativement étendue et confuse, et n'a pas toujours été acceptée comme authentique. Ce concerto en trois mouvements existe en trois exemplaires du XVIIIe siècle trouvés à Berlin-Ouest, Leipzig et Weimar. La copie de Leipzig, la seule source qui semble à l'origine avoir été attribuée à Christian, est également le seul manuscrit pour lequel le copiste a été identifié comme un proche du prétendu compositeur. L'attribution généralisée à Emanuel aurait été un résultat compréhensible de la liste Breifkopf de 1763, qui à son tour pourrait survenir lorsqu'un copiste, recevant la partition d'Emanuel, a supposé qu'il s'agissait de son propre travail. Qu'Emanuel ait révisé le concerto en fa mineur au cours des leçons de composition de Christian, ou afin de l'utiliser pour mériter ses attentions, ce concerto est particulièrement important car il représente un ajout substantiel aux premières œuvres survivantes du plus jeune fils de Bach et confirme en outre les premières relation musicale étroite avec son frère aîné Emanuel.



J.C. Bach en Italie

Johann Christian Bach a appris à jouer des instruments à clavier et de la théorie musicale par son père Jean-Sébastien dès son plus jeune âge. Mais depuis la mort de son père en 1750, alors que Johann Christian n'avait que quatorze ans, son enseignement de la composition et des instruments à clavier a été poursuivi par son demi-frère aîné Carl Philipp Emanuel à Berlin. J. C. Bach a étudié à Berlin, entrant en contact avec le style italien à l'opéra local ; il en tomba amoureux et vint en 1754 en Italie, d'abord à Bologne puis à Milan.

En Italie, il trouva un mécène influent dans le comte Agostino Litta, qui le présenta à son professeur Padre Martini. Sa phase italienne a été dominée par la composition de musique d'église latine. En outre, il s'est converti au catholicisme en 1760, vraisemblablement pour augmenter ses chances d'obtenir un poste permanent, bien que cela ait gravement tendu ses relations avec Carl Philipp Emanuel.

En 1760, il fut nommé organiste adjoint à la cathédrale de Milan et en 1761 nommé maître de chapelle à l'église Santa Maria di Caravaggio. Pendant son séjour en Italie, à côté de la musique sacrée, il s'est également tourné vers l'opéra, qui est devenu l'un de ses genres les plus importants. Il a rapidement commencé à écrire des airs et des ouvertures pour les œuvres d'autres compositeurs et a rapidement acquis une réputation pour son travail d'opéra plutôt que pour sa musique d'église. Son premier opéra Artasere a fait ses débuts en 1760 à Turin, tandis que son deuxième et le plus célèbre opéra Catone in Utica a été joué pour la première fois en 1761 à Naples. Il quitte l'Italie à l'été 1762 après sa nomination de maître de musique de la Reine Sophie Charlotte à Londres
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Johann Christian Bach (1735-1782)   Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty2021-08-02, 19:10

6 symphonies pour instruments à vent (1782) Là nous sommes très proches des divertimentos pour vents de Mozart Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 185465



https://www.youtube.com/watch?v=rKUZcvqHXqU


00:00 Symphony No. 1 in E flat major: Allegro - Andante - March - Allegro assai
10:51 Symphony No. 2 in B flat major: Allegro - Larghetto - March - Rondeau
20:17 Symphony No. 3 in E flat major: Allegro - Andante - Menuetto - Presto
31:04 Symphony No. 4 in B flat major: Allegro - Largo - March - Cotillion
39:52 Symphony No. 5 in E flat major: Allegro - Andantino - Menuetto - Allegro assai
51:09 Symphony No. 6 in B flat major: Allegro - Andante - Grazioso - Allegretto
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Johann Christian Bach (1735-1782)   Johann Christian Bach (1735-1782) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Christian Bach (1735-1782)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: