Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mikis Theodorakis, né en 1925

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Lun 9 Mar - 22:47

Ce fut un plaisir pour moi d'avoir parcouru à nouveau les quatre opéras que je connais de Mikis Theodorakis avec l'espoir de découvrir un jour les deux restants que je ne connais pas encore, Kostas Karyotakis & Lysistrata . Je ne me suis d'ailleurs pas arrêté aux opéras, j'ai aussi réécouté d'autres oeuvres; sa très belle Sinfonietta, son Etat de Siège pour contralto (Maria Farantouri), baryton et orchestre de chambre, Canto Olympico pour solistes, choeur, orchestre et piano, intense et galvanisant, sa Symphonie n°1 et son excellent troisième mouvement, un émouvant Adagio, un exaltant et festif Carnaval - suite Ballet pour orchestre, Raven pour mezzo-soprano, flûte, deux harpes et orchestre à cordes, très beau, dédié à Yannis Haristou, son célèbre et incontournable Canto General et, pas plus tard qu'aujourd'hui, son Sadduzäer-Passion, cantate pour ténor, baryton, basse, narrateur, choeur et orchestre. Je n'entrerai pas dans les détails des diverses impressions que m'ont transmises ces musiques, ce serait trop fastidieux, mais ce je peux dire c'est que je suis souvent transporté par leur dimension humaine, leur grande intensité dramatique, la puissance et la place privilégiée qu'elles offrent à la voix, leur dynamisme, leur vitalité, leur fougue, sans compter un sens de la mélodie qui réveille à chaque fois en moi un sentiment lointain, bouleversant, entre nostalgie et mélancolie: des mélodies qui me procurent un bien fou et mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 29 Mai - 10:49

Réécoute de la Symphonie n°3 ce matin, chef d'oeuvre en parfaite adéquation avec le thème de mon cycle actuel "Les symphonies vocales", et j'ai eu l'impression d'écouter une musique fabuleuse mais souvent en colère, avec un oasis d'amour vers la partie centrale, puis une forte accalmie vers la fin qui laisse songeur, juste avant une remontée dans la gravité par des voix parlées et des sonorités autoritaires assènant une conclusion digne et froide.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 29 Mai - 10:54

Il y a aussi la deuxième symphonie, dite Le Chant de la Terre, pour choeur d'enfants, piano et orchestre, un tout autre genre d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 29 Mai - 11:08

joachim a écrit:
Il y a aussi la deuxième symphonie, dite Le Chant de la Terre, pour choeur d'enfants, piano et orchestre, un tout autre genre d'ailleurs !

Je ne la considère pas comme une symphonie vocale mais plutôt comme une symphonie purement instrumentale avec une partie vocale, comme pour la N°3 de Carl Nielsen ou encore la Sinfonia del mare de Nystroëm. Parmi les symphonies vocales de Theodorakis, il y a aussi la 4 et la 7.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Dim 31 Mai - 22:50

___SYMPHONIE N°4 "Chorus Symphony" avec M. Drakopoulou, soprano/ K. Morfoniou, alto/D. Hatzigeorgiou, violoncelle/ L. Tassopoulou, récitant/ Orchestre et Choeur du Philharmonique d'Athènes sous la direction de Loukas Karytinos.

Impossible d'organiser selon moi un cycle autour de la symphonie vocale sans évoquer les Nos 3, 4 et 7 de Mikis Theodorakis. Ce soir, j'ai abordé la Quatrième dite "des Choeurs". Comme presque toujours avec ce compositeur, ce fut pour moi un grand moment d'intensité et d'émotion. Sa personnalité musicale s'exprime derrière chaque note, chaque mesure, chaque choeur, chaque chant. L'oeuvre n'est jamais en cours d'idées ni de rebondissements - la prestation d'un violoncelle solo (D. Hatzigeorgiou) apporte une austérité temporaire à la symphonie et c'est quelque chose que j'apprécie en particulier, et pas uniquement pour son côté inattendu et contrastant, si on tient compte du caractère global de la symphonie penchant nettement vers un modèle d'extraversion, c'est aussi un moment de proximité entre l'instrument et l'auditeur ainsi plongé dans l'intimité de son chant quelque peu extatique. Toutefois, elle me satisfait moins que la N°3 dont les différents rebondissements et développements semblent s'agencer avec davantage de méthodologie. La N°4 me paraît plus "fouillie" pour le coup, moins fluide...

<<Mikis Theodorakis a composé sa quatrième symphonie en 1986; il s'agissait d'une commande de l'Université d'Athènes pour la célébration de son 150ème anniversaire. La première exécution de l'oeuvre eut lieu en cette circonstance le 3 mai 1987 dans la salle Pallas d'Athènes. L'orchestre et les choeurs ont été spécialement choisis pour la création de cette oeuvre. Le nom de l'orchestre "Philharmonia" lui a été spécialement attribué à cette occasion. Il faut mentionner que tous ceux qui participèrent à cette exécution (chef d'orchestre, solistes, musiciens et choeurs) se mirent d'accord pour l'exploitation collective de son enregistrement en disque et en compact. C'est la première initiative de cette sorte en Grèce; celle-ci gagnerait à se renouveler, ce qui permettrait une meilleure connaissance de la musique symphonique contemporaine grecque par le public international.

Theodorakis avait souhaité mettre en valeur les textes de trois poètes athéniens susceptibles de correspondre au prestige intellectuel de l'Université d'Athènes: ESCHYLE, SOPHOCLE et EURIPIDE. Mais, vu que l'exécution des deux premiers mouvements duraient 70 minutes environ, il fut obligé d'écarter la troisième partie qui présentait le choeur d'"Ajax" de Sophocle. Ainsi, dans la 4ème Symphonie, Mikis Theodorakis fait intervenir dans la première partie les choeurs des "Euménides" d'Eschyle et dans la seconde le choeur des "Phéniciennes" d'Euripide. Il s'agit, à chaque fois, de choeurs féminins. Cependant, la nécessité de l'oeuvre fait que Theodorakis a fait également appel à des voix masculines.
>>
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 9:37


Comme convenu, je viens de réécouter la Symphonie n°7 pour solistes, choeur et orchestre de Mikis Theodorakis. Elle sera l'avant-dernière oeuvre de mon cycle autour de la symphonie chorale (ou vocale) selon mon ordre d'écoute. Autant dire que cette oeuvre est grandiose, un hymne à l'amour et à la paix. Elle se divise en quatre mouvements: le premier, "Spring Symphony", étant le plus long en dépassant les 21 minutes, le second, "The Execution of Athina", étant le plus court, guère plus de 7 minutes. Le Troisième mouvement "The March of the Ocean" avoisine les quinze minutes et le plus beau de tous, le quatrième et dernier mouvement, "The Lady of the Vineyards", dépasse les onze minutes de pur bonheur: une magnifique mélodie emmenée à son paroxysme dans un chant d'amour suffisamment généreux pour envelopper l'humanité toute entière, sécher les larmes et dessiner des sourires sur tous les visages du monde entier qui s'arrêteront pour l'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3922
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 9:44

Vraiment dommage que je ne puisse écouter cette symphonie n° 7 mais je partirai à la recherche suite à cette présentation qui me parle !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 11:53

Malheureusement je n'ai encore jamais écouté cette 7ème symphonie (je n'ai que les n° 2 et 3), et on ne la trouve pas sur Youtube. Comme je n'ai jamais été déçu par Theororakis, il est fort probable que cette 7ème me plairait...

Sur le livret du CD, tu as les paroles en français ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 12:04

La Septième te plairait, j'en suis sûr. Malheureusement, tout est en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Jeu 24 Déc - 19:26

Quand je me suis téléchargé cette Missa Greca de Theodorakis, je pensais trouver une messe orthodoxe comme on a les messes catholiques ou luthériennes, avec des solistes, choeurs et orchestre, comme on connaît aussi le Service Sacré hébraïque d'Ernest Bloch.

Mais, non, c'est une messe avec un cantor soliste qui récite en parlé-chanté, et auquel le choeur a cappella répond assez succinctement. Alors, 59 minutes d'écoute toujours sur le même ton, c'est très lassant. Je ne suis pas allé jusqu'au bout...



On la trouve sur youtube



https://www.youtube.com/watch?v=anTNC5GIdUk
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 25 Déc - 9:26


Je ne connaissais pas du tout alors que Theodorakis fait partie des compositeurs dont je connais le plus d'oeuvres. Merci pour cette présentation et surtout le lien d'écoute. J'essaierai donc d'écouter cette Messe le moment venu. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3922
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 25 Déc - 12:44

Belle messe avec un air d'Orient, menant à l'intériorité, moment solennel et dense Mains
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Sam 14 Mai - 17:45


Réécoute aujourd'hui de sa cantate La Passion des Sadducéens (1982) pour ténor, baryton, récitant, basse, choeur et orchestre. Un régal en entier, même les quelques passages avec récitant (en allemand) ne freinent absolument pas mon enthousiasme. J'aurais très bien pu l'évoquer dans mes coups de coeur du moment car cette Passion y a complètement sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Dim 29 Oct - 22:47

https://www.youtube.com/watch?v=y3iCUBgECVk


Ma mère (adoptive) me parlait souvent de Tito alors qu'elle n'était pas du tout d'origine yougoslave. Je pense qu'elle n'a jamais eu l'occasion de voir le film de Stipe Delic avec Richard Burton dans le rôle du Maréchal. Le grand rôle féminin fut attribué à Irène Papas. Elizabeth Taylor refusa le rôle qui lui fut proposé mais resta aux côtés de son époux. Je pense que ma mère aurait beaucoup aimé voir ce film et moi également, malgré que je connais encore assez mal l'histoire de la Yougoslavie avant qu'elle n'éclate en plusieurs pays, avec les drames qui en suivirent et me furent plus contemporains. Je ne connais que la somptueuse musique que Mikis Theodorakis composa pour ce film. C'est mon amour pour son oeuvre et mon envie insatiable de connaître le plus grand nombre d'opus qui me conduisit sur cette composition. Par chance, elle bénéficia d'une édition discographique bien que la qualité d'enregistrement y soit passable. Le son n'y est pas au top et je rêve en silence que cette musique soit rejouée un jour par un orchestre symphonique spécialisé ou non dans la musique de film. Le thème principal est un pur cru du compositeur, solennel et mélancolique. Il y a un morceau (piste 6) particulièrement saisissant avec un mouvement continu, souterrain, qui lui confère un caractère déterminé et implacable. Sensation d'invulnérabilité dans cet extrait, d'obstination. Juste après, avec choeur & orchestre, monte un hymne d'espoir. Est-il inspiré par un folklore local, je ne saurais dire, néanmoins il est évident pour qui connaît le grand Mikis, qu'il se régale à composer ce genre de chose. Le militant politique n'a jamais vraiment quitté l'homme qu"il a été et est encore. Le plus étonnant est cette mélodie centrale, si fragile, si touchante, que la bataille de Sutjeska éparpillera comme autant de larmes des broyés du nazisme.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Lun 30 Oct - 10:31

Tu n'as pas vu qu'on trouve une suite de la musique du film ?



https://www.youtube.com/watch?v=aRUwfPEezVo

Et en effet c'est très beau, comme d'ailleurs l'ensemble de la musique de Theodorakis Very Happy

A la mort de Tito, la Yougoslavie est tombée dans l'horreur. Malgré le régime communiste autoritaire de Tito, le pays était en paix et écouté dans le monde (il présidait les pays "non alignés", c'est à dire ni du côté russe ni côté américain). Après lui la guerre civile et le démembrement de la Yougoslavie a suivi... Theodorakis, qui était proche des communistes (il a été emprisonné par la dictature des colonels à cause de ses opinions) ne pouvait qu'approuver Tito.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Mar 13 Mar - 18:10

Aujourd'hui, j'ai réécouté une musique de film de Mikis Theodorakis bien plus légère que Tito dans des combinaisons sonores un peu datées et électriques:

Le Jour où les poissons sont sortis de l'eau - The Day the fish came out, un film de Michael Cacoyannis:

<<Le jour où le poisson est sorti (Grèce: Otan ta psaria vgikan sti stéria) est un film de comédie gréco - britannique de 1967 DeLuxe Color réalisé et écrit par Michael Cacoyannis qui a également conçu les costumes du film. Le film met en vedette Tom Courtenay , Colin Blakely et Sam Wanamaker .

Le film a été inspiré par un incident : une Stratofortress B-52G est entrée en collision avec un Stratotanker KC-135 sur Palomares , Espagne, le 17 janvier 1966, et quatre bombes nucléaires B-28 FI de 1,45 mégatonne sur le B-52. ont été perdues. Dans une séquence filmée par Maurice Binder , un choeur de danseurs flamenco espagnols explique pourquoi le film s'est déplacé de l'Espagne à la Grèce.

La vie sur l' île reculée grecque de Karos est à jamais changée lorsque des bombes atomiques y sont larguées par un avion de l' OTAN qui perd rapidement son pouvoir. La vie sur l'île est si morne que les habitants organisent un exode massif à l'annonce que le Danemark a ouvert le Groenland à l'émigration grecque. Les pilotes abandonnent leur charge utile - qui comprend des armes atomiques, mais aussi un paquet mystérieux appelé simplement «Container Q» - sur la terre, parce qu'ils sont sous les ordres de ne pas tomber en mer. Les pilotes malheureux sont renfloués et atteignent l'île sans équipement ni moyen de contacter leur quartier général, et seulement avec leurs sous-vêtements. Manquant de ressources, d'argent pour acheter de la nourriture (ou payer pour un appel interurbain à la base) ni même de nouveaux vêtements, le pilote et le navigateur du bombardier perdu parcourent l'île comme des vagabonds. À l'insu des pilotes, les Américains ont déjà déployé leur propre opération - une équipe d'agents déguisés en promoteurs. Les pilotes n'ont aucune idée du fait que des agents américains sont également sur l'île à la recherche de leur cargaison.

Pendant ce temps, l'île est soudainement remplie de touristes hédonistes qui croient que le promoteur va construire la meilleure station de la région. Inconnu à tous, un pauvre fermier et sa femme trouvent le Contenant Q et, en supposant qu'il contient un trésor, ils essaient de l'ouvrir. Échec au début - parce que le conteneur Q est pratiquement imprenable - l'agriculteur vole finalement un appareil qui pulvérise de l'acide capable de dévorer n'importe quoi. S'attendant à trouver de l'or, le fermier et sa femme trouvent plutôt des rochers d'apparence étrange. Les Américains sont finalement conduits chez les fermiers, mais pas avant que les agriculteurs paniqués ne jettent le conteneur Q dans la mer, et les pierres dans une citerne qui fournit de l'eau au reste de l'île. Le contenu de Q - probablement très toxique - contamine ainsi toute l'eau utilisée par les habitants de l'île.

À la tombée de la nuit, comme les touristes se délectent, les eaux entourant Karos sont parsemées de cadavres de poissons morts et mourants. Les Américains envoyés pour récupérer la charge utile perdue du jet dévasté se rendent compte qu'ils sont arrivés trop tard. Le pilote et le navigateur, ayant enregistré suffisamment de petits changements pour appeler à la maison, sont choqués d'être démarrés à partir du téléphone interurbain dans le bureau de poste par les développeurs américains. Trop tard, les pilotes se rendent compte que les développeurs sont américains. Les fêtards continuent à danser sauvagement comme une voix d'un système de sonorisation plaide en vain pour leur attention, vraisemblablement pour les avertir de leur fin imminente.
>> WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Sam 7 Avr - 23:35


Actas de Marusia

<<ctas de Marúsia est un film mexicain de 1975 réalisé par le chilien Miguel Littín . Raconte l'histoire de la vie et de la mort de certains travailleurs de salpêtre chiliens. Le film a été nominé pour les Óscar Awards 1975 du meilleur film étranger , et a participé au concours officiel du Festival de Cannes 1976. Le film montre à quel point la vie était terrible dans "La ère du salitre" (1880-1929) pour la classe ouvrière du Chili . Toutes les tentatives de créer des syndicats de travailleurs ont été écrasées par la violence. Une ville minière du nord du Chili est le théâtre du massacre de Marussia en 1925 . Les autorités gouvernementales permettent l'utilisation de la violence la plus brutale contre les travailleurs des mines pour préserver le contrôle des entreprises étrangères dans l'exploitation des ressources. Malgré la résistance de certains travailleurs, le peuple sera détruit et ses habitants exterminés.>>

https://vimeo.com/86052471

Je ne connais pas encore ce film de Miguel Littin et c'est bien dommage car le sujet m'intéresse beaucoup. Je ne connais qu'une suite de la musique que Mikis theodorakis a composée. On sent bien qu'il a écrit bien davantage que cette suite de 17 minutes environ. Je suis un peu frustré mais, là encore, comme c'est souvent le cas avec ce compositeur, puisse-t-il s'agir d'une symphonie, d'une rhapsodie ou d'une bande originale, sa musique me raconte une histoire, une histoire forte, dramatique, à dimension humaine, à forte dimension humaine. Le film est méconnu et il y a peu de chance qu'une édition plus consistante de sa partition pour Actas de Marusia apparaisse quelque-part. J'espère que j'aurai plus de chance avec le film.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12248
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Lun 9 Avr - 19:39


Je ne voulais pas quitter si vite Mikis Theodorakis et je me suis ré-intéressé à nouveau à sa fulgurante Symphonie n°1 et d'ailleurs je me limiterai au magnifique commentaire du Maestro, du moins une petite partie de son commentaire qui me plait beaucoup:

<<Dans les ébauches pour la symphonie, j'ai articulé en premier lieu les sentiments et les pensées qui me tracassaient à l'époque et qui cherchaient d'urgence une solution. Le sentiment de protestation et de douleur d'une jeunesse qui m'avait conduit, pour des raisons subjectives davantage qu'objectives, dans une situation sans issue, s'est encore intensifié par l'expérience douloureuse de l'Occupation et de ses conséquences. Si dans cette musique, dans les mélodies et les couleurs sonores, il y a une étincelle d'espoir, comme des trous dans un mur, c'est seulement parce que, sur une base avant tout philosophique et idéologique, j'avais foi en l'homme et son avenir, mais que je n'étais guère convaincu qu'il puisse continuer son existence biologique, pour autant qu'on accepte la joie et l'espoir comme facteurs biologiques.>> Mikis Theodorakis.

Derrière les symphonies de Charles Tournemire que j'ai réécoutées juste avant, elle ne démérite pas, au contraire, il s'y passe beaucoup de choses merveilleuses et pleines de vie. L'Adagio qui complète le disque pour flûte, clarinette, trompette et orchestre à cordes. Pendant l'écoute, j'ai ressenti une profonde dignité dans la tristesse évoquée, un profond recueillement. Rien d'étonnant, l'adagio qui atteint presque les onze minutes est dédié aux victimes de la guerre de Bosnie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mikis Theodorakis, né en 1925
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: