Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Rudi STEPHAN (1887-1915)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16028
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Rudi STEPHAN (1887-1915)   Ven 18 Mai - 11:48

Rudi Stephan est un compositeur allemand né à Worms le 29 juillet 1887 et mort au front, en Galicie, le 29 septembre 1915. Mort à seulement 28 ans, et vu la qualité de ses oeuvres, il aurait pu être l'un des principaux compositeurs du 20ème siècle.

Aîné de deux enfants d'une famille d'avocats, il a été formé dans sa ville natale avec Karl Kiebitz. A cette époque, il a participé à des activités culturelles parrainées par des groupes comme Worms Musikgesellschaft und Liedertafel, et Wagner Verein dont son père était membre. A partir de 1904, il a commencé à composer, des Lieder et des petites pièces. Il a également montré de l'intérêt pour la peinture, à faire l'expérience du concept de Farbklavier. Au printemps de 1905 il persuade ses parents de le laisser étudier à Francfort avec le maestro Bernhard Sekles.
Ensuite il alla à Munich étudier la composition avec Rudolf Louis et le piano avec Heinrich Schartz, jusqu'en 1908. La plupart de ses premières œuvres n'ont jamais été publiées. C'est en 1908 qu'il terminé sa première œuvre majeure, Opus 1 pour orchestre.
Les deux années suivantes, il était occupé avec son opéra Vater und Sohn, son Grotesk opus 2, Liebeszauber, une ballade pour ténor et orchestre, Musik für Orchester et Music für Geige und Orchester qu'il présente le 16 janvier 1911 grâce à son père, conseiller privé, qui finança l'exécution de ses première oeuvres ; elles n'eurent d'abord que peu de succès, jusqu'à la composition de sa Musique pour orchestre n° 2 en 1912, qui fut bien reçue en Allemagne, et il en a poursuivi l'exécution les années suivantes, au point que son nom a commencé à être considéré comme l'un des plus brillants compositeurs allemands à venir..

Il réussit à terminer son opéra Der ersten Menschen (Les Premiers Hommes) peu après le début de la guerre. Engagé comme volontaire, il fut envoyé sur le front, où il fut abattu d'une balle en pleine tête par un tireur d'élite russe, à Ghodazkow-Wielki, près de Tarnopol, en Galicie.

Ses oeuvres portent l'empreinte du post-romantisme au seuil du modernisme impressionniste.


Opus 1 pour orchestre (1908)
Liebeszauber pour baritone et orchestra, d'après Hebbel (1907, rev. 1911)
Musique pour Orchestre [No.1] (1910)
Grotesque pour violin et piano, op 2 (1910)
Musique pour Violin et Orchestre (1910, rev. 1913)
Musique pour Sept instruments à cordes (sextuor à cordes et harpe) (1907-11; inachevé, révision pour quintette à clavier, 1914)
Musique pour orchestre [No.2] (1912, rev. 1913) [NB contrairement à ce qu'on peut penser, il s'agit d'un morceau différent de la Musique pour orchestre de 1910]
Die ersten Menschen (1909-14), opéra d'après le "mystère érotique" de Otto Borngräber


Dernière édition par joachim le Mer 30 Sep - 10:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Rudi STEPHAN (1887-1915)   Ven 18 Mai - 11:53

Merci Joachim pour cette biographie. Wink

Voilà son portrait:



Les mp3 suivront...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16028
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rudi STEPHAN (1887-1915)   Ven 18 Mai - 11:55

Je suis justement en train d'écouter son opéra Die ernste Menschen : Fantastique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16028
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rudi STEPHAN (1887-1915)   Mer 30 Sep - 10:18

Catalogue complet :

Musique instrumentale

Opus 1 pour orchestre (1908)
Musique pour orchestre n° 1 (1910)
Grotesque pour violon et piano, opus 2 (1911)
Musique pour 7 instruments à cordes (2 violons, alto, violoncelle, contrebasse, harpe et piano (1911)
Musique pour orchestre n° 2 (1912)
Musique pour violon et orchestre (1913)
Musique pour quintette avec piano et contrebasse (version révisée, inachevée, de la musique pour 7 instruments)


Musique vocale

4 Lieder pour voix et piano (1905 - 1906) : Mitternacht, Weihnachtsgefühl, Waldnachmittag, Auf den Tod einer jungen Frau
Waldstille pour voix et piano (1905)
Zwei ernste Gesänge (2 Lieder pour voix et piano) (1907) : Am Abend, Memento vivere
Ich will dir singen ein Hohelied, cycle de Gertrud Emily Borngräber pour voix et piano (1913-1914) : Kythere, Patherlied, Abendfrieden, In Nachbars Garten, Glück zu Zweien, Das Hohelied der Nacht
Liebeszauber (Enchantement d'amour), ballade pour baryton et orchestre (1913)
Sieben Lieder hach verschiederen Dichtern (7Lieder de poète oubliés) (1914) : Sonntag, Pappel im Strahl, Dir, Ein Neues, Im Einschlafen, Abendlied, Heimat
Up de eensmae Hallig (D. von Liliencron) pour voix et piano (1914)
Die Ersten Menshen (Les Premiers Hommes), drame musical en 2 actes, livret de Otto Borngräber (1909-1914, créé le 1er juillet 1920 à Francfort)


Dernière édition par joachim le Mer 20 Jan - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16028
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rudi STEPHAN (1887-1915)   Mer 20 Jan - 19:49

Comme je l'écrivais précédemment, Rudi Stephan serait certainement devenu un éminent compositeur s'il n'était pas disparu aussi vite (une balle dans la tête en 1915, lors des combats en Galicie).

Voici trois de ses oeuvres sur ce CD :

Musique pour violon et orchestre (1911)
Musique pour orchestre n° 1 (1910)
Musique pour orchestre n° 2 (1912)

Ce sont des sortes de poèmes symphoniques sans programme, donc laissés à l'imagination. Pour moi, les 2 Musiques pour orchestre sont des tragédies, assez tourmentées avec des épisodes de calmes, la musique pour violon et orchestre par contre est presque champêtre.
Morceaux qu'on peut qualifier de post-romantique, dans la continuité de Liszt, alors que ses quasi-contemporains Berg, Webern et Stravinski ont choisi une toute autre voie...




Musique pour orchestre n° 2



https://www.youtube.com/watch?v=1ki6pOiwSws
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rudi STEPHAN (1887-1915)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rudi STEPHAN (1887-1915)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: