Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrigo Boïto (1842-1918)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Arrigo Boïto (1842-1918)   Sam 19 Mai - 19:52

Arrigo Boito (24 février 1842 à Padoue – 10 juin 1918 à Milan) est un compositeur, un romancier et un poète italien, connu surtout pour ses livrets d'opéra et pour son mélodrame, Mefistofele.

Il a composé les livrets d'opéra Otello et Falstaff de Giuseppe Verdi ainsi que celui de La Gioconda de Amilcare Ponchielli. Il a nous a également laissé deux cantates de jeunesse et un opéra inachevé : Nerone.


C'est hélas tout ce que j'ai trouvé en français sur Boïto, avant tout poète et librettiste, mais qui a composé cet extraordinaire opéra qu'est son Mefistofele.
Bizarre quand même qu'il ait réussi d'emblée à composer un opéra de cette importance, avec une puissance orchestrale et chorale au moins égale à celle de Verdi. Son second et dernier opéra est demeuré inachevé (quatre actes sur cinq prévus) et a été complété par Tommasini.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Sam 19 Mai - 20:10

A deux, on va réussir à trouver sa biographie.

Il y en a une bien faite sur le Wikipedia italien, mais bien sûr en italien Wink

Je fais quand même un copier-collé de ses oeuvres : impressionnant comme livrets, théatre, etc...

Poesia (poésies)
Re Orso (1864, 1873, 1877, 1902)
Il libro dei versi (1877, 1902)

Teatro (théâtre)
Le madri galanti (1863, con Emilio Praga)
Nerone (1901)

Novelle (nouvelles)
L'Alfier nero (1867)
Iberia (1868)
Il pugno chiuso (1870)
La musica in piazza (1870-1871)
Il trapezio (1873-1874, incompiuta)

Libretti (livrets)
Il quattro giugno (1860, musica propria e di Franco Faccio)
Le sorelle d'Italia (1861, musica propria e di Franco Faccio)
Amleto (1865, Franco Faccio)
Mefistofele (1868, musica propria; 1875, musica propria)
Ero e Leandro (1871, musica propria, non rappresentato; 1879, Giovanni Bottesini; 1896, Luigi Mancinelli)
Iràm (1873, Cesare Dominiceti, non rappresentato)
Un tramonto (1873, Gaetano Coronaro)
La falce (1875, Alfredo Catalani)
Semira (1876, Luigi San Germano, non rappresentata)
La Gioconda (1876, Amilcare Ponchielli)
Pier Luigi Farnese (1877, Costantino Palumbo, non rappresentato)
Basi e bote (entro il 1881, musica propria, non rappresentato; 1927, Riccardo Pick Mangiagalli)
Simon Boccanegra (1881, Giuseppe Verdi, rifacimento del libretto di Francesco Maria Piave)
Otello (1889, Giuseppe Verdi)
Falstaff (1893, Giuseppe Verdi)
Nerone (1924, musica propria, postumo)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Sam 19 Mai - 20:30

Merci pour ce complément. En effet pour les oeuvres, en Français, Italien ou anglais cela importe peu, on comprend très bien. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Sam 19 Mai - 23:50

Je parle courament italien alors j'ai traduit l'article de Wikipédia sur Arrigo Boito:

Arrigo Boito (Padoue, 24 Février 1842 – Milan, 10 juin 1918) était un poète, compositeur et librettiste italien.

Petit frère de Camillo, il est connu surtout pour ses livrets d’opéra, considérés comme faisant partie des plus grands chefs-d’œuvre du genre, et pour son mélodrame Mefisotfele

Après les études élémentaires à Venise, en 1853 il prit des cours de violon, de piano et de composition au conservatoire de Milan, comme élève de Alberto Mazzucato. Il se détacha précocement des conventions musicales et s’ouvrit aux cultures innovatives d’au-delà les Alpes avec la cantate Il quattro giugno (1860) et le mystère Le sorelle d’Italia (1861), desquels il écrivit également le texte poétique, en se mettant dès le début dans la veste du poète-musicien.

En 1861, juste après avoir obtenu le diplôme, il obtint une bourse d’études et, avec son condisciple et ami Franco Faccio, il se rendit à Paris. Dans la capitale française il connut entre autres Rossini, Berlioz et Verdi. Pour ce dernier, il écrivit le texte poétique de l’Hymne des Nations, représenté à l’Exposition Universelle de Londres.

En 1862, après avoir quitté Paris pour la Pologne, la patrie de sa mère (la comtesse Józefa Radolinska, morte en 1859), il écrivit son premier livret, l’Amleto, en s’inspirant de la tragédie de Shakespeare, pour la musique de Faccio.

Retourné à Milan, il devint l’ami de Emilio Praga et il adhéra au mouvement littéraire de la Scapigliatura, duquel il est considéré unanimement comme un des principaux représentants. Pendant cette période, il écrivit diverses poésies, recueillies ensuite en partie dans le Libro dei versi (1877) et il publia ce qui est généralement considéré comme son œuvre la plus originale :le poème Re Orso (1864), une fable inquiétante sous forme d’un courageux polimètre ( composition en vers de différentes longueurs). Il fut en outre très actif, en collaborant, avec de grosses têtes milanaises, comme critique et recenseur de représentations théatrales et musicales. Dans certains articles, en particulier dans ceux publiés dans le Figaro (revue fondée par lui-même et dirigée en 1864), il exprima ses propres principes de réforme du mélodrame italien, ressemblants seulement en apparence avec ceux de Wagner (compositeur avec lequel Boito, cependant, eut un rapport on ne peut plus problématique, oscillant entre admiration enthousiaste et rejet véhément).

En 1864, avec Tito ricordi I, il fonde la Société d Quatuor de Milan.

Ses nouvelles raffinées sont aussi de grande valeur (l’Alfier Nero, Iberia, La musica in piazza, Il pugno chiuso et Il trapezio), publiées dans diverses revues entre 1867 et 1874.

Mefistofele et l’activité librettiste
Après quelques années de travail intense (interrompu seulement en 1866, quand Faccio s’enrôla dans le corps des volontaires de Garibaldi pour la troisième guerre d’Indépendance) en 1868 il fit représenter à la Scala le grandiose dramme musical Mefistofele, qui résumait Faust de Geothe en entier.
Au début, l’opéra, accusée de wagnérisme, fut accueuillie par un retentissant fiasco ; après à peine deux représentation, à cause des désordres qui s’étaient vérifiés à diverses reprises, il décida d’interrompre les représentations.

Boito retravailla et réduit drastiquement la partition (la partie de Faust, originairement pour Baryton, fu réecrite pour tenor). La nouvelle version, représentées en 1867 au théâtre communal de Bologne, obtint un énorme succès en Italie comme à l’étranger et, elle est la seule parmi les compositions de Boito à être entrée dans le répertoire des œuvres les plus représentées encore aujourd’hui.

Après le fiasco du premier Mefistofele, Boito se dédia principalement à la composition de livrets, presque toujours signés avec le pseudonyme Tobia Gorrio comme La Gioconda pour Amilcare Ponchielli, Ero e Leandro écrit pour soi en 1871 mais ensuite cédé à Giovanni Bottesimi, Pier Luigi Farnese pour Costantino Palumbo, La falce pour Alfredo Catalani et Un tramonto pour Gaetano Coronaro.

Les rapports avec Verdi, Eléonore Duse et les institutions
Pour Giuseppe Verdi, avec qui il eut quand même d’importantes divergences en 1863 à cause d’une ode offensante (Alla salute dell’Arte Italiana), il écrivit l’Otello (1883) et le Falstaff (1893), tous deux inspirés de Shakespeare, et il modifia notablement le Simon Boccanegra (1881). Durant la longue collaboration entre Boito et Verdi, malgré les quelques différents entre les deux hommes et à part l’estime qu’ils avaient l’un pour l’autre, nacquit une profonde et sincère amitié.

De 1887 à 1898 Boito eut une intense relation avec la célèbre actrice Eléonore Duse, et pour elle iltraduisit les drames shakespeariens Antoine et Cléopatre, Roméo et Juliette et Macbeth.

De 1890 à 1891 il fut le directeur honoraire du Conservatoire de Parmes (pour cette raison l’institution de Parmes porte son nom). En 1893 il reçut la laurea honoris causa de musique par l’université de Cambridge, et en 1912 il fut nommé sénateur du Royaume.

Le Néron
Dès sa jeunesse, il travailla à la composition de la tragédie lyrique qui l’occupa durant toute sa vie, le Néron, grande fresque historique en cinq actes aux traits particulièrement décadentistes ; en 1901, secoué par la mort de Verdi, il en publia le texte littéraire (qui fut un vrai succès éditorial), mais – tourmenté par le doute et par l’autocritique – il n’arriva pas à en compléter la partition, malgré la suppression du cinquième acte en entier. Il mourut en 1918, de angina pectoris, et il fut enterré dans le cimetière monumental de Milan.

Le Néron, complet dans la partition mais non entièrement instrumentalisé, fut par la suite integré dans l’orchestre par Arturo Toscanini, Antonio Smeraglia et Vincenzo Tommasini, qui cherchèrent à suivre les indications et les notes que Boito avait laissées. Avec le poids d’une attente sans précédents (le publique attendait l’œuvre depuis des dizaines d’années), la tragédie fut représentées pour la première fois à la Scala le 1 mai 1924 : accueuillies par un authentique triomphe, les récitations donnèrent au théâtre milanais un revenu record. Après une période de fréquentes éxecutions, à partir des années cinquante le deuxième dramme musical de boito, entre à cause des coûts de sa mise en scène, a été représenté toujours moins, même si le nombre de ses représentations reste tout de même honorable.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 0:03

Y'a pas à dire: tu es bon Prince! Very Happy

Merci pour la traduction. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 16:18

Merci beaucoup, Prince Very Happy Comme quoi il est toujours intéressant d'être polyglotte Wink

Bon, nous avons un russe, un italien.
Il nous faudrait encore un anglais et un allemand... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 17:02

On va faire l'Europe musicale! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 17:03

A propos de Mefistofele ,j'avais reconnu "L'air du sifleur" sur la pub Renault Megane l'année passée (celle avec les bonshommes de neige)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 17:05

Je sais pas, moi je roule en LADA Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 17:51

Voici Mefistofele à télécharger en entier par titre, libre d'édition :

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_01_preludio.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_02_ave_signor_d.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_03_ave_signor.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_04_salve_regina.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_05_perche_di_la.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_06_al_soave_rag.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_07_il_bel_giova.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_08_dai_campi_da.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_09_son_lo_spiri.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_10_se_tu_mi_don.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_11_cavaliero_il.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_12_sta_ben_al_n.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_13_dimmi_se_cre.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_14_su_cammina_c.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_15_folletto_vel.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_16_ecco_il_mond.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_17_riddiamo_ri.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_18_l_altra_nott.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_19_lontano_lont.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_20_spunta_l_aur.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_21_la_luna_immo.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_22_notte_cupa.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_23_forma_ideal.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_24_amore_mister.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_25_cammina_camm.mp3

http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/mefistofele/scala/boito_mefistofe_26_giunto_sul_p.mp3

Source :
http://www.liberliber.it/audioteca/b/boito/index.htm


Je reviens plus tard pour passer avec le chapeau Laughing

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 18:28

On sait faire mumuse avec le scrool mais on ne sait pas faire des liens cachés?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 18:32

Snoopy a écrit:
On sait faire mumuse avec le scrool mais on ne sait pas faire des liens cachés?

Laughing exact. On a vu 100 x que ça ne fonctionnait pas les liens cachés chez moi, dois être trop transparente pour ça Laughing

J'en connais qui auraient dit merci

Coco
Revenir en haut Aller en bas
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 18:51

MERCI

non "Jef t'es pas tout seul"


(moi non plus je n'ai jamais su faire de lien court)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 19:13

Coco a écrit:
J'en connais qui auraient dit merci


Y a vraiment des malpolis sur ce forum!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 20:43

Snoopy a écrit:
Coco a écrit:
J'en connais qui auraient dit merci


Y a vraiment des malpolis sur ce forum!! Very Happy

En tout cas, pas moi Wink

Merci, un très grand merci, Coco, justement je l'avais en video, mais pas en CD ! et le son semble très bon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Dim 20 Mai - 20:51

Pas de quoi, faut surtout dire merci à Google sans lequel je ne serais rien Laughing

Tu sais qu'avec ton beau Mac, tu peux extraire la bande son de ta video Joachim ?

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Lun 21 Mai - 9:05

Coco a écrit:
Pas de quoi, faut surtout dire merci à Google sans lequel je ne serais rien Laughing

Tu sais qu'avec ton beau Mac, tu peux extraire la bande son de ta video Joachim ?

Coco

Je sais, ainsi que copier mes vieux 33 tours...Mais ceci implique un nouvel investissement d'appareil et de logiciel, alors j'attends pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Lun 24 Oct - 12:14

Récapitulation des oeuvres musicales

Sinfonia per orchestra en la minore (1858)
Il Quattro Giugno, cantata patria (1860)
La Sorelle d'Italia, mystère (1861)
Do Mi Sol...La MI , pour voix et piano (1865)
Mefistofele, opéra (1875)
La Luna diffonde, choeur à 4 voix et piano (1875)
Inno-Marcia per l'Associazone Ginnastica Triestine (1877)
Ode all'Arte, hymne (1880)
Nerone, opéra (1924)


https://www.youtube.com/watch?v=GLMpstByceI

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrigo Boïto (1842-1918)   Aujourd'hui à 20:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrigo Boïto (1842-1918)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: