Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les concertos pour piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 11 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Theodorakis   Dim 30 Oct - 19:10

La grande émotion naîtra, ce que je savais déjà, avec le Concerto pour piano et orchestre de Mikis Theodorakis, déjà par le premier mouvement au thème principal particulièrement obsessionnel. Il tisse autour pendant environ quinze minutes, m'entraîne avec chaleur et intensité dans un remarquable tourbillon. Le second mouvement a en revanche plus de mal à m'emporter dans son sillon, peut-être une inspiration qui souffre un peu ou un cheminement astucieusement alambiqué vers un troisième mouvement fantastique et dansant, d'un lyrisme totalement libéré, où le piano, sous les doigts d'Elena Mouzalas, finit par me donner le vertige. Un classique à mon oreille. par l'Orchestre National d'Athènes sous la direction de Lukas Karytinos.


Dernière édition par Icare le Lun 31 Oct - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Dim 30 Oct - 19:22


Complètement d'accord avec toi, Icare. Je connais ce concerto, grâce à des amis qui m'ont fait aimer la musique de Theodorakis.
Lequel est à l'honneur aujourd'hui à Montferrier (à côté de Montpellier), avec "le Canto General", sur des poèmes de Pablo Neruda (une splendeur que j'ai chantée en répèt avec une certaine personne la semaine dernière, dont avec bouzouki !! Et moi au piano).
Je ne le place pas dans mon top 10 dérivé en top 15 et ..., car cela me fait trop Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Busoni   Dim 30 Oct - 23:09

Je ne sais pas encore si je vais inclure le concerto pour piano de Theodorakis dans mon "Top Ten". Je sais juste que j'aimerais beaucoup, déjà parce que c'est une oeuvre que j'aime depuis longtemps, puis aussi parce que Mikis Theodorakis fait partie de mes compositeurs préférés. Toutefois, j'ai décidé de mettre de côté mes préférences pour tel et tel compositeur au profit de l'oeuvre elle-même, de ses qualités propres. Etant donné que le second mouvement ne me fascine pas vraiment, alors que le premier et le troisième me transportent totalement, je pourrais, non sans un pincement au coeur, l'exclure. Je vais privilégier en priorité les concertos dont les trois mouvements me captivent suffisamment, ce qui me semble assez logique après tout. Par exemple, dans le Concerto pour piano d'Alan Rawsthorne, j'ai certes une nette préférence pour le second mouvement que je trouve génial, mais j'aime quand même beaucoup les deux autres. Dans celui du Maître crétois, je trouve le second mouvement un brin laborieux...il ne m'ennuie pas vraiment mais bon...

Ce soir, je viens d'écouter le Concerto pour piano et orchestre avec choeur d'hommes - Opus 39 de Ferruccio Busoni avec comme soliste Pietro Massa. L'oeuvre se divise en cinq mouvements, le plus long étant le troisième qui dépasse les 25 minutes et le plus court étant le cinquième de presque 11 minutes. C'est aussi le seul mouvement qui utilise le choeur d'hommes. L'oeuvre est colossale, peut-être le plus long concerto pour piano jamais composé...?...Ce n'est, biensûr, pas sa durée (79') qui m'impressionne et j'avais même peur d'y trouver des longueurs et de vivre des baisses d'intérêt. Ce qui m'a impressionné, c'est justement le fait que je n'ai pas vu le temps passer, ne m'y suis pas ennuyé une seconde. Ce concerto est un chef-d'oeuvre et là, il n'y aura aucun suspens. Je ne vois pas comment je pourrais l'éluder. Si jamais je retiens le Concerto Conciso de Thomas Adès, j'aurai d'un côté le plus long (?) concerto pour piano du monde et de l'autre le plus court (?). Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Dim 30 Oct - 23:32

79 minutes ! Je ne connaîs pas ce concerto, mais je pense intuitivement que oui, jamais cette durée ne semble avoir été atteinte pour un concerto...
Eh oui Icare, avec tes écoutes "rares" et le grand écart ici ou là, tu bats des records ! Wink

P.S. : Je viens d'aller vite fait voir la bio de Busoni sur Wiki, intéressant de savoir qu'il était relativement "néo-classique", avec une forte inspiration Bach et Mozart. Cela donne envie...
Parmi les œuvres majeures de Busoni, il faut écouter le Concerto pour piano, chœur d'hommes et orchestre, op. 39, œuvre monumentale en cinq mouvements, dont le dernier avec un chœur chantant en allemand, sans doute le plus long concerto du répertoire pour piano (plus d'une heure !), -Wikipédia-
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 31 Oct - 8:27

J'aime aussi beaucoup ce concerto...et partage ton ressenti quant au chef d'oeuvre!
Je voulais le réécouter il y a quelques semaines...impossible de le retrouver ...et dans mon entourage immédiat je n'ai guère l'occasion (hélas!) de prêter des cds...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 31 Oct - 9:32

J'écoute pour l'instant ce concerto pour piano de Busoni qui me semble en effet splendide. J'ai trouvé plusieurs interprétations sur YT , je vous partage le lien que j'écoute, interprété par Marc-André Hamelin, quelle beauté et quel déferlement de sensations diverses m'envahissent à l'écoute de cette musique, merci pour cette découverte réjouissante
ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: El Khoury/Fazil Say   Lun 31 Oct - 19:57

Bechara El Khoury est un compositeur que je suis plus ou moins depuis longtemps. Je ne trouve pas forcément sa musique jouissive comme, par exemple, celle de Fazil Say, mais elle est assez attachante et même touchante par moments. J'aime notamment son style romantique tourmenté et sa façon d'utiliser les cuivres dans ses pages les plus symphoniques. C'est exactement ce qui se passe avec son Concerto pour piano et orchestre - Opus 36 (1984) que je viens de réécouter en cette fin d'après-midi: j'aime bien l'emploi des cuivres dans ce concerto de caractère romantique et tourmenté, une certaine rugosité qui ne m'est pas désagréable et sait raidir d'intensité sa musique quand il le faut. Il sait aussi s'attendrir comme dans le second mouvement au point de devenir touchant et donc moins implacable que dans ses parties les plus agitées. Même si je ne l'avais pas réécouté depuis longtemps, je me doutais bien que le plaisir qu'il me procure ne serait pas assez intense pour que je l'intègre dans mon "Best of". Il est interprété par Abdel Rahman El Bacha, l'Orchestre Colonne et Pierre Dervaux.

Dix ans plus tard, un autre concerto pour piano verra le jour sous le titre Silk Road (1994). Il est composé par le compositeur et pianiste virtuose d'origine turque, Fazil Say qui fut une vraie révélation pour moi. Question style, on séloigne nettement de celui de Bechara El Kourhy. Fazil Say expérimente davantage mais tout en préservant une forte musicalité et sans se laisser aller à des tentatives imbitables ou hermétiques. Un sens de la fantaisie est aussi pris en considération. Dans son concerto, c'est la matière sonore offerte par son instrument de prédilection qu'il explore et se plait à élargir dans des contrées inédites. Il le désolidarise assez vite de son empreinte romantique afin de lui donner un rôle souvent plus percussif. Ainsi le piano devient comme, par exemple, chez George Antheil, un instrument à percussion qui s'assume à merveille dans ses passages évidemment les plus rythmés. La cerise sur le gâteau est sa partie finale lorsque le piano se métamorphose en un étrange instrument à la sonorité claire et magnétique...un cousin éloigné du biwa?...arborant une danse douce et quasi-irréelle. "Puisant dans les folklores de quatre pays d'Orient (Tibet, Inde, Mésopotamie et Anatolie), Silk Road décrit la fantastique aventure des caravanes qui, parcourant la Route de la soie, de la Chine vers l'Europe, sont comme le miroir d'une culture universelle.". Inutile de préciser que le concerto de Fazil Say me caresse dans le sens du poil! Piano préparé? Piano désaccordé? Directement joué sur les cordes par moments? Expérimental et si musical à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 31 Oct - 21:36

Merci pour ces messages.
Et un spécial merci à toi, Laudec   Kiss ,  je vais pouvoir écouter Busoni demain (avec une heure 10 mn de tranquillité...! (c'est marrant, je crois que c'est le nom que Dumas avait donné à Monte-Cristo quand il se travestit en abbé..).
Icare a écrit:

Dix ans plus tard, un autre concerto pour piano verra le jour sous le titre Silk Road (1994). Il est composé par le compositeur et pianiste virtuose d'origine turque, Fazil Say qui fut une vraie révélation pour moi.

Je ne connais pas ce concerto (encore une "perle" à écouter..). Fazil Say joue de façon fantastique à mon avis, et il vient de sortir une intégrale des sonates de Mozart + la Fantaisie en ut mineur K 475 (Warner Classics).
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 31 Oct - 22:24


C'est toujours un grand plaisir pour moi de pouvoir partager des vidéos, Anouchka Very Happy

Je me rappelle que c'est toi Icare qui m'a fait découvrir Fazil Say il y a deux ou trois ans déjà et qu'il est devenu l'un des très grands pour moi.  Quelle émotion de l'écouter aujourd'hui à la faveur de ce post.  Ce concerto  Silk Road aurait une place privilégiée pour moi si je participais au classement, je le trouve magnifique.
J'aime cette complicité qu'il a avec son instrument - dont il sait tirer toute la douceur extrême qui est la sienne et parfois une grande violence en contraste - et avec les autres instruments de l'orchestre ici tellement diversifiés et tellement bien mis en valeur.

Je partage le lien de ce concerto illustré par des images de lutte armée très émouvantes également.  Il existe une autre version où Fazil Say présente ce concerto, l'interprète et le dirige à sa façon bien à lui ( qui peut énerver certains) , le concerto commence là vers la quatrième minute (après les présentations en allemand).

https://youtu.be/BbkwSomTh3g
"live"

Ca a été l'occasion pour moi de découvrir d'autres œuvres à lui  aussi dont une particulière que j'aimerais présenter sur son fil, si poétique et si belle
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 31 Oct - 22:41

Merci beaucoup ! Que de belles écoutes en perspective.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Ruders/Tabakov   Lun 31 Oct - 23:09

Pendant ce temps, impertubable, je continue ma croisière en compagnie du concerto pour piano...toujours contemporain...Mozart, c'est pour demain... ...Le Danemark a donné naissance à plusieurs compositeurs intéressants et, parmi eux, il y eut notamment Peer Norgard que je connus dans un premier temps par sa musique de film et qui devint très vite le compositeur danois dont j'ai le plus de cd et donc d'oeuvres. Sauf que je ne connais toujours pas son concerto pour piano. Un second compositeur danois le talonne de près. Il s'agit de Poul Ruders. Je commence à connaître pas mal d'oeuvres de lui dont un Concerto pour piano et orchestre en trois mouvements (1994), interprété par Rolf Hind, "The Danish National Radio Symphony Orchestra" sous la direction de Markus Stenz. Ce n'est pas l'oeuvre qui m'a complètement orienté sur ce compositeur au point d'avoir eu envie de l'approfondir, d'en connaître davantage. Il ne fait pas partie de mes oeuvres préférées de Poul Ruders, cependant c'est un concerto que j'aime bien en entier avec peut-être une mention spéciale pour le "Rondo prestissimo" (3ème mouv.), particulièrement irisé et énergique. Le "Larghetto intimo" (second mouv.) est assez touchant. J'aime son caractère mélancolique et sombre qui se développe minutieusement sur plus de douze minutes.

Mais, ce soir, dans cette seconde série d'écoutes, c'est le Concerto pour piano et orchestre (2003) de Emil Tabakov par Jean-Philippe Collard, le "Bilkent Symphony Orchestra" sous la direction du compositeur, qui m'a le plus enthousiasmé. J'aime beaucoup l'espèce de marche "va-t-en-guerre" du premier mouvement qui démarre par un bref dialogue entre la trompette et le piano qui lui apporte tout d'abord de timides et laconiques réponses. Or, lorsque la fanfare s'emballe, je me suis demandé dans un premier temps, dans quelle lourdeur le compositeur allait m'emmener, puis, au contraire, la mécanique est parfaitement huilée et m'emporte dans une verve orchestrale dynamique et entraînante, presque dansante. Le second mouvement est de ceux qui, en revanche, ont le don d'ennuyer certains mélomanes...sauf quelqu'un comme moi.... ...Il ennuiera surtout ceux qui aiment la luxuriance et ont besoin de beaucoups de notes pour vivre leurs émotions. C'est vrai qu'il ne se passe pas grand-chose dans ce "Mouvement II"...enfin en apparence...Minimaliste et sacrément dépouillé, la musique pouvant se limiter à quelques touches de piano, une flûte lointaine, un basson discret, de rares effets de percussions ci et là ainsi que d'autres éléments furtifs, Emil Tabakov finit par créer une ambiance profondément poétique et subtile qui va s'étaler, s'imposer sur plus de onze minutes. Pas de virtuosité ni de grands bavardages ici, même le piano compte ses notes comme chaque filet de perles scrupuleusement égrénées. J'y entends le bruit du vent, un monde sonore clairsemé et transparent, un magnifique oasis de poésie entre deux mouvements énergiques et captivants. J'adore ce genre d'approche poétique dans la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Mozart   Mar 1 Nov - 19:02

Ayant décidé de ne choisir qu'un seul concerto pour piano par compositeur, me voilà soudainement confronté à un choix cornélien car je ne saurai dire lequel je préfère entre le N°21 et le N°24 de Wolfgang Amadeus Mozart. je croyais préférer assez facilement le N°21 et bien non! Ce n'est pas aussi aisé que je l'avais cru jusqu'ici car je trouve que le N°24 est tout autant magnifique: le premier mouvement est un sommet, par exemple. J'ai peut-être une toute petite préférence pour le N°21 car je lui trouve deux sommets, les premier et deuxième mouvements. J'ai même tendance à les préférer, comme Joachim, à ceux de Beethoven à l'exception du N°4 que je n'ai pas encore écouté. J'ai redécouvert ces deux concertos de Mozart par le "Sinfonia Varsovia" et Piotr Anderszewski; piano & direction. Ce soir, je vais réécouter le N°22.

Une possibilité de "Best of":

D'abord un N°0 avec une mention spéciale pour un CD qui me passionne depuis que je suis mélomane: les Concertos pour 3 & 4 pianos et orchestre à cordes - BWV 1063, 1064, 1065 de Johann Sebastian Bach par Michel Béroff, Jean-Philippe Collard, Bruno Rigutto, Gabriel Tacchino, l'Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de Jean-Pierre Wallez.

1)Concerto pour piano en ut majeur, 21, K467 de MOZART
1bis) Concerto pour piano en ut mineur, 24, K491 de MOZART
2)Concerto pour piano n°3 de BEETHOVEN
3)Concerto pour piano et orchestre avec choeur d'hommes de BUSONI
4)Concerto pour piano n°2 de BRAHMS
5)Concerto pour piano n°3 de FREDERIC DEVREESE
6)Concerto pour piano n°1 de TCHAIKOVSKY
7)Concerto pour piano n°2 de EINAR ENGLUND
8)Concerto pour piano n°2 - The Americas de LALO SCHIFRIN
9)Concerto pour piano n°1 d'ALAN RAWSTHORNE
10)Concerto pour piano n°2 - The Continents de RONALD STEVENSON
10bis) Concerto pour piano n°2 de HANS WERNER HENZE
11)Riverrun pour piano et orchestre de TORU TAKEMITSU
12)Concerto pour piano et orchestre de THEODORAKIS
13)Concerto pour piano n°2 de RACHMANINOFF
14)Concerto pour piano n°2 de JAMES MacMILLAN
15)Concerto pour piano et orchestre d'EMIL TABAKOV

Les atypiques:

16)Concerto Conciso de THOMAS ADES
17)Concerto pour piano - Silk Road de FAZIL SAY
18)Capriccio pour piano et orchestre à vents de STRAVINSKY
19)Bosse, crâne rasé, nez crochu, pour deux pianos et ensemble MARC MONNET
19bis) Klavierkonzert de CHRISTOPH DELZ
20) Concertino pour piano et orchestre de HONEGGER


Ce n'est pas encore mon "TOP 20", juste une idée de ce qu'il pourrait être. Je n'ai pas encore écouté le N°4 de Beethoven, n'ai pas réécouté ceux de Bartok et Prokokiev, ni ceux de Schnittke et Jolivet, Tcherepnin, Ustvolskaya, Baird, Sorecki, Kilar, Veress, etc...Donc tout ce classement reste précaire. Je n'ai pas retenu dans ma liste certains concertos pour piano que j'adore comme ceux, par exemple, de Francis Poulenc (pour deux pianos), Sergio Calligaris, Michel Camilo, ou encore celui de Guillaume de Chassy que j'aurais pu placer parmi les "atypiques"...Durdur! Rolling Eyes


Dernière édition par Icare le Ven 2 Déc - 11:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16555
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 1 Nov - 19:28

Je vois avec plaisir que les classiques-romantiques viennent en tête (sauf Rachmaninov), et les contemporains ensuite Laughing

Moi, comme toi finalement, je mets Mozart et Beethoven en tête, mais ensuite, je ne peux pas décider, sauf qu'ils seraient tous romantiques...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 1 Nov - 19:52

J'ai déjà fait quelques modifications en rajoutant le N°2 de Henze.

Il ne faut pas trop prendre au pied de la lettre...du numéro devrais-je écrire...l'ordre dans lequel je range tous ces concertos. le n°2 de Rachmaninov aurait pu se retrouver plus en amont ainsi que celui de James MacMillan qui est déjà bien plus contemporain. Pour quelqu'un comme toi qui va sélectionner essentiellement des oeuvres romantiques ou classiques et romantiques, c'est déjà plus facile. Pour moi qui peut autant adorer un concerto moderne/contemporain (voire expérimental) que baroque/classique/romantique, c'est déjà plus difficile et tributaire de mon humeur du moment: il y a des jours où, par exemple, le concerto atypique pour piano de Marc Monnet va me faire plus d'effet que ceux de Rachmaninov et à d'autres moments, je vais être plus réceptif au concerto romantique. Ceci étant dit, même dans un ordre préférentiel, j'aurais quand même placé Mozart et Busoni en tête parce que l'on touche là quelque-chose qui va transcender mon humeur du moment. Ils me semblent tellement atteindre la perfection....J'adore également la transcription pour quatre claviers qu'a réalisée J. S. Bach du concerto pour quatre violons de Vivaldi. J'en ai une version pour quatre pianos qui me fascinent depuis toujours. En fait c'est tout le cd qui me passionne depuis toujours: Il contient les Concertos pour 3 & 4 pianos et orchestre à cordes - BWV 1063, 1064, 1065 de Johann Sebastian Bach par Michel Béroff, Jean-Philippe Collard, Bruno Rigutto, Gabriel Tacchino, l'Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de Jean-Pierre Wallez.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 1 Nov - 20:19

Je partage l'avis de Joachim, cela ne surprendra personne... Hehe

Ta liste est impressionnante, Icare, merci !

Icare a écrit:
Ce n'est pas encore mon "TOP 20", juste une idée de ce qu'il pourrait être. Je n'ai pas encore écouté le N°4 de Beethoven, n'ai pas réécouté ceux de Bartok et Prokokiev

Eh, sourires, urgence à les écouter, si tu me permets un humble petit avis.. (moi qui ai tant à découvrir de tout ce que tu nous cites !). Wink

Pas encore eu le temps d'écouter ce concerto de Busoni en ce jour de Toussaint.. Plus tard en soirée, sans doute (tranquille).

Je suis hyper-contente effectivement que Mozart soit ton number 1, et c'est très intéressant ton choix, car il n'est le même pour personne ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 1 Nov - 20:55

Icare a écrit:
J. S. Bach[/b] du concerto pour quatre violons de Vivaldi. J'en ai une version pour quatre pianos qui me fascinent depuis toujours. En fait c'est tout le cd qui me passionne depuis toujours: Il contient les Concertos pour 3 & 4 pianos et orchestre à cordes - BWV 1063, 1064, 1065 de Johann Sebastian Bach par Michel Béroff, Jean-Philippe Collard, Bruno Rigutto, Gabriel Tacchino, l'Ensemble Orchestral de Paris sous la direction de Jean-Pierre Wallez.

Wink je partage ton enthousiasme pour cet enregistrement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 1 Nov - 21:03


Je pense que Joachim ne s'attendait pas à ce que la période classique/romantique soit si bien représentée dans mon "Top 20". Laughing Mais n'oubliez pas qu'il est provisoire. Il y a encore des dinosaures tels que Prokofiev et Bartok qui peuvent chambouler mon classement, ainsi que le N°4 de Beethoven que vais bientôt découvrir. Sans compter quelques surprises qui peuvent provenir de contemporains que je n'ai pas encore réécoutés. Suspens total même si je pense que Mozart et Busoni vont être difficiles à détrôner. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 1 Nov - 23:00

je crois que je n'ai pas fait ma liste....mais plus je réfléchis plus j'ai de mal à choisir!!...surtout chez Mozart où il me faudrait en mettre au moins 6 en tête du 20 au 25...les 26 et 27 ayant un ou deux mouvements qui me touchent un ^peu moins....mais le 1 er mt du 27 est celui qui me touche le plus de tous les cooncertos!...c'est compliqué!!!! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Martucci/Mozart   Mar 1 Nov - 23:16

Et puisque je parlais de belles surprises éventuelles quelques commentaires plus haut, j'ai eu la joie de pouvoir réécouter dans des conditions optimales un concerto pour piano que j'aime énormément et que je n'avais pas programmer pour des raisons techniques. Les trois cd que je possède de Giuseppe Martucci se sont auto-dégradés et ne passent plus correctement sur mon lecteur cd, si ce n'est avec des micro-coupures et des bruits parasites continus qui saccagent l'écoute. Sur l'un d'eux, il y a son Concerto pour piano et orchestre n°1. Je me suis dit que je pouvais l'écouter sur Youtube, puis j'ai eu l'idée d'essayer l'écoute par le lecteur de mon ordinateur. Il est passé comme une lettre à la poste pour mon plus grand bonheur. Ca m'a permis de redécouvrir un concerto qui a, selon moi, la carrure de ceux de Beethoven; des idées thématiques fortes, de la puissance, de l'intensité, une immense rigueur dans le style, une forte expressivité romantique. Le modèle est habilement honnoré ici et je l'aime suffisamment pour qu'il puisse chambouler mon "Top 20" temporaire. Joachim restera malgré tout rassuré puisque Martucci appartient de toute façon au Romantisme.

J'ai réécouté ensuite le Concerto pour piano n°22 en mi bémol majeur de Mozart par Carmen Piazzini, les solistes de Leningrad, sous la direction de Michail Gantvarg. Encore un concerto magnifique pour piano de Mozart dont la réputation d'avoir particulièrement excellé dans le genre n'est pas usurpée. Je le place quand même derrière les N°21 & 24, mais d'un cheveu car, dans le second mouvement, il y a un passage entre le piano et le basson qui m'a quasiment mis la larme à l'oeil. J'aime beaucoup l'usage des instruments à vent dans ce concerto. En dehors de thèmes mélodiques fort accrocheurs, c'est la première chose qui m'a touché, ce rapport délicat aux bois. Jean, je ne connais pas encore tous les concertos pour piano de Mozart, ce qui évidemment me facilite les choses. Je ne suis pas pressé mais, petit à petit, je compte bien combler cette lacune.


Dernière édition par Icare le Mer 2 Nov - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 1 Nov - 23:47

Icare a écrit:
. Jean, je ne connais pas encore tous les concertos pour piano de Mozart, ce qui évidemment me facilite les choses. Je ne suis pas pressé mais, petit à petit, je compte bien combler cette lacune.

Si tu ne les as pas tous , il existe une intégrale très bon marché (9cd) chez EMI et qui est commentée comme une des plus recommandable , par Christian Zaccharias et différent orchestre et chef...Il les as réenregistré tout en dirigeant lui-même avec l'orchestre de chambre de Lausanne , le coffret existe également à prix réduit (mais plus cher que l'ancienne version) ..Certains la disent supérieure, d'autres au contraire préfèrent la première...
Mais ils existent aussi d'autres intégrales à petits prix: Barenboïm, Perahia...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 2 Nov - 17:52

Oui, c'est d'ailleurs, souviens-toi Jean, la discussion que nous avons eue avec aussi JD Perdrix , sur le fil "coup de coeur" je crois.. par rapport aux intégrales. Et mon choix s'est effectivement fixé sur Zacharias, j'attends mon budget de novembre ( Very Happy ) pour ça.
Le prix est intéressant, aux environs de 40 Euros ! Et les critiques sont élogieuses, de toute façon je me fiche un peu des critiques d'ailleurs, mais il se trouve que j'aime beaucoup Zacharias et .. que les concertos de Mozart que j'ai entendus de sa part sur les chaînes TV m'ont convaincue !
Quant au classement, si on peut dire ! des concertos de Mozart..., la "hiérarchie" est difficile.. Tout le monde a sa sensibilité propre.. (Souviens-toi Joachim de notre tentative de top ten sur le forum Mozart...). J'en reste dans l'ordre à mes 20 - 21 - 23, pour des raisons de sensibilité très personnelles..., dont j'ai fait des analyses chez Ron souvent. J'adore beaucoup d'autres, dont le 24 évidemment !!
La raison pour laquelle dans mon top "15", je ne mets pas plus de concertos de Mozart, c'est que j'ai voulu laisser de la place à Beethoven et "aux romantiques", oui. Sinon, je mettrais tout Mozart (presque tout...), devant Ludwig....!
Je crois que je ne bougerai rien de ma liste, et puis côté contemporain, j'ai quand même mis Bartok et Prokofiev, qui sont pour moi des incontournables !!
Chouette nos échanges sur ce fil !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6573
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 2 Nov - 18:44

Je te comprends bien Wink ...et pour Prokofiev et Bartok je te rejoins sans problème!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Sandor Veress   Mer 2 Nov - 19:05

Je suis revenu au XXème siècle avec un compositeur dont on parle généralement très peu et qui, pourtant, a composé de la très bonne musique. Il s'agit du compositeur suisse d'origine hongroise, Sandor Veress. J'ai réécouté Hommage à Paul Klee - Fantaisies pour deux pianos et orchestre à cordes (1951) et son Concerto pour piano, cordes et percussion, composé un an plus tard, en 1952. La première oeuvre est interprétée par les pianistes Andràs Schiff et Dénes Vàrjon, le "Budapest Festival Orchestra" sous la direction de Heinz Holliger. Le concerto est assuré par le soliste Andràs Schiff. Hommage à Paul Klee se constitue de sept fantaisies qui correspondent, chacune, à un tableau du peintre Paul Klee. Chacune porte donc le titre de l'un de ces tableaux. je commence vraiment à accrocher à partir de la troisième fantaisie qui porte le titre de "Son ancien" et que je trouve magnifique. Aucun de ceux qui suivent ne fait tomber mon attention, bien au contraire; l'allegretto piacevole, "En bas et en haut" est très enlevé et gracieux. Puis, il y a un autre moment de belle inspiration, dans la sixième fantaisie, "Vert dans du vert". Plus globalement, lorsque j'écoute cette oeuvre, je ne me dis pas seulement, c'est rigoureux, structuré et virtuose, je me dis aussi et surtout qu'il y a une vraie inspiration qui transcende l'ensemble, de vraies idées musicales qui accrochent efficacement l'oreille. Ce n'est pas exactement un concerto si on se fie exclusivement au titre, mais il en a l'allure. Le Concerto pour piano, cordes et percussion est très beau, a beaucoup de classe, mais mon appréciation est un peu plus détachée, moins engagée sur le plan émotionnel que dans les Fantaisies. Disons qu'il me laisse très admiratif sans trop m'émouvoir, ce qui n'empêche pas que je l'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 2 Nov - 19:14

Quel suspense (rires). Bon Icare, ensuite, on va enchaîner sur le top ten des oeuvres pour violoncelle ! Je ne sais plus qui a suggéré ça mais ma liste est déjà prête -presque-.
Dans mon message précédent, j'ai évidemment omis Bach mais bien sûr, comme je l'avais dit, si on le transcrit pour piano, il y a son fabuleux concerto italien,, que je place avant le 4 de Beethoven (parce qu'en ce moment , je préfère le 4 au 5, voilà..). Bref, je tournicote autour des mêmes, donc rien d'original...!  Wink
Par contre, je te lis religieusement comme une sage petite élève qui (essaie) d'apprendre..
Ah oui ! Je vous envoie sur le 2 de Rachmaninov que j'ai choisi, Albert Rubinstein (en espérant que vous ayez un son correct, c'est une archive de 1956 ! ) :

https://www.youtube.com/watch?v=u9QLiefnoDE

Et ensuite avec mon mari, nous avons écouté le 3 de Rachmaninov par Martha Arguerich, génial aussi !  

https://www.youtube.com/watch?v=FynKK4uBoek
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Wissmer/Werner   Mer 2 Nov - 23:04

Il y a un compositeur dont je possède presque tout ce qui existe en cd. Il s'appelle Pierre Wissmer. En revanche, il paraîtrait qu'il a composé un très beau Concerto pour orchestre mais je ne l'ai jamais trouvé nulle-part. Bien qu'il s'agisse d'un compositeur totalement oublié aujourd'hui, j'estime qu'il a produit une oeuvre de qualité, rigoureuse et captivante. Etant resté très...trop...longtemps sans y revenir, les deux concertos pour piano, le N°2 et le N°3, furent l'occasion souhaitée, même si ce ne sont pas forcément les opus qui m'ont le plus marqué chez ce compositeur. Malheureusement, un problème technique m'a empêché de réécouter le N°2. Ni mon lecteur-cd actuel ni le lecteur de mon PC ne l'ont reconnu. Il faudrait que je ressorte mon ancien appareil mais bon...Je suis donc un peu frustré. Une chance que le N°3 (1971) n'est pas sur le même cd! Je l'ai réécouté avec beaucoup d'attention. Il en résulte un concerto tonitruant, brillant, passionné et intense, qui, même s"il ne chamboulera pas mon classement provisoire, m'a laissé une meilleure impression que celle que j'en gardais jusqu'ici. Je ne me souvenais pas qu'il tenait si bien en haleine, surtout le troisième mouvement particulièrement luxuriant et déchaîné. Un concerto dans un style bien encré dans son époque mais qui ne se prive pas d'un certain lyrisme. Je pense toutefois que les "accrocs" à la forme classique et romantique le jugeront déjà trop "moderne" à leur goût.

Leur jugement ne diffèrera sans doute pas si l'idée leur prenait d'écouter le Concerto pour piano de Jean-Jacques Werner qui se divise en trois mouvements et est interprété par Hasmig Surmelian, l'Orchestre Léon-Barzin sous la direction du compositeur. Il s'agit là aussi d'un concerto brillant, tonitruant, rigoureux, passionné et d'une grande intensité dramatique. Le lyrisme n'y est pas forcément abandonné, comme le prouve le second mouvement, de son développement jusqu'à son envol, et malgré une approche résolument contemporaine, on ne peut évoquer une oeuvre ascétique. Elle est si riche en rebondissements, en effets, en puissance: un piano carnivore qui dévore l'orchestre et un orchestre insolent et d'un tempérament aussi féroce: Le troisième mouvement est sans doute, là aussi, le plus déchaîné. D'un point-de-vue plus global, j'ai eu une bonne idée de l'écouter après le N°3 de Pierre Wissmer, car, selon moi, il est un peu dans la même veine en mieux. Il m'a suffisamment passionné pour venir bousculer mon "Top 20". Aïe! Aïe! Aïe! je ne me souvenais pas qu'il me plaisait autant celui-là! Hehe

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les concertos pour piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 11 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: