Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Giovanni Sgambati (1841-1914)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Sam 9 Juin - 18:52

Giovanni Sgambati est un compositeur italien né à Rome le 28 mai 1841 et mort à Rome le 14 décembre 1914.

Fils d'un père italien et d'une mère anglaise, Giovanni Sgambati commence à étudier le piano avec Amerigo Barbieri et se produit en public dès l'âge de 6 ans. Puis, en 1849, sa famille s'installe à Trévi, en Ombrie,  où il continue à étudier avec Natalucci, puis retourne à Rome en 1860 où il prend alors des cours de composition et de contrepoint avec Aldega.

En 1862, il devient élève de Liszt dont il sera toute sa vie l'ami et le défenseur. Il découvre aussi la musique allemande qui, à cette époque, était négligée en Italie. Puis il entame une carrière de pianiste, faisant de brillants concerts à travers l'Europe, et s'adonne aussi à la direction d'orchestre, et dirigea la Dante Symphonie de Liszt en 1866.

Il fonde en 1868 une classe libre de piano annexée à l'Académie Sainte Cécile de Rome, qui est réorganiée en 1877 sous le nom de Liceo Musicale et devient la plus grande école de musique d'Italie. Sgambati y enseignera jusqu'à sa mort.
En 1876, il fait la connaissance de Wagner et en devient fervent admirateur.

Sa musique portefortement l'influence allemande et contrairement à la majorité des compositeurs italiens de son temps, il s'est exclusivement consacré à la musique instrumentale (ou religieuse), à l'exclusion totale du théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Sam 1 Mar - 12:04

Principales oeuvres

Orchestral Pieces

Cola da Rienzo Overture (1866)
Ouverture de Fête (1879)
Piano Concerto in G minor, Op.15 (1878-1880)
Symphony No. 1 in D major, Op. 11 (1880-1881)
Arrangements pour orchestre et orgue op 28
Symphony No. 2 in E flat (1883-1885)
Epithalame symphonique (1887)
Berceuse-Rêverie, op 42 n° 2


Chamber Music

Piano Quintet N.1 in F minor, Op.4 (1866)
Piano Quintet N.2 in B flat, OP.5 (1876)
String Quartet in C sharp minor, Op.17 (1882)
Romance pour violoncelle et piano op 23
Two Pieces for violin and piano, Op.24 (1890) (Allegro et Serenata napolitana)
Gondoliera for violin and piano, Op.29 (1894)


Piano Works

Nocturne op 3 (1873)
Prélude et fugue en mi bémol op 6 (1877)
2 Etudes de concert op 10 (1880)
Fogli volanti, 14 pièces op 12 (1881)
Gavotte en sol mineur op 14 (v. 1880)
3 Nocturnes op 15
Sinfonia pour piano en ré op 16
4 pezzi di seguito op 18 (1882)
3 Nocturnes op 20 (1887)
Suite in B minor Op.21 (1888)
6 pièces lyriques op 23 (1891)
Benedizione nuziale (orgue ou piano) op 30 (1894)
Nocturne op 31 (1897)
Nocturne op 33 (1899)
Melodies poetiques, Op.36 (1903)
Introduction et Etude brillante : réveil des fées op 41
3 pezzi op 42 : Prélude, Berceuse-Rêverie, Mélodie champêtre(1909)
Etude triomphale en la op posth
Sérénade valsée en la bémol op posth
Melodie de "Orfeo ed Eurdice" (Transcription for solo piano of Gluck's opera's main theme)


Sacred Music

Audi Filia; pour choeur et orchestre (1870)
Te Deum Laudamus, pour orgue et orchestre à cordes op 28 (1890)
Offertorio & Motetto op 27 (1901)
Versa est in Luctum Cythara, pour baryton, cordes et orgue op 34 (1900)
Messa da Requiem pour baryton, choeur et orchestre, Op.38 (1895-1901)


Mélodies

5 Canti op 1 (1864)
10 Canti op 2 (1872)
4 Canti op 14 ou op 19 (v. 1884)
Passiflore op 22 (1891)
Melodie liriche, 4 canti op 32
4 Mélodies op 35 (1904)
12 Mélodies lyriques op 36 (1903)
Tout bas, mélodie op 37 (1905)
Rose, mélodie op 41 (1910)


Entendu ce matin son concerto pour piano en sol mineur op 15, très "lisztien".


Dernière édition par joachim le Ven 26 Sep - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Sam 1 Mar - 12:34

J'ai du entendre 2 ou 3 trucs de lui à la radio il n'y a pas longtemps car ce nom me dit quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Sam 1 Mar - 14:32

j'ai un quintette piano cordes et le quatuor à corde...çà donne envie d'en entendre plus!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Sam 1 Mar - 22:43

Berceuse-Rêverie op.42 No 2 (orchestrée par Jules Massenet)

et

Romanza du concerto pour piano et orchestre en sol mineur op.15

en extraits ICI

Mélodies poétiques

Mélodie d'Orphée de Gluck retranscrite pour piano
ICI

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mer 8 Avr - 14:57

Découverte ce matin d'un nouveau Requiem que je ne connaissais pas : celui de Sgambati (opus 38), dans cet enregistrement :

http://www.classicsonline.com/catalogue/product.aspx?pid=587345

Très long (79 minutes), il est composé presque entièrement pour choeur et orchestre, avec un baryton soliste dans l'Hostias et le Libera me, ainsi que dans le "motteto" Versa est in luctum cythara mea, lequel s'intercale entre le Benedictus et l'Agnus Dei.

Le Dies Irae comme il se doit est effrayant, avec un choeur "d'outre tombe" comme en retrouve, encore accentué, chez Part ou Penderecki. Ce Requiem n'en demeure pas moins une oeuvre post romantique, dans la lignée de celui de Verdi.
A noter aussi, comme chez Beethoven, un solo de violon dans le Benedictus, et un autre, plus important, dans l'Agnus Dei.

Encore une oeuvre à découvrir (je crois qu'il plairait à Jean).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mer 8 Avr - 18:31

Wink A te lire je me disais aussi...qu'il m'interressera surment!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mar 31 Aoû - 11:09

A l'écoute du 2ème quintette pour piano et cordes opus 5, il se confirme que Sgambati, bien que mort en 1914, est bien dans la ligne romantique des Brahms-Schumann. Une très belle oeuvre, assez longue (44 minutes), à découvrir absolument.


Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Jeu 16 Sep - 20:10

Pietro Spada a édité chez Arts Music (47589-2) sous ses doigts les oeuvres complètes pour piano de G. Sgambati. C'est remarquable.
Je me rappelle d'une vente publique à Rome de la bibliothèque de Sgambati vers 1982. Comme les estimations étaient raisonnables, j'ai mis des enchères, mais l'Etat Italien a acheté le tout par droit de préemption.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mar 21 Sep - 20:50



Impressionnant Requiem de 80 minutes...on pense un peu à Verdi bien que différent, déja par la quasi absence de soliste: un seul baryton...et une inspiration mélodique un petit "cran" en dessous; mais une belle alternance d'ambiance comme chez Verdi
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Ven 16 Sep - 0:12

felyrops a écrit:
Pietro Spada a édité chez Arts Music (47589-2) sous ses doigts les oeuvres complètes pour piano de G. Sgambati. C'est remarquable.
Je me rappelle d'une vente publique à Rome de la bibliothèque de Sgambati vers 1982. Comme les estimations étaient raisonnables, j'ai mis des enchères, mais l'Etat Italien a acheté le tout par droit de préemption.

Bonjour.

L'intégrale de l'oeuvre pour clavier par Pietro Spada est très moyenne, quand nous la comparons avec les enregistrements de Francesco Caramiello, beaucoup plus accompli non seulement sur la technique, mais sa musicalité, ses tempis. Il a enregistré des oeuvres pour clavier, sur le label Tactus ou Agora en deux volumes pour ce dernier. En prime, la réalisation technique de ses labels sont supérieures qu'à celles du labal Art Musics pour Spada.


Dont vous pouvez en écouter des extraits ---- ICI

Ou bien du label Agora:

Quelques extraits ---- ICI
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Ven 16 Sep - 10:25

C'est justement l'intégrale Spada que je possède... mais je n'ai pas encore eu le temps de l'écouter...
Revenir en haut Aller en bas
claude fernandez



Nombre de messages : 120
Age : 68
Date d'inscription : 17/10/2014

MessageSujet: sgambati interprétation   Lun 20 Oct - 20:14

Et j'ajouterais que pour le Concerto, c'est Bolet qui me paraît le meilleur (meilleur que Caramiello) et qui met le mieux en valeur ce concerto que je considère comme un des plus grands jamais écrits avec le 1 de Tchaïkovski.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mar 4 Nov - 15:30




NB l'enregistrement de Jorge Bolet ne semble plus disponible...

En effet très beau concerto pour piano...même si je n'ai pas eu un vrai "coup de foudre", comme pour d'autres pas plus connus comme ceux de Scharwenka par exemple, sans parler de ceux hyper connus de Beethoven, Mozart, Brahms , Mendelssohn , Schuman etc...
Revenir en haut Aller en bas
claude fernandez



Nombre de messages : 120
Age : 68
Date d'inscription : 17/10/2014

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mar 4 Nov - 15:52

Le concerto de Sgambati est peut-être d'un style plus intériorisé, ce qui en rend sans doute la découverte moins immédiate. Sa densité préfigure, me semble-t-il, le pianisme de Rachmaninov. Il me fait penser aussi au Concerto de Novak à la virrtuosité très dense et paradoxale. Scharwenka est peut-être plus immédiatement lyrique, surtout dans le Concerto 3, particulièrement somptueux.
Cela dit, dans le Sgambati, je pense que c'est l'influence de Saint-Saëns (son collègue de l'Institut) qui transparaît le plus. Pour l'orchestration, en partie Wagner, mais moins que dans les œuvres symphoniques de Sgambati, la 1 notamment et Cola di Rienzo (où là on se noie vraiment dans le marécage wagnérien), mais œuvre magnifique tout de même à mon avis. Disons qu'il ne faut pas être allergique à Wagner pour apprécier ce genre d'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mar 4 Nov - 16:40

Mais je l'apprécie!! ...Ne l'ai-je pas dit? et je ne suis pas du tout allergique à Wagner Wink ...si ce n'est à sa tendance (peut être même pire qu'une tendance?) antisémite!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Jeu 27 Aoû - 9:04

Je vais bientôt amorcer mes premiers pas dans l'univers musical de Giovanni Sgambati par le biais des Quatuors à cordes n°1 & 2 et des Quintettes pour piano et quatuor à cordes n°1 & 2, par le Quartetto Noferini et Roberto Plano au piano. Aborder pour la première fois un compositeur que je n'ai jamais écouté auparavant par sa musique de chambre, sans être systématique, est une de mes spécialités. J'adore ça. De plus, j'ai souvent eu une très bonne expérience des quintettes pour piano et quatuor à cordes jusqu'ici.  Bien sûr, il s'agit d'un double cd et plus de deux heures de musique à écouter. J'en parlerai davantage après écoute. Je suis assez confiant... A très bientôt sur ce fil!


Dernière édition par Icare le Jeu 27 Aoû - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 314
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Jeu 27 Aoû - 10:27

Sgambati est une de mes récentes découvertes. J'y suis arrivé par les très beaux quintettes. Je recommande aussi ses symphonies. La première est disponible chez Naxos (avec l'ouverture de Cola di Rienzo). J'espère que la seconde sera bientôt publiée. Il en existe un enregistrement d'une exécution publique diffusée par le magazine italien "Amadeus" qu'on peut se procurer pour quelques euros...
En attendant, on peut écouter cette seconde symphonie, où l'on sent les influences germaniques et française (Saint-Saëns), le tout très personnel (avec, curieusement, des passages me rappelant Dvorak). Elle apparaît sur... youtube :
https://youtu.be/mtU4EAFsUgs

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Ven 28 Aoû - 18:46

Icare a écrit:
Je vais bientôt amorcer mes premiers pas dans l'univers musical de Giovanni Sgambati par le biais des Quatuors à cordes n°1 & 2 et des Quintettes pour piano et quatuor à cordes n°1 & 2, par le Quartetto Noferini et Roberto Plano au piano. Aborder pour la première fois un compositeur que je n'ai jamais écouté auparavant par sa musique de chambre, sans être systématique, est une de mes spécialités. J'adore ça. De plus, j'ai souvent eu une très bonne expérience des quintettes pour piano et quatuor à cordes jusqu'ici.  Bien sûr, il s'agit d'un double cd et plus de deux heures de musique à écouter. J'en parlerai davantage après écoute. Je suis assez confiant... A très bientôt sur ce fil!

Je viens de découvrir le Quatuor à cordes n°1 et le Quintette pour piano et quatuor à cordes n°2 et j'ai bien aimé les deux oeuvres. Bon, j'ai quand même une assez nette préférence pour le "Piano Quintet n°2". Je dois reconnaître que parmi les petites formations instrumentales allant du duet au quintette, le quintette piano et quatuor à cordes est devenu la combinaison d'instruments qui m'attire le plus et me convient le mieux. Fut un temps plus reculé où je vouais une préférence pour le quatuor à cordes ou pour les effectifs de cordes uniquement. Ainisi, les quatuors d'un Krenek ou d'un Britten ou encore La nuit Transfigurée de Schoenberg purent aisément aiguiser mon appétit dans ce domaine, mais aujourd'hui, la combinaison piano/quatuor à cordes m'est désormais apparue comme un nouvel idéal. C'est d'ailleurs ce qui m'a décidé dans l'achat de ce double-cd de musique de chambre de Giovanni Sgambati.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Ven 28 Aoû - 22:20

En écoutant le Quatuor à cordes n°1 et le Quintette pour piano et quatuor à cordes n°2 - Opus 5, j'ignorais que le meilleur restait à venir. Jusque là j'avais découvert une musique rigoureuse et attachante, de très bonne facture, mais pas une musique qui s'extirpe vraiment du lot en touchant au sublime...Avec le Quatuor à cordes n°2 - Opus 17, en quatre mouvements tout comme chacune des quatre oeuvres présentes sur ce double-cd, j'ai grimpé quelques marches en direction de l'exquis. C'est surtout vrai avec l'Andante sostenuto (3ème mouvement) qui est le point culminant de ce second quatuor, développant sur huit minutes environ un romantisme extrêmement raffiné et intimiste. Et ce n'est pas tout. Le Piano Quintet n°1 - Opus 4 évolue dans la même dimension. Il surpasse en beauté et en émotion - en tout cas pour moi - le N°2. Les deux mouvements centraux; Vivacissimo et Andante Sostenuto sont porteurs de thèmes réellement formidables, l'un des plus lancinants et subtils dans le premier des deux, un d'une grande mélancolie et si émouvant dans l'Andante. Le quatrième mouvement Allegro moderato est également formidable lorsqu'il monte en puissance, piano éclatant de Roberto Plano et cordes saisissantes d'intensité par le "Quartetto Noferini". Ce Quintette pour piano et quatuor à cordes n°1 - Opus 4 est une grande réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Lun 9 Mai - 22:34

Icare a écrit:
Je viens de découvrir le Quatuor à cordes n°1 et le Quintette pour piano et quatuor à cordes n°2 et j'ai bien aimé les deux oeuvres. Bon, j'ai quand même une assez nette préférence pour le "Piano Quintet n°2". Je dois reconnaître que parmi les petites formations instrumentales allant du duet au quintette, le quintette piano et quatuor à cordes est devenu la combinaison d'instruments qui m'attire le plus et me convient le mieux. Fut un temps plus reculé où je vouais une préférence pour le quatuor à cordes ou pour les effectifs de cordes uniquement. Ainisi, les quatuors d'un Krenek ou d'un Britten ou encore La nuit Transfigurée de Schoenberg purent aisément aiguiser mon appétit dans ce domaine, mais aujourd'hui, la combinaison piano/quatuor à cordes m'est désormais apparue comme un nouvel idéal. C'est d'ailleurs ce qui m'a décidé dans l'achat de ce double-cd de musique de chambre de Giovanni Sgambati.

Si, lors de cette nouvelle écoute, mon appréciation du Quatuor à cordes n°1 n'a pas vraiment évolué: c'est un beau quatuor, raffiné, agréable et réconfortant, mais ne provoquant pas l'extase, mon intérêt pour le Piano Quintet n°2 a grimpé de quelques crans. Je le trouve cette fois magnifique, comme si j'en avais enfin saisi toutes les subtilités, toute la beauté. Dans mon précédent commentaire, de toute évidence, je note une nette préférence pour le Piano Quintet n°1, tout comme je précise également plus d'emballement pour le Quatuot à cordes n°2 que pour le N°1. Demain, lorsque je réécouterai ces deux oeuvres, je verrai bien si la tendance se maintient ou s'inverse. J'ai déjà hâte d'y être!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   Mar 10 Mai - 22:18

Icare a écrit:
En écoutant le Quatuor à cordes n°1 et le Quintette pour piano et quatuor à cordes n°2 - Opus 5, j'ignorais que le meilleur restait à venir. Jusque là j'avais découvert une musique rigoureuse et attachante, de très bonne facture, mais pas une musique qui s'extirpe vraiment du lot en touchant au sublime...Avec le Quatuor à cordes n°2 - Opus 17, en quatre mouvements tout comme chacune des quatre oeuvres présentes sur ce double-cd, j'ai grimpé quelques marches en direction de l'exquis. C'est surtout vrai avec l'Andante sostenuto (3ème mouvement) qui est le point culminant de ce second quatuor, développant sur huit minutes environ un romantisme extrêmement raffiné et intimiste. Et ce n'est pas tout. Le Piano Quintet n°1 - Opus 4 évolue dans la même dimension. Il surpasse en beauté et en émotion - en tout cas pour moi - le N°2. Les deux mouvements centraux; Vivacissimo et Andante Sostenuto sont porteurs de thèmes réellement formidables, l'un des plus lancinants et subtils dans le premier des deux, un d'une grande mélancolie et si émouvant dans l'Andante. Le quatrième mouvement Allegro moderato est également formidable lorsqu'il monte en puissance, piano éclatant de Roberto Plano et cordes saisissantes d'intensité par le "Quartetto Noferini". Ce Quintette pour piano et quatuor à cordes n°1 - Opus 4 est une grande réussite.

Une nouvelle approche du Quatuor à cordes n°2 et du Quintette pour piano et quatuor à cordes n°1 confirme ma première impression. Il est clair que pour moi le deuxième Quatuor à cordes surpasse le Premier: c'est surtout grâce à son magnifique troisième mouvement. Pareil avec le premier Quintette que je trouve encore plus beau que le Second, même si l'écart qui les sépare dans ma préférence est déjà plus mince. Dans cette oeuvre, j'aime les quatre mouvements. Ils sont tous superbes!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giovanni Sgambati (1841-1914)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giovanni Sgambati (1841-1914)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: