Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Lev Knipper (1898-1974)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Lev Knipper (1898-1974)   Mar 5 Juin - 14:59

Lev Konstantinovitch Knipper est un compositeur russe né à Tiflis le 3 décembre 1898 et mort à Moscou le 30 juillet 1974.

Son père était d'origine allemande, et Lev était le neveu de l'actrice Olga Knipper.

Officier dans l'armée blanche de Wrangel pendant la Révolution, il dut s'exiler en Allemagne, puis fut réhabilité de telle façon qu'il dut s'engager dans la G.P.U. de Béria.

Il complète ses études de piano et prend des leçons à Moscou avec Gnesin et Glière. Il écrivit des chants patriotiques, puis, en 1934, sur commande de l'Armée Rouge, le célèbre Potyushko Pole (Plaine ma Plaine). sur des paroles de Victor Gusev. Cette année là, il épousa Mary, une employée des Services Secrets proche de Béria.

Pendant la guerre, il fut envoyé secrètement en Allemagne avec pour mission de participer à l'assassinat d'Hitler. Capturé, il se retrouva dans un camp de prisonnier, où il survit grâce à sa parfaite connaissance de l'allemand.

Lorsque la censure sévit contre les compositeurs russes (Prokofiev, etc),
il partit sur le territoire de l'URSS faire des recherches sur la musique traditionnelle des différents peuples.

Il a composé une oeuvre abondante : 20 symphonies, 5 opéras (dont le Petit Prince), des ballets, suites, concertos, musique de chambre , etc

Sa Quatrième symphonie opus 41 est écrite pour solistes, choeurs et orchestre et est basée sur le "Plaine ma Plaine".
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Jeu 28 Juin - 19:48

Je viens de réécouter la 4ème symphonie de Knipper.

Snoopy, toi qui sais tout Wink Le "Plaine ma Plaine", c'est bien une création de Knipper ? J'avais toujours pensé que c'était un chant populaire. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Jeu 28 Juin - 20:24

joachim a écrit:
Le "Plaine ma Plaine", c'est bien une création de Knipper ?

Exact. Date de création:1945 Wink ( officiellement )


Dernière édition par le Jeu 28 Juin - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Jeu 28 Juin - 20:53

Plaine, ma plaine est un célèbre chant russe . On prétend qu’il a été écrit pendant la Révolution russe et qu’il était chanté par l’armée rouge. En fait, il semble que cette chanson ait été composée, du moins sous la forme la plus connue actuellement, en 1934 par Victor Goucev (paroles) et Léon Knipper (musique).

Une version française a été chantée par Armand Mestral puis reprise par Les Compagnons de la chanson, sur des paroles de Francis Blanche mais la traduction n'a rien de littéral puisque la version russe est plutôt un hymne guerrier d'encouragement aux "héros de l'Armée rouge".
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Jeu 28 Juin - 21:20

Laughing Laughing Laughing

Voici une version revue et corrigée en video d'un célèbre titre de Knipper Laughing

ICI

(Descendez un peu la page)

Bon OK, je sors Laughing Laughing Laughing

et vais essayer de trouver quelque chose de plus décent pour un forum très sérieux sur la musique classique

Coco
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Ven 25 Mai - 18:52

Voici le Catalogue des Oeuvres de Lev Knipper, qui est absolument gigantesque !!!

I.OEuvres pour orchestre

Op. 1. Les Contes de l’idole en plâtre pour orchestre symphonique, en 6 parties, (1923)
Op. 9. Deux épisodes révolutionnaires pour orchestre symphonique (1925)
Op. 12 a) Drôle d’histoire. Prélude-facétie pour orchestre symphonique (1925)
Op. 12 b) Deux préludes pour orchestre symphonique (1926)
1. Prélude-facétie (dédié à V.V. Derjanovsky)
2. Prélude A la mémoire d’Essenine. transcription pour piano à 4 mains de V. Vassiliev)
Op. 13. Symphonie n° 1 pour orchestre symphonique en 4 parties (dédiée à Olga Léonardovna
Knipper-Tchékhova) (1926)
Op. 14. Suite pour orchestre symphonique en 3 parties (1927)
Op. 15a. Candide, d’après Voltaire. Suite pour orchestre symphonique en 14 parties (1927)
Op. 17. Candide, d’après Voltaire. Quatre fragments pour orchestre symphonique (1927)
Op. 18. Petite suite lyrique, pour orchestre symphonique (1928)
Op. 19, 20, 21. Trois suites pour orchestre symphonique (1929)
Op. 28. Première suite tadjike pour orchestre symphonique (1931)
Op. 29. Vantch, 3e cahier de notes tadjikes pour orchestre : I. Joriman, Mon aimée. Allegro.
II. Makomi Rahpo, Chant des sentiers. Adagio. III. Nozanin, La belle. Vivo.
IV. Deux mélodies pour doutare (guitare tadjike) et naï. Allegro molto.
V. Bebogca, Près du jardin. Adagio. VI. Husravi Xybou, Chère Hisravi. Allegro
Op. 30. Symphonie n° 2 "Lyrique" pour orchestre symphonique (1929)
Op. 32. Symphonie n° 3 Extrême-orientale pour orchestre symphonique et à vents, choeur et
solistes, poésie de Viktor Goussev (1932)
Op. 33. Petite symphonie (études au roman de Ch. De Coster Till Eulenspiegel) pour orchestre symphonique (1932)
Op. 34. Quatre Etudes pour orchestre symphonique (1933)
Op. 36. Quatre danses tadjikes, pour orchestre symphonique (1933)
Op. 37. Trois pièces, pour orchestre symphonique (1933)
Op. 38. Trois danses, pour orchestre symphonique (1933)
Op. 39. Vakhio-bolo, Ouverture sur des thèmes tadjikes pour orchestre symphonique (1933)
Op. 41. Symphonie n° 4 en ré majeur, Le Chant du jeune soldat, Plaine, ma plaine, pour orchestre symphonique, choeur et solistes en 4 parties, poésie de Viktor Goussev (1934, 2e rédaction – 1966)
Op. 43. Till Eulenspiegel, Quatre études de ballet pour orchestre symphonique (1934)
Sans Op. Etude lyrique, pour orchestre symphonique (1935)
Op. 42 Symphonie n° 5 "poème lyrique", pour orchestre symphonique (1935)
Op. 47 1. Symphonie n° 6 en mi majeur, pour orchestre symphonique, baryton et choeur masculin en 6 parties (dédié à la “ Cavalerie rouge ”) (1936)
Etude dramatique, pour orchestre symphonique (1936)
La Cavalerie rouge, Marche pour fanfare (1937)
Les Danses des Tatares de Crimée, pour orchestre symphonique (1937)
Trois pièces, pour orchestre folklorique russe (1937)
Symphonie n° 7 en ré majeur, “ Militaire ”, pour orchestre symphonique en 3 parties (1938)
A la mémoire du 21 janvier 1924, Pièce pour orchestre symphonique (1939)
Sur les remparts de Pérékop, Poème symphonique en 2 parties (1939)
Deux pièces, sur des chansons turkmènes pour orchestre symphonique (1940)
Esquisses turkmènes, Suite pour orchestre symphonique en 6 parties (1940)
Vision de la Turkménie, Suite pour orchestre symphonique en 4 parties (1940)
Suite symphonique, pour orchestre symphonique (1940)
Pièce, pour orchestre symphonique (1940)
Ouverture du Caucase du Nord, pour orchestre symphonique (1941)
Deux pièces, pour orchestre symphonique (1941)
Symphonie n° 8 en 3 mouvements (1941)
Chant du cavalier, (à la mémoire de L.M. Dovator). Poème pour orchestre symphonique
(1942)
Makou, Suite iranienne pour orchestre symphonique en 4 parties (1942)
Danse sur un thème iranien, pour orchestre symphonique (1943)
Symphonie pour orchestre à cordes, en 3 mouvements (1943)
25e anniversaire de l’Armée Rouge des ouvriers et des paysans (RKKA), Ouverture pour
orchestre symphonique (1943)
Deux préludes sur des thèmes iraniens, pour orchestre symphonique (1944)
Ouverture victorieuse pour choeur et orchestre symphonique (poésie de Ts. Solodar)
(1944)
Symphonie n° 9, pour orchestre symphonique, en 4 mouvements (1944-1945)
Suite dansante, pour orchestre symphonique, en 5 mouvements (1944-1945)
La Sérénade montagnarde pour orchestre à cordes (dédiée à M.G. Knipper) (1944-1945)
Symphonie n° 10, tableaux symphoniques inspirés de la guerre, pour orchestre
symphonique (dédiée à N.Y. Miaskovsky) en 4 mouvements (1946)
Petit concerto pour orchestre symphonique (dédiée à N.P. Anossov) (1946-1947)
Baïkal, Ouverture pour orchestre symphonique (1946-1947)
Kouroumkan, Suite bouriate pour orchestre symphonique (dédiée à S.M. Ivanov) (1947)
Chants de soldats. Suite pour petit orchestre symphonique en 4 mouvements :
I. Chant de la cavalerie. II. Chant de bivouac. III. Danses.
IV. Chant de campagne (dédiés au 30e anniversaire de l’Armée soviétique) (1948)
Le printemps, Suite-cantate pour solistes, choeur et orchestre symphonique en 6 parties
(1948)
La jeunesse, Ouverture-marche pour orchestre symphonique (1948)
Symphonie n° 11, pour orchestre symphonique en 4 mouvements (1949)
Chants kolkhoziens, Suite pour orchestre symphonique (Consacrée aux kolkhoziens
russes) (1950)
Symphonie n° 12, pour orchestre symphonique en 3 parties (1950)
La Source du bonheur, Suite de ballet pour petit orchestre symphonique (1950)
Miniatures tadjikes, Suite pour orchestre symphonique en 5 parties (1950)
Six chansons folkloriques russes, Suite pour orchestre d’instruments folkloriques (1951)
Notre petit, 10 miniatures pour enfants, pour petit orchestre symphonique (1951)
Pamir, Suite pour orchestre symphonique en 5 parties (1951)
Makom, Pièce sur un thème tadjik pour orchestre symphonique (1951)
Symphonie n° 13, (dédiée à N. Miaskovsky) pour orchestre symphonique en 4 parties
(1951-1952)
Quatre chants cosaques, pour orchestre symphonique (1952)
Le village d’Or, poème symphonique pour orchestre symphonique (1952)
Petite symphonie, pour orchestre symphonique en 4 mouvements (1952)
Symphonie pour orchestre symphonique en 4 mouvements (1954)
Jours à Stalingrad, Poème symphonique pour orchestre symphonique (dédié à K.K.
Sakvé) (1954)
Quatre improvisations sur des thèmes albanais, Suite pour orchestre symphonique (1954)
Une amitié inébranlable, Cantate pour solistes, choeur et orchestre symphonique en
5 parties, poésie de G. Féré (1954)
Jour de Victoire, Ouverture pour orchestre symphonique (1955)
Au compagnon d’arme, Poème symphonique (cycle d’esquisses) pour orchestre
symphonique en 7 parties (1955-1957)
Treize miniatures, pour orchestre symphonique (1955)
A l’ouverture de l’Exposition Agricole Nationale, Ouverture pour orchestre symphonique
(1955)
Tian-Chan, Suite sur des thèmes kirghizes pour orchestre symphonique (1956)
Ouverture de fête pour orchestre symphonique (1957)
L’Exploit, Ivan Goloubets, Poème-monologue pour basse, choeur masculin et orchestre
symphonique, poésie de A. Krassovsky et A. Machystov, Au 40e anniversaire de l’Armée
soviétique (dédié à la jeunesse) (1957)
Deux pièces, sur des thèmes de chansons folkloriques kirghizes, pour orchestre
symphonique (1957)
Suite du Baïkal, pour orchestre symphonique en 4 parties (1958)
Scherzo bouriate, pour orchestre symphonique (1958)
Ouverture-fantaisie, sur les thèmes de deux chansons balkars, pour orchestre
symphonique (1959)
Ouverture à la jeunesse, pour orchestre symphonique (1959)
Récits symphoniques sur les terres vierges, pour orchestre symphonique en 4 parties
(dédiés aux jeunes) (1960)
Hymne à Octobre, Ouverture pour orchestre symphonique (1960)
Lettres à des amis, Suite symphonique pour orchestre symphonique en 5 parties :
I. Lettre à Moscou. II. Lettre à Cuba. III. Lettre au Laos. IV. Lettre au Congo.
V. Lettre à Moscou (1960)
Suite du ballet-poème La Belle Angara, pour orchestre symphonique en 6 parties
(co-auteur : B.Yampilov) (1960)
Symphonie n° 14, pour orchestre à cordes en 4 parties (1961-1962)
Salut aux cosmonautes, Ouverture pour orchestre symphonique (1961)
Récit, Symphonie n° 15, pour violoncelle obligato et orchestre symphonique (dédiée aux
Créateurs de vaisseaux spatiaux) (1962)
Variations sous forme de symphonie , pour orchestre à vents (2 flûtes, 1 hautbois,
1 clairon, 2 clarinettes, 1 basson, 1 contrebasson, 1 cor, 1 trompette) (1963)
Symphonie n° 16, pour orchestre symphonique en 4 parties (dédiée aux Musiciens de
l’Orchestre Symphonique d’Etat de l’URSS ) (1962-1969)
Symphonie n° 17, Au centenaire de Lénine, pour orchestre symphonique, violoncellesolo,
mezzo-soprano et baryton, en 3 mouvements, poèmes de V. Maïakovsky et de
M.Krioukova (1969-1970)
Symphonie n° 18, pour orchestre de chambre en 4 mouvements, poésie de Singaevsky
(1970-1971)
Petite symphonie pour orchestre à cordes, en 4 mouvements (dédiée à M.N. Terian)
(1971-1972)
Symphonie n° 20, pour violoncelle, violon et orchestre symphonique en 3 parties (1972)
Symphonie n° 21, Les danses, pour orchestre symphonique en 5 parties (1972)

II.OEuvres théâtrales

Opéras et ballets

Op. 4. Satanella. Ballet à un acte (1924)
Op. 16. Candide, d’après Voltaire. Représentation théâtrale en 4 actes pour danses, chants,
pantomime, déclamation et orchestre (dédiée à V. Vassiliev) (1927)
Sans Opus. Pan. Opéra (1928)
Sans Opus. Introduction à l’opéra de M. de Faldi, La jeune fille du faubourg (1928)
Op. 22. Villes et années. Opéra d’après le roman de K. Fédine (1930)
Op. 24. Le petit noir Saby. Ballet, co-auteur : L. Polovinkine (1930)
Op. 25. Le vent du Nord. Opéra, tragédie en 9 tableaux, d’après la pièce de V. Kirschon
La Ville des vents) (1930)
Maria. Opéra en 5 actes, d’après le roman de P.Pavlenko A l’Ouest. Livret de P. Pavlenko
et de A. Kovalenko (1938)
L’actrice. Opéra en 4 actes. Livret de Lev Knipper (1942)
Sur le Baïkal. Opéra en 3 actes, 6 tableaux. Livret de G. Tsydynjapov
(1948, 2e rédaction – 1958)
La racine de la vie. Opéra en 4 actes. Livret de A. Machystov et de A. Alexandrov
(dédié à T. Gaïdamovitch) (1947-1949). 2e rédaction intitulée Le coeur de la taïga.
Livret de Y. Vittezon et de A. Mashystov (1957)
La source du bonheur. Ballet en 3 actes et 6 tableaux. Livret de G. Balamat-Zadé et de
B. Bégak (1949)
Nastia la dentellière. Esquisses à l’opéra, d’après le roman de K. Paoustovsky).
Livret de Lev Knipper (1953)
Les voiles pourpres. Opéra, d’après le récit de A. Grin. Livret de Lev Knipper. Esquisses
de la nouvelle rédaction (1973-1974)
Mourat. Opéra en 4 actes, 5 tableaux. Livret de Z. Aroungazieva, N. Imchenetsky et
1940. Machystov (1956)
La Belle Angara. Ballet-poème en 3 actes, 5 tableaux (co-auteur : B. Yampilov).
Livret de N. Baldano. (1958, 2e rédaction – 1972)
Andreï Sokolov . Opéra, d’après la nouvelle de M. Cholokhov Le destin d’un homme.
Livret de Lev Knipper (dédié au cinquantenaire d’Octobre) (1966-1967)
Le Petit prince. Conte symphonico-théâtral en 3 actes, d’après le conte d’Antoine de
Saint-Exupéry. Livret de Lev Knipper. (1962-1971)
Sorge. Esquisses à l’opéra. Livret de Lev Knipper (1971-1972)
Le comte de Cagliostro. Esquisses à l’opéra, d’après le récit de Alexei Tolstoï.
Livret de Lev Knipper et A. Machystov -1973-1974)

Musiques pour spectacles dramatiques

Op.8a. Musique pour la pièce de V. Maas Koukirol (1925)
Op.8b. Musique pour la pièce de A. Glebov Zagmouk (1925)
Op. 23. Musique pour la pièce de P. Markisch Le 5e horizon (1932)
Op. 23a 3. Musique pour la pièce de Vs. Vichnievsky Une tragédie optimiste (1932)
Musique pour la pièce de Loukovsky L’amiral Nakhimov (1941)
Musique pour la pièce de M. Svetlov Conte (1950)
Musique pour la pièce radiophonique de L. Sobolev La verte clairière (1957)
Musiques de films
Musique du film La vie privée de Piotr Vinogradov (1934)
Musique du film La cavalerie rouge (1935)
Musique du documentaire Le littoral soviétique (1951)
Musique du documentaire Pages immortelles (1965)

III.OEuvres vocales

Op. 2a. Roman en cinq poèmes (poésie de A. Maïkov) pour baryton et orchestre symphonique
(1923)
Op. 3b. Tout rappelle le printemps (poésie de A. Blok) pour voix et piano (1923)
Op. 5. Romances sur des poésies de P. Verlaine, R. Tagore et V. Maïakovsky (1924)
Op. 6. Cinq poèmes d’A. Blok pour voix et piano (1924)
Op. 7. Trois romances (poésies de S. Essenine et M. Tsvetaieva) pour voix et orchestre de
chambre (1925)
Op. 10. Deux romances (poésies d’A. Blok) pour voix et orchestre (1925)
Op. 33a. Deux chants (d’après le roman de Ch. De Coster Till Eulenspiegel) (1932)
Op. 35 4. Trois chansons folkloriques russes pour voix et petit orchestre symphonique (1933)
Op. 41. Fighters (Lutteurs), pour solistes, choeur et orchestre (1934)
Le forgeron s’en allait (poésies de K. Ryleev et A.Bestoujev) pour voix et piano (1930)
Deux chants de masse, de la Symphonie n° 3 (poésie de Victor Goussev) pour choeur à
deux voix et piano (1932)
Chant de la cavalerie des steppes (Plaine, ma plaine) de la Symphonie n° 4 (poésie de
Viktor Goussev) pour choeur à deux voix et piano (1934) La garde d’honneur
(à la mémoire de S. Kirov) (poésie de M. Svetlov) pour voix moyenne et piano (1934)
Trois chants de la cavalerie (poésies de M. Golodny, A. Sourkov, S. Ostrovsky) pour
solistes,choeur et piano (1935)
Op. 45 De l’amour. Cycle de 8 romances (poésies de A. Pouchkine) (1935)
Ernst Thaelmann (poésie de Y. Rodionov) pour voix basse et piano.
La mère (poésie de T. Sokorskaia). Chant cosaque pour baryton et choeur mixte a
capella (1936)
Ça suffit, ma petite neige (texte de A. Avraamov). Vieux chant cosaque pour voix et
piano (1936)
Deux coeurs (texte d’un doyen de Darvaz inconnu). Chant tadjik (1936)
La chanson qui résonne (poésie de V. Philippov) pour ténor et piano (1937)
Deux chants cosaques de Terki (notée et arrangées par Lev Knipper) (1937)
Trois chansons de l’opéra Maria (poésie de A. Kovalenkov) (1938)
Chansonnette (poésie de A. Kovalenkov) pour voix et piano (1938)
Trois chants (poésie de T. Chevtchenko) pour choeur a capella (1938)
Berceuse (poésie de Y. Koupala) (1939)
Chansonnette d’été (poésie de A. Kovalenkov) (1939)
Le coeur courageux (poésie de A. Kovalenkov) (1939)
Chant de la cavalerie en campagne (poésie de M.Sitkovsky) (1939)
Aux Biélorusses de l’Ouest (poésie de P. Brovka) (1939)
Quatre romances de P.I. Tchaïkovsky (arrangement pour voix basse et orchestre
symphonique) (1939)
Hors du chemin (poésie de A. Kovalenkov) (1940)
La chanson des jeunes constructeurs de modèles réduits (poésie de A. Kovalenkov)
(1940)
La jeunesse ensoleillée (poésie de V. Zamiatine) (1940)
Chant guerrier (poésie de O. Kolytchev) pour voix et piano (1941)
Nous les vengerons (poésie de A. Vyssotine) (1941)
Victoire (poésie de E.Dolmatovsky) (1941)
Les moufles (poésie de E.Dolmatovsky) (1941)
Pourquoi l’ours dort en hiver ? (poésie de A. Kovalenkov) (1942)
Cinq chants lettons. Arrangement pour voix et petit orchestre symphonique (1943)
Trois romances (poésie de F. Sayah) (1944)
La chaumière blanche. Chanson sur un soldat ukrainien (poésie de I. Arguinsky) (dédiée
à N.D. Zakhvataev et D.G. Chepilov) (1944)
Les chants de la garde (poésie de Bataïkine, Chestrikov, Kozlov, Arguisnki, Tkatchenko,
Roubalsky) (1945)
Le pays natal (poésie de S. Mikhalkov) (1945)
Le Printemps, cantate d'après Sedich (1947)
Trois chants cosaques (poésie de A. Machystov) pour choeur et a capella (1948)
Trois chansons pour enfants (musique pour la pièce de M. Svetlov Conte) (1950)
Deux vocalises pour voix basse, violoncelle et harpe (1953)
Le bosco se marie (poésie de A. Krassovsky). Chant marin burlesque (1957)
La forêt (poésie de E. Evtouchenko) pour voix et piano (1963)
Deux poèmes (poèmes de R. Rojdestvensky) pour soprano et violoncelle (1963)
Le chant des terres vierges (poésie de M. Dikhtiar). Chant pour voix et piano (1965)
Quatre choeurs a capella (1970)
Deux fragments du conte symphonico-théâtral Le Petite prince
(d’après A. de Saint-Exupéry) pour voix, quatuor à cordes, piano et percussions (1972)

IV.OEuvres pour instruments solistes et orchestre

Op. 31. Souvenir. Six pièces sous forme de suite pour violon et orchestre symphonique (1932)
Op. 31a 5. Trois variations sur un thème ”, pour violon et orchestre symphonique (1932)
Concerto n° 1 pour violon et orchestre (dédié à Olga Léonardovna Knipper-Tchékhova)
(1942-1944)
Radif. Suite à la manière iranienne sous quatuor à cordes et orchestre à cordes (1944)
Double concerto pour violon et violoncelle avec orchestre (1945)
Sonatine pour violon et orchestre à cordes (1948)
Concerto pour violoncelle et orchestre (esquisses) (1952)
Concerto-monologue pour violoncelle et cuivres et timbales
(dédié à Mstislav Rostropovitch) (1962)
Concertino pour violon et orchestre à cordes (1962)
Concerto symphonique pour quatuor à cordes et orchestre symphonique (1964-1965)
Petit concerto à la manière classique pour violon et orchestre à cordes (dédié à A. Futer)
(1964-1965)
Double concerto pour violon et violoncelle avec septuor de vents
(dédié à T.A. Gaïdamovitch) (1967)
Concerto pour clarinette et orchestre de chambre (dédié à R. Bagdassarian) (1967)
Concerto-suite pour hautbois, quatuor à cordes et percussions
(dédié à K.G. Paoustovsky) (1968)
Concerto double pour trompette et basson avec orchestre symphonique (1968)
Concerto n° 3 pour violon et orchestre de chambre (dédié à L. Kogan) (1969-1970)
Concerto pour basson et orchestre à cordes (dédié à V.S. Popov) (1970)
Concerto-poème pour violoncelle avec cordes et percussions
(dédié à N.N. Chakhovskaya) (1970-1971)
Quatre improvisations et finale pour cor et orchestre à cordes (1971)

V. Musique de chambre

Op. 11. Les reflets. 6 esquisses pour flûte et clarinette (1925)
Op. 27. A mon fils. 4 miniatures pour enfants pour différents orchestres à cordes et à vents(dédiées à A.L. Knipper) (1931)
Quatre pièces pour violon et piano (1943)
Quatuor à cordes n° 1 (dédié au Quatuor du Bolchoï) (1943)
Six miniatures sur des thèmes kirghizes pour quatuor à cordes (1956)
Scherzo de concert pour violon et piano (1962)
Quatuor à cordes n° 2 (1962)
Pièces pour flûte et harpe (1963)
Trio n° 1 pour piano, violon et violoncelle (dédié à T. Gaïdamovitch) (1968-1971)
Etude de concert, pour flûte et trompette (1971)
Scherzo pour flûte, trompette et piano (1971)
Quatuor à cordes n° 3 (dédié à N.M. Skouzatova) (1972-1973)
Trio n° 2 pour piano, violon et violoncelle (dédié à T. Gaïdamovitch) (1971-1973)

VI.OEuvres pour piano

Op. 2. Pièces (1923)
Op. 3a. Pièces (1923)
Op. 15b. Candide (d’après Voltaire). Transcription pour concert (1927)
Op. 16a 6. Candide (d’après Voltaire). Quatre ornements (1927)
Cinq pièces sur des thèmes tadjiks (1933)
Trois études pour ballet espagnol (1936)
Sanguiar. Trois pièces sur des thèmes folkloriques kurdes (1944)
Berceuse assyrienne (1944)

VII.OEuvres pour instruments divers

Quatre esquisses, pour harpe (1946)
Sonatine pour harpe (dédiée à V.G. Doulova) (1946)
Douze préludes pour clarinette et piano (1947)
Douze études de concert pour hautbois et piano (consacrées à A.V. Pétrov) (1948)
Quatre miniatures pour instruments à vent en bois (1953)
Chant kirghiz, pour violoncelle et piano (1963)


Dernière édition par vincent.piot le Dim 16 Fév - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Dim 27 Mai - 12:48

Merci à Vincent pour enfin chercher à faire connaître ce compositeur qui en vaut la peine ! Mains

Mais il y a de l'ouvrage à faire pour l'écouter dans une salle de concert française...
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Dim 27 Mai - 17:44

Si déjà il était enregistré... De ses 21 symphonies, seules trois ont été enregistrée : la 4ème la 8ème et la 13ème (LP uniquement et introuvable...)...
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Dim 16 Fév - 13:54

J'ai enfin réussi à mettre la main sur cette 13ème symphonie tellement rare que je croyais ne jamais y arriver Very Happy 



Pour ceux qui veulent découvrir sa 4ème symphonie :



https://www.youtube.com/watch?v=QmWt51cxnXU

https://www.youtube.com/watch?v=-88Oee9nFKE

https://www.youtube.com/watch?v=KexjqOOebTU
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Dim 16 Fév - 19:22

Je ne connais pas la 13ème.

Mais j'ai réussi à trouver le CD avec la 8ème et le concerto pour violon n° 1. Je préfère quand même la 4ème, avec son "plaine ma plaine".

J'ai aussi son concerto-monologue pour violoncelle (par Rostropovitch). Il est vrai qu'on a bien du mal à trouver des oeuvres de Knipper !
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Sam 14 Mai - 19:33

Une nouveauté Knipper (ce qui est plutôt rare) : un concert de sa suite Radif sur des thèmes iraniens pour quatuor à cordes et orchestre à cordes :

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Dim 15 Mai - 10:49

Voici de la belle musique ! Merci, Vincent Mains
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Mar 17 Mai - 19:07

Oui, j'ai beaucoup aimé aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Jeu 26 Mai - 18:39

Quelques photos de Knipper :















Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12523
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Mar 16 Aoû - 18:27

Je ne connais qu'une seule oeuvre de Lev Knipper, il s'agit de son Concerto pour basson et cordes qui est vraiment plaisant et attachant. Visiblement, une oeuvre de fin de vie:

Peu de temps avant sa mort et à l'issue d'une grave crise morale, Knipper réunit dans son Concerto pour basson et cordes, composé en 1970, les meilleurs éléments de ses oeuvres de jeunesse. Le concerto est interprété par Valéri Popov, né en 1937, un des meilleurs solistes de cet instrument. C'est lui qui le créa à Moscou, le 9 mars 1971, lors d'un concert entièrement consacré aux oeuvres de Knipper, ce concerto qui lui est par ailleurs dédié. A l'introduction tragique Adagio, aux entrelacs polyphoniques et aux vastes arcs de développement (1er mouvement) succèdent des danses grotesques (2ème mouvement), puis un délicat dialogue entre violoncelle et basson, une cadence virtuose (4ème mouvement), des gestes éloquents et de tranquilles accords chassés par le vent (5ème mouvement).
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Mer 8 Aoû - 12:43

Nouvelle oeuvre de Knipper disponible sur You tube à découvrir : les quatre improvisations sur des thèmes populaires Albanais : seulement le 1er mouvement...


Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Mer 8 Aoû - 19:36

Merci pour cette découverte, Vincent. Dommage qu'il n'y ait pas les trois autres mouvements.

J'ai vu qu'il y a quelques autres morceaux à écouter sur youtube, comme sa sinfonietta pour cordes, ou alors ce très court quatuor à cordes n° 3



https://www.youtube.com/watch?v=WXY_84-zUWU

Mais j'aime nettement moins... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 348
Age : 42
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   Ven 10 Aoû - 11:00

Moi aussi, je préfère sa musique symphonique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lev Knipper (1898-1974)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lev Knipper (1898-1974)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: