Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mikis Theodorakis, né en 1925

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Lun 9 Mar - 22:47

Ce fut un plaisir pour moi d'avoir parcouru à nouveau les quatre opéras que je connais de Mikis Theodorakis avec l'espoir de découvrir un jour les deux restants que je ne connais pas encore, Kostas Karyotakis & Lysistrata . Je ne me suis d'ailleurs pas arrêté aux opéras, j'ai aussi réécouté d'autres oeuvres; sa très belle Sinfonietta, son Etat de Siège pour contralto (Maria Farantouri), baryton et orchestre de chambre, Canto Olympico pour solistes, choeur, orchestre et piano, intense et galvanisant, sa Symphonie n°1 et son excellent troisième mouvement, un émouvant Adagio, un exaltant et festif Carnaval - suite Ballet pour orchestre, Raven pour mezzo-soprano, flûte, deux harpes et orchestre à cordes, très beau, dédié à Yannis Haristou, son célèbre et incontournable Canto General et, pas plus tard qu'aujourd'hui, son Sadduzäer-Passion, cantate pour ténor, baryton, basse, narrateur, choeur et orchestre. Je n'entrerai pas dans les détails des diverses impressions que m'ont transmises ces musiques, ce serait trop fastidieux, mais ce je peux dire c'est que je suis souvent transporté par leur dimension humaine, leur grande intensité dramatique, la puissance et la place privilégiée qu'elles offrent à la voix, leur dynamisme, leur vitalité, leur fougue, sans compter un sens de la mélodie qui réveille à chaque fois en moi un sentiment lointain, bouleversant, entre nostalgie et mélancolie: des mélodies qui me procurent un bien fou et mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 29 Mai - 10:49

Réécoute de la Symphonie n°3 ce matin, chef d'oeuvre en parfaite adéquation avec le thème de mon cycle actuel "Les symphonies vocales", et j'ai eu l'impression d'écouter une musique fabuleuse mais souvent en colère, avec un oasis d'amour vers la partie centrale, puis une forte accalmie vers la fin qui laisse songeur, juste avant une remontée dans la gravité par des voix parlées et des sonorités autoritaires assènant une conclusion digne et froide.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15744
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 29 Mai - 10:54

Il y a aussi la deuxième symphonie, dite Le Chant de la Terre, pour choeur d'enfants, piano et orchestre, un tout autre genre d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 29 Mai - 11:08

joachim a écrit:
Il y a aussi la deuxième symphonie, dite Le Chant de la Terre, pour choeur d'enfants, piano et orchestre, un tout autre genre d'ailleurs !

Je ne la considère pas comme une symphonie vocale mais plutôt comme une symphonie purement instrumentale avec une partie vocale, comme pour la N°3 de Carl Nielsen ou encore la Sinfonia del mare de Nystroëm. Parmi les symphonies vocales de Theodorakis, il y a aussi la 4 et la 7.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Dim 31 Mai - 22:50

___SYMPHONIE N°4 "Chorus Symphony" avec M. Drakopoulou, soprano/ K. Morfoniou, alto/D. Hatzigeorgiou, violoncelle/ L. Tassopoulou, récitant/ Orchestre et Choeur du Philharmonique d'Athènes sous la direction de Loukas Karytinos.

Impossible d'organiser selon moi un cycle autour de la symphonie vocale sans évoquer les Nos 3, 4 et 7 de Mikis Theodorakis. Ce soir, j'ai abordé la Quatrième dite "des Choeurs". Comme presque toujours avec ce compositeur, ce fut pour moi un grand moment d'intensité et d'émotion. Sa personnalité musicale s'exprime derrière chaque note, chaque mesure, chaque choeur, chaque chant. L'oeuvre n'est jamais en cours d'idées ni de rebondissements - la prestation d'un violoncelle solo (D. Hatzigeorgiou) apporte une austérité temporaire à la symphonie et c'est quelque chose que j'apprécie en particulier, et pas uniquement pour son côté inattendu et contrastant, si on tient compte du caractère global de la symphonie penchant nettement vers un modèle d'extraversion, c'est aussi un moment de proximité entre l'instrument et l'auditeur ainsi plongé dans l'intimité de son chant quelque peu extatique. Toutefois, elle me satisfait moins que la N°3 dont les différents rebondissements et développements semblent s'agencer avec davantage de méthodologie. La N°4 me paraît plus "fouillie" pour le coup, moins fluide...

<<Mikis Theodorakis a composé sa quatrième symphonie en 1986; il s'agissait d'une commande de l'Université d'Athènes pour la célébration de son 150ème anniversaire. La première exécution de l'oeuvre eut lieu en cette circonstance le 3 mai 1987 dans la salle Pallas d'Athènes. L'orchestre et les choeurs ont été spécialement choisis pour la création de cette oeuvre. Le nom de l'orchestre "Philharmonia" lui a été spécialement attribué à cette occasion. Il faut mentionner que tous ceux qui participèrent à cette exécution (chef d'orchestre, solistes, musiciens et choeurs) se mirent d'accord pour l'exploitation collective de son enregistrement en disque et en compact. C'est la première initiative de cette sorte en Grèce; celle-ci gagnerait à se renouveler, ce qui permettrait une meilleure connaissance de la musique symphonique contemporaine grecque par le public international.

Theodorakis avait souhaité mettre en valeur les textes de trois poètes athéniens susceptibles de correspondre au prestige intellectuel de l'Université d'Athènes: ESCHYLE, SOPHOCLE et EURIPIDE. Mais, vu que l'exécution des deux premiers mouvements duraient 70 minutes environ, il fut obligé d'écarter la troisième partie qui présentait le choeur d'"Ajax" de Sophocle. Ainsi, dans la 4ème Symphonie, Mikis Theodorakis fait intervenir dans la première partie les choeurs des "Euménides" d'Eschyle et dans la seconde le choeur des "Phéniciennes" d'Euripide. Il s'agit, à chaque fois, de choeurs féminins. Cependant, la nécessité de l'oeuvre fait que Theodorakis a fait également appel à des voix masculines.
>>
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 9:37


Comme convenu, je viens de réécouter la Symphonie n°7 pour solistes, choeur et orchestre de Mikis Theodorakis. Elle sera l'avant-dernière oeuvre de mon cycle autour de la symphonie chorale (ou vocale) selon mon ordre d'écoute. Autant dire que cette oeuvre est grandiose, un hymne à l'amour et à la paix. Elle se divise en quatre mouvements: le premier, "Spring Symphony", étant le plus long en dépassant les 21 minutes, le second, "The Execution of Athina", étant le plus court, guère plus de 7 minutes. Le Troisième mouvement "The March of the Ocean" avoisine les quinze minutes et le plus beau de tous, le quatrième et dernier mouvement, "The Lady of the Vineyards", dépasse les onze minutes de pur bonheur: une magnifique mélodie emmenée à son paroxysme dans un chant d'amour suffisamment généreux pour envelopper l'humanité toute entière, sécher les larmes et dessiner des sourires sur tous les visages du monde entier qui s'arrêteront pour l'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3007
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 9:44

Vraiment dommage que je ne puisse écouter cette symphonie n° 7 mais je partirai à la recherche suite à cette présentation qui me parle !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15744
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 11:53

Malheureusement je n'ai encore jamais écouté cette 7ème symphonie (je n'ai que les n° 2 et 3), et on ne la trouve pas sur Youtube. Comme je n'ai jamais été déçu par Theororakis, il est fort probable que cette 7ème me plairait...

Sur le livret du CD, tu as les paroles en français ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 5 Juin - 12:04

La Septième te plairait, j'en suis sûr. Malheureusement, tout est en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15744
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Jeu 24 Déc - 19:26

Quand je me suis téléchargé cette Missa Greca de Theodorakis, je pensais trouver une messe orthodoxe comme on a les messes catholiques ou luthériennes, avec des solistes, choeurs et orchestre, comme on connaît aussi le Service Sacré hébraïque d'Ernest Bloch.

Mais, non, c'est une messe avec un cantor soliste qui récite en parlé-chanté, et auquel le choeur a cappella répond assez succinctement. Alors, 59 minutes d'écoute toujours sur le même ton, c'est très lassant. Je ne suis pas allé jusqu'au bout...



On la trouve sur youtube



https://www.youtube.com/watch?v=anTNC5GIdUk
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 25 Déc - 9:26


Je ne connaissais pas du tout alors que Theodorakis fait partie des compositeurs dont je connais le plus d'oeuvres. Merci pour cette présentation et surtout le lien d'écoute. J'essaierai donc d'écouter cette Messe le moment venu. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3007
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Ven 25 Déc - 12:44

Belle messe avec un air d'Orient, menant à l'intériorité, moment solennel et dense Mains
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10287
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Sam 14 Mai - 17:45


Réécoute aujourd'hui de sa cantate La Passion des Sadducéens (1982) pour ténor, baryton, récitant, basse, choeur et orchestre. Un régal en entier, même les quelques passages avec récitant (en allemand) ne freinent absolument pas mon enthousiasme. J'aurais très bien pu l'évoquer dans mes coups de coeur du moment car cette Passion y a complètement sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis, né en 1925   Aujourd'hui à 7:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Mikis Theodorakis, né en 1925
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: