Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Kubrik et la musique dans ses films...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kubrik et la musique dans ses films...   Ven 18 Mai - 11:45

kfigaro a écrit:
C'est un très grand film sur le plan des idées mais personnellement je ne sais pas si c'est ce que Kubrick a realisé de mieux... je préfère "2001", l'excellent "Barry Lindon" ou le bouleversant "Les sentiers de la gloire", je trouve que l'esthétique du film ne vieillit pas toujours très bien.

sinon moi aussi j'ai beaucoup de mal avec les synthés un peu vieillots de Wendy alias Walter Carlos (peut être le seul transexuel de la musique de film ?)

Bon finalement je l'ai vu. Il était après les info du soir Ludwig, donc tard.

Moi aussi Kfigaro j'ai eu un peu de peine avec ces anciens sons de synthés. Pour l'esthétique à l'ancienne, cela me dérange moins.

Une caricature qui manque un peu de finesse, mais c'est visiblement voulu. Pas un film qui me marquera, disons que j'ai passé un bon moment et que j'ai surtout beaucoup ri, ce qui ne doit probablement pas être le but du film, et je n'ai pas été choquée par ces scènes de violence au xème degré.

Belle prestation des acteurs quand même, pas facile à jouer ce genre de rôles.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Kubrik et la musique dans ses films...   Ven 18 Mai - 11:55

Coco a écrit:
je n'ai pas été choquée par ces scènes de violence au xème degré.

C'est parce qu'on est en 2007 et que l'on a ( trop ) l'habitude d'en voir aujourd'hui.Pour l'époque c'était limite...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kubrik et la musique dans ses films...   Ven 18 Mai - 12:02

Citation :
Belle prestation des acteurs quand même, pas facile à jouer ce genre de rôles.
en effet ! Wink

c'est marrant, j'ai revu l'acteur principal dans un rôle super romantique dans un film un peu plus récent : "Voyage of the damned", et c'était vraiment à l'opposé du personnage sadique qu'il joue dans ce "Orange mécanique".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kubrik et la musique dans ses films...   Ven 18 Mai - 12:52

Citation :
C'est parce qu'on est en 2007 et que l'on a ( trop ) l'habitude d'en voir aujourd'hui.Pour l'époque c'était limite...

Non, je ne crois pas, c'était trop tourné en dérision volontairement pour que ça choque.

Ce qui me choque le plus dans les films, ce sont les violences perverses psychologiques.

Par exemple en sortant du film "Le cercle des poètes disparus", j'en eu pour plusieurs jours à m'en remettre émotionnellement.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Kubrik et la musique dans ses films...   Ven 18 Mai - 13:07

Coco a écrit:

Par exemple en sortant du film "Le cercle des poètes disparus", j'en eu pour plusieurs jours à m'en remettre émotionnellement.

J'ai jamais accroché à ce film
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11311
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Kubrik et la musique dans ses films...   Ven 11 Avr - 10:27

Orange Mécanique est un film que j'ai vu, il y a une vingtaine d'années,  dans un vieux cinéma parisien qui n'existe peut-être plus aujourd'hui. Si j'étais heureux de voir ce film qui était qualifié comme "culte", je me suis complètement ennuyé en le voyant. Ce n'est pas vraiment la violence qui m'a refroidi - j'ai d'ailleurs vu et aimé des métrages bien plus violents que celui-là - c'est l'ambiance sonore et visuelle à laquelle je n'ai pas accroché du tout et que j'ai trouvé passablement vieillotte. Le traitement synthétique de la Neuvième de Beethoven ne m'a pas convaincu non plus, et plus globalement, la partition de Wendy Carlos. A l'époque, cette bande originale était tellement encensée que j'avais acheté l'album. C'était avant même d'avoir vu le film au cinéma. La vision de ce dernier ne changera pas mon avis sur le fait qu'il aurait dû bénéficier d'une approche musicale moins surfaite et bien meilleure.

La petite histoire raconte que Stanley Kubrick, à cette époque, en avait un peu assez des compositeurs hollywoodiens enfermés dans un carcan symphonique traditionnel, à toujours essayer d'égaler les grands symphonistes du passé. Kubrick rêvait de quelque-chose de différent pour son cinéma. Le film d'Elio Petri; Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon avec Gian Maria Volonte, devenu culte lui-aussi, lui apporta un peu de ce "rêve", grâce à la partition très particulière et originale d'Ennio Morricone. Ainsi, lorsqu'il chercha un compositeur pour Orange Mécanique, il sollicita les services du compositeur romain qui déclina l'offre, faute de temps. Il était en pleine composition de Il était une fois la révolution pour Sergio Leone. Morricone avouera par la suite qu'il aurait beaucoup aimé mettre en musique ce film de Stanley Kubrick tout en estimant que Wendy Carlos avait fait quelque chose de bien avec ses synthétiseurs.

Dire que Stanley Kubrick choisit toujours bien la musique dans ses films n'est pas toujours vrai. Qu'il ait opté pour une approche synthétique sur Orange mécanique qui a plutôt mal survécu à l'épreuve du temps, c'est une chose, bien qu'à l'époque, la musique de Carlos ait pu faire son petit effet. C'est un parti-pris musical qu'il faut remettre dans son contexte. C'est davantage dans Shining, revu récemment, que la musique a fini par me déranger. Et cela dès le début du film, lors du générique. L'espèce de thème avec voix et sorte d'orgue synthé, sensé créer une ambiance spéciale, m'a surtout filé de l'urticaire. Avec cette voiture qui se fond au travers d'un tel paysage, il y avait matière à y coller un main title moins creux et qui, à lui seul, vieillit déjà le film. Soit dit en passant, une grande part de l'action se situe dans un grand hôtel, palace, où les décors ont pris, eux aussi, un sacré coup de vieux...Mais les décors d'hôtels vieillissent presque toujours très vite et très mal de toute façon...Revenons à nos moutons...en espérant qu'il n'y en avait pas sous les lits de ce palace... Hehe...Stanley Kubrick utilise dans Shining de la musique atonale préexistante (Penderecki...). Pourquoi pas? Le problème c'est que celle-ci ne fut pas toujours très bien utilisée dans la mesure où elle fut sur-employée sur certaines scènes, au point que je me suis vite rendu compte que cette musique très atonale, parfois excessivement présente sur certaines scènes où il aurait mieux valu qu'elle soit discrète, n'avait pas été composée pour le film. C'est un fait qui a quelque peu perturbé mon attention, et de façon ponctuelle, a fini par me détourner temporairement de l'intrigue, comme un élément étranger et rapporté qui se mariait mal à l'image. Kubrick aurait été, selon moi, plus inspiré en confiant ses images à des compositeurs expérimentés et talentueux comme Lalo Schifrin, Jerry Goldsmith ou encore John Williams qui, eux, auraient pu confectionner une partition atonale parfaitement adaptée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kubrik et la musique dans ses films...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kubrik et la musique dans ses films...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: