Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Debussy: La chute de la maison Usher

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22619
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-09-08, 19:50

Debussy: La chute de la maison Usher (Foster, 2006)

par Alban Deags

La beauté des décors, et plus encore leur expression énigmatique autant que suffocante, ajoute à la réussite globale. Dans un vaste écrin fermé, dont les parois vitrées qui reçoivent la pluie, Roderick ne paraît en effet avoir aucune issue. Violence, asphyxie, sacrifice, anéantissement... Spectacle mémorable.

Le festival de Bregenz semble connaître sous la direction de David Pountney, aux commandes depuis cinq années à présent (2003), une évolution étonnante, a contrario de ce qu'il était il y a quelques années: un événement potache pour touristes sans exigence.

Après une Bohême de Puccini avec Rolando Villazon (2002), déjà remarquable, voici dans le même sillon audacieux et totalement maîtrisé, un spectacle debussyste, tissés en plusieurs étoffes distinctes, dont la justesse de la réalisation et l'onirisme artistique, composent la plus belle surprise en dvd, depuis ces derniers mois. Saluons l'intuition de la firme Capriccio d'imposer dans le paysage vidéo, un vent nouveau, frais voire original en choisissant de garder témoignage de ce Bregenz, "new style".
Les deux premiers volets, réunissent deux pages à la poésie symphonique totale: Prélude à l'après midi d'un faune et Jeux. Cette incursion dans l'onirisme et le rêve est cohérente car elle cite déjà le registre propre au héros de l'opéra qui suit, Roderick. Lawrence Foster dirige le Wiener Symphoniker avec tact et élégance, soulignant les multiples effets de miroitements et de transparences captivantes. Sur la scène, la caméra accompagne l'indiscutable beauté du couple de danseurs, dans une chorégraphie qui mêlent grâce et érotisme. La "passion" dérisoire des deux corps est d'autant plus forte qu'elle se détache dans un décor lugubre et monumental, qui transpire le poison et la mort. Ce parti pris s'épaissit davantage encore dans les deux scènes de l'opéra proprement dit.

Les torches, filtrées par des immenses parois de verres mobiles, le mouvement des danseurs, dessinent plusieurs tableaux qui s'imposent par leur magie évocatoire. Ce prélude chorégraphique enchaîne directement l'opéra proprement dit: La chute de la maison Usher, qui sous la plume de Robert Orledge, ressuscite à partir des éléments retrouvés de la partition originelle, existante à l'état de bribes, Debussy n'ayant jamais poussé à son terme son projet d'opéra. Chaque personnage dispose d'un danseur et d'un chanteur. Cette bipartition donne corps et intensité à chacun des rôles, plutôt qu'elle ne les dilue. L'option reste continûment convaincante.

Dans une ambiance kafkaienne, aux sombres angoisses, le héros Roderick Usher (Scott Hendricks) ne résiste pas mentalement à la malédiction qui hante les pierres de la maison familiale où sont morts tous ses parents, sa mère et plus récemment sa soeur, Lady Madeline. Dans cette fresque surnaturelle et fantastique, parfaitement respectueuse des climats de Poe, la perversité du médecin fait figure de principe moteur. Agent du mal, l'homme à lunettes cache une action perverse qui entend achever lentement le clan Usher jusqu'à son ultime rejeton, Roderik. Celui-ci est terrassé et terrifié, c'est une jeune âme seule vouée à la mort, fascinée aussi par les visions morbides qui l'habitent sans répit.

Ici, l'innocence et la pureté sont sacrifiées sans scrupule. On rêverait dans cette réalisation très soignée, de chanteurs à la diction française plus agissante et articulée. Mais la violence de la partition musicale de Debussy éprouve sans les ménager chacun des caractères scéniques. Preuve que l'impressionnisme musical du compositeur, transparent et flamboyant par ses multiples éclats, diffuse un dramatisme ardent dont l'intensité est constamment irrépressible.

Le geste de Foster garde dans cette évocation brumeuse, une précision stimulante qui renforce la confrontation des caractères, animant le contraste central (rapport sadique du médecin harcelant son patient trop fragile) en une danse macabre au dramatisme noir et fantastique. La beauté des décors, et plus encore leur expression énigmatique autant que suffocante, ajoute à la réussite globale. Dans un vaste écrin fermé, dont les parois vitrées qui reçoivent la pluie, Roderick ne paraît en effet avoir aucune issue. Violence, asphyxie, sacrifice, anéantissement... Spectacle mémorable.

Claude Debussy (1862-1918)
Prélude à l'après-midi d'un faune, Jeux
La Chute de la maison Usher
Drame lyrique en un acte et deux scènes
Livret du compositeur d'après la nouvelle éponyme d'Edgar Allan Poe.
Reconstruction et orchestration: Robert Orledge

Roderick Usher, Scott Hendricks (Steven McRae, danseur)
L'ami de Roderick, Nicholas Cavallier (Johannes Stepanek, danseur)
Le médecin, John Graham-Hall (Gary Avis, danseur)
Lady Madeline, Katia Pellegrino (Leanne Benjamin, danseuse)
Wiener Symphoniker,
Lawrence Foster, direction

Mise en scène: Phyllida Lloyd
Chorégraphie: Kim Brandstrup

Debussy: La chute de la maison Usher Bukceq3hvdvdusherdebussqv8

classiquenews.com


Dernière édition par le 2007-10-25, 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20356
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-09-08, 20:48

Bizarre, c'est un opéra de Debussy inachevé, où il n'a laissé que des esquisses. Je sais qu'elles ont été complétées par un nommé Juan Allende, mais à ce que je sais, l'opéra ne peut exister qu'en version de concert, c'est à dire sans représentation.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22619
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-09-08, 20:58

Aucune idée, n'étant pas un grand fan de Debussy... Debussy: La chute de la maison Usher 231625
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-10-25, 17:24

J'ai écouté la version par Juan Allende (à une époque c'était sorti chez EMI - juste des fragments bien sur) et j'ai été déçu, Debussy n'aurait sûrement pas laissé ça comme ça, il aurait sûrement tout remanié voire entièrement réécrit les passages.

D'habitude j'adore absolument chaque note de Debussy, là j'ai vraiment été sur ma faim, c'est un brouillon, un truc pas fini (en plus j'adore Poe et même par rapport à l'atmosphère du conte, je suis déçu du résultat), je ne comprends pas pourquoi ça a été orchestré et même enregistré ? (ça me fait penser au dernier album d'Hergé - archi frustrant et brouillon)

Denisov avait fait par contre un excellent travail d'orchestration sur "Rodrigue et Chimène" :

http://astore.amazon.fr/chet-21/detail/B000005EE0

Debussy: La chute de la maison Usher 614bJ0D4CsL._AA240_

l'esprit de Debussy (mais l'oeuvre achevée, avait surtout besoin d'être orchestrée contrairement à "La chute de la maison Usher") était bien mieux restitué.


Dernière édition par le 2007-10-25, 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-10-25, 18:29

Snoopy a écrit:
Debussy: La chute de la maison Usher Bukceq3hvdvdusherdebussqv8
J'ai trouvé le DVD en question pour pas cher du tout en Allemagne, je viens de le commander, parait qu'ils ont trouvé de nouveaux fragments de l'oeuvre - on va bien voir (ça peut pas être pire que la précédente orchestration à mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-11-05, 09:58

ça y est, je l'ai écouté et j'ai beaucoup aimé ! ça m'a paru plus réussi et moins confus que la première version de 1976 (qu'il faudrait que je réécoute cela dit), l'orchestrateur Robert Orledge a fait un excellent travail et même si à quelques moments, ça ne sonne pas totalement debussyste (un peu trop de cuivres), globalement on s'y "croirait" (surtout dans le prélude).

Le livret est assez différent de la nouvelle de Poe (que j'ai feuilleté juste après car ça fait un moment que je ne l'ai pas relue) mais le fait de le voir sur scène décuple largement l'intérêt que j'ai eu pour cet opéra très très peu connu de Debussy.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20356
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-11-05, 12:34

On a donc bien réussi à le faire représenter. Je me demande quand même de quelle façon les esquisses de Debussy ont pu ainsi être rassemblées.

Et quelle est la durée du DVD ? Car la version complétée d'Allende ne dépassait pas les 30 minutes.

Tu sais que Debussy avait aussi commencé un dernier opéra : le Diable dans le beffroi ? Mais là ce n'était vraiment qu'une courte ébauche..;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-11-05, 14:11

oui j'étais au courant pour le "Diable" (je dois avoir une fanfare ou quelque chose comme ça chez moi) Wink

pour la durée, il me semble que ça dépasse un peu les 30 minutes mais à peine (à vérifier), le DVD est couplé avec le "Faune" et "Jeux" sinon il aurait été trop court.

Pour les esquisses, le nouvel orchestrateur explique qu'il a retrouvé très récemment plusieurs manuscrits chez différentes familles (Emma, la dernière femme de Debussy ayant dispersé tous les manuscrits de l'opéra chez diverses personnes, il a fallu plusieurs années avant de retrouver les descendants des personnes en question), le reste a été imaginé ou complété par lui à partir des techniques utilisées par d'autres orchestrateurs de Debussy comme Caplet ou Koechlin car cet opéra est loin d'être la seule oeuvre inachevée de Claude de France de son vivant (entre la "Rhapsodie pour saxophone", "Khamma" et les oeuvres qu'il n'a pas eu le temps d'orchestrer lui-même comme "Les épigraphes antiques" entre autres, y'a pléthore)


Dernière édition par le 2007-12-05, 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

OSS 1970

Nombre de messages : 232
Age : 59
Date d'inscription : 17/06/2007

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-04, 20:06

Debussy: La chute de la maison Usher App-tales-of-imagination

J'ai trouvé cet album dit de rock progressif aux puces. C'est : TALES OF MYSTERY AND IMAGINATION EDGAR ALLAN POE du groupe ALAN PARSONS PROJECT.

Je l'avais zappé en 76 et je viens de recevoir un grand choc en l'écoutant cet aprés midi. Il est remarquablement enregistré (Alan Parsons étant le celebre ingénieur du son des Pink Floyd, des Beatles à Abbey Road). Meme mon chat a cru qu'il pleuvait dans la maison quand l'orage s'est mis à gronder dans la chute de la maison Uscher.
Cette de nouvelle de Poe a été adapté par Debussy aussi Wink
Alan Parsons et surtout l'arrangeur Andrew Powell se sont ils inspirés de cet opera inachevée? Je pose la question car certains passages me font penser à Debussy.
Je n'ai pas été influencé par le titre car ce dernier étant en Anglais je n'ai pas fait le rapprochement au départ.
Quelqu'un connait les deux versions. C'est bizzare Debussy n'est cité à aucun moment sur cet album.

Pour les amateurs/compositeurs de B.O La face B est un modéle du genre, à connaitre à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 09:26

OSS 1970 a écrit:
Cette de nouvelle de Poe a été adapté par Debussy aussi Wink
oui c'est ce dont on parle ici, Debussy a même écrit lui-même le livret ! ce qui est rare chez lui (en général il met en musique toujours les écrits des autres)

OSS 1970 a écrit:
Alan Parsons et surtout l'arrangeur Andrew Powell se sont ils inspirés de cet opera inachevée? Je pose la question car certains passages me font penser à Debussy.
Je ne connais pas ce groupe, je ne peux pas t'aider, je vais chercher ça dès que possible.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20356
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 11:36

Mais que veut dire "rock progressif" ?

J'ai entendu une fois un opéra-rock qui s'appelait Tommy, je crois.
Mais ça ne m'avait pas branché..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 14:49

joachim a écrit:
Mais que veut dire "rock progressif" ?
c'est une branche du rock (1969 environ) mais avec beaucoup d'influences classiques et jazz : longues improvisations, arrangements complexes avec moults orchestres symphoniques, longues pistes très fouillées, etc... ça s'oppose au punk (1977) qui est tout le contraire : pistes hyper courtes, chansons rageuses et crues avec juste 3 accords...

joachim a écrit:
J'ai entendu une fois un opéra-rock qui s'appelait Tommy, je crois.
ce n'est pas du rock progressif ! Wink les Who ont même influencés le mouvement punk.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 15:07

Tiens Joachim

ICI
(Groupe Edhels)

tu as du rock progressif

Mais tu le trouveras aussi avec un site sous son nom et des enregistrements plus récents :

Marc Ceccotti

C'est un rock très sophistiqué, rythmiquement et harmoniquement aussi souvent.

J'aime beaucoup ce guitariste-compositeur, même si ce style n'est pas dans mes favoris.

Il y a un player sur cette page en bas

Coco
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

OSS 1970

Nombre de messages : 232
Age : 59
Date d'inscription : 17/06/2007

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 16:41

kfigaro a écrit:

Je ne connais pas ce groupe, je ne peux pas t'aider, je vais chercher ça dès que possible.

C'est assez incroyable, vu ta culture, que tu ne connaisses pas APP.
Ils ont sorti un tube dans les années 80 qui peut induire en erreur car il est tiré, paradoxalement, d'un de leurs plus mauvais (quelconques) albums:
Too Close To The Sun.

Debussy: La chute de la maison Usher EyeInTheSky




Tales of mystery... (1975) est leur premier album, le meilleur aussi.
Je conseille sans l'avoir recouté Pyramid qui est toujours trés estimé.

Debussy: La chute de la maison Usher App-pyramid

Toi qui es un grand amateur de B.O, de littérature (?) tu devrais pas etre insensible à cet album trés original sur E. Poe.
Alan Parsons est célèbre pour son travail sur le son dans Dark side of the moon de Pink Floyd

Debussy: La chute de la maison Usher Dark-side-of-the-moon

La prise de son, le climat qui regne sur la chute de la maison Usher mérite une écoute attentive. Moi j'ai le vinyl et la sonorité est divine, surtout le soir dans la pénombre. Le CD est parait il différent. Ils ont rajouté la voix d'Orson welles et des synthés.

Quant à l'arrangeur Andrew Powell il a travaillé avec Al Stewart, Donovan mais aussi Stockausen, Boulez, Ligeti.

J'ai trouvé sur Amazon un lecteur qui parle de Debussy mais j'ai du mal à croire qu'ils aient repris sa partition sans le citer sur l'album.
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 17:09

OSS 1970 a écrit:
kfigaro a écrit:

Je ne connais pas ce groupe, je ne peux pas t'aider, je vais chercher ça dès que possible.

C'est assez incroyable, vu ta culture, que tu ne connaisses pas APP.
Je crois que tu me surestimes grandement ! Wink (il y a des "trous" incroyables dans mes connaissances... et des impasses folles que tu ne peux pas même imaginer ! Laughing surtout en littérature, en cinéma et en culture "pop")

J'ai bien sur entendu parler de ce groupe (il est connu !) mais jusqu'alors je ne connaissais que leur reprise rock des "Tableaux d'une exposition".

Sinon je viens d'écouter le disque dont tu parles et... tu as raison ! "The fall of the house of Usher: Prelude (Instrumental)" (et uniquement ce morceau là, le reste est totalement "pop", rien à voir avec le classique) ressemble énormément à du Debussy !

Apparemment l'arrangeur Andrew Powell a du pomper allègrement sur l'opéra de Debussy (ça ressemble comme deux gouttes d'eau bien que je ne connaisse pas l'opéra par coeur bien sur, il faudrait pouvoir vérifier avec la partition en main), ça ressemble bel et bien à un plagiat.

Et d'autres personnes sont de notre avis comme tu l'indiques toi aussi, lire le 1er commentaire ici :
http://www.amazon.com/review/product/B000001FN3?filterBy=addFiveStar&pageNumber=2


Dernière édition par le 2007-12-05, 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 17:41

D'autres points de vue ici :
http://astore.amazon.fr/chet-21/detail/B000001FN3

c'est vraiment du Debussy !
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

OSS 1970

Nombre de messages : 232
Age : 59
Date d'inscription : 17/06/2007

Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 18:22

Faut dire qu'en 75, on avait, peut etre, pas encore interprété cette opera inachevé sur disque. Depuis quelques années c'est devenu à la mode de ressortir des oeuvres inachevées .

Bon je tempère un peu mon enthousiasme pour le Alan Parsons.
La face B (la maison Usher) est un petit chef d'oeuvre: orchestre symphonique, prise de son, éléments naturels: tonnerre, pluies.
suivie d'une superbe mélodie basse, guitare acoustique, mandoline, c'est vraiment un régal.
Par contre la Face A a moins bien vielli, c'est une pop assez quelconque finalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Invité
Invité



Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty2007-12-05, 19:10

OSS 1970 a écrit:
Faut dire qu'en 75, on avait, peut etre, pas encore interprété cette opera inachevé sur disque. Depuis quelques années c'est devenu à la mode de ressortir des oeuvres inachevées .
oui tu as raison apparemment la première (la version orchestrée par Juan Allende-Blin) a été donnée en concert uniquement en 77 et le disque EMI date de 1984 ! :

http://museum.fc2web.com/debussy/list/english.html

par contre deux musicologues C. Abbate et R. Kyr ont également reconstitué l'opéra (mais j'ignore la date), c'est peut être cette version là qui a servi pour l'orchestrateur Andrew Powell ? à moins aussi que ce dernier n'ait eu en main les manuscrits de Debussy (qu'il avait apparemment refilé à plein de monde avant de mourir), le mystère reste entier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Debussy: La chute de la maison Usher Empty
MessageSujet: Re: Debussy: La chute de la maison Usher   Debussy: La chute de la maison Usher Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Debussy: La chute de la maison Usher
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD, livres & concerts-
Sauter vers: