Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Gueorgui Sviridov (1915-1998)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 20 Juil - 17:05

Je viens de découvrir ce compositeur par le hasard du net

Gueorgui Vassilievitch Sviridov est né en 1915 à Fatezh, dans l'Oblast de Koursk en Russie impériale. Son père, Vasily Sviridov, sympathisant bolchevik pendant la révolution russe, fut tué lorsque Guerogui avait quatre ans. Sa famille a alors déménagé à Koursk, où Sviridov, encore à l'école primaire, apprit à jouer de son premier instrument : la Balalaïka. Apprenant à jouer à l'oreille, il a montré de telles capacités qu'il a été accepté dans l'orchestre local de musique populaire russe. Il s'est inscrit dans une école de musique en 1929, et sur le conseil de son professeur M. Krutinsky, il partit pour Saint-Petersbourg en 1932, où il étudia le piano au Leningrad Central Music College, d'où il fut diplômé en 1936. Entre 1936 et 1941, Sviridov a étudié au Conservatoire de Leningrad, avec pour professeurs P.B. Ryazanov et Dmitri Chostakovitch. Mobilisé dans l'Armée Rouge en 1941, quelques jours seulement après avoir obtenu son diplôme du conservatoire, Sviridov fut envoyé à une école militaire à Oufa, mais fut démobilisé avant la fin de l'année à cause de sa santé fragile.

La première composition de Sviridov, date de 1935. Il s'agit d'un cycle de romances lyriques basées sur des poèmes d'Alexandre Pouchkine. Son oeuvre de fin d'étude au Conservatoire de Leningrad était une symphonie et un concerto pour cordes.

Le style musical de Sviridov changea profondément lors de ses premières années de composition. Ses premières oeuvres suivent un style typique de la musique romantique. Sviridov fut alors comparé aux compositeurs romantiques allemands. Certaines de ces pièces sont basées sur des poèmes d'écrivains anglais tles que Shakespeare ou Robert Burns.

Dans une seconde période, plus mature, Sviridov chercha consciemment à composer une musique ayant un caractère spécifiquement russe.

Bien que la musique de Sviridov reste peut connue dans le monde occidental, elle est très appréciée en Russie, à la fois par la critique et par le public, notamment en raison de la simplicité et du lyrisme de ses mélodies, aux couleurs nationales.

En Union soviétique, il fut tout d'abord reconnu dans les années 1940 : en 1946, Sviridov fut lauréat du [[Prix Staline] pour son Trio pour piano, une pièce extrêmement conservatrice et très proche du syle de Tchaikovski.

Sa musique très avant-gardiste pour le film Time, Forward! fut choisie comme thème musical pour le générique du journal télévisé soviétique Vremya, ce qui le rendit familier aux centaines de millions de citoyens de l'Union soviétique.

La pièce orchestrale Tempête de neige (que Sviridov appelait 'illustrations musicales' pour l'histoire d'Alexandre Pouchkine) fut choisie pour le film homonyme de 1964, et diffusée à outrance à la radio soviétique.

Bien que ses oeuvres instrumentales soient les plus populaires, les critiques musicales (ainsi que Sviridov lui-même) le considèrent avant tout comme un grand compositeur de musique chorale. Les plus emblématiques de ses oeuvres chorales sont certainement l'Oratorio Leningrad et l'Oratorio Pathétique (1959).

En plus du Prix Staline de 1946, Gueorgui Sviridov obtint également le Prix d'État de l'URSS en 1968 et 1980, ainsi que le Prix Lénine en 1960. Sviridov fut également honoré du titre d'Artiste du peuple de l'URSS et Héros du travail socialiste.

l'astéroïde (4075) Sviridov, découvert par l'astronome russe Lyudmila Georgievna Karachkina en 1982, fut ainsi nommé en l'honneur de Gueorgui Sviridov.

Sviridov est mort d'une attaque cardiaque le 5 janvier 1998 à Moscou, où il résidait depuis 1956.

SOURCE WIKI

* * *

J'ai trouvé assez amusant cette pièce ci-dessous qui est pour l'instant la seule que j'ai entendue, interprétée par lui-même si j'ai bien compris :

Sviridov. "On the sea, Alassio"

http://www.synergyduo.com/MP3/ruslan/italy-sviridov-alassio.mp3

Le moins qu'on puisse dire est qu'il ne laisse aucune face cachée au piano, quasiment toute l'étendue du clavier est utilisée.

Vais voir si je trouve autre chose à entendre sur le net.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15726
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Sep - 20:34

J'avais raté ce topic de Coco. Embarassed

Cette petite pièce de Sviridov (on dirait du Liszt ou Alkan) donne envie d'en connaître davantage sur ce compositeur qui m'est complètement inconnu. On ne croirait pas un contemporain.

Coco, toi qui fais des miracles, tu pourrais nous trouver une pièce orchestrale ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Sep - 21:13

Je ne connaissais pas du tout. Ca à l'air intéressant d'après l'extrait. Faut que je me renseigne ici s'il est si connu et apprécié qu'on le dit...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Sep - 22:30

Non pas réussi à trouver de l'écoute orchestrale Joachim,

mais là on trouve un CD enregistré par l'Orchestre philarmonique de Russie :

ICI

Je pense que Snoopy devrait trouver de l'écouter sur les sites russes.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Sep - 22:35

Voilà déjà une jolie valse et ici 21 extraits et ici sa bio en russe pour faire bosser son russe à Hector Berlioz
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Sep - 23:36

Snoopy a écrit:
Voilà déjà une jolie valse et ici 21 extraits et ici sa bio en russe pour faire bosser son russe à Hector Berlioz

Tu la trouve jolie toi cette valse ? Shocked

Moi je la trouve affreusement pompeuse Laughing

Dans les extraits par contre, certaines pièces très mélodiques

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6353
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Lun 29 Nov - 20:54


très belles mélodies...servies par une voix pareille , qui peut résister?

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15726
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Lun 19 Sep - 8:57

Oeuvres :

Seven Small Pieces for piano (1934–1935)
Six Romances on Texts by Pushkin for voice and piano (1935)
Seven Songs after Lermontov (1938)
Piano Concerto No. 1 (1936–1939)
Chamber Symphony for strings (1940)
Three Songs after Alexander Blok (1941)
Piano Concerto No. 2 (1942)
"Othello", incidental music after Shakespeare (1942)
"Shakespeare Suite" for singer and piano (1944)
Piano Sonata (1944)
Piano Trio (1945 - rev. 1955)
String Quartet No. 1 (1945–1946)
Two Partitas for piano (1946 - rev. 1957, 1960)
String Quartet No. 2 (1947)
Children's Album, seventeen pieces for piano (1948 - rev. 1957)
Symphony No. 2 (1949/Unfinished)
"Country of My Fathers", poem after A. Issaakian for tenor and bass with piano accompaniment (1949–1950)
"Bright Lights", operetta in three acts after L. Sacharov and S. Poloski (1951)
"Ruy Blas", serenade (1952)
Songs after Burns for bass and piano (1955)
"The Decembrists", oratorio (1955)
"Poem to the Memory of Sergei Yesenin", oratorio for tenor, mixed chorus and orchestra (1956)
"My Father is a Farmer", song cycle after Yessenin for tenor and baritone with piano accompagniment (1957)
"Suburb-Lyrics", seven songs after A. Prokofiev and M. Issakovsky for singer and piano (1938–1958)
Eight Romances to words by Lermontov for bass and piano (1957–1958)
Five Choruses to Lyrics by Russian Poets (1958)
Oratorio Pathetique after Mayakovsky for bass, mezzo-soprano, mixed chorus and orchestra (1959)
Song about Lenin ("We Don't Believe") after Mayakovsky for bass, mixed chorus and orchestra (1960)
"St. Petersburg Songs" for soprano, mezzo-soprano, baritone, bass, violin, cello and piano (1961–1963)
"A Voice from the Chorus", monolog after A. Blok for bass and piano (1963)
"Songs of Kursk", cantata after folktexts for mixed chorus and orchestra (1964)
"Wooden Russia", cantate to words of Yesenin for tenor, men's chorus and orchestra (1964)
Triptych, a small symphony for orchestra (1964)
Music for chamber orchestra (1964)
Music to the Film "Snow Storm" after Pushkin (1964)
"Sad Songs", small cantata to words of A. Blok for mezzo-soprano, female chorus and orchestra (1962–1965)
"It's Snowing" small cantata to words of B. Pasternak for female chorus, boys'chorus and orchestra (1965)
"Time, Forward!", suite of the film score (1967)
"Five Songs about Russia", oratorio after Blok for soprano, mezzo-soprano, baritone, bass, mixed chorus and orchestra (1967)
"Four Folksongs" for chorus and orchestra (1971)
"The Friendly Guest", cantata to words of Yesenin for solovoices, chorus and orchestra (1971–1976)
"Spring Cantata" to words of Nekrasov for mixed chorus and orchestra (1972)
Concerto in Memory of A.A. Yurlov for unaccompanied mixed chorus (1973)
Music to the Play "Czar Fyodor Ioannovich" after Tolstoi (1973)
"The Birch of Life", cantata to words of A. Blok for mezzo-soprano and orchestra (1974)
Three Miniatures for solo voices and mixed chorus (1972–1975)
"Snow Storm", musical illustrations after Pushkin for orchestra (1975)
"Songs of Petersburg" after A. Blok for bass and piano (1975)
Three Pieces from "Children's Album" for mixed chorus a cappella (1975)
"Ode to Lenin" after R. Rozhdestvensky for narrator, chorus and large orchestra (1976)
"Cast of Russia", poem after Sergei Yesenin for tenor and piano (1977)
Hymns to the Motherland for chorus (1978)
Twenty-five Choruses for bass and piano (1939–1979)
"Pushkin's Garland", choral concerto on verses by Alexander Pushkin (1979)
"Nightly Clouds", cantata after A. Blok for mixed chorus a cappella (1979)
Ten Songs after Alexander Blok for singer and piano (1972–1980)
"Ladoga", poem for chorus after A. Prokofiev (1980)
"Songs From Hard Times", concerto after Alexander Blok for chorus a cappella (1980–1981)
"Russia Cast Adrift", cycle on poems by Sergei Esenin for baritone and piano (1987)
"Petersburg", a vocal poem (1995)
Revenir en haut Aller en bas
VYGER



Nombre de messages : 1
Age : 49
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Tout de même un peu plus "connu"   Dim 5 Aoû - 16:38

http://youtu.be/EXjCrUUtpi4

Ce morceau est un des plus connu et a déjà été utilisé au cinéma à plusieurs reprises Wink
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: SVIRIDOV : choeurs   Sam 15 Fév - 18:55

Bonjour à tous, voici mon premier message sur ce forum que je viens de découvrir.

J'ai entrepris il y a quelques temps une nouvelle exploration de la musique classique, du chant grégorien jusqu'aux compositeurs du XXIe siècle, grâce à cet outil incroyable qu'est YouTube. En m'intéressant à la musique sacrée de Palestrina, YouTube a dû me proposer des chants orthodoxes, et de là je suis arrivé à Sviridov et à ses superbes choeurs. Et quelle surprise de découvrir qu'il a été un des élèves préférés de Chostakovitch, qui fut un de mes compositeurs favoris.

Voici quelques-uns de mes chœurs sacrés favoris de ce compositeur (titre russe ou traduction anglaise), issus du cycle "Motets and Prayers" :
- Sviatyi Bozhe (holy God) : http://www.youtube.com/watch?v=MQvtD2zTyVs
- Have mercy on us, O Lord : http://www.youtube.com/watch?v=qvOMITm6wzo
- O come and worship : http://www.youtube.com/watch?v=EbnZU89tnlk

Du côté profane, il y en a de tout aussi beaux :
- Hymns to the Fatherland 3 "Sadness of Immense Spaces" : http://www.youtube.com/watch?v=Io-Lmm8VcDY
- Concert in memory of A. Yurlov 1 "Lament" : http://www.youtube.com/watch?v=yTNBMkYPBFM
- 3 Choruses from Tzar Feodor Ioannovich 2 "Sacred Love" : http://www.youtube.com/watch?v=spHSv7RDDeo
- Pushkin's Garland 07 Reveille : http://www.youtube.com/watch?v=Ff6MIqTll8Q

Vu la qualité et la beauté de ces oeuvres , il est étonnant que Sviridov soit si peu connu chez nous. J'ai donc entrepris de commander quelques CD pour le découvrir :
- Sur le site Musica Russica, on trouve en particulier le superbe CD xwwde choeurs sacrés Motets and Prayers ("Credo" Chamber Choir Kyiv), que l'on ne trouve nulle part ailleurs :
http://www.musicarussica.com/compact_discs/a105
(je l'ai reçu des USA en moins d'une semaine !)
- Sur le même site on trouve également le CD Chorus Concertos, conduit par Vladimir Minin, mais on peut le trouver assez facilement ailleurs :
http://www.musicarussica.com/compact_discs/f010
- J'ai également commandé Hymns to the Motherland : http://www.priceminister.com/offer/buy/141614457/hymns-to-the-motherland-sviridov-georgi-1915-1998.html
- Et Night Clouds : http://www.amazon.co.uk/Night-Clouds-Georgy-Sviridov/dp/B000050FWG/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1392485432&sr=1-1

On peut trouver d'autres CD sur eBay, PriceMinister, Amazon, FNAC, etc.

Quelques notices bibliographiques :
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Gueorgui_Sviridov
- http://onyxclassics.com/sleevenotes.php?ID=57    (Anglais+Français+Allemand)

Bartleby


Dernière édition par bartleby le Mar 18 Fév - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10257
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Sam 15 Fév - 19:12

Bienvenue parmi nous Bartleby.

Pour ma part, je n'ai, jusqu'à ce jour, abordé SVIRIDOV qu'au travers d'une seule oeuvre que tu connais sûrement et qui s'intitule Oratorio Pathétique pour deux basses, choeur et orchestre, sur des poèmes de VLADIMIR MAYAKOVSKY. Elle se découpe en sept parties, d'une durée qui environne les 35 minutes. J'en ai un très bon souvenir, et si je parle de souvenir c'est parce qu'il y a très (trop) longtemps que je ne l'ai pas réécoutée. Je pense l'aimer suffisamment pour avoir eu envie de découvrir d'autres oeuvres de SVIRIDOV, mais je ne l'ai pas fait. Mystère. Je possède cet oratorio en cd et il est couplé avec l'opus 119 de SHOSTAKOVICH que tu connais sûrement aussi puisque tu le cites parmi tes compositeurs préférés. Cette oeuvre présentée comme un poème s'intitule The Execution of Stepan Razin pour basse, choeur et orchestre. J'en garde également un très bon souvenir! Et bien voilà! Grace à toi, le cd est enfin dépoussièré. Me reste à le réécouter dans un futur proche.  Very Happy


Dernière édition par Icare le Sam 15 Fév - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 304
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Sam 15 Fév - 19:23

De Sviridov, je connais "En avant" (Time forward) et "Tempête de neige" (Snow storm), deux œuvres orchestrales que j'apprécie beaucoup.

Sviridov était un spécialiste de la musique chorale, comme tu nous le démontre très bien bartleby avec toutes les références que tu nous proposes.

Son oratorio pathétique, que je ne connais pas, est son oeuvre la plus connue.
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Sam 15 Fév - 22:20

Icare a écrit:
Bienvenue parmi nous Bartleby.

Pour ma part, je n'ai, jusqu'à ce jour, abordé SVIRIDOV qu'au travers d'une seule oeuvre que tu connais sûrement et qui s'intitule Oratorio Pathétique pour deux basses, choeur et orchestre, sur des poèmes de VLADIMIR MAYAKOVSKY. Elle se découpe en sept parties, d'une durée qui environne les 35 minutes. J'en ai un très bon souvenir, et si je parle de souvenir c'est parce qu'il y a très (trop) longtemps que je ne l'ai pas réécoutée. Je pense l'aimer suffisamment pour avoir eu envie de découvrir d'autres oeuvres de SVIRIDOV, mais je ne l'ai pas fait. Mystère. Je possède cet oratorio en cd et il est couplé avec l'opus 119 de SHOSTAKOVICH que tu connais sûrement aussi puisque tu le cites parmi tes compositeurs préférés. Cette oeuvre présentée comme un poème s'intitule The Execution of Stepan Razin pour basse, choeur et orchestre. J'en garde également un très bon souvenir! Et bien voilà! Grace à toi, le cd est enfin dépoussièré. Me reste à le réécouter dans un futur proche.  Very Happy

Merci, je ne connaissais pas l'Opus 119, car j'avoue que j'ai malheureusement toujours du mal avec la musique vocale, à part quand elle est chorale, en tout cas dès les premières notes on sait que c'est du Chosta :
http://www.youtube.com/watch?v=_oOk15PI6aA

Je vais écouter l'Oratorio Pathétique de SVIRIDOV, dont on trouve les différentes parties sur YouTube :
http://www.youtube.com/watch?v=Ej3akHGdI2Y
Très soviétique apparemment !
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: time forward   Sam 15 Fév - 22:36

vincent.piot a écrit:
De Sviridov, je connais "En avant" (Time forward) et "Tempête de neige" (Snow storm), deux œuvres orchestrales que j'apprécie beaucoup.

Sviridov était un spécialiste de la musique chorale, comme tu nous le démontre très bien bartleby avec toutes les références que tu nous proposes.

Son oratorio pathétique, que je ne connais pas, est son oeuvre la plus connue.

Snow storm et Time forward sont apparemment ses oeuvres les plus populaires sur YouTube :
- Valse de Snow Storm : http://www.youtube.com/watch?v=xm8kpZoX32k
- Time Forward : http://www.youtube.com/watch?v=dcZGUCqM1KA
Ce morceau me fait penser à Pacific 231 :
http://www.youtube.com/watch?v=Sa92UtmcQO0
Ca évoque la puissance industrielle.

Je viens également de trouver ce morceau de Snow Storm, Troika :
http://www.youtube.com/watch?v=BBqLk6j19hc
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Motets et Prières, oeuvre inachevée   Mar 18 Fév - 14:40

L’œuvre intitulée en anglais Motets and Prayers de Gueorgui Sviridov (1915-1998) est en fait la dernière œuvre du compositeur, en quelque sorte son requiem. D'après le livret du CD, ce cycle inachevé devait comprendre au moins 26 chœurs répartis en cinq sections. Mais sa forme finale n'a pas été achevée par le compositeur.

Sur le CD, 23 chants sont disposés suivant la chronologie biblique : après deux prières viennent les sections "De l'Ancien Testament", "Nous avons vu la naissance glorieuse", "Un miracle non-dit" (j'essaie de traduire de l'anglais) et "Voici l'Epoux".

L’œuvre est sous-titrée : "Pour chœur sans accompagnement. Paroles de la poésie liturgique". Dans cette œuvre ultime Sviridov déploie toute sa maîtrise de la musique chorale. J'ai remarqué qu'il maîtrise si bien l'harmonie du chœur que par moments on a l'impression que le chœur est accompagné de cordes, et pourtant il n'y a que des cordes vocales ! Il arrive donc à créer des timbres et des textures sonores qui évoquent des instruments.

Le livret précise que les paroles sont inspirées de la liturgie orthodoxe mais adaptées par Sviridov pour qu'elles forment un tout avec la musique, d'où le terme "poésie liturgique".

Ce CD a été enregistré par le "Credo" Chamber Choir (choeur de chambre ? fondé en 2002) de Kyev, dans la cathédrale Uspensky en mars 2004, dirigé par Bohdan Plish. Je ne l'ai trouvé que sur ce site :
http://www.musicarussica.com/compact_discs/a105

Enfin le livret offre quelques citations de Sviridov qui permettent de comprendre sa musique (j'essaie de traduire de l'anglais) :
"Quand je pense à la musique, je me souviens qu'elle a été jouée dans des cathédrales et des églises... J'aimerais qu'elle soit traitée de façon aussi sacrée, avec autant de souci, pour que nos auditeurs puissent y chercher, et pour que la plupart puisse y trouver, des réponses aux plus importantes et plus intimes questions sur sa vie, son destin".

"J'aimerais avec tout la force nécessaire (me ?) rappeler la fonction de plus en plus éthique de l'art musical, le fait que la musique sert au progrès spirituel de la personne... C'est son principal objectif."

Sviridov, dans ses carnets, classe la musique en :
a) musique d'église (liturgique) ;
b) musique séculière ;
c) "musique sacrée : combinaison des deux types précédents."

"La musique, marquée par l'influence de l'Esprit Saint".

"Art sacré dans des formes séculières. L'esprit hautement solennelle du service divin Orthodoxe y règne".
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3005
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Fév - 19:21

En effet, superbes ses chants sacrés , ces voix slaves me font vibrer d'une façon toute particulière, elles vont remuer les tréfonds de mon âme   
Tiens est ce que quelqu'un pourrait m'expliquer la différence entre chant grégorien et chant slavon ?


Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10257
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Fév - 19:45


Voilà ce que j'ai pu dégoter sur le sujet:

= Slavon
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3005
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 21 Fév - 19:51

Merci icare !  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
bartleby



Nombre de messages : 107
Age : 45
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Russiapedia   Sam 22 Fév - 18:09

J'ai trouvé un site Russiapedia, en anglais, destiné à promouvoir une meilleure connaissance de la Russie. On y trouve en particulier une section consacrée à la musique russe (les noms en gras) :
http://russiapedia.rt.com/prominent-russians/music/

Dont une page consacrée à SVIRIDOV :
http://russiapedia.rt.com/prominent-russians/music/georgy-sviridov/

Il y est décrit comme l'un des plus importants compositeurs du XXe siècle et l'un des plus aimés. Chostakovitch, dont il a été élève, le considérait comme un génie, et lorsqu'il découvrit l’œuvre Poème en mémoire de Sergei Esenin, il remarqua : "peu de notes, beaucoup de musique". Stravinsky fut également impressionné.
http://www.youtube.com/watch?v=7GfcBdFNzh4

Apparemment, son œuvre ultime Motets and Prayers devait faire partie d'une composition plus vaste nommée De la poésie liturgique, avec des parties orchestrales.

Le jour de sa mort, il travaillait sur un chœur dont le titre en anglais était With hope looking in heavens.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15726
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Jeu 21 Aoû - 20:11

Attention ! chef d'oeuvre ; je comprends qu'il ait tellement plu à Icare   Wink 

Son Oratorio Pathétique est une oeuvre patriotique, composée en 1959, sur des poèmes de Maiakowski. Il est composé pour mezzo soprano, basse, choeur et orchestre, et est découpé en 7 mouvements d'une durée totale d'une trentaine de minutes.

Marche
La fuite de Wrangel
Les Héros de Perekop
Notre Pays
Le jardin de la ville
Conversation avec Lénine
Le Poète et le Soleil

On sent bien que Sviridov a été élève de Chostakovitch, mais néanmoins je trouve cet oratorio tout à fait personnel.




Un extrait : le choeur final



En complément sur le CD : la Suite de la musique de film Time Forward (le Temps d'avant), qui me plaît beaucoup aussi, ainsi qu'une autre suite intitulée simplement Musique pour orchestre de chambre.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10257
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 13 Fév - 16:05

joachim a écrit:
Attention ! chef d'oeuvre ; je comprends qu'il ait tellement plu à Icare   Wink 

Son Oratorio Pathétique est une oeuvre patriotique, composée en 1959, sur des poèmes de Maiakowski. Il est composé pour mezzo soprano, basse, choeur et orchestre, et est découpé en 7 mouvements d'une durée totale d'une trentaine de minutes.

Marche
La fuite de Wrangel
Les Héros de Perekop
Notre Pays
Le jardin de la ville
Conversation avec Lénine
Le Poète et le Soleil

On sent bien que Sviridov a été élève de Chostakovitch, mais néanmoins je trouve cet oratorio tout à fait personnel.


Je viens de réécouter l'Oratorio pathétique aujourd'hui-même, c'est une oeuvre qui me plait beaucoup, que je trouve judicieusement orchestrée. Je n'aime pas seulement les voix mais aussi les couleurs instrumentales finement brodées. Je ne possède pas le même disque que Joachim ni peut-être la même interprétation : pour deux basses, choeur et orchestre , en sept mouvements pour une durée totale de 35'17", par Assen Vassilev (basse), le "Varna Philharmonic Orchestra and Chorus" sous la direction d'Andre Andreev. Il est couplé avec The Execution of Stepan Razin pour basse, choeur et orchestre de Chostakovitch que, finalement, j'aime bien sans plus. L'oratorio de Sviridov m'a beaucoup plus captivé.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Mer 29 Avr - 6:55

Avec le temps et le recul, je confirme ce qui a été dit par d'autres, Sviridov est très connu et très apprécié en Russie alors qu'en Europe presque personne ne le connait.

Hier, une de mes élèves (qui sait mon amour pour la musique et le piano) m'a offert un recueil de partitions de Sviridov. Elle aime beaucoup sa Romance qu'elle voulait absolument me faire partager. Je l'avais déjà entendu en Russie mais je ne savais pas que c'était de lui. Son deuxième "tube" le plus connu est une Valse qui, à vrai dire à ma préférence par rapport à la Romance (dont on sent quand même l'influence de Chostakovitch)

Voilà la Valse:



Version piano seul: http://www.youtube.com/watch?v=TIlszrqhgsI

Et la Romance: http://www.youtube.com/watch?v=FGC0qnlp4L4
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Jeu 30 Avr - 23:17

il y a un quintette à cordes aussi
Ses mélodies ne valent pas celles de Gavrilov à mon sens mais il reste un compositeur important, plus que Salmanov ou Debussy par exemple
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15726
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Ven 4 Déc - 20:26

Cette Suite "Snowstorm" (la Tempête de neige) composée pour illustrer la nouvelle de Pouchkine (1830) dont il a été question ci dessus, je ne l'avais pas encore écoutée dans son intégralité. Et elle me plaît beaucoup . On la trouve sur ce CD avec la suite de Romeo et Juliette de Prokofiev.





https://www.youtube.com/watch?v=8TCEvxljOdQ

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gueorgui Sviridov (1915-1998)   Aujourd'hui à 12:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Gueorgui Sviridov (1915-1998)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: