Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Don Carlos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Don Carlos   Mer 19 Sep - 20:40

Don Carlos, ou dans sa version italienne Don Carlo, est un opéra en cinq actes de Giuseppe Verdi, sur un livret de Joseph Méry et Camille du Locle, d'après la pièce de Friedrich Schiller, écrite en 1805. Don Carlos fut créé le 1er mars 1867 à l'Opéra de Paris.

Personnages

Philippe II, roi d’Espagne (basse)
Don Carlos, infant d’Espagne (ténor)
Rodrigue, marquis de Posa (baryton)
Le Grand Inquisiteur (basse)
Un moine (basse)
Élisabeth de Valois (soprano)
La princesse Eboli, sa dame d’honneur (mezzo-soprano)
Thibault, page d’Élisabeth de Valois (soprano)
La comtesse d’Aremberg (rôle muet)
Le comte de Lerme (ténor)
Un héraut royal (ténor)
Une voix d’en haut (soprano)
'Députés flamands (basses)
Inquisiteurs (basses)

Différentes versions

Version originale (1866) : Composée en français, elle comprend cinq actes sans ballet.
Version de Paris (1867) : Verdi ajoute un ballet à la version originale et effectue diverses coupures afin de maintenir la durée de l’œuvre.
Version de Milan (1884) : Verdi supprime l’acte I et le ballet ; en outre, il remanie une grande partie de l’œuvre conformément au livret révisé par Du Locle et traduit en italien.
Version de Modène (1886) : Dans cette version, l’œuvre retrouve l’acte I ; il s’agit d’une version hybride entre les versions de 1867 et de 1884. Il semble que Verdi n’ait pas participé à ce remaniement.

Acte I

L'action se passe en 1559 dans la forêt de Fontainebleau, durant la négociation de la paix entre la France et l'Espagne : aux termes du traité, l'Infant d'Espagne, Carlos, épousera Elisabeth de Valois, la fille du roi de France, Henri II.

Afin de rencontrer sa fiancée, Carlos est venu incognito en France : au cours d'une chasse organisée par le roi, il croise Elisabeth, accompagnée de son seul page Thibault, alors qu'elle s'est égarée. Sous prétexte de l'aider à retrouver le château, Carlos l'aborde et la conversation s'engage entre eux. Elisabeth lui parle de son prochain mariage et de ses craintes quant au fait d'épouser un homme qu'elle n'a jamais vu. Afin d'apaiser ses inquiétudes, Carlos lui montre alors une miniature représentant l'Infant d'Espagne; à la vue du portrait, Elisabeth reconnait son interlocuteur et un duo passionné réunit les deux futurs époux, duo vite interrompu par l'arrivée de l'ambassadeur d'Espagne en France : ce dernier vient en effet annoncer la décision du roi d'Espagne, Philippe II, qui est veuf, d'épouser lui-même Elisabeth.

Cette nouvelle fait la joie des membres de la suite de l'ambassadeur, mais attriste les deux jeunes gens.

Acte II

Premier tableau : Dans le cloître du monastère de Yuste en Estrémadure.

Un moine est en train de prier près du tombeau de l'Empereur Charles Quint, tandis que d'autres frêres psalmodient dans la chapelle.
Carlos, venu rechercher en ces lieux un apaisement à son chagrin, croit reconnaître la voix de Charles Quint, son grand-père, dans celle du moine en train de prier.

Sa méditation est interrompue par l'arrivée de son ami Rodrigue, marquis de Posa : celui-ci rentre des Pays-Bas où il a été témoin des excès de l'occupation espagnole; il adjure l'Infant d'user de son influence auprès du Roi en faveur des Flamands. Carlos, de son côté, lui confesse son amour pour la Reine, sa belle-mère. Rodrigue lui conseille de s'éloigner de la cour et de partir aider les Flamands. Au moment de se séparer, les deux hommes se jurent une amitié éternelle.

Deuxième tableau : Dans les jardins du monastère.

Les dames de la Cour devisent gaiement. La princesse Eboli, aussi belle qu'intrigante, commence à chanter une chanson. Rodrique profite de cette réunion pour remettre à la Reine une lettre de sa mère (Catherine de Médicis), lettre à laquelle est joint un billet de Carlos. Il supplie ensuite la Reine d'accorder une entrevue à ce dernier. Celui-ci paraît et s'enflamme mais Elisabeth lui rappelle que, désormais, elle est sa mère. Désespéré, Carlos s'en va.

Le Roi arrive, entouré de courtisans; il s'étonne de voir la reine seule, ce qui est tout à fait contraire à l'étiquette : il décide alors de chasser de la cour d'Espagne la dame d'honneur d'Elisabeth, la comtesse d'Aremberg, qui aurait dû tenir compagnie à la Reine. Cette dernière s'efforce alors de consoler l'exilée.

Rodrigue profite de cette entrevue avec le Roi pour plaider la cause des Flamands.

Sensible à la franchise du marquis, le roi se laisse aller à des confidences : soupçonnant une intrigue entre son fils et sa femme, il demande au marquis ne pas les perdre de vue, et lui conseille de se méfier du Grand Inquisiteur.

Acte III

Premier tableau : De nuit, dans les jardins de la Reine.

Carlos lit une lettre qui lui donne rendez-vous à minuit. Apercevant une femme masquée qu'il croit être la Reine, il se précipite vers elle et déverse des paroles enflammées. Mais il s'aperçoit que c'est la princesse Eboli; se rendant compte de sa méprise, Carlos ne peut cacher sa déception à la princesse qui jure alors de se venger. Rodrigue tente de la calmer mais en vain. Elle s'en va d'un air menaçant. Le marquis conseille alors à Carlos de lui remettre les papiers compromettants qu'il pourrait avoir en sa possession.

Deuxième tableau : Devant la cathédrale.

Le Roi, la Reine, la cour, le clergé et le peuple sont assemblés : des hérétiques condamnés par l'Inquisition vont être brûlés.

Une délégation de députés flamands, avec Carlos à sa tête, interrompt cette exécution : les députés demandent au Roi de bien vouloir écouter leur supplique. Mais Philippe les fait arrêter; Carlos, indigné, tire l'épée contre son père, ce qui lui vaut de se faire arrêter par son ami Rodrigue. Le cortège royal repart, tandis que monte la flamme du bûcher.

Acte IV

Premier tableau : à l'aube, dans le cabinet du roi.

Philippe II est plongé dans la tristesse de ne pas être aimé de sa femme, lorsqu'on annonce l'arrivée du Grand Inquisiteur : le roi l'a fait venir afin de lui demander s'il peut condamner son fils à mort pour s'être rebellé contre lui; le Grand Inquisiteur lui répond par l'affirmative, et, en contrepartie, réclame au roi la vie de Rodrigue, pour ses idées subversives. Mais Philippe refuse.

Arrive la Reine qui demande justice pour le vol d'un écrin. Philippe le lui tend, l'ouvre et oblige la Reine à reconnaitre le portrait de Carlos sur un médaillon et, devant l'accusation d'adultère, Elisabeth perd connaissance.
A l'appel du Roi accourent Rodrigue et la Princesse Eboli.

Tandis que Philippe regrette ses soupçons, la princesse avoue à la Reine avoir volé elle-même l'écrin pour la faire accuser d'adultère. Elisabeth lui laisse choisir entre le couvent et l'exil.

Second tableau : en prison.

Rodrigue rend visite à Carlos en prison : il lui avoue qu'il est un homme menacé après que l'on ait découvert chez lui les documents compromettants que lui avait remis Carlos. Deux hommes pénètrent alors dans la cellule; l'un a une tenue d'inquisiteur; l'autre tue Rodrigue d'un coup d'arquebuse; en expirant, Rodrigue confie à Carlos qu'Elisabeth l'attend le lendemain au couvent de Yuste.

Le Roi, escorté du Grand Inquisiteur et des princes, arrive pour délivrer son fils, mais celui-ci le repousse; on entend sonner le tocsin et le peuple envahit la prison pour délivrer l'Infant. Mais l'intervention du Grand Inquisiteur décourage le peuple, qui finalement se rallie au Roi.

Acte V

Dans le couvent de Yuste, Elisabeth est en train de prier devant le tombeau de Charles Quint, lorsque Carlos vient lui annoncer son départ pour les Flandres. Ils se disent adieu, au moment où arrive le Roi, accompagné du Grand Inquisiteur : celui-ci veut faire arrêter l'Infant qu'il soupçonne de vouloir soutenir les Flamands. Don Carlo se défend.
A ce moment, un moine arrive : il porte la couronne royale et entraine Carlos dans les profondeurs du cloître; le Roi et tous ceux présents sont frappés de stupeur en ayant cru reconnaître l'empereur défunt.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Mer 19 Sep - 20:43

Aujourd'hui je me suis acheté la version avec cette distribution:

Philippe II, roi d’Espagne :Nicolaï Ghiaurov
Don Carlos, infant d’Espagne; Carlo Bergonzi
Rodrigue, marquis de Posa: Dietrich Fischer DIeskau
Le Grand Inquisiteur: Martti Talvela
Un moine : Tugomir Franc
Élisabeth de Valois: Renata Tebaldi
La princesse Eboli, sa dame d’honneur : Grace Bumbry
Le comte de Lerme : Kenneth Mac Donald

Orchestre Royal de la maison de l'opéra ( Covent Garden )
Chef: Sir G. Solti
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean



Nombre de messages : 6297
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Mer 19 Sep - 21:24

Ah la superbe version que j'avais en microsillon!
Superbes voix..le duo Philippe II et le grand inquisiteur impressionnnant!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Ven 28 Sep - 22:44

Pas mal mais sans plus
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean



Nombre de messages : 6297
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Ven 28 Sep - 23:36

Snoopy a écrit:
Pas mal mais sans plus

Sans plus !! qui a fait mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 1:07

un peu de son les z'enfants ?

Beeen même moi qui n'aime pas l'opéra, je me laisse embarquer alors Jean doit avoir raison Laughing

Ceci dit, définitivement je préfère la musique instrumentale en classique parce qu'après trois titres j'en ai déjà marre.

Carlo, il sommo imperatore

Io l'ho perduta

È lui! Desso! L'infante

Dio che nell'alma infondere

Sotto ai folti immensi abeti

Nel giardin del bello

La Regina!

Che mai si fa nel suol

Carlo, ch'è in nostro amore

Io vengo a domandar grazia

Perduto ben, mio sol tesor

Il Re! Perché solo la Regina?

Non pianger mia compagna

Restate! Presso alla mia persona

O Signor di Fiandra

Quest'è la pace

Et tous les suivants vous pouvez aller les chercher

ICI

parce que je fatigue là LOL

Il faut cliquer sur le titre et non pas sur mp3.

Tous ces titres sont sous licence creative commons, c'est à dire que vous pouvez les télécharger pour votre usage personnel mais pas en faire un usage commercial.

Interprété par :

Orchestra Sinfonica della Rai diretta da Fernando Previtali, 1951
Rossi-Lemeni, Sciutti, Caniglia

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 8:18

Intéressant, merci
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 18:40

Snoopy a écrit:
Aujourd'hui je me suis acheté la version avec cette distribution:
Philippe II, roi d’Espagne :Nicolaï Ghiaurov
Don Carlos, infant d’Espagne; Carlo Bergonzi
Rodrigue, marquis de Posa: Dietrich Fischer DIeskau
Le Grand Inquisiteur: Martti Talvela
Un moine : Tugomir Franc
Élisabeth de Valois: Renata Tebaldi
La princesse Eboli, sa dame d’honneur : Grace Bumbry
Le comte de Lerme : Kenneth Mac Donald

Orchestre Royal de la maison de l'opéra ( Covent Garden )
Chef: Sir G. Solti

Citation :
Snoopy a écrit:
Pas mal mais sans plus

Jean a écrit :
Sans plus !! qui a fait mieux?

C'est vrai que la distribution semble pourtant bien intéressante ... Snoopy fait peut-être une overdose d'opéras Wink

J'aime vraiment beaucoup cet opéra et je comptais bien me l'offrir prochainement dans la version française mais cette distribution me tente vraiment ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 19:09

Si Ghiaurov est sans doute un grand Philippe II, René Pape et Ferruccio Furlanetto ont également une excellente réputation dans ce rôle. A suivre
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 19:31

Même s'il ne fait pas l'unanimité, j'aime beaucoup aussi le Philippe II de José Van Dam ...
J'ai enregistré la diffusion télévisée de la production du Chatelet et j'aime beaucoup (sauf l'Eboli de W Meier). Le duo Philippe II/Posa (Hampson) de l'acte II reste un de mes moments préférés.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 19:32

Bel Canto a écrit:
J'aime vraiment beaucoup cet opéra et je comptais bien me l'offrir prochainement dans la version française mais cette distribution me tente vraiment ... Rolling Eyes

Si tu en veux une copie...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 19:35

Snoopy a écrit:
Bel Canto a écrit:
J'aime vraiment beaucoup cet opéra et je comptais bien me l'offrir prochainement dans la version française mais cette distribution me tente vraiment ... Rolling Eyes

Si tu en veux une copie...

C'est très gentil ... mais j'aime bien les belles pochettes avec les livrets, et tout, et tout !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 19:44

Bel Canto a écrit:
Même s'il ne fait pas l'unanimité, j'aime beaucoup aussi le Philippe II de José Van Dam ...

Van Dam est baryton. Son Philippe II est pas mal mais une vraie basse comme Ghiaurov, Furlanetto, Ramey ou Pape c'est quand même mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 20:03

calbo a écrit:
Bel Canto a écrit:
Même s'il ne fait pas l'unanimité, j'aime beaucoup aussi le Philippe II de José Van Dam ...

Van Dam est baryton. Son Philippe II est pas mal mais une vraie basse comme Ghiaurov, Furlanetto, Ramey ou Pape c'est quand même mieux.

Wink c'est vrai qu'il est baryton et pas vraiment "verdien" en plus ... simplement j'apprécie énormément son implication dans le rôle. La première fois que j'ai regardé de l'opéra à la télévision, c'était dans la version italienne lors de son retour au TRM de Bruxelles, sous l'ère Gérard Mortier. J'ai été sous le charme de Van Dam et cela ne s'est jamais démenti ... ceci explique cela sans doute Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 20:05

Elle est amoureuse! Elle est amoureuse! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 20:12

Snoopy a écrit:
Elle est amoureuse! Elle est amoureuse! Laughing

Embarassed (ne le répète surtout pas ... mais mon préféré reste quand même Samuel Ramey ! I love you )

Amoureuse de l'opéra, ça oui sûrement et depuis longtemps mais comme j'aime aussi beaucoup la comédie, je crois qu'il m'arrive souvent de préférer des chanteurs bon comédiens à de très bons chanteurs tout court (ce qui n'est pas le cas des artistes cités par Calbo, je précise !).
Et Van Dam, sur une scène, c'est quelque chose, je vous le certifie !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 20:13

Bel Canto a écrit:
je crois qu'il m'arrive souvent de préférer des chanteurs bon comédiens

C'est vrai que l'un ne va pas sans l'autre pour donner "vie" au personnage et c'est mieux quand le chanteur possède ces deux qualités.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 29 Sep - 21:13

C'est à Van Dam que je dois d'être tombée dedans mais je le préfère dans Mozart par exemple (excepté dans le Sarastro qu'il concéda à Karajan en 79) plutôt que dans certains Verdi comme Don Carlo. Et je préfèrerai toujours un Ghiaurov, un Furlanetto ou un Pape qui sont autant comédiens que chanteurs ce qui s'entend aussi au disque, nous en avons déja parlé je crois Bel Canto.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Ven 5 Oct - 1:22

calbo a écrit:
C'est à Van Dam que je dois d'être tombée dedans mais je le préfère dans Mozart par exemple (excepté dans le Sarastro qu'il concéda à Karajan en 79) plutôt que dans certains Verdi comme Don Carlo. Et je préfèrerai toujours un Ghiaurov, un Furlanetto ou un Pape qui sont autant comédiens que chanteurs ce qui s'entend aussi au disque, nous en avons déja parlé je crois Bel Canto.

Autant de bonheurs liés à tous ces noms ... je te rejoins Calbo !
(j'avoue, je ne connais pas bien Pape ... aie, aie, aie ... mais je promets que je vais chercher à découvrir !!!)
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Ven 5 Oct - 6:05

Bel Canto a écrit:

(j'avoue, je ne connais pas bien Pape ... aie, aie, aie ...

Tu ne connais pas Benoit XVI? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Don Carlos   Ven 5 Oct - 8:41

Bel Canto a écrit:
calbo a écrit:
C'est à Van Dam que je dois d'être tombée dedans mais je le préfère dans Mozart par exemple (excepté dans le Sarastro qu'il concéda à Karajan en 79) plutôt que dans certains Verdi comme Don Carlo. Et je préfèrerai toujours un Ghiaurov, un Furlanetto ou un Pape qui sont autant comédiens que chanteurs ce qui s'entend aussi au disque, nous en avons déja parlé je crois Bel Canto.

Autant de bonheurs liés à tous ces noms ... je te rejoins Calbo !
(j'avoue, je ne connais pas bien Pape ... aie, aie, aie ... mais je promets que je vais chercher à découvrir !!!)

As tu vu The magic flute de Branagh? C'est René Pape qui y chante Sarastro. Il est d'ailleurs exceptionnel dans ce rôle et il faut bien reconnaitre qu'il domine le cast sans peine. Mais il chante aussi pas mal de Wagner et quelques Verdi dont Philippe II dans Don Carlo
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Don Carlos   Sam 6 Oct - 1:09

calbo a écrit:

As tu vu The magic flute de Branagh? C'est René Pape qui y chante Sarastro. Il est d'ailleurs exceptionnel dans ce rôle et il faut bien reconnaitre qu'il domine le cast sans peine. Mais il chante aussi pas mal de Wagner et quelques Verdi dont Philippe II dans Don Carlo

J'ai voulu l'acheter mais quand j'ai vu le prix du DVD Shocked
J'ai préféré m'offrir Simon Boccanegra ... les fêtes de fin d'année approchent ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don Carlos   Aujourd'hui à 6:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Don Carlos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: