Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez
 

 Musique et pédagogie

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21007
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Musique et pédagogie Empty
MessageSujet: Musique et pédagogie   Musique et pédagogie EmptyMer 4 Oct - 9:52

Le Kantor de Leipzig a consacré de nombreuses petites compositions à l'éducation de ses enfants. Ces petites pièces en contrepoint sont de difficultés variables, mais abordent autant les difficultés techniques du clavier que les difficultés musicales.

Petits préludes et fugues
Le petit livre d'Anna Magdalena BACH
Inventions à deux et trois voix
Le Clavier bien tempéré

Mozart n'a pas directement écrit de pièces pour la jeunesse, mais ses propres compositions d'enfant pourraient fort bien servir de pièces éducatives.

Menuett KV 1 (1e) [1764]
Menuett KV 2 [1762]
Allegro KV 3 [1762]
Menuett KV 4 [1762]
Menuett KV 5 [1762]
Allegro KV 9a [1764 ?]
Klavierstück (Pièce de piano) KV 33B. Cette petite pièce est devenue célèbre grâce le film de Milos Forman Amadeus)
Menuett KV 61 g II [1770]
Menuett KV 94 [1769]
Das Londoner Notebuch (Le carnet musical de Londres) KV Anhang 109 B Nr. 1 [1764]. Il s'agit d'un carnet musical du tout jeune Mozart, avec des compositions simples et variées.

Robert Schumann a composé un recueil de pièces pour la jeunesse qui ont été souvent reprises dans les recueils des méthodes de piano, ainsi que quelques "sonates pour la jeunesse" beaucoup moins connues.

Album für die Jugend (Album pour la jeunesse), op. 68
Klaviersonaten für die Jugend (Sonates pour la jeunesse), op. 118
On peut aussi conseiller à tous les musiciens de suivre ses petits conseils écrits à la fin de chacune des éditions de l'Album pour la jeunesse. Rappelons aussi que Schumann vénérait Bach et estimait que connaître le Clavier bien tempéré de Bach est un gage de qualité pour tous les pianistes.


Inspiré par Schumann, le compositeur russe composa lui aussi un album pour la jeunesse en 24 pièces faciles.

Album pour la jeunesse, op. 39


Les 6 pièces pour enfants de Claude Debussy sont en réalité des pièces difficiles à bien interpréter, requérant une technique difficilement maîtrisable par un jeune pianiste. La première pièce du recueil Docteur Gradus ad Parnassum (pastiche impressionniste des exercices de Muzio Clementi) est cependant un excellent exercice pour les doigts et la régularité du son.

Children's corner. Petite suite pour piano. L 113 [1908]

Ce compositeur russe arménien composa un recueil de 10 pièces pour la jeunesse un peu mélancoliques et de difficultés variables.

Tableaux de l'enfance

La musique de Prokofiev pour enfants n'est pas techiquement des plus faciles, mais permet une bonne introduction à son style musical.

Musique pour enfants, douze pieces faciles, op. 65 [1935]

Dimitri Chostokovitch a composé un recueil de 7 danses dites "des poupées" qui sont parfaitement adaptées à un débutant. Ces pièces préparent également l'oreille d'un pianiste débutant à une approche harmonique moderne.

Danse des poupées

Avec "Mikrokosmos" et ses 153 pièces progressives réparties en 6 volumes progressifs, Béla Bartók, a mis en place un vaste projet pédagogique. Il passe en revue les problèmes techniques majeurs du piano (arpèges, octaves, gammes, phrasé, staccato, legato, etc.) et traite de tous les aspects sonores de la musique moderne (clusters, accords muets en résonance, dissonances, percussivité du piano, etc.). Les 3 premiers volumes sont destinés aux élèves débutants. Les pièces des volumes suivants (4 à 6) ne sont pas toujours d'un abord musical très facile, avec leurs fortes dissonances, leurs harmonies subtiles, leurs fréquents changements de mesure, leur tempo rapide, etc., mais permettent de se faire une bonne idée de la richesse musicale de la musique post-romantique.

Mikrokosmos, volumes 1 à 6
Pour les enfants, recueil de pièces pour piano en deux volumes. Le premier volume est basé sur des chansons hongroises, le second volume est basé sur des chansons slovaques.

Les manuels d'apprentissage du piano les plus courants sont des recueils de pièces sélectionnées par des pédagogues du piano en fonction de leur niveau de difficulté. La graduation de ces difficultés se fait de différentes manières :

soit par l'indication du niveau estimé en termes de difficulté

"très facile", "facile", "assez facile", "petite moyenne force", "moyenne force", "assez difficile", "difficile", "très difficile"

soit par l'indication d'un niveau de classe de conservatoire français

"Préparatoire 1", "Préparatoire 2", "Elémentaire 1", "Elémentaire 2", "Moyen 1", "Moyen 2", etc.

soit tout simplement par une numérotation progressive indiquant un niveau de difficulté relatif

Volume 1, volume 2, volume 3, volume 4, etc.

L'un des recueils qui a marqué l'enseignement du piano en France a été sans aucun doute Les classiques favoris de Théodore Lack, parus en 10 volumes aux Editions Henri Lemoine. Ces volumes didactisés présentent des partitions largement annotées par l'éditeur et très précises du point de vue des nuances et du phrasé, sans oublier le doigté, les indications de pédales et de métronome. Contrairement à ce qu'annoce Théodore Lack en préface de cette méthode, le texte original des compositeurs n'y est pas toujours "scrupuleusement respecté", mais rend plutôt compte de la pédagogie musicale et de l'état de la recherche musicologique de l'époque. Il est à noter que, dans cette méthode, "les œuvres des grands Maîtres d'autrefois [...] parmi les plus justement célèbres" s'étendent de François Couperin à Franz Liszt, en passant par des "grands maîtres" un peu moins "célèbres" tels que Dussek, Steibelt, Czerny, Hummel...

De nos jours, les recueils progressifs d'apprentissage du piano s'efforcent de proposer, à côté des grands maîtres classiques, des compositeurs modernes ou contemporains. C'est ainsi qu'on peut trouver dans les manuels récents des compositeurs comme Joaquin Turina, Arnold Schönberg, Luciano Berio, Bohuslav Martinu, Enrique Granados, Francis Poulenc, Emmanuel Chabrier, etc. À noter également le regain d'intérêt pédagogique pour les sonates de Domenico Cimarosa, surtout connu pour ses opéras.

Si les albums pour la jeunesse et les recueils didactiques abordent les difficultés techniques du piano au travers d'œuvres musicales de qualité, certains pédagogues ont préféré isoler les difficultés techniques et les extraire de tout contexte musical et de toute notion d'interprétation.
L'un des recueils les plus célèbres dans cette perspective est sans aucun doute :

"Le pianiste virtuose en 60 exercices, calculés pour acquérir l'agilité, l'indépendance, la force et la plus parfaite égalité des doigts ainsi que la souplesse des poignets" de C. L. Hanon.

Ces exercices visent à concentrer en un volume toutes les difficultés auxquelles peut être confronté un pianiste dans les œuvres des maîtres : gammes dans tous les tons majeurs et mineurs, arpèges, octaves, octaves brisés, tierces, sixtes, passages des pouces, tremolo, trille simple, trille double, trille quadruple, etc. ! C'est donc l'œuvre d'un pur technicien. Si beaucoup de professeurs et d'élèves doutent des vertus pianistiques de ce type d'exercices, d'autres savent les utiliser à bon escient pour entretenir l'articulation des doigts et la régularité de l'attaque.

Dans ce domaine, un grand compositeur s'est également livré à ce type d'abstraction technique : Johannes Brahms. Dans ses :

51 exercices pour le piano

Le compositeur allemand confronte le pianiste à des difficultés techniques ponctuelles, isolées de tout contexte musical, à répéter sur toute la gamme chromatique.

Comme leur nom l'indique ces études sont destinées au musiciens virtuoses mais on peut néanmoins en jouer certaines lorsque l'on a un niveau assez élévé. Bien sûr, pas comme Horowitz ou Pollini mais il est possibles de s'attaquer aux opus 10 et 25 de Chopin après avoir acquis un niveau technique et musical suffisant, par exemple. On peut aussi écouter celles de Lizst, de Scriabine, de Rachmanninov. Certaines sont tellement belles qu'elles sont devenues de véritables morceaux de concert.

Sergueï Rachmaninov, compositeur et interprète de talent (il a notamment interprété des œuvres de Liszt en public), compose en 1909 son troisième concerto pour piano, réputé pour sa difficulté « diabolique »).
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1705
Age : 36
Date d'inscription : 14/08/2006

Musique et pédagogie Empty
MessageSujet: Re: Musique et pédagogie   Musique et pédagogie EmptyDim 8 Oct - 14:58

Il ne faut pas oublié les "principes rationnels de la technique pianistique" de Cortot.

Sinon, pour ce qui est de Rachmaninov, ses propres études (qu'il appelle études-tableaux) ne sont visiblement pas déstinées à l'origine pour la pédagogie mais bien pour les salles de concert.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
gruffalo



Nombre de messages : 2
Age : 48
Date d'inscription : 16/01/2014

Musique et pédagogie Empty
MessageSujet: le piano pour les petits   Musique et pédagogie EmptyJeu 16 Jan - 22:13

Bonsoir,

Une amie m'a demandé d'initier sa fille au piano. Elle est en dernière année de maternelle. Etant enseignante en maternelle et pianiste, j'ai bien envie d'essayer et j'ai quelques idées (repérer les notes sur le clavier avec des gommettes, faire travailler par imitation, etc). J'ai recherché des méthodes pour les tout petits sur le net, mais on ne voit pas ce qu'il y a dedans (parfois pas grand chose si je me fie aux quelques extraits accessibles).
Auriez-vous des conseils à me donner et connaissez-vous des méthodes intéressantes?
Merci d'avance pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13007
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Musique et pédagogie Empty
MessageSujet: Re: Musique et pédagogie   Musique et pédagogie EmptyVen 17 Jan - 10:07


Bonjour Gruffalo!

J'ignore si tu vas trouver quelqu'un, en ce moment, pour t'éclairer sur ce point. A la rigueur Snoopy mais il est absent et je ne sais pas quand il va réapparaître. Peut-être Pianoline si elle passe par-là.

En tout cas, je trouve que c'est une excellente initiative. Bonne chance dans tes recherches!
Revenir en haut Aller en bas
gruffalo



Nombre de messages : 2
Age : 48
Date d'inscription : 16/01/2014

Musique et pédagogie Empty
MessageSujet: Re: Musique et pédagogie   Musique et pédagogie EmptySam 18 Jan - 11:06

Bonjour,

Merci pour ta réponse. Je ne vois la petite que dans 2 semaines, d'ici là j'aurai peut-être reçu des conseils. En attendant, je vais utiliser ce que j'ai déjà et expliquer à la maman qui voudrait que sa fille ne fasse pas de solfège (le beurre, l'argent du beurre et la fermière avec!) que ce n'est pas possible, mais qu'on peut le faire de façon ludique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Musique et pédagogie Empty
MessageSujet: Re: Musique et pédagogie   Musique et pédagogie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique et pédagogie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: