Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les concertos pour piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2265
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 25 Nov - 16:01

Merci pour ces avis éclairés. Je suis globalement d'accord mais en ce moment , je n'ai pas trop le temps de discuter..  
A propos des concertos pour clavecin, -qu'on pourrait étendre à "oeuvres pour clavecin"...-, on avait dit qu'on ouvrirait peut-être un fil spécial ? OK, on va tomber beaucoup dans le pré-baroque et le baroque, mais et alors ?... Cela restreindrait le champ d'écoute, certes... Humble suggestion... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Escudero   Ven 25 Nov - 17:40

Le fait que l'on ait parlé de l'oeuvre pour clavecin de Manuel de Falla n'était qu'ici qu'une parenthèse désormais refermée. Patience, ce magnifique instrument aura son topic.

Aujourd'hui, j'ai eu le plaisir d'avancer un peu dans le temps en réécoutant le Concierto Vasco para piano y orquestra de Francisco Escudero. Il date de 1946 et évolue dans un langage purement tonal. Peut-on le qualifier de romantique avec une pointe de modernisme...?... Very Happy Je ne sais pas trop comment le définir, ce qui est sûr, c'est qu'il m'est déjà bien plus galvanisant et émouvant que le bien sympathique Concierto Fantàstico d'Albéniz, pas seulement pour le mouvement médium, "Adagio cantabile" qui est tout simplement exquis, par un développement intelligent et élaboré du thème mélodique d'une grande beauté. Nous parlions justement sur le fil "Quelle période?" de la beauté et de l'émotion; il est clair qu'avec ce superbe moment musical, ils sont liés, indéfectiblement liés. Le troisième mouvement, dans un registre plus animé et même dansant, est également excellent et le premier me laissa déjà l'impression du grand concerto qui était en train de se dérouler devant moi, sous les doigts de Marta Zabaleta.


Dernière édition par Icare le Ven 25 Nov - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Soler   Ven 25 Nov - 19:03

Voilà ce que j'avais déjà écrit sur le fil adéquat à propos du Concierto de Càmara pour piano et orchestre de chambre (1989) de Josep Soler:

<<Je viens de réécouter le Concierto de Camara pour piano et orchestre de chambre (1989)  de Josep Soler qui me permit d'apprécier cette fois, entre autres, les talents de pianiste virtuose de Lluis Vidal que je connaissais jusqu'ici surtout comme compositeur et musicien de jazz. Ce que j'ai aussitôt apprécié dans ce concerto c'est l'emploi parfois clairsemé de l'ensemble instrumental autour du récit pianistique. Ce n'est pas une masse sonore qui s'abat sur le piano comme un élément dominant, dans une logique de rivalité, c'est davantage un instrumentarium extrêmement délicat qui projette ses éléments en autant de petites sonorités parfois malicieuses, parfois tendres et rêveuses comme ce magnifique hautbois de Philippe vallet qui accompagne le piano dans le très intimiste second mouvement dans lequel on retrouve le caractère d'un lento tourmenté et raffiné tel que celui du deuxième extrait des Mahler Lieder. Ce que j'ai aimé c'est aussi l'apport délicat de l'harmonium sous les doigts d'un autre musicien que je connais surtout en tant que compositeur; Joan Albert Amargos. Je trouve que la combinaison entre l'orgue et le célesta, par leur douce complicité, apporte une touche singulière à ce concerto de chambre qui s'achève dans une humeur mélancolique et introvertie.>>

Je viens de le réécouter. Je savais qu'il me serait incontournable et que je ne pouvais imaginer mon cycle autour du concerto pour piano sans lui. Il m'a toujours profondément marqué. Il y a des oeuvres que l'on a tendance à oublier un peu, parfois à tort: je ne me rappelais plus que les concertos de Serocki et Escudero me plaisaient autant, d'où l'intérêt des réécoutes. Or, le Concerto de chambre de Soler s'est vraiment imprégné en moi. Son harmonium, son hautbois, ses cordes mélancoliques et de caractère chambriste, ses petites percussions aux sonorités insolites...J'en adore les combinaisons instrumentales. J'aime cette idée d'introduire des instruments inhabituels. C'est simple, ces dernières semaines, j'ai écouté et réécouté un grand nombre de concertos pour piano, toutes périodes confondues: aucun ne sonne comme celui de Josep Soler, il est unique en son genre, dans ses couleurs, dans ses climats. Ces combinaisons instrumentales me traversent, me transpercent, surtout dans le premier mouvement et dans le second aussi, plus "bachien" avec ce hautbois irrésistible qui surplombe des cordes plaintives et intimistes. J'aime aussi beaucoup le troisième mouvement même si je trouve qu'il finit par trop ressembler au second, le hautbois en moins, et si je n'ai plus du tout l'impression d'écouter un concerto pour piano mais une musique de chambre dominée par les cordes où le soliste s'efface complètement avant d'égréner de rares notes à la fin. J'aurais davantage aimé réentendre l'harmonium, les petites percussions aux sonorités insolites et le violon solo qui colorent si merveilleusement l'Agitato du premier mouvement. Toujours est-il qu'il fera partie de ma liste préférentielle d'une manière ou d'une autre. C'est tout ce que j'aime dans la musique. Il est très représentatif de mes goûts musicaux et de mes exigences, plus encore que le concerto de Francisco Escudero que j'ai réécouté quelques heures avant.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Ruiz-Pipo   Ven 25 Nov - 22:04

J'ai l'impression que les concertos pour piano et instruments à vent ne sont pas si nombreux, en tout cas je n'en connais que très peu. C'est cependant une formation instrumentale qui m'a toujours séduit, je pense notamment à la très intéressante Symphonie pour instruments à vent de Gunther Schuller. Les instruments à vent apporte une physionomie particulière à une oeuvre. J'y suis souvent très réceptif alors que je voue une vénération sans faille pour les cordes. Les cordes me transportent généralement comme aucune autre formation instrumentale, comme ce fut justement le cas, quelques heures plus tôt, avec le Concerto de Chambre de Josep Soler. Pour en revenir au genre qui nous intéresse ici, j'avais quand même beaucoup aimé le Capriccio et le Concerto pour piano et instruments a vent d'Igor Stravinsky. Le Capriccio avait d'ailleurs une place de choix parmi ma petite liste des concertos atypiques que j'avais placée à part. Ce soir, je fus heureux de retrouver le Concerto pour piano et instruments à vent d'Antonio Ruiz-Pipo par Antonio Ruiz-Pipo lui-même, les "Philharmonistes de Châteaurous", sous la direction de Janos Komives. J'ai globalement été ravi par la physionomie très colorée de cette oeuvre. Il y a bien des petits moments de relâche mais d'autres vraiment étonnants et inventifs qui réjouissent l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Montsalvatge   Ven 25 Nov - 23:02

Le Concierto del Albayzin pour piano (ou clavecin) et orchestre de Xavier Montsalvatge est d'une inspiration furieuse. Le mot furieux n'est sans doute pas le plus approprié pour décrire une oeuvre pleine de fantaisie, mais il s'y passe plein de trucs croustillants, et cela en chacun des trois mouvements. Son Concierto Breve est fort sympathique mais avec celui-ci, on touche une autre dimension, une bouffée de fantaisie, une fraîcheur irrésistible. Là aussi une belle façon de combiner les instruments entre eux, et les couleurs par la même occasion, un piano jubilant au beau milieu de sonorités insolites qui jaillisent en mille éclats de vie et sur des rythmes saisissants. Aujourd'hui, je n'ai qu'un rêve en rapport à ce concerto: l'entendre désormais avec clavecin! Je suis convaincu qu'il me plaira plus que celui de Manuel de Falla! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Surinach   Sam 26 Nov - 17:20


En général, j'aime beaucoup la musique de Carlos Surinach et le Concerto pour piano et orchestre de 1973 et le Concertino pour piano, cordes et cymbales de 1956 ne font pas exception. Déjà, les oeuvres orchestrales par lesquelles j'avais découvert ce compositeur m'avaient révélé une musique nerveuse, flamboyante, fortement expressive, avec un tempérament de feu! C'est exactement ce que j'ai eu le plaisir de retrouver dans le Concerto qui, par moments, m'évoquerait presque une partition "western" de Maurice Jarre. Very Happy C'est l'usage des cuivres qui m'y fait surtout penser. Une grande fougue anime ce concerto en entier. Le soliste Daniel Blanch pillonne son piano dans ses parties les plus exubérantes. Pas un concerto de veine romantique, plutôt influencé par les Modernes comme Bartok ou Montsalvatge et dans lequel s'y mélangent rythmes catalans et traditions germaniques. Le concertino semble prendre une partie de son inspiration dans le flamenco. Il a également beaucoup de mordant et de caractère, assez captivant à suivre dans ses différents développements, dans un effectif cordes/percussions plus restreint que celui du concerto qui emploie tout un orchestre aux cuivres souvent prédominants et festifs.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Balada   Dim 27 Nov - 19:16

Je ne pouvais pas quitter l'Espagne sans passer par la musique de Leonardo Balada, compositeur espagnol dont j'ai le plus de cd dans le domaine dit "savant". Il a composé plusieurs concertos pour piano, au moins trois. Aujourd'hui, j'ai réécouté le Concerto pour piano, instruments à vent et percussion (1973) et le Concerto pour piano et orchestre n°3 (1999). Je ne connais que ces deux-là. Le Concerto pour piano, instruments à vent et percussion est assez intriguant. Il n'est pas dépourvu d'une certaine originalité. Entre piano, vents et percussion, Balada crée une atmosphère spéciale qui m'intrigue et m'intéresse de manière détachée, c'est-à-dire, que je reste curieux sur ce que j'écoute sans vraiment vivre une réelle émotion. La musique arrive à me tenir attentif, mais à la limite du décrochage. C'est après la douzième minute (environ) que le concerto prend une toute autre dimension, beaucoup plus jubilatoire, excentrique, exubérante même, presque jusqu'à l'outrance, le piano martelant plus fort que la percussion. Trop grisant à mon oreille! Ceux qui abandonneront avant la douzième minute passeront à côté, sauf si, de toute façon, ils sont hermétiques à ce genre de modernité. Le Concerto pour piano n°3 est plus proche d'une grande fiesta sonore, du moins dans ses premier et troisième mouvements, avec cuivres, castagnettes, piano épicé...Le premier mouvement est basé sur le rythme et les caractéristiques du "Pasadoble", marche andalouse jouée lors des corridas, alors que le troisième s'appuie sur celui de la "Jota", danse d'Aragon. Jusqu'ici, j'ai toujours nourri une préférence pour le second mouvement qui explore les ressources de la musique médiévale andalouse du sud de l'Espagne et du nord de l'Afrique dans des textures mariant beauté et mystère. Pourtant, en cette fin d'après-midi, j'étais plus dans l'humeur d'apprécier les deux mouvements extrêmes, les plus animés.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Gaslini   Dim 27 Nov - 23:17


J'avais prévu de terminer mon cycle autour du concerto pour piano en Espagne, mais décidé qu'il se terminerait en Italie avec Giorgio Gaslini, puis avec Goffredo Petrassi. Il était impératif, par exemple, que je réécoute Murales Promenade pour piano et orchestre symphonique (2008) et Concerto pour piano et orchestre (2013) car ces oeuvres correspondent à un achat récent: elles s'imposent donc naturellement. Voilà ce que fut ma première impression:

<<Voilà c'est fait. Je peux déjà avancer que Murales Promenade pour piano et orchestre symphonique risque de faire partie de mes oeuvres préférées de Giorgio Gaslini. C'est quelque-chose d'acquis pour moi car il y a tous les ingrédients que j'aime retrouver dans sa musique, ne serait-ce déjà que le thème principal du premier mouvement, si bien trouvé sur ses quelques notes, autant dans son exploitation la plus véhémente que dans la plus douce qui soit. Les trois autres mouvements ne déméritent pas non plus. Les idées sont là et Gaslini a su leur apporter un développement captivant, mais aussi du relief et du mordant. Je ne vois pas cette oeuvre comme un concerto et on ne peut pas dire que le piano monopolise l'espace par des élans de domination et de virtuosité. Je ne ressens pas de caractère concertant dans cette oeuvre que je perçois davantage comme une ballade plus ou moins rigoureuse et élaborée. Le Concerto pour piano et orchestre de 2013, en revanche, en a toutes les caractéristiques. J'avoue qu'à la première écoute il ne m'a pas autant captivé que Murales Promenade, avec toutefois l'impression que des éléments m'avaient échappé: une seconde écoute s'est donc imposée comme une nécessité. Je l'ai alors mieux apprécié, peut-être pas la performance la plus géniale du maître italien mais un beau concerto stylé et expressif, avec de délicats moments plus impressionnistes. >>

Ma seconde impression n'est pas très différente de la première, si ce n'est que la "forme concertante" m'est davantage apparue dans Murales Promenade. On y aperçoit, surtout dans le troisième mouvement, le fantôme d'un jazz qu'il aime tant et qui a façonné toute sa carrière musicale depuis les débuts. L'oeuvre intitulée Concerto m'échappe un peu, je dois le reconnaître, dans la mesure où elle n'arrive pas à me captiver de manière aussi constante que la précédente, même si j'apprécie certains passages ci et là, puis parce que Giorgio Gaslini, c'est aussi un style personnel et reconnaissable qui me plait beaucoup et me rend peut-être clément sur ce coup-là.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Petrassi   Lun 28 Nov - 22:11

Il fallait bien que se termine un jour mon cycle autour du concerto pour piano et ce sera avec celui d'un compositeur italien que j'aime énormément et qui se nomme Goffredo Petrassi. Voilà d'ailleurs l'impression que j'en avais eu la dernière fois que je l'ai écouté:

<<Le Concerto pour piano de Petrassi me fascine de plus en plus. TRUCCULENT!! Quelque-part, un critique avait écrit de ce concerto qu'il n'était pas vraiment abouti. Je pense qu'il devrait réviser son jugement car ce n'est pas du tout mon impression alors que je commence à bien le connaître. Au contraire, je le trouve jubilatoire et tellement expressif. On peut difficilement reprocher à ce concerto un manque d'équilibre entre le soliste et l'orchestre et d'ailleurs je serais incapable de dire lequel des deux domine l'oeuvre. S"il y a dualité, elle s'opère dans une relation fusionnelle, dans un jaillissement de vie et de couleurs, le piano s'exprimant souvent dans une tonalité admirable sous les doigts d'Alfonso Alberti qui, surprise, est aussi l'interprète du concerto pour piano de Giorgio Gaslini ainsi que de son Murales Promenade. Chapeau pour cette grande fluidité de jeu qu'il nous propose où la virtuosité se devine sans que l'auditeur (que je suis) ne la subisse. Elle participe par sa grande fluidité de jeu à l'épanouissement expressif et poétique du concerto, ce qui est à mon oreille une grande réussite!

J'aime énormément le premier mouvement. A un moment donné, il développe un thème mélodique qui me fait un grand effet. Je ne sais pas comment exprimer ce que je ressens à l'écoute de ce passage. Troublant! Le second mouvement est également superbe et cela dès le jeu en solo du piano. Il y a un superbe rebondissement par la suite et le "Rondo" final a un côté fou-furieux qui clôture en beauté le concerto. Je suis très content de l'avoir choisi en conclusion de mon cycle. maintenant, après deux mois d'une écoute assidue d'un grand nombre de concertos pour piano au travers des siècles, il va falloir que j'établisse une liste préférentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 28 Nov - 23:11


Il y a eu un bonus: Le N°20 de Mozart, probablement pas mon préféré des concertos du Maître viennois mais excellent lui aussi!

https://www.youtube.com/watch?v=yM8CFR01KwQ
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3103
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 29 Nov - 9:49

Merci pour ce beau bouquet final (ou pas  Wink ) par la solaire Mitsuko Uchida

(ce qu'on appelle "vivre la musique" Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 180
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 29 Nov - 12:02

Oui, merci Icare, pour ton attention dans cette tonitruante conclusion Very Happy .

Quels seraient, aujourd'hui, tes trois préférés parmi les concertos pour piano de Mozart ? (Etant bien entendu que le temps et les circonstances peuvent faire évoluer les goûts et les affects.)

Pour moi, c'est 20, 23 et 19 pour le moment. Ce sera peut-être autre chose demain, même si le n°2O me suit depuis bien longtemps.

Tiens, en ce moment, mes trois concertos pour pianos préférés sont :

1. Mozart, concerto n°20
2. Ravel, concerto en sol
3. Poulenc, concerto pour deux pianos

Tu remarqueras que mes n° 2 et 3 sont des concertos dits « mozartiens » par beaucoup. Ainsi vont mes goûts.

Il y en a quelques autres qui sont tout près – mais à part le N°20 de Mozart, et tous ls autres de Mozart, mon classement évolue en permanence. Donc, les voici en vrac :

- Bach, bien entendu. Mais comme je les aime pratiquement tous (comme ceux de Mozart), il m'est impossible d'en extraire un plus qu'un autre.
- Beethoven, les n°4 et 5, comme presque tout le monde.
- Schumann et Grieg à égalité : je les adore tous les deux.
- De Falla, Nuits dans les jardins d'Espagne, un grand chef d'œuvre, à mon avis.
- Saint-Saëns, je les aime bien tous, mais pas tous les jours.
- Je ne suis fana ni de Brahms, ni des Russes, à part TchaÏkovski, n°1.

Finalement, à part Bach, Mozart et Beethoven dont j'aime tout, mon écoute des concertos pour piano n'est pas si variée que ça. Je suis vraiment un classique invétéré... Ne m'en veuillez pas, je suis tombé dans la marmite quand j'étais petit, et ça n'a jamais vraiment changé. On ne se refait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: TOP 10 - Classique/Romantique   Mar 29 Nov - 20:16

Cette parenthèse "hors-sujet" refermée, il va me falloir procéder par élimination pour obtenir un TOP 10 ou TOP 15.

Je commence donc mon processus d'élimination par un TOP 12...mon TOP 12...parmi les Classiques/Romantiques. Eventuellement par ordre de préférence mais sans trop le prendre au pied du chiffre.

(Par ordre plus ou moins préférentiel)

1)___ Concerto pour piano n°21 de Mozart
2)___Concerto pour piano n°3 de Beethoven
3)___Concerto pour piano n°2 de Martucci
4)___Concerto pour piano de Grieg
5)___Concerto pour piano et orchestre n°1 de Tchaïkovsky
6)___Concerto pour piano et orchestre avec choeur d'hommes de Busoni
7)___Concerto pour piano n°2 de Brahms
8)___Concerto pour piano n°2 de Liszt
9)___Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov
10)__Concerto Romantique de Serocki
11)__Concerto pour piano n°4 d'André Mathieu
12)__Concerto pour piano de Schumann

Ce qu'il faut comprendre de mes choix: Si j'ai opté pour le Concerto n°21 de Mozart, c'est davantage parce qu'il symbolise ma passion pour ce génie musical dans le domaine du concertant et du piano. J'aurais très bien pu choisir le 22 ou le 24 ou le 23. Il faut donc y voir avant tout un choix symbolique. Vous remarquerez également que j'ai cité trois concertos composés au XXième siècle, le N°4 d'André Mathieu le "Romantique" de Serocki, le "N°2" de Rachmaninov, plus romantique encore que celui du compositeur polonais. Dans ces trois choix, il faut y voir aussi un symbole: mon indéfectible attachement à la musique du vingtième siècle. Concernant Beethoven, la plupart choisissent le N°4 ou le N°5, mais, l'honnêteté m'oblige de me démarquer en optant pour le N°3 qui a toute ma préférence.

Ce soir ou demain, j'établirai mon TOP 12 parmi les Modernes, et plus tard, mon TOP 12 parmi les Contemporains. Very Happy

PS: Il est évident qu'il s'agit d'une liste non immuable et fondée à partir de mes connaissances qui s'élargiront forcément les années suivantes.Wink


Dernière édition par Icare le Jeu 1 Déc - 8:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 30 Nov - 22:49

Seconde étape: Mon TOP 12 parmi les Modernes:

(Par ordre non préférentiel)

1)___Nuits dans les jardins d'Espagne de Manuel de Falla
2)___Concerto pour piano n°1 de Serguei Prokofiev
3)___Concerto pour piano n°1 d'Alan Rawsthorne
4)___Concerto en Sol de Maurice Ravel
5)___Concerto pour piano n°1 de Alexander Tcherepnin
6)___Cappricio pour piano et instruments à vent de Igor Stravinsky
7)___Concerto pour deux pianos et orchestre de Jean Françaix
8)___Concerto pour deux pianos et orchestre de Francis Poulenc
9)___Concerto pour piano et orchestre n°3 de Belà Bartok
10)__Concertino pour piano et orchestre de Arthur Honegger
11)__Concerto pour piano et orchestre de Goffredo Petrassi
12)__Concerto pour piano et orchestre n°2 de Einar Englund


Dernière édition par Icare le Jeu 1 Déc - 8:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 1 Déc - 8:32

J'ai apporté quelques modifications. J'ai opté pour un TOP 12 car je ne pouvais pas faire autrement. Il m'était trop difficile de trancher. Je n'arrive pas à supprimer Honegger, Bartok, Einglund, parmi les Modernes et je ne pus m'empêcher de rajouter Rawsthorne et Petrassi. Parmi les Classiques/Romantiques, il fallait que je rajoute le très romantique N°4 de Mathieu que je trouve très abouti. J'y ressens une forme de perfection. Puis, Celui de Schumann me plait de plus en plus. Je me suis imposé la règle de ne citer qu'un concerto par compositeur parce que sinon, dans mon TOP 12 des Classiques/Romantiques, il y aurait probablement eu deux "Beethoven" et plusieurs "Mozart" que je considère comme le compositeur qui a composé les plus beaux concertos pour piano. Si ce TOP 12 suit plus ou moins un ordre préférentiel, il n'en est rien du TOP 12 consacré aux Modernes (les contemporains à Stravinsky). Je ne saurais trop dire si je préfère Nuits dans les jardins d'Espagne de Manuel de Falla au Concerto en Sol de Maurice Ravel et j'avais bien envie de coller le N°1 de Prokofiev en tête. Le concerto de Petrassi aurait aisément pu être positionné plus haut dans ma liste car il me fascine complètement. Mais là, ce fut trop difficile pour moi d'établir un ordre préférentiel. Le plus dur sera sans aucun doute de réaliser un TOP 12 avec les Contemporains, non pas parce que je n'en connais pas suffisamment pour atteindre ce nombre, au contraire, parce qu'il y en a beaucoup que j'adore et qu'il me sera difficile de faire un choix aussi drastique.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 180
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 1 Déc - 11:34

Merci, Icare, c'est très intéressant d'examiner les listes des autres avec un œil bienveillant, ça donne des idées. Ainsi, dès que j'aurai le temps, j'irais sur Youtube voir si le concerto pour deux pianos de Jean Françaix est disponible. Il m'est arrivé à l'occasion d'écouter de la musique de chambre de ce compositeur, je métais dit qu'il faudrait que je m'y intéresse, et je l'avais oublié. Il faudra aussi que j'essaie de me rapprocher de Prokofiev, qui ne m'avait pas semblé inaccessible à ma sensibilité. Mais c'était il y a bien longtemps.

Tu te rends compte de la gymnastique que tu vas me faire faire ? Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 1 Déc - 16:16


Voilà désormais mon TOP 12 parmi les Contemporains:

(Par ordre non préférentiel)

1)___Concerto dei Albayzin de Xavier Montsalvatge
2)___Réveil des Oiseaux d'Olivier Messiaën
3)___Piano Concerto de Peter Sculthorpe
4)___Concerto pour piano n°3 de Frédéric Devreese
5)___Piano Concerto de Lepo Sumera
6)___Concerto pour piano et cordes d'Alfred Schnittke
7)___Concerto pour piano d'André Jolivet
8)___Piano Concerto n°2 d'Elena Kats-Chernin
9)___Nuit étoilée de Martial Solal
10)__Concerto pour piano de Wojciech Kilar
11)__Duplicates for two pianos and orchestra de Mel Powell
12)__Concerto Conciso de Thomas Adès

Que c'est dur de laisser d'autres très bons concertos sur le bord de la route...Il m'est évident que cette liste préférentielle n'est pas figée.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 2 Déc - 11:58

Un éventuel TOP 20, toutes périodes confondues:

D'abord un N°0 avec une mention spéciale pour un CD qui me passionne depuis que je suis mélomane: les Concertos pour 3 & 4 pianos et orchestre à cordes - BWV 1063, 1064, 1065 de Johann Sebastian Bach par Michel Béroff, Jean-Philippe Collard, Bruno Rigutto, Gabriel Tacchino, l'Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de Jean-Pierre Wallez.

1)Concerto pour piano en ut majeur, 21, K467 de W. A. Mozart (Classique) (ou les N°22, 23 & 24)
2)Concerto pour piano n°3 de BEETHOVEN (Romantique)
3)Nuits dans les jardins d'Espagne de Manuel de Falla (Moderne)
4)Concerto dei Albayzin de MONTSALVATGE (Contemporain)
5)Concerto pour piano et orchestre avec choeur d'hommes de Busoni (Romantique)
6)Concerto pour piano n°3 de FREDERIC DEVREESE (Contemporain)
7)Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovsky (Romantique)
8)Concerto pour piano n°2 - The Americas de LALO SCHIFRIN (Contemporain)
9)Concerto en Sol de Maurice Ravel (Moderne)
10)Concerto pour piano n°2 - The Continents de RONALD STEVENSON (Contemporain)
11)Concerto pour piano d'Eduard Grieg (Romantique)
12)Riverrun pour piano et orchestre de TORU TAKEMITSU (Contemporain)
13)Concerto pour piano n°2 de Johannes Brahms (Romantique)
14)Concerto pour piano de LEPO SUMERA (Contemporain)
15)Concerto pour piano n°2 de Franz Liszt (Romantique)
15bis) Concerto pour piano et cordes d'ALFRED SCHNITTKE (Contemporain)

Les atypiques:

16)Concerto Conciso de THOMAS ADES (Contemporain)
17)Concerto pour piano - Silk Road de Fazil Say (Contemporain)
18)Capriccio pour piano et orchestre à vents de STRAVINSKY (Moderne)
19)Bosse, crâne rasé, nez crochu, pour deux pianos et ensemble de Marc Monnet (Contemporain)
19bis) Klavierkonzert de CHRISTOPH DELZ (Contemporain)
20) Nuit étoilée de Martial Solal (Contemporain)
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 180
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 2 Déc - 12:16

J'ai le CD dont tu parles de Wallez et compagnie, j'en ai même plusieurs, que j'ai téléchargés sur Qobuz. C'est en effet un monument !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 2 Déc - 13:19

Kristian a écrit:
J'ai le CD dont tu parles de Wallez et compagnie, j'en ai même plusieurs, que j'ai téléchargés sur Qobuz. C'est en effet un monument !

Je n'ai pas intégré l'un des concertos de J. S. Bach dans mon TOP 20, mais comme une merveilleuse introduction hors-classement car c'est probablement le disque "de piano" que j'écoute et ai envie d'écouter le plus souvent de toute ma cédéthèque!
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 180
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 2 Déc - 13:36

En fait, il est très difficile de faire des classements avec des compositeurs aussi prolifiques et géniaux que Bach et Mozart, pour la bonne raison que l'on ne verrait plus qu'eux ! Hehe Dans mon TOP 15, par exemple, il prendraient vraisemblablement une dizaine de places à eux deux. Heureusement que Mozart est mort si jeune, sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 2 Déc - 14:11

Petites précisions supplémentaires: Mon TOP 15 ne s'embarrasse pas d'un ordre préférentiel à l'exception de Mozart que je maintiendrai à la tête de toutes mes variations de classements autour du concerto pour piano à travers les siècles. Je ne connais pas encore tous les concertos pour piano qu'il a composés, mais ceux que je connais me font placer Mozart comme LA REFERENCE du genre. Il symbolise selon moi la perfection dans ce domaine. Les plus observateurs auront remarqué que dans mon classement "définitif", englobant toutes les époques, certains noms appraissent alors qu'ils ne figuraient dans aucune des trois listes par période proposées. Je fais surtout allusion à la période contemporaine car j'ai introduit dans mon TOP 20 (si on inclut les "atypiques") cinq compositeurs qui ne font pas partie du TOP 12 "contemporain": Lalo Schifrin, Ronald Stevenson, Fazil Say, Marc Monnet et Christoph Delz. D'autres furent délaissés dans la souffrance . Du côté des Romantiques, j'ai retenu chez Beethoven celui qui me passionne en entier, sur les trois mouvements, c'est-à-dire le N°3. Je n'ai pas retenu les N°1 de Chopin et Liszt. De Liszt, je préfère nettement le second concerto. Le Concerto pour piano de Schumann me plait de plus en plus et j'ai failli le retenir à la place du N°2 de Rachmaninov, mais celui-ci a quelque-chose d'indéfinissable qui me mantient, lui aussi, dans un romantisme passionné et troublant: fallait trancher.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2265
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Dim 4 Déc - 21:53

Khristian a écrit:
Quels seraient, aujourd'hui, tes trois préférés parmi les concertos pour piano de Mozart ? (Etant bien entendu que le temps et les circonstances peuvent faire évoluer les goûts et les affects.)

Pour moi, c'est 20, 23 et 19 pour le moment. Ce sera peut-être autre chose demain, même si le n°20 me suit depuis...

Je ne puis qu'être d'accord , voir page 12 (je crois) mon dernier "top" !. Mon 20 est "indéboulonnable" depuis mon enfance.... Ensuite les autres peuvent varier suivant la sensibilité du jour.... (donc en ce moment 20-21-23).

Merci Icare pour ce fantastique travail d'écoute et d'exploration en terres inconnues, ta recherche, tes analyses... et... ton choix. Ah Icare, il faut que tu ré-écoutes Schumann !! Il est trop merveilleux ce concerto, complètement à part de tout, d'une originalité et d'une sensibilité bouleversantes...
Je lirai mieux tes longs derniers messages avec un peu plus de temps la semaine prochaine, mais déjà je trouve que finalement, nous tous, on se retrouve d'une certaine façon..., avec parfois les mêmes choix.  Quoi d'étonnant ?? Very Happy  

Ca promet pour les "oeuvres pour violoncelle" !!! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2265
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Dim 4 Déc - 22:00

Icare a écrit:
Nuit étoilée de Martial Solal (Contemporain)

J'ai découvert cette oeuvre il y a une dizaine de jours, sur Mezzo. J'ai beaucoup aimé.... Wink . J'ai oublié les références..., les clips passent vite et les génériques , souvent imprécis (reproche que je leur fais pour certaines diffusions).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Dim 4 Déc - 22:41

Anouchka a écrit:
Ah Icare, il faut que tu ré-écoutes Schumann !! Il est trop merveilleux ce concerto, complètement à part de tout, d'une originalité et d'une sensibilité bouleversantes...

Je commence à bien connaître le Concerto pour piano de Schumann, mais il m'est impossible de détrôner le N°2 de Rachmaninov. Désolé. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les concertos pour piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: