Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Malcolm Arnold (1921-2006)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16388
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Malcolm Arnold (1921-2006)   Sam 7 Juil - 20:33

Sir Malcolm Henry Arnold (né le 21 octobre 1921 à Northampton - mort le 23 septembre 2006 à Norwich) est un compositeur et chef d'orchestre britannique.


Il étudie au Royal College of Music avant de rejoindre l'Orchestre philharmonique de Londres en tant que trompettiste (il aurait pu devenir éventuellement premier trompette).
À la fin des années 1940, il se consacre principalement à la composition. Il est promu commandeur dans l'Ordre de l'Empire britannique en 1970, puis annobli en 1993.
Arnold a écrit plusieurs musiques de film, a remporté un Academy Award pour Le Pont de la Rivière Kwaï en 1957, a aussi collaboré à la musique pour "The Belles of St Trinian's " (1954), "The Inn of the Sixth Happiness" (1958) et "Whistle Down the Wind" (1961) parmi d'autres.

Il dirige l'Orchestre philharmonique de Londres lors de l'enregistrement du Concerto for Group and Orchestra du groupe Deep Purple en 1969, et l'Orchestre symphonique de Londres pour la Gemini Suite de Jon Lord.
Ses travaux sont particulièrement populaires parmi les orchestres jeunes et amateurs, pour le jeu facile, et aussi par l'accessibilité de son style, qui combine des éléments de jazz, de folk et de musique populaire.

Oeuvres principales

Œuvres pour orchestre

1945 Divertimento pour orchestre, op. 1
1946 Symphonie pour cordes, op. 13
1949 Symphonie n° 1, op. 22
1951 Etudes symphoniques "Machines", op. 30
1951 Ouverture "Sussex", op. 31
1953 Symphonie n° 2, op. 40
1957 Quatre danses écossaises, op. 59
1957 Symphonie des jouets, op. 62
1957 Symphonie n° 3, op. 63
1960 Symphonie n° 4, op. 71
1961 Symphonie n° 5, op. 74
1966 Quatre danses des Cornouailles, op. 91
1967 Symphonie n° 6, op. 95
1968 Ouverture "Anniversaire", op. 99
1973 Symphonie n° 7, op. 113
1976 Concerto philharmonique, op. 120
1977 Variations pour orchestre, op. 122
1978 Symphonie n° 8, op. 124
1986 Quatre danses irlandaises, op. 126
1986 Symphonie n° 9, op. 128
1988 Quatre danses galloises, op. 138
1990 Suite "Manx" (petite suite n° 3), op. 142
1992 Suite de concert "le choix d'Hobson"
Suite symphonique pour orchestre, op. 12


Œuvres pour orchestre à vent

1950 Danses anglaises, série I, op. 27 (Andantino, Vivace, Mesto, Allegro risoluto)
1951 Danses anglaises, série II, op. 33 (Andantino, Vivace, Mesto, Allegro risoluto)
1952 Rapsodie "Le mur du son", op. 38
1953 Suite "Hommage à la Reine" , op. 42
1953 Fanfare pour un 21e anniversaire, op. 44
1955 Fanfare pour un festival
1955 Ouverture "Tam O'Shanter", op. 51a
1956 Grande, grande ouverture, op. 57, pour 3 aspirateurs, 1 machine à cirer, 4 fusils et orchestre
1956 Sarabande et polka du Ballet "Solitaire"
1957 Quatre danses écossaises, op. 59 (Pesante, Vivace, Allegretto, Con Brio)
1957 Marche "Sa majesté le duc de Cambridge", op. 60
1960 Marche étrangère, op. 70
1961 Deux pièces symphoniques, op. 74a
1963 Petite suite pour fanfare de cuivre n° 1, op. 80 (Prelude, Siciliano, Rondo)
1963 Prélude, Siciliano et Rondo
1964 "Water Music", op. 82
1967 Petite suite pour fanfare de cuivre n° 2, op. 93
1967 Marche du couronnement (Thomas Merritt)
1967 Marche "The Padstow Lifeboat", op. 94
1967 Ouverture "Peterloo", op. 97
1972 Chant de la liberté, pour chœur et orchestre à vent
1973 Fantasie pour fanfare de cuivre, op. 114a
1978 Symphonie pour cuivres, op. 123
1988 Ouverture "Robert Kett", op. 141
1989 Flourish for a Battle, op. 139
1992 The Inn of the Sixth Happiness (Suite)
Une fanfare, op. 112
Allegretto et vivace, op. 40a
"Attleborough", op. 78a
Petite suite pour fanfare de cuivre n° 3, op. 131
Ouverture "The Fair Field", op. 110

Source : Wikipedia


Le site "The Malcolm Arnold Society" reprend le catalogue complet des oeuvres par opus :

Opus Work Year of
composition Publisher
1 DIVERTIMENTO FOR ORCHESTRA 1945 (LOST)
2 WIND QUINTET 1943 (LOST)
3 TONE POEM LARCH TREES 1943 FABER
4 THREE SHANTIES FOR WIND QUINTET 1943 PATERSON
5 OVERTURE BECKUS THE DANDIPRATT 1943 LENGNICK
6 TRIO FOR FLUTE,VIOLA AND BASSOON 1943 PATERSON
7 QUINTET FOR FLUTE,VIOLIN,VIOLA,HORN AND BASSOON 1944 PATERSON
8 TWO SONGS FOR VOICE AND PIANO 1947 NOVELLO
9 VARIATIONS ON A UKRAINIAN FOLK SONG FOR SOLO PIANO 1946 LENGNICK
10 DUO FOR FLUTE AND VIOLA 1945 FABER
11 CONCERTO FOR HORN AND ORCHESTRA 1945 LENGNICK
12 SYMPHONIC SUITE FOR ORCHESTRA
(LOST)
13 SYMPHONY FOR STRINGS 1947 LENGNICK
14 FESTIVAL OVERTURE 1948 LENGNICK
15 SONATA No 1 FOR VIOLIN AND PIANO 1947 LENGNICK
16 CHILDREN'S SUITE FOR PIANO 1948 LENGNICK
17 SONATA FOR VIOLA AND PIANO 1947 LENGNICK
18 TWO BAGATELLES FOR SOLO PIANO 1947 PATERSON
19 SONATINA FOR FLUTE AND PIANO 1948 LENGNICK
20 CONCERTO FOR CLARINET AND STRINGS 1948 LENGNICK
21 OVERTURE THE SMOKE 1948 LENGNICK
22 SYMPHONY No 1 1949 LENGNICK
23 STRING QUARTET No 1 1949 LENGNICK
24 DIVERTIMENTO No 2 FOR ORCHESTRA (REVISED AS OPUS 75) 1950 PATERSON
25 PSALM 150 (Laudate Dominum) FOR CHORUS AND ORGAN 1950 LENGNICK
26 SERENADE FOR SMALL ORCHESTRA 1950 LENGNICK
27 ENGLISH DANCES (Set 1) 1950 LENGNICK
28 SONATINA FOR OBOE AND PIANO 1951 LENGNICK
29 SONATINA FOR CLARINET AND PIANO 1951 LENGNICK
30 SYMPHONIC STUDY, MACHINES 1951 FABER
31 A SUSSEX OVERTURE 1951 LENGNICK
32 CONCERTO FOR PIANO DUET AND STRINGS 1951 LENGNICK
33 ENGLISH DANCES (Set 2) 1951 LENGNICK
34 OPERA IN ONE ACT, THE DANCING MASTER 1952 NOVELLO
35 TWO CEREMONIAL PSALMS 1952 PATERSON
36 EIGHT CHILDREN'S PIECES FOR SOLO PIANO 1952 LENGNICK
37 DIVERTIMENTO FOR WIND TRIO 1953 PATERSON
38 RHAPSODY THE SOUND BARRIER 1952 PATERSON
39 CONCERTO FOR OBOE AND STRINGS 1952 PATERSON
40 SYMPHONY No 2 1953 PATERSON
41 SONATINA FOR RECORDER AND PIANO 1953 PATERSON
42 BALLET, HOMAGE TO THE QUEEN 1953 PATERSON
43 SONATA NO 2 FOR VIOLIN AND PIANO 1953 PATERSON
44 FLOURISH FOR A 21st BIRTHDAY 1953 STUDIO MUSIC
45 CONCERTO No 1 FOR FLUTE AND STRINGS 1954 PATERSON
46 CONCERTO FOR HARMONICA AND ORCHESTRA 1954 PATERSON
47 CONCERTO FOR ORGAN AND ORCHESTRA 1954 NOVELLO
48 SINFONIETTA No 1 1954 PATERSON
49 BALLET, RINALDO AND ARMIDA 1954 FABER
50 SERENADE FOR GUITAR AND STRINGS 1955 PATERSON
51 OVERTURE TAM O'SHANTER 1955 PATERSON
52 JOHN CLARE CANTATA 1955 PATERSON
53 LITTLE SUITE No 1 FOR ORCHESTRA 1948 PATERSON
54 PIANO TRIO 1956 PATERSON
55 SONG OF PRAISE FOR UNISON VOICES AND PIANO 1956 PATERSON
56 OPERA IN ONE ACT: " THE OPEN WINDOW " 1956 UNPUBLISHED
57 A GRAND, GRAND OVERTURE 1956 PATERSON
58 CONCERTO No 2 FOR HORN AND STRINGS 1956 PATERSON
59 FOUR SCOTTISH DANCES FOR ORCHESTRA 1957 PATERSON
60 MARCH, HRH THE DUKE OF CAMBRIDGE 1957 PATERSON
61 QUARTET FOR OBOE AND STRINGS 1957 FABER
62 TOY SYMPHONY 1957 PATERSON
63 SYMPHONY No 3 1957 PATERSON
64 COMMONWEALTH CHRISTMAS OVERTURE 1957 UNPUBLISHED
65 SINFONIETTA No 2 1958 PATERSON
66 FIVE WILLIAM BLAKE SONGS FOR CONTRALTO AND STRINGS 1959 STUDIO MUSIC
67 CONCERTO FOR GUITAR AND CHAMBER ORCHESTRA 1959 PATERSON
68 BALLET, SWEENEY TODD 1959 FABER
69 SONG OF SIMEON 1959 FABER
70 MARCH, OVERSEAS 1960 PATERSON
71 SYMPHONY No 4 1960 PATERSON
72 CARNIVAL OF ANIMALS 1960 UNPUBLISHED
73 QUINTET FOR BRASS 1961 PATERSON
74 SYMPHONY No 5 1960 PATERSON
75 DIVERTIMENTO NO 2 FOR ORCHESTRA 1961 PATERSON
76 GRAND CONCERTO GASTRONOMIQUE FOR EATER, WAITER, FOOD, ORCHESTRA 1961 UNPUBLISHED
77 CONCERTO FOR TWO VIOLINS AND STRING ORCHESTRA 1962 FABER
78 LITTLE SUITE No 2 FOR ORCHESTRA 1962 PATERSON
79 BALLET, ELECTRA 1963 UNPUBLISHED
80 LITTLE SUITE No 1 FOR BRASS BAND 1963 PATERSON
81 SINFONIETTA No 3 1964 PATERSON
82 WATER MUSIC FOR WIND AND PERCUSSION 1964 NOVELLO
83 SUNSHINE OVERTURE 1964 (LOST)
84 FIVE PIECES FOR VIOLIN AND PIANO 1964 PATERSON
85 DUO FOR TWO CELLOS 1965 NOVELLO
86 FANTASY FOR BASSOON 1966 FABER
87 FANTASY FOR CLARINET 1966 FABER
88 FANTASY FOR HORN 1966 FABER
89 FANTASY FOR FLUTE 1966 FABER
90 FANTASY FOR OBOE 1966 FABER
91 FOUR CORNISH DANCES 1968 FABER
92 THE TURTLE DRUM CHILDREN'S PLAY FOR TELEVISION 1967 FABER
93 LITTLE SUITE No 2 FOR BRASS BAND 1967 HENREES MUSIC
94 MARCH, THE PADSTOW LIFEBOAT 1967 HENREES MUSIC
95 SYMPHONY No 6 1967 FABER
96 TREVELYAN SUITE FOR CHAMBER ENSEMBLE 1967 FABER
97 OVERTURE PETERLOO 1967 FABER
98 SALUTE TO THOMAS MERRITT FOR TWO BRASS BANDS AND ORCHESTRA 1987 U/P
99 ANNIVERSARY OVERTURE 1968 FABER
100 FANTASY FOR TRUMPET 1969 FABER
101 FANTASY FOR TROMBONE 1969 FABER
102 FANTASY FOR TUBA 1969 FABER
103 SONG OF ACCOUNTING PERIODS FOR VOICE AND PIANO 1969 UNPUBLISHED
104 CONCERTO FOR TWO PIANOS (THREE HANDS) AND ORCHESTRA 1969 FABER
105 CONCERTO FOR 28 PLAYERS 1970 FABER
106 FANTASY FOR AUDIENCE AND ORCHESTRA 1970 UNPUBLISHED
107 FANTASY FOR GUITAR 1971 FABER
108 CONCERTO FOR VIOLA AND CHAMBER ORCHESTRA 1971 FABER
109 SONG OF FREEDOM FOR CHORUS AND BRASS BAND 1973 HENREES
110 OVERTURE THE FAIR FIELD 1972 FABER
111 CONCERTO No 2 FOR FLUTE AND ORCHESTRA 1972 FABER
112 A FLOURISH FOR ORCHESTRA 1973 FABER
113 SYMPHONY NO 7 1973 FABER
114a FANTASY FOR BRASS BAND 1974 HENREES MUSIC
114b TWO JOHN DONNE SONGS FOR TENOR AND PIANO 1974 ROBERTON
115 CONCERTO NO 2 FOR CLARINET AND ORCHESTRA 1974 FABER
116 FANTASY ON A THEME OF JOHN FIELD FOR PIANO AND ORCHESTRA 1975 FABER
117 FANTASY FOR HARP 1975 FABER
118 STRING QUARTET NO 2 1975 FABER
119 CANTATA, RETURN OF ODYSSEUS 1976 FABER
120 PHILHARMONIC CONCERTO FOR ORCHESTRA 1976 FABER
121 SONATA FOR FLUTE AND PIANO 1977 FABER
122 VARIATIONS ON A THEME OF RUTH GIPPS FOR ORCHESTRA 1977 FABER
123 SYMPHONY FOR BRASS 1978 FABER
124 SYMPHONY NO 8 1978 FABER
125 CONCERTO FOR TRUMPET AND ORCHESTRA 1982 FABER
126 FOUR IRISH DANCES FOR ORCHESTRA 1988 FABER
127 FANTASY FOR RECORDER 1986 FABER
128 SYMPHONY No 9 1986 NOVELLO
129 THREE FANTASIES FOR PIANO
UNPUBLISHED
130 FANTASY FOR CELLO 1987 FABER
131 LITTLE SUITE No THREE FOR BRASS BAND 1987 STUDIO MUSIC
132 BRASS QUINTET NO 2 1988 FABER
133 CONCERTO FOR RECORDER AND CHAMBER ORCHESTRA 1988 FABER
134 SERENADE FOR TENOR AND STRINGS, CONTRASTS 1988 NOVELLO
135 DUO FOR TWO B flat CLARINETS
UNPUBLISHED
136 SHAKESPEAREAN CELLO CONCERTO 1988 NOVELLO
137 DIVERTIMENTO FOR WIND OCTET 1988 NOVELLO
138 FOUR WELSH DANCES FOR ORCHESTRA 1989 NOVELLO
139 FLOURISH FOR A BATTLE FOR WIND AND BRASS 1990 NOVELLO
140 FANTASY FOR RECORDER AND STRING QUARTET 1990 NOVELLO
141 ROBERT KETT OVERTURE 1990 NOVELLO
142 A MANX SUITE FOR ORCHESTRA 1990 NOVELLO

Source : http://www.musicweb.uk.net/arnold/arnold.htm


Dernière édition par joachim le Mer 23 Déc - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4198
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Sam 7 Juil - 21:15

Une bonne nouvelle : l'op. 2 a été retrouvé. Le clarinettiste Stephen Waters, qui avait participé à la création de l'oeuvre, avait gardé une copie de la partition. A son décès en 1999, cette partition a été retrouvée.

Et c'est tant mieux car cela aurait été dommage de s'en passer.

Ce quintet figure sur un CD Naxos intitulé "Wind Chamber Music".
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Sam 7 Juil - 21:20

steph-libouton a écrit:
Une bonne nouvelle : l'op. 2 a été retrouvé.

Qui a payé la rançon?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4198
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Sam 7 Juil - 21:28

Snoopy a écrit:
steph-libouton a écrit:
Une bonne nouvelle : l'op. 2 a été retrouvé.

Qui a payé la rançon?


Tu n'es jamais sérieux Rolling Eyes

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Sam 7 Juil - 23:31

steph-libouton a écrit:

Tu n'es jamais sérieux Rolling Eyes

Parce que je dois avoir du sang Belge... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Mer 22 Jan - 19:25


Malcolm Arnold est un compositeur qui m'intéresse beaucoup, aussi bien pour sa musique de film que pour sa musique de concert. J'espère d'ailleurs découvrir, cette année, des oeuvres; concertos, symphonies, musiques de chambre...que je ne connais pas encore, avant de lui dédier un portrait et d'apporter un minimum de consistance à ce topic. Pour l'heure, j'ai réécouté, pas plus tard qu'hier, ses Concertos pour clarinette n°1 & 2 par Théa King. Dans le premier concerto, j'ai adoré le second mouvement, comme la première fois où je l'ai découvert, la superbe idée thématique, le développement intelligent de celle-ci, le magnifique jeu des cordes...Le troisième mouvement est également très bon dans un registre plus nerveux, moins énigmatique. Le second concerto me plait aussi en entier mais c'est encore le mouvement central (lento) qui m'a apporté le plus d'émotion. Il n'y a pas à dire, il me faut vraiment approfondir ce compositeur tant mon expérience de sa musique est, jusqu'à présent, porteuse de très bons moments!   
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Ven 18 Avr - 23:00

On peut dire qu'en passant de la musique de Dominique Lemaître à celle beaucoup plus tonale et mélodieuse de Malcolm Arnold j'ai accompli un grand écart peu banal.  Very Happy Je suis passé du coq à l'âne et bien que l'univers sonore et oppressant de Lemaître m'a littéralement fasciné et résonne encore dans ma tête à l'instant où j'écris ces lignes, j'étais heureux de pouvoir émotionnellement rebondir sur une musique bien tonale et mélodique comme celle d'Arnold. Rien ne fut plus merveilleux pour moi que de redécouvrir la merveilleuse mélodie du premier mouvement de la Sérénade pour orchestre de chambre. C'est simple, j'en ai eu la larme à l'oeil. Mon amour inaltérable pour la belle mélodie, de celle qui imprime immédiatement la mémoire, de celle qui va tourner dans mon crâne le temps qu'une autre, aussi belle, ravisse sa place, se révèle une énième fois ici. Si la Sinfonietta n°1 est agréable et attachante, notamment son mouvement lent central porté par un superbe cor anglais plus ou moins dans l'aigu, j'ai une nette préférence pour la Sinfonietta n°2 et là je ne pourrais même pas dire lequel des trois mouvements me touche le plus. Je suis sensible au caractère enlevé et optimiste du premier et à la vitalité du troisième. Le second évolue davantage dans la gravité. Ce qui me plait aussi, ce qui plait au béophile qui sommeille en moi, c'est un romantisme désespéré et lancinant en partie par les cordes qui m'ont évoqué Bernard Herrmann. Le Concerto pour deux violons et orchestre à cordes est également une oeuvre très attachante sauf que là je voue une nette préférence pour le troisième mouvement intitulé Vivace. Exquis, vaguement vivaldien dans l'esprit, cette musique fut un enchantement à mes oreilles. Je ne pus ranger mon cd dans son boîtier sans avoir, au préalable, réécouté la fabuleuse mélodie de la Sérénade qui me fait tant fondre.    
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Ven 18 Avr - 23:20

Faute d'avoir trouvé sur Youtube la sérénade pour petit orchestre, j'ai trouvé son Concerto pour guitare que je ne connaissais pas. Je viens d'écouter les six premières minutes et il a l'air plutôt entraînant et dynamique.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Sam 19 Avr - 17:54

Je suis étonné que personne n'évoque jamais ce compositeur qui pourtant compose une musique bien moins particulière qu'un Lemaître ou un Ferneyhough. C'est une musique généralement enlevée, mélodieuse, aux thèmes qui accrochent l'oreille sur la durée. Je viens de réécouter aujourd'hui - ça faisait un bail que je ne l'avais pas fait - deux symphonies de Malcolm Arnold, la N°1 & la N°5 par le "Royal Philharmonic Orchestra" sous la direction de Vernon Handley. C'est truffé d'idées, de fantaisie, peut-on même déceler ci et là un zeste de dérision ou d'humour. Il y a aussi du lyrisme, de la fanfare, de la marche, de l'épique, une flûte solo qui touche au coeur comme dans le premier mouvement de la Symphonie n°1. Mais disons que celle-ci n'est qu'une mise en bouche par rapport à la Symphonie n°5 que je considère comme un chef-d'oeuvre. Le premier mouvement, par exemple, est une véritable démonstration musicale d'un créateur inspiré même si les trois autres mouvements qui suivent ne manquent pas non plus de piment ni de consistance. On est loin d'une symphonie stéréotypée et pousse-notes où le compositeur se contente, faute de mieux, d'étaler sa grande technique de symphoniste. Là, l'immense savoir-faire de Malcolm Arnold se trouve transcendé par des idées musicales fortes et captivantes, directement issues d'un esprit réellement musicien et imaginatif. Je m'étais déjà juré d'approfondir ce compositeur. Puis, le temps est passé, je l'ai laissé de côté sans raison valable avant de le ressortir entre hier et aujourd'hui. Cette nouvelle écoute me fait prendre conscience à quel point j'aime sa musique. Je sens que cette année je vais pas mal vous parler de Malcolm Arnold.

 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Sam 19 Avr - 19:33


Même dans un style très symphonique et enlevé vers lequel je ne vais pas d'emblée, ce compositeur me touche au coeur. Cette musique est habitée! Le mouvement lent pourrait provenir d'un western hollywoodien de la grande époque:

Pour joachim et aussi pour moi:   

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Mer 23 Déc - 19:44


Je vais sans doute faire plaisir à Stadler en évoquant les Concertos n°1 & 2 pour clarinette et orchestre de chambre - Opus 20 & 115 + un court Scherzetto pour clarinette et orchestre composé à l'origine pour le film You know what sailors are, arrangé ici par Christopher Palmer. La grande clarinettiste qui interprète ces oeuvres n'est autre que la fameuse Thea King. Le point commun entre les deux concertos qui se composent de trois mouvements est que celui du milieu est superbe. Dans ces deux concertos, c'est le mouvement médium le plus inspiré, le plus marquant, chacun s'articulant autour d'un thème mélodique prégnant, le premier dégageant une aura plutôt mystérieuse, le second de forme plus romantique et même sensuelle. Globalement, ces deux Concertos pour clarinette sont très plaisants à écouter et le "Scherzetto" ne manque pas de vie ni de sel, joyeux et dynamique. Par le "English Chamber Orchestra" sous la direction de Barry Wordsworth.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4198
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Mer 23 Déc - 19:47

Icare a écrit:

Je vais sans doute faire plaisir à Stadler en évoquant les Concertos n°1 & 2 pour clarinette et orchestre de chambre - Opus 20 & 115 + un court Scherzetto pour clarinette et orchestre composé à l'origine pour le film You know what sailors are, arrangé ici par Christopher Palmer...

En effet Wink

Cela fait d'ailleurs trop longtemps que je ne les ai pas écoutés... Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Mer 23 Déc - 19:58

Stadler a écrit:
Icare a écrit:

Je vais sans doute faire plaisir à Stadler en évoquant les Concertos n°1 & 2 pour clarinette et orchestre de chambre - Opus 20 & 115 + un court Scherzetto pour clarinette et orchestre composé à l'origine pour le film You know what sailors are, arrangé ici par Christopher Palmer...

En effet Wink

Cela fait d'ailleurs trop longtemps que je ne les ai pas écoutés... Mains

Lorsque tu les réécoutera, fait particulièrement attention au mouvement médium de chacun des deux. Je les trouve vraiment très bons. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   Mer 20 Avr - 22:24

Icare a écrit:
Je suis étonné que personne n'évoque jamais ce compositeur qui pourtant compose une musique bien moins particulière qu'un Lemaître ou un Ferneyhough. C'est une musique généralement enlevée, mélodieuse, aux thèmes qui accrochent l'oreille sur la durée. Je viens de réécouter aujourd'hui - ça faisait un bail que je ne l'avais pas fait - deux symphonies de Malcolm Arnold, la N°1 & la N°5 par le "Royal Philharmonic Orchestra" sous la direction de Vernon Handley. C'est truffé d'idées, de fantaisie, peut-on même déceler ci et là un zeste de dérision ou d'humour. Il y a aussi du lyrisme, de la fanfare, de la marche, de l'épique, une flûte solo qui touche au coeur comme dans le premier mouvement de la Symphonie n°1. Mais disons que celle-ci n'est qu'une mise en bouche par rapport à la Symphonie n°5 que je considère comme un chef-d'oeuvre. Le premier mouvement, par exemple, est une véritable démonstration musicale d'un créateur inspiré même si les trois autres mouvements qui suivent ne manquent pas non plus de piment ni de consistance. On est loin d'une symphonie stéréotypée et pousse-notes où le compositeur se contente, faute de mieux, d'étaler sa grande technique de symphoniste. Là, l'immense savoir-faire de Malcolm Arnold se trouve transcendé par des idées musicales fortes et captivantes, directement issues d'un esprit réellement musicien et imaginatif. Je m'étais déjà juré d'approfondir ce compositeur. Puis, le temps est passé, je l'ai laissé de côté sans raison valable avant de le ressortir entre hier et aujourd'hui. Cette nouvelle écoute me fait prendre conscience à quel point j'aime sa musique. Je sens que cette année je vais pas mal vous parler de Malcolm Arnold

Bah...deux ans se sont écoulés et je n'ai pas tenu mes promesses. Je n'ai aucune excuse. C'est ce que je me suis dit en réécoutant les SYMPHONIES N°1 & 5. Je pourrais réitérer mon propos ci-dessus à la virgule près. La N°5 est vraiment exquise!! Sinon, du côté de sa musique de film, ce que j'ai trouvé tout aussi exquis, c'est la musique qu'il composa sur David Copperfield (1969) que je connais sous la forme d'une suite pour orchestre symphonique de onze minutes. (Par Rumon Gamba).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malcolm Arnold (1921-2006)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malcolm Arnold (1921-2006)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: