Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-12%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 220€ et recevez 250€ à dépenser
220 € 250 €
Voir le deal

 

 Clara Wieck-Schumann (1819-1896)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26303
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2006-08-26, 21:34

Clara Wieck-Schumann est une pianiste et compositrice allemande, née à Leipzig le 13 septembre 1819 et morte le 20 mai 1896.

Son père n'est autre que le célèbre pédagogue du piano Friedrich Wieck qui fit d'elle une concertiste prodige dès l'âge de neuf ans.A cette époque en effet Clara donne son premier concert au Gewandhaus de Leipzig, où elle est remarquée par Goethe. Cette première tournée l'amène à Paris, où elle connaît un triomphe. En 1827, elle rencontre son futur époux, Robert Schumann (elle a huit ans, il en a dix-sept), qui viendra étudier auprès de son père. En 1829, Clara publie ses premières œuvres, Quatre Polonaises. En 1832, Robert publie les Papillons; Clara jouera ce morceau en concert l'année même. Entre 1834 et 1836, elle compose les Soirées Musicales, qui connaissent un grand succès notamment auprès de Liszt.
Quand elle s'éprend de Robert Schumann, elle a seize ans. Robert demande sa main à son père lorsque la jeune fille atteint sa dix-huitième année. Wieck s'oppose vigoureusement à leur mariage qui est cependant célébré en 1840 à Schönefeld par décret de la cour de justice. Les amoureux sont séparés de force, mais communiquent par le biais d'amis et de messages musicaux dans les concerts de Clara. Huit enfants sont issus de leur union, ce qui tend à ralentir sérieusement le parcours musical de Clara.

Première interprète des œuvres de son mari, elle fait connaître et apprécier sa musique, dont elle était la seule à bien comprendre les délicatesses selon lui. Clara est elle-même l'auteur d'une quarantaine d'œuvres, mais elle a en partie négligé la compositrice au profit de l'inspiratrice et de la pianiste.

En 1854, Robert Schumann est interné. Veuve dès 1856, Clara devient l'amie, la conseillère et l'inspiratrice de Johannes Brahms mais elle affirme désormais que ses seuls moments de bonheur sont ceux où elle joue ou écoute la musique de son cher disparu. Clara se lance à corps perdu dans des tournées en Angleterre, France, Russie… jusqu'en 1891, date de son dernier concert. Elle enseigne par ailleurs le piano au Conservatoire de Francfort de 1878 à 1892. De 1881 à 1893, elle établit une édition complète des travaux de son mari, dont elle n'aura de cesse de défendre l'œuvre. C'est précisément en écoutant son petit-fils, Ferdinand, interpréter une œuvre de son célèbre aïeul qu'elle s'éteint le 20 mai 1896, ayant enduré vers la fin de sa vie des problèmes de surdité.

Elle fait partie des rares femmes compositrices de renom au XIXe siècle, avec Fanny Mendelssohn et Louise Farrenc.

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Claraschumann1878ce6
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2006-08-27, 21:21

Il me semble que la Novelette existe, car elle fut créé en son honneur.


Mais je sais plus trop pourquoi. Il me semble que c'était par rapport à son style de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2006-08-28, 09:53

A l'instar de la plupart des femmes compositeurs (sauf Louise Farrenc et Augusta Holmes) son oeuvre est principalement dédiée au piano et à la mélodie.

Elle a quand même composé un concerto pour piano de jeunesse (op 7) en la mineur comme celui de Robert, un trio pour piano, violon, violoncelle romantique (op 17), 3 romances pour violon et piano (op 22), ainsi qu'un concertino pour piano (WoO).
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26303
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2007-07-21, 11:02

Le piano de Clara ( offert en cadeau de mariage ).Image offerte par notre amie Ludwig Wink

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Ob069p1010226alepianogrgc9
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
OSS 1970

OSS 1970

Nombre de messages : 231
Age : 60
Date d'inscription : 17/06/2007

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2007-07-21, 17:53

A t-elle était la maitresse de Brahms ? meme si aucun écrit le prouve c'est fort probable et on peut imaginer aussi que cet amour naissant ait ébranlé la santé psychologique, déjà fragile, de Schumann.
Trés peu de livres mettent en doute la version officielle, j'ai juste lu un article y'a quelques années (télérama ?) soutenant cette thèse Crying or Very sad


Dernière édition par le 2007-07-21, 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26303
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2007-07-21, 18:05

Oui en effet c'est une thèse très souvent écrite.

Maintenant Brahms était peut être simplement un ami sincère d'aider ses ami(e)s dans l'adversité?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
benoît



Nombre de messages : 325
Age : 57
Date d'inscription : 14/02/2007

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2007-07-23, 09:24

J' ai lu quelque part (je ne me souviens plus dans quel bouquin) que la seule preuve tangible de cette plausible liaison amoureuse est une note d' hôtel où Clara et Johannes en voyage ont couché dans une seule et même chambre.

Mais est- ce une preuve qu' ils ont couché ensemble ???
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26303
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2007-07-23, 13:18

Ils n'avaient peut être pas assez d'argent pour deux chambres séparées? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2009-02-14, 20:26

C'est vrai qu'elle a un certain talent, mais on est loin de Robert...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2009-03-28, 16:48

Voici le catalogue de son oeuvre :

1/ par opus

Quatre Polonaises pour piano op. 1 (1829/30)

Caprices en forme de Valse pour piano op. 2 (1831/32)

Romance variée pour piano op. 3 (1833)

Valses romantiques pour piano op. 4 (1835)

Quatre Pièces caractéristiques op. 5 (1833?, 1835/36)

Soirées Musicales op. 6 (1834-36)

Premier Concerto en la mineur pour piano, avec accompagnement d'orchestre op. 7 (1833-35)

Variations de Concert pour piano sur la Cavatine du Pirate de Bellini op. 8
(1837)
Souvenir de Vienne, Impromptu pour piano op. 9 (1838)

Scherzo pour piano en ré mineur op. 10 (1838)

Trois Romances pour piano op. 11 (1838/39)

Douze chants sur Liebesfrüling de F. Rückerts pour chant et piano de Robert et Clara Schumann op. 12 (Lieder Nr. 2, 4 et 11 de Clara, inclus dans l'op. 37 de Robert Schumann) (1841)

Six Lieder avec accompagnement de piano op. 13 (1840/43)

Deuxième Scherzo pour piano en ut mineur op. 14 (1841)

Quatre Pièces fugitives pour piano op. 15 (1840 - 44?)

3 Préludes et Fugues pour piano op. 16 (1845)

Trio en sol mineur pour piano, violon et violoncelle op. 17 (1846)

(op. 18 et op. 19 perdu ou non numéroté)

Variations sur un thème de Robert Schumann pour piano, Ihm gewidmet op. 20 (1853)

Trois Romances pour piano op. 21 (1853)

Trois Romances pour piano et violon op. 22(1853)

Six Lieder sur "Jucunde" de Hermann Rollet op. 23 (1853)


2/ Oeuvres sans opus

Concertino pour piano et orchestre n°2 en fa mineur (1847, inachevé)

Sonate pour piano en sol mineur (1841/42)

Etude en la bémol majeur (1832)
Impromptu en mi majeur (1843)
Prélude en fa mineur, Prélude et fugue en fa dièse mineur (1845)
3 Fugues à quatre voix d'après JS Bach (1845)
Romance en la mineur (1853)
Romance en si mineur (1856)
Marche en mi bémol majeur (1879)

3 Chants pour choeur mixte a cappella (1848)

Lieder :
Das Walzer (1834)
Am Strande (1840)
Volkslied 1840)
Die gute Nacht (1841)
Der Abendstern
Lorelei (1843)
O weh des schneidens (1843)
Beim Abschied (1846)
Mein Stern (1846)
Das Veilchen (1853)

On peut remarquer que son oeuvre (du moins ce qui n'est pas perdu) est nettement plus restreinte que celle de Fanny Mendelssohn. Mais à mon avis elle est supérieure en qualité.

Je viens d'écouter l'intégrale de sa musique de piano par Jozef de Beenhouver, en 3 CD, et on ne s'ennuie pas une minute.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6446
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2010-01-16, 12:09

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Akjiez10 Clara de Helma Sanders-Brahms

Bodega films édite au dvd le film que Helma Sanders-Brahms a dédié à la figure exceptionnelle de Clara Schumann: pianiste virtuose, mère attentionnée, épouse fidèle mais inquiète au chevet de son époux de plus en plus atteint ... Ce portrait de femme, l'un des plus grands esprits féminins de l'Allemagne romantique sort chez Bodega films en dvd à partir du 19 novembre 2009;

...

Trio de coeurs
Autour de Clara (Martina Gedeck), image idéale de la femme romantique, à la fois intelligente, réconfortante et forte, de surcroît pianiste exceptionnelle, les deux hommes partagent, échangent, collaborent même en une communion spirituelle et artistique singulière. Le film de la réalisatrice Helma Sanders-Brahms, -remarquée pour "Allemagne, mère blafarde" (1979)-, précise le portrait de chacun: la grâce démunie de Clara vis à vis de la folie croissante et des désordres mentaux de son époux qui reste un compositeur génial; la force de l'amour que voue le jeune Johannes Brahms (Malik Zidi) à son aînée quadragénaire en laquelle il voit tous les visages féminins les plus adorables comme les plus inaccessibles; les doutes, la solitude, l'errance, enfin l'effondrement tragique de Robert Schumann (Pascal Greggory), de plus en plus marginalisé par ses voix intérieures "aux divines harmonisations"

... l'ensemble de l'article sur classiquenews
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2010-01-16, 13:04

D'après les articles classiquenews que je viens de lire, je pense que, pour une fois, un film reflète la réalité des biographies.

Il me reste à me procurer le DVD...

Quelqu'un a déjà vu le film au cinéma ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26303
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2010-01-16, 15:14

Quel film?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6446
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2010-01-16, 15:19

Snoopy a écrit:
Quel film?

Celui de la première page ... Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26303
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2010-01-16, 15:20

Suis-je bete... Embarassed Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2012-03-06, 20:38

Un CD qui regroupe les oeuvres autres que piano et Lieder : le concerto pour piano op 7, le trio op 17 et les trois romances op 22 :

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Unbena10

S'il est vrai que le concerto est plutôt quelconque (mais c'est une oeuvre de jeunesse), par contre le Trio est un vrai chef d'oeuvre, au moins égal à ceux de Schumann.







Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-04-22, 13:59

Merci pour tout ces documents qui font mon bonheur Very Happy , heureuse que de telles personnes aient existé ! (les mauvaises langues ne me touchent pas). Je continue les recherches, si je trouve des éléments intéressants, je le importerai dans ce post.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-04-23, 19:29

J'ajouterai quelques documents glânés sur un site qui parle de la pièce qui a été montée en 2010-2011 autour du personnage de Clara :


Note d’intention :

Le destin d’un couple exceptionnel à travers la sensibilité d’une femme.
Quand Robert Schumann rencontre pour la première fois Clara en 1828, il a 18 ans, elle en a 9. Robert est tout de suite fasciné par la jeune Clara, pianiste virtuose et déjà compositrice. C’est le début d’un destin exceptionnel que le couple de musiciens consignera dans des Correspondances puis un Journal intime. En 1854, Robert part pour l’asile. Clara Schumann ne le reverra qu’avant sa mort en 1856. A travers Clara embrasse l’univers du piano, du chant et de la littérature. La musique éblouissante et méconnue de Clara Schumann nous fait découvrir une communion spirituelle et artistique singulière entre une femme et un homme d’exception. Voyage musical, voyage épistolaire, A travers Clara nous transporte dans l’univers sonore et émotionnel d’une époque, l’Europe romantique, à travers la sensibilité et le talent d’une femme.
Orianne Moretti
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-04-23, 19:33

et un extrait de la correspondance entre Clara et Robert lorsque celui-ci se retrouve à l'hôpital...

Script

«
Je
 me souviens.
 Oui. 1832. Tu es à l’époque l’élève du professeur de piano le plus renommé de toute l’Allemagne. Mon père. Frédéric Wieck. Déjà
 tu le surnommes le vieux, ayant compris qu’il serait un obstacle à notre amour (…) 
»
« 
Mon père a décidé de nous séparer. 
(…) 
Notre correspondance est maintenant secrète. (…) Non! Je ne me laisserai plus jamais intimider par mon
 père. Même s’il m’a dit ces mots cruels : Si Clara épouse un jour Schumann, je persisterai à dire jusque sur mon lit de mort, qu’elle n’est pas digne
 d’être
 ma fille.
 »

«
 Ah
 ces
 Viennois
 quelle
 légéreté!
 Je
 suis
 à
 Vienne
 pour
 cinq
 concerts.
 (…)
 Dans
 les
 restaurants
 on
 sert
 des
 tartes
 à
 la
 Wieck
 et
 tous
 mes
 admirateurs
 s’y
 rendent
 pour
 en
 manger.
 Dans
 un
 journal,
 on
 notait
 que
 c’était
 un
 entremêt
 très
 léger
 qui
 fondait
 dans
 la
 bouche
 :
 serais‐tu
 d’accord avec cela Robert? Oh, tu ne m’en voudras pas
, cette 
lettre 
sera très longue, mais je n’arrive pas à me séparer de toi. A qui as‐tu dédié les Scènes d’enfants pour piano? Elles ne me sortent pas de la tête, si simples, si familières, tellement toi (…) »

«
 je
 m’exerce
 déjà
 sérieusement
 pour
 le
 concert
 de
 la
 fiancée
 mais
 je
 ne
 m’en
 réjouis
 pas
 autant
 que
 le
 concert
 du
 fiancé,
 celui
 que
 tu
 me
 donneras! Que dis‐je fiancé? Epoux! Car le Tribunal de Leipzig a enfin autorisé notre mariage. Demain, le 12 septembre 1840, je deviendrai dans la petite église de Schönfeld, Clara Schumann. Une nouvelle aurore dans ma vie se lèvera »
« Pour Noël, Robert nous a offert à notre petite Marie et à moi, cette 
adorable Romance tout juste composée dans l’après‐midi. De mon côté, j’ai essayé de composer quelque chose, et cela a produit l’effet souhaité. En un mot, ce fut un petit cadeau pour mon cher mari (…) Tu commences un
 petit livre pour nos
 enfants (…)
Tu y notes leurs caractères, des histoires drôles (…) Tu es un papa attentif(…) Tu écris un Album pour la jeunesse où tu rassembles toutes tes petites compositions faciles pour enfants et tu applaudis quand Marie te les joues pour tes anniversaires! »
« je suis tombée sur ce mot de Robert (…) Je n’ai pas pris conscience de ton mal Robert. Je n’ai pas vu ou pas voulu voir le mal qui
 te guettait, 
cette mélancolie qui te mènerait vers la folie 
(…) »

Lettres et Journal« Je suis assis là depuis une heure. Je voulais passer ma soirée à t’écrire Clara mais je ne trouve pas de mots. Alors assieds‐toi auprès de moi, mets tes bras autour de mon cou, laisse moi plonger dans tes yeux et demeurons heureux dans le silence. Dans le vaste monde deux êtres s’aiment. (…) Je voudrais jouer avec toi comme les anges jouent entre eux, à travers l’éternité »
Robert Schumann. Correspondances. 2 janvier 1838

« Jour de tristesse. A dix heures, nous nous sommes dit adieu. Tu pars faire des concerts à Copenhague. Comment dissiper quelque peu ma mélancolie? C’est donc à toi que je m’adresse mon cher Journal.(…) Mais un quart d’heure au piano me permet d’en dire bien plus long que si je couvrais des rames de papier »

Robert Schumann. Journal intime. 10 mars 1842.
« Quelle joie ma chère Clara m’a donné ta dernière le]re. (…) Embrasse et caresse les chers peRts pour moi (…) Si je pouvais encore une fois les voir et leur parler, mais la route est trop longue (…) Comme je voudrais entendre encore une fois ton jeu magnifique (…) »
Robert Schumann. Correspondances. Clinique d’Endenich. 14 septembre 1854.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-04-23, 21:20

et encore cette petite phrase que je découvre au sujet de Clara et Robert Schumann et qui me pose question :

En mai 1853, Robert et Clara ont la joie d'entendre le violoniste Joachim interpréter le concerto pour violon de Beethoven comme " jamais je n'avais entendu jouer du violon " dira-t-elle. Son contact est pour Robert comme une bouffée d'oxygène. Il se sent revivre. il écrit à son sujet:
" Matin et soir, musique avec Joachim...Joachim merveilleux... Joachim nous ensorcelle."


Est-ce en hommage à ce violoniste que je ne connaissais pas que tu as choisi ton pseudo Joachim ?

P.S. Si mes questions sont indiscrètes, je vous rassure, je ne serai jamais vexée qu"'on ne me réponde pas ou qu'on m'en fasse la remarque !
Ni d'ailleurs si on n'est pas de mon avis ou que l'on me contredise, je trouve cela plutôt heureux qu'on puisse se permettre de le faire Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-04-23, 22:30

laudec a écrit:
et encore cette petite phrase que je découvre au sujet de Clara et Robert Schumann et qui me pose question :

En mai 1853, Robert et Clara ont la joie d'entendre le violoniste Joachim interpréter le concerto pour violon de Beethoven comme " jamais je n'avais entendu jouer du violon " dira-t-elle. Son contact est pour Robert comme une bouffée d'oxygène. Il se sent revivre. il écrit à son sujet:
" Matin et soir, musique avec Joachim...Joachim merveilleux... Joachim nous ensorcelle."


Est-ce en hommage à ce violoniste que je ne connaissais pas que tu as choisi ton pseudo Joachim ?

P.S. Si mes questions sont indiscrètes, je vous rassure, je ne serai jamais vexée qu"'on ne me réponde pas ou qu'on m'en fasse la remarque !
Ni d'ailleurs si on n'est pas de mon avis ou que l'on me contredise, je trouve cela plutôt heureux qu'on puisse se permettre de le faire Wink

Non, Joachim est un hommage à Joachim Raff, éminent compositeur élève de Liszt, qu'on commence seulement à redécouvrir (va voir la biographie Raff, Claude).

Merci pour tous ces intéressants témoignages. Ce qui est bizarre quand même, c'est pourquoi que Clara n'a jamais, été voir Robert à l'asile (du moins je crois l'avoir lu quelque part) ?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-04-24, 09:27

J'essaie de trouver une réponse à cette question. Je sais que les asiles à l'époque étaient des lieux plutôt fermés... peut-être fort éloigné du lieu de résidence de Clara avec ses 8 enfants (!) ? et puis il fallait sans doute faire bouillir la marmite pour cette grande famille. Clara allait faire des concerts à l'étranger, sans doute cela prenait une grande partie de son temps, mais effectivement c'est étonnant qu'elle ne l'ait revu que peu de temps avant sa mort mêm s'il semblait y avoir une correspondance suivie entre eux. No

J'y vais voir ce qui est dit de Raff Wink
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 325
Age : 57
Date d'inscription : 14/02/2007

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-05-20, 10:15

Il paraît en effet étrange que Clara n' ait pas revu son mari lors de son internement si ce n' est 2 jours avant sa disparition...

mais le Dr Richarz avait interdit les visites ; Clara était enceinte de Félix, leur dernier enfant, et a repris ses tournées et donc était souvent absente. Brahms l' a beaucoup aidée, notamment en se chargeant de ses enfants à Düsseldorf.

Difficile de dire jusqu' où sont allées leurs relations intimes; toutefois Brahms a rejoint Clara en Hollande en janvier-février 1855, ouvrant la porte à toutes les suppositions...

Pour compléter ce sujet , j' ai sorti de ma bibliothèque des livres consacrés à Clara , que je vous conseille vivement :

Le livre de B. François-Sappey est un mélange de biographie et d' études des œuvres musicales e Clara ,donc musicologique.
Le dernier livre sorti est un roman bien documenté, sous la forme d' une longue lettre de Brahms à Clara après ses obsèques; cela se lit très bien...une autre façon d' aborder " cette étrange histoire d' amour".

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) 97829411Clara Wieck-Schumann (1819-1896) 51vokb14Clara Wieck-Schumann (1819-1896) 41jtm612Clara Wieck-Schumann (1819-1896) 51ehf611

Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-05-20, 10:51

Merci pour ces éclaircissements intéressants. Ces livres me paraissent bien intéressants également, j'espère pouvoir trouver l'un ou l'autre pour aller un peu plus avant à la rencontre de ces personn(ag)es à l'histoire passionnante Mains

Si ce n'est indiscret Benoît, pourrais tu m'éclairer quant à l'auteur de ta "signature" : K. ... Clara Wieck-Schumann (1819-1896) 395622
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 325
Age : 57
Date d'inscription : 14/02/2007

Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty2013-05-20, 15:37

Bonjour Laudec,

Ma signature est la seconde strophe du lied (hymne) maçonnique "Lasst uns mit geschlungen Händen" de Mozart (Köchel 623a donc), sa toute dernière composition avec la cantate K. 623, vers le 15 novembre 1791, qui conclue tout son œuvre sur le mot " lumière"; la musique de cette œuvre très courte sera reprise depuis 1946 avec d' autres paroles pour devenir l' hymne autrichien.Les Massin pensent , à juste titre,qu' il n' écrira plus rien après,pas même le Requiem (contrairement à ce que montre un film célèbre mais non authentique sur le plan biographique);n' est-pas une belle et émouvante fin et le bel adieu de toute une vie musicale ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty
MessageSujet: Re: Clara Wieck-Schumann (1819-1896)   Clara Wieck-Schumann (1819-1896) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Clara Wieck-Schumann (1819-1896)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: