Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les concertos pour piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mar 18 Oct - 23:03

J'ai du mal à voir dans l'oeuvre de Marc Monnet que j'ai réécoutée ce soir les marques d'un concerto tels que ceux que j'ai approchés jusqu'ici. Dans l'absolu, ce n'est pas important et puis, à vrai dire, il y a des moments qui me font penser à un concerto et d'autres pas du tout, c'est un peu quelque chose d'inclassable, d'étonnant et de détonnant. Cette oeuvre a bien évidemment un titre et pas n'importe lequel, de ceux qui retiennent l'attention pour leur caractère insolite, voire incongru. Il s'agit de Bosse, Crâne rasé, Nez crochu pour deux pianos (intermèdes), ensemble de 19 instruments et transformations en temps réel. Il fallait oser un titre pareil même si pendant l'écoute je n'y entrevois ni la bosse du chameau, ni le crâne rasé de Kojak, ni le nez crochu de Cyrano.  L'oeuvre se découpe en cinq mouvements et trois intermèdes. J'aurai du mal à la définir avec des mots mais ce qui me frappe d'emblée, c'est toute sa dimension ludique, que se soit par ses constructions rythmiques ou la surprenante palette de trouvailles sonores. C'est une fascinante alchimie qui s'y déploie, une merveilleuse rencontre des éléments dans un contexte harmonique et expressif particulier. Sa modernité ou plutôt son atonalité décomplexée n'est jamais un obstacle à mon oreille. Les combinaisons instrumentales peuvent s'avérer carrément jubilatoires, jouissives, dans les parties les plus animées. On n'est pas si loin d'un délire musical, mais un délire musical parfaitement mesuré et réfléchi. Même les parties pour deux pianos seuls arrivent à m'exalter par leurs acrobaties. Le premier Intermède est sans doute le plus sage. Dimitri Vassilakis et Géraldine Dutroncy, à l'écoute, donne l'impression de s'y être investis avec fougue et audace. Bref, Bosse, Crâne rasé, Nez crochu ressemble à un formidable jeu des sons dont les développements me paraissent cohérents et d'une portée dramatique qui lui apporte l'intensité nécessaire. Le danger avec ce style de musique, c'est de dévier dans l'artificiel, dans quelque chose de creux, et j'en connais qui détesteront. Tant pis!    L'oeuvre au titre humoristique, et qui n'est pas dépourvue elle-même d'une certaine ironie...et même folie...tient la route même après plusieurs écoutes. En fait, la route, elle me la construit vers un monde sonore inouï.

Imaginary Travel (1996) pour piano et électronique avec François-Frédéric Guy, pianiste que je vais bientôt retrouver dans le Concerto pour piano et orchestre n°4 de Beethoven, est une oeuvre étrange, parfois minimaliste, parfois insolite, qui reste intéressante malgré qu'elle peine à décoller. C'est sur le dernier extrait, "Hot spring" qu'elle décolle comme je l'espérais, devenant irrésistiblement ludique...yes!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 19 Oct - 23:12

En amateur de contemporain, je ne pouvais évoquer le piano depuis des siècles sans m'arrêter à un moment ou un autre sur la fameuse invention de John Cage. Oui, je sais; en m'arrêtant sur le piano préparé, je pourrais faire bondir les puristes de tout poil qui trouvent aussi absurde de placer des visses, écrous, clous, boulons, dans les entrailles d'un piano que ce virtuose japonais qui joue sur "son" instrument en feu au bord de l'océan. Autant je suis d'accord avec le dégoût que peut inspirer le second cas par l'inutilité de la chose, autant le piano préparé a quelque-chose d'attirant pour moi puisqu'il élargit ou "pervertit", créativement parlant, les possibilités sonores de l'instrument. J'ai toujours été sensible à la recherche de sons nouveaux, de sonorités nouvelles, inédites, de celles qui me sont moins familières, plus exotiques si j'ose dire, cela même si je ne place pas cette recherche d'exotisme uniquement d'un point-de-vue géographique. Il était donc logique que, dans ma quête actuelle, je réécoute le Concerto pour piano préparé et orchestre de chambre de John Cage qui, jusque là, m'avait laissé une impression trop tiède, l'estimant trop sériel et rigide. J'ai bien fait de le réécouter, même si, au départ, je n'étais guère emballé par cette idée, sûr d'un ressenti immuable. Et pourtant...Contre toute attente, je l'ai nettement mieux perçu et reçu cette fois-ci; plus particulièrement le premier mouvement, plus poétique et moins ascétique que je le pensais. Il m'a d'ailleurs fait penser à un extrait d'une musique de film de Toru Takemitsu qui, justement, emploie le piano préparé. Impossible de me rappeler du titre pendant que j'écris ces lignes. Ce qui est certain, c'est que le Maître nippon était parfaitement en phase avec les différentes avant-gardes de son temps. Il n'est pas saugrenu alors de penser que le concerto de John Cage ait pu être une influence pour lui et c'est vrai que ce premier mouvement m'a révélé une musique moins froide et plus touchante. A ce propos, je trouve ce Concerto pour piano préparé et orchestre plus proche du concerto pour percussions que du concerto pour piano classique. C'est cette dimension percussive qui ressort le plus. Les deux autres mouvements sont dans la continuité du premier, ne réservant aucune surprise dans le style définitivement figé dans le sérialisme, le dernier s'articulant de façon très fragmentée autour de silences plus marqués, comme des temps d'arrêt. J'aime moins, mais bon...je suis quand même content d'avoir désormais une meilleure opinion de ce concerto qui m'avait tant déçu à la première écoute.

Suite à l'oeuvre de John Cage j'avais prévu une réécoute du concerto pour piano de John Corigliano. Puis, subitement, je me suis souvenu de Dreamscapes (2009), un concerto pour piano et orchestre de Vivian Fung qui utilise aussi le piano préparé, mais pas de manière continue comme celui de Cage. Ce lien m'a incité à le ressortir et de lui prêter une nouvelle écoute. Le plus étonnant est que le passage qui m'a le plus séduit est justement celui qui emploie le piano préparé. A la différence du concerto de John Cage, l'instrument modifié déploie une sonorité plus claire, plus cristalline, plus aigüe, que l'on pourrait éventuellement rapprocher de l'épinette ou du clavecin, et dans un contexte harmonique bien plus mélodique et enlevé. A savoir aussi que dans le concerto pour piano de Vivian Fung, malgré une instrumentation tout-à-fait européenne, on sent l'influence profonde du gamelan balinais et indonésien. Globalement, je ne suis pas fou de ce Dreamscapes, disons qu'il y a quelques passages qui me plaisent beaucoup, comme celui que je viens de mentionner ou encore l'introduction très poétique.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 20 Oct - 10:28


Anouchka: 8. Liszt : concerto N° 1, en mi bémol majeur, opus 124

De Liszt, je ne connais que celui-ci, or, j'ai l'impression que son deuxième concerto pour piano est généralement plus apprécié...Vrai ou faux? Anouchka, tu préfères donc le N°1 au N°2?

Ce matin, je me suis laissé transporter par le Concerto pour piano et orchestre (1968) de John Corigliano, mon compositeur américain préféré de la seconde moitié du XXème siècle. L'oeuvre se divise en quatre mouvements; "Allegro/Scherzo/Andante appassionata/Allegro. Le premier allegro est très enlevé avec une combinaison très habile du piano de James Tocco et des petites percussions. Tous ces éléments sonores s'entremêlent au sein d'une fougue orchestrale qui peut évoquer Bartok, Prokofiev ou encore Stravinsky. Ce concerto a toutefois un son très américain, n'étant pas non plus dépourvu de lyrisme et de moments beaucoup plus tendres. Aura-t-il pour autant sa place au sein de ma liste préférentielle que je souhaiterais limiter à dix opus? La question ne m'inspire pas une réponse catégorique. Ce concerto m'est fort attractif, il me donne même la pêche! Je suis rarement déçu par une oeuvre de Corigliano. En même temps, le Concerto pour piano n'est pas forcément ce qui me fascine le plus chez lui. La difficulté de ce "Top 10" ou "Top 13" c'est qu'il est sensé renfermer toutes les périodes musicales depuis le Baroque jusqu'à la Contemporaine. S"il avait été question d'un "Top 10" par période, je n'aurais sans doute eu aucun problème d'en réaliser un sur la seconde moitié du XXème siècle et même sur la période Moderne. En revanche, je n'en connais pas encore suffisamment issus de la période classique. Avec un "Top 10" qui englobe toutes les périodes, je dois retenir les concertos qui me sont les plus marquants. Il s'agit quelque-part d'une sélection impitoyable à laquelle je ne pense pas intégrer le concerto pour piano de Corigliano qui m'a pourtant donné un bon coup de fouet ce matin. La concurrence est trop rude et la performance du Maître américain, bien que possédant de belles qualités expressives, ne m'est probablement pas assez marquante.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16721
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 20 Oct - 10:45

Icare a écrit:
La difficulté de ce "Top 10" ou "Top 13" c'est qu'il est sensé renfermer toutes les périodes musicales depuis le Baroque jusqu'à la Contemporaine. S"il avait été question d'un "Top 10" par période, je n'aurais sans doute eu aucun problème d'en réaliser un sur la seconde moitié du XXème siècle et même sur la période Moderne. En revanche, je n'en connais pas encore suffisamment issus de la période classique. Avec un "Top 10" qui englobe toutes les périodes, je dois retenir les concertos qui me sont les plus marquants.

C'est pour cette raison que je m'estime incapable de réaliser un Top 10 des concertos pour piano, même par période, il y en a trop que j'aime. Pense que rien qu'avec Mozart il y en a au moins cinq, pour moi, à placer dans le Top !!!


Pour Anouchka : tu cites le concerto italien de JS Bach (dont le titre exact est Concerto dans le goût italien), mais celui-ci est pour clavecin seul, donc sans orchestre, est-ce qu'il peut entrer dans la catégorie des Concertos pour piano et orchestre ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 20 Oct - 11:04

Idem pour moi! Wink ...Même si j'en connais assez peu après 1950...
Et je partage ton avis que le "concerto Italien" de Bach n'a pas sa place ici, même si je l'aime beaucoup beaucoup beaucoup! Wink ...autant au piano qu'au clavecin et aussi à l'orgue
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 20 Oct - 11:16

Pour ma part, le Concerto italien de Bach, je l'ai au piano par Glenn Gould. A-t-il sa place dans un "Top 10" consacré aux concertos pour piano? Si on prend le titre au pied de la lettre, pourquoi pas? Laughing Je laisse ce choix à Anouchka qui a droit à sa part de fantaisie. Ou alors, pourrait-elle le citer sous la forme d'une "mention spéciale"?

Je vais me reposer des concertos pour piano pendant un moment, le temps d'un autre cycle, loin du classique, consacré à la musique légère, au genre "Easy Listening", etc...Je vais, par exemple, découvrir une compilation de chansons "pop" italiennes du début des années 60, toutes orchestrées et arrangées par Ennio Morricone, certaines d'entre elles étant aussi composées par ses soins. J'aime bien sa période alimentaire également, c'est comme ça. Ca va me détendre, m'aérer l'esprit, avant de revenir aux Concertos pour piano qu'ils me restent à réécouter, comme celui de Poul Ruders, certains de Mozart, ceux de Busoni, Castelnuovo-Tedesco, Gaslini, Petrassi..., ou a découvrir vraiment, comme le N°2 de Brahms et le N°4 de Beethoven. Après et seulement après, j'établirai mon "Top 10" ou 11 ou 12 ou 13 ou 14 ou 15... Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 20 Oct - 20:16

Joachim a écrit:
Pour Anouchka : tu cites le concerto italien de JS Bach (dont le titre exact est Concerto dans le goût italien), mais celui-ci est pour clavecin seul, donc sans orchestre, est-ce qu'il peut entrer dans la catégorie des Concertos pour piano et orchestre ?
A mon très humble petit avis, OUI, puisque nous parlons des concertos pour piano, qui... peuvent être sans orchestre... Sinon, je le vire et ça fait de la place pour mes out-siders Laughing

Icare a écrit:
De Liszt, je ne connais que celui-ci, or, j'ai l'impression que son deuxième concerto pour piano est généralement plus apprécié...Vrai ou faux? Anouchka, tu préfères donc le N°1 au N°2?

Oui, je pense préférer le N° 1, pour sa fougue et sa poésie mêlées. Maintenant, zut, petit vilain, tu m'introduis le doute... Il faut que je ré-écoute ce N° 2 Hehe

(on va se dire : Il fallait bien qu'elle colle son Bach chéri quelque part... Very Happy )


Dernière édition par Anouchka le Jeu 20 Oct - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 20 Oct - 21:19

Bon, OK, je mets le concerto N° 1 de Bach, opus 1052, à la place de "l'Italien ou à la façon de..".. et celui-là, il est pour piano et orchestre. En place N° 5. Comme ça tout le monde est content.. et il est magnifique. Murray Perahia, hey ! : Very Happy

https://www.youtube.com/watch?v=jovQnR2Tk-I
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 20 Oct - 21:59

Icare a écrit:
De Liszt, je ne connais que celui-ci, or, j'ai l'impression que son deuxième concerto pour piano est généralement plus apprécié...Vrai ou faux? Anouchka, tu préfères donc le N°1 au N°2?

Et voilà, je suis allée ré-écouter ce concerto N° 2, pour en avoir le coeur net... Je le trouve absolument splendide, d'un équilibre, d'une précision frôlant la perfection lisztienne..., en plus la version que je vous envoie est vraiment sublime.
Etsuko Hirose est une jeune pianiste japonaise, qui vit en France, d'une trentaine d'années, et qui à 6 ans, jouait avec orchestre le concerto N° 26 de Mozart !
Sur ce concerto, elle est accompagnée d'un orchestre japonais (sans doute Tokyo, le jeune chef est brillant, précis, et .. très beau..  Very Happy  -ça, c'est pour la gent féminine-).

www.youtube.com/watch?v=MiZMt1aeR_Y

Malgré tout, je préfère le concerto N° 1, qui je pense Icare, est le plus célèbre et le plus connu finalement. Je le préfère parce sa fougue impétueuse me fait frémir de A à Z, en plus j'ai une version par Arthur Rubinstein !!  
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 21 Oct - 0:04

Anouchka a écrit:
Et voilà, je suis allée ré-écouter ce concerto N° 2, pour en avoir le coeur net... Je le trouve absolument splendide, d'un équilibre, d'une précision frôlant la perfection lisztienne..., en plus la version que je vous envoie est vraiment sublime.

Oh oui, c'est magnifique   , merci.  L'interprétation par une pianiste si délicate, un jeu si puissant c'est extraordinaire, le public est aux anges et moi aussi.
J'ai été écouter également le concerto n° 1 interprété  par Martha Argerich une ancienne version des années 60 puis celle de ses 75 ans (2016), qui dure 3 minutes de plus que la première version.  Toute une maturation s'est effectuée entre les deux versions, je trouve qu'elle bonifie encore avec l'âge, c'est du grand-oeuvre.  Belles découvertes grâce à ce fil ouvert.  Je n'ai pas suffisamment de recul pour pouvoir faire un choix de préférence entre ces deux concertos de Liszt, j'y  reviendrai plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 21 Oct - 0:16

Merci beaucoup..
Martha Arguerich est une très grande, et justement, elle a été l'une des grandes rencontres de Etsuko Hirose, et l'un de ses "mentors" qui l'a accompagnée pour son début de carrière. Formidable "passation de relais".... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3466
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Ven 21 Oct - 9:22

Citation :
Martha Arguerich est une très grande, et justement, elle a été l'une des grandes rencontres de Etsuko Hirose, et l'un de ses "mentors" qui l'a accompagnée pour son début de carrière. Formidable "passation de relais".... Very Happy

Heureuse de l'apprendre ! Voici la vidéo YT du concerto n° 1 par Martha Argerich à l'âge de 75 ans. Quelle belle complicité aussi avec le chef Daniel Bärenboïm au Royal Albert Hall.


https://youtu.be/HcsZcbaCxTI
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Sam 22 Oct - 16:44

Merci pour cet envoi ! Bien sûr , je connaîs cette version, je l'ai entendue en concert, et je trouve Martha Arguerich éblouissante. C'est une grande "lisztienne", et je pense que Lang-Lang, nouvelle étoile au firmament, que j'avais trouvé beaucoup plus sensible sur Mozart et Chopin, que sur Liszt. ("too much" et notes loupées)... va devenir un grand lisztien aussi quand il aura acquis la maturité du "contrôle" :  Sans trop faire le virtuose (ce que Liszt par ailleurs ne se privait pas de faire !!! Il a surtout été célèbre à son époque plus pour cela que pour ses compositions -bien injustement-).
On m'a dit qu'il serait peut-être plus judicieux , et plus facile pour nous mélomanes, de faire un "top ten" :
- des concertos baroques sur clavecin (Bach et ses trois fils...)
- des concertos classiques sur piano forte (Mozart évidemment...)
- des concertos romantiques sur piano (si nombreux ! surtout les slaves et les russes)

Et je me permets de rajouter, quand même, les concertos contemporains !!
Ca fait beaucoup de "top ten" Laughing

Que pensez-vous de cette suggestion qui ne vient pas de moi ? Wink


Dernière édition par Anouchka le Dim 23 Oct - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Sam 22 Oct - 17:32

Trop fastidieux à mon avis, maintenant si certains veulent s'y prêter, pourquoi pas? Personnellement, je reste à mon Top 10 à travers les époques et les genres. Maintenant, si c'est un Top 11 ou un Top 12, ce n'est pas grave. On peut même aller jusqu'à 15, quitte à ce qu'on puisse, dans un avenir proche ou lointain, revenir dessus si on le souhaite: par exemple, un concerto que l'on viendrait de découvrir comme une révélation et qui chamboulerait notre ordre de préférence. Rien n'est figé.Wink

Pour ce qui est du clavecin, il y a suffisamment à dire sur cet instrument qui est quand même différent du piano et mérite bien son propre topic.
Revenir en haut Aller en bas
MarcS

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 44
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Sam 22 Oct - 18:44

Je vous lis beaucoup, même si je n'interviens plus trop (Pour ne aps dire plus du tout. Mais là un top 10 des concertos pour piano, je vais m'y mettre. Surtout que je n'ai vu personne (bon j'ai lu de travers, alors j'ai peut être loupé), citer celui de Grieg, que perso je trouve très bon.

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Sam 22 Oct - 18:55

je ne me souviens plus si j'ai pu faire une liste...(je vais chercher.. Wink )...mais c'est sur que Grieg aurait du être ou sera en bonne place!!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Sam 22 Oct - 20:44

MarcS a écrit:
Je vous lis beaucoup, même si je n'interviens plus trop (Pour ne aps dire plus du tout. Mais là un top 10 des concertos pour piano, je vais m'y mettre. Surtout que je n'ai vu personne (bon j'ai lu de travers, alors j'ai peut être loupé), citer celui de Grieg, que perso je trouve très bon.

Ca fait un moment que je l'ai dans le colimateur, celui-là! Il n'en a bien composé qu'un seul?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Sam 22 Oct - 22:38

Icare a écrit:


Ca fait un moment que je l'ai dans le colimateur, celui-là! Il n'en a bien composé qu'un seul?

Ben oui...quel dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Dim 23 Oct - 0:54

MarcS a écrit:
Surtout que je n'ai vu personne (bon j'ai lu de travers, alors j'ai peut être loupé), citer celui de Grieg, que perso je trouve très bon.

Eh bien oui, Marc, c'est moi !! qui page précédente, ai cité Grieg en numéro 8, je l'adore, et quel dommage qu'il n'ait composé que celui-là... Quelle sensibilité, quelles nuances , ... magique...

Bon, cher Marc, on attend ta liste !! Very Happy

P.S. : Oui, Icare, je pense qu'un top ten pour les concertos pour clavecin s'impose quand même (et je laisserai volontiers  "la plume" aux experts que sont Joachim et Jean... -car côté baroque, je connaîs plutôt des suites, ballets, opéras, madrigaux et pas mal de concertos pour violon, et bien sûr les oeuvres de Bach).
Déjà dans ma liste "clavecin", il y en a au moins deux de JSB.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MarcS

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 44
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 24 Oct - 10:45

Icare a écrit:
MarcS a écrit:
Je vous lis beaucoup, même si je n'interviens plus trop (Pour ne aps dire plus du tout. Mais là un top 10 des concertos pour piano, je vais m'y mettre. Surtout que je n'ai vu personne (bon j'ai lu de travers, alors j'ai peut être loupé), citer celui de Grieg, que perso je trouve très bon.

Ca fait un moment que je l'ai dans le colimateur, celui-là! Il n'en a bien composé qu'un seul?

Et oui qu'un seul....Globalement j'aime pratqiuement tout ce que je connais de lui en plus...
Revenir en haut Aller en bas
MarcS

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 44
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Lun 24 Oct - 10:47

Anouchka a écrit:


Bon, cher Marc, on attend ta liste !! Very Happy


Je vais essayer de trouver le temps de faire ça cette après midi...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 26 Oct - 18:26

Après m'être égaré avec bonheur du côté de la musique légère ou dite légère, me voilà de retour dans le Concerto pour piano et orchestre, en commençant par celui de Sir Michael Tippett. Je vais de toute façon favoriser des concertos que je connais déjà mais que je n'ai pas réécoutés depuis longtemps. Biensûr, il y en aura une majorité des périodes moderne et contemporaine. Autant frapper dans les époques où je suis en général le plus sensible, le plus réceptif. Si je suis content d'avoir découvert et apprécié les concertos pour piano respectifs  de Czerny & Viotti, je dois me rendre à l'évidence qu'ils me seront toujours moins fascinants que ceux, par exemple, d'un Bartok ou d'un Prokofiev: question de style, évidemment, et de sensibilité avant tout. De la période romantique, dans le domaine de la pure découverte, je vais certainement me limiter au Concerto pour piano n°2 de Brahms et au N°4 de Beethoven...(peut-être celui de Grieg qui me tente beaucoup)... ce qui, je dois bien l'admettre, ne me fait guère sortir des sentiers battus. Je suis bien plus aventurier en ce qui concerne mes périodes de prédilection; la Moderne et la Contemporaine. Même dans la Baroque, je ne me risque guère vers l'inconnu. En tout cas, le Concerto pour piano et orchestre de Sir Michael Tippett est vraiment excellent: son caractère naturalistique, ses orchestrations chatoyantes, ses moments de pure rêverie et d'une infinie douceur, sa luminosité, le raffinement de ses harmonies. Je l'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2869
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 26 Oct - 19:50

Je continue à faire des découvertes grâce à toi, merci ! Mais si, aventure-toi vers le baroque, tu va voir quand on va créer le fil "les concertos baroques" (puisque tu l'as suggéré Very Happy ).
Sir Michaël Tippett, as-tu un petit YT à envoyer ? Tiens, j'en parlerai à mon amie anglaise à la chorale vendredi, tu connaîs les anglais, ils sont très "repliés" sur leur Angleterre et la musique anglaise (justement, il y a de quoi faire)... Une bio sur Wiki, je suppose ?
Quant à Grieg, alors là, il faut absolument que tu l'écoutes, ce concerto  !! Comme dit MarcS si justement, toute sa musique est magnifique. Comme lui, j'aime tout !!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Mer 26 Oct - 23:07

<<"Au début des années 60, j'habitais l'Afrique du Sud et j'ai lu un poème, <Die kind< (L'enfant) du poète afrikaner Ingrid Jonker. L'enfant noir au cerveau transpercé d'une balle à Sharpeville ne voulait que jouer au soleil. En tant que symbole,il voyagera de par le monde - sans livret bancaire. Ce poème me suggéra la forme de mon second concerto pour piano; un voyage à travers les musiques des continents avec tous les efforts d'un piano se mesurant avec un orchestre.">> Ronald Stevenson.

Eh oui, Anouchka, tu pourras effectivement parler de Sir Michael Tippett à ton amie anglaise, surtout qu'il a composé un certain nombre d'oeuvres chorales. Il est fort probable qu'elle connaisse déjà, sûrement un peu mieux que Ronald Stevenson de qui je viens de réécouter ses deux Concertos pour piano; le N°1 Faust Triptych & le N°2 The Continents, interprétés par Murray McLachlan, le "Chetham's Symphony Orchestra" sous la direction de Julian Clayton. Ce qui est marrant, en relisant le contenu du topic qui lui est dédié, le principal étant de ma plume, c'est tout d'abord le grand enthousiasme qui ressort de mes premières notes et de la réévaluation un peu vers le bas que j'en fais par la suite - biensûr, pas au point de tomber dans la contradiction pure et simple. Alors certes, un enthousiasme plus modéré se justifiait-il mais j'avais quand même écrit, grosso modo, que le N°1 s'ajoutait au catalogue des concertos pour piano néo-classiques du vingtième siècle sans rien apporter de plus...Sans compter un "invité" qui enfonce le clou en insinuant que ces deux concertos ne surpassaient pas ceux de Chopin. C'est dommage d'avoir cette opinion, car tout Chopin qu'il fut, toute la partie orchestrale des deux concertos pour piano de Ronald Stevenson est bien plus riche en couleurs et bien plus fascinante pour mon oreille. J'y entends bien plus de choses dans la mesure où l'orchestre n'est pas exclusivement soumis, pour ne pas dire négligé, au bénéfice du piano. Chez l'Anglais, J'y ressens un plus grand équilibre. En même temps, contrairement à cet "invité", je n'aurais jamais pensé une comparaison avec Chopin: tellement différents et pas du tout la même époque ni les mêmes influences! Ce qui est sûr c'est que le Concerto pour piano n°2 - The Continents fera certainement partie de mon "Top Ten"; un véritable voyage multiculturel en quelque sorte avec beaucoup de couleurs insolites, un piano qui se "prépare" à l'occasion, délivrant des sonorités originales, voire exotiques...Le Concerto pour piano n°1 - Faust Triptych m'a plus captivé que la dernière fois, d'où l'intérêt des réécoutes.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11544
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   Jeu 27 Oct - 10:35

De toute évidence, le piano et le violon sont certainement les deux instruments qui ont généré le plus grand nombre de concertos. C'est hallucinant car il me suffit de bouger trois ou quatre cd sur chacune de mes étagères pour tomber sur un concerto pour piano ou pour violon. En tout cas, je n'ai pas encore quitté la Grande-Bretagne. Je suis resté en compagnie du compositeur qui a toute ma préférence dans cette région du monde; James MacMillan. J'ai réécouté le Concerto pour piano n°2 (pour piano et orchestre à cordes - 1999/2003), par Wayne Marshall, le "BBC Philharmonic" sous la direction du compositeur puis celui qui doit être le N°1 et qui porte le sous-titre The Berserking (1989) par Martin Roscoe, le "BBC Philharmonic", là aussi sous la direction de James MacMillan. Le second concerto se constitue de la forme classique des trois mouvements. Il ne me transporte complètement qu'à partir de son troisième mouvement, lorsqu'il s'articule autour d'une sorte de danse irlandaise. Le jeu du piano, quand il épouse la danse ou quand il s'en détache, la volupté d'un orchestre très mobile et irisé, le violon dans la tonalité de la musique traditionnelle irlandaise, me le rendent à ce moment-là fort attractif. Le premier concerto commence sur des chapeaux-de-roues, tonique, sauvage, tribal: on croirait pénétrer l'action d'un film fantastique tel que "La planète des Singes". Le second mouvement est plus tranquille, le troisième retrouvant plus ou moins la verve fougueuse du premier. C'est la toute fin qui est étonnante de douceur avec une harpe inattendue venue apporter au concerto une conclusion féérique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les concertos pour piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les concertos pour piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: