Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les pointes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Les pointes   Lun 14 Mai - 20:26

Les pointes sont des chaussons de danse réservés aux femmes, à bouts et à semelles renforcés, permettant à la danseuse de se tenir sur le bout des orteils. L'extrémité est constituée de plusieurs couches de chanvre collées qui donnent au chausson son aspect particulier.

Une paire de pointes peut être utilisée aussi bien par les femmes que par les hommes (même s'ils ne les utilisent jamais lors de ballet) et la paire de demi-pointes peut être utilisée par les hommes dans le domaine de la danse classique (une exception : il existe une version de La Fille mal gardée dans laquelle le garçon a une variation sur pointes).

La paire de pointes apparaît au début du XIXe siècle, elle allonge la silhouette (elle fut créée pour donner l'impression de flotter) et sert à grandir la danseuse quand elle monte sur pointes.

Dans une compagnie de ballet, chaque danseuse possède sa propre réserve de pointes au théâtre ou dans de grands sacs si elle part en tournée. Elle en use à peu près 10 paires par mois si elle est danseuse étoile et quelquefois deux ou trois dans le seul ballet du Lac des cygnes...
Seul le professeur de danse peut juger si la danseuse est capable de monter sur pointes, c’est-à-dire de se soulever sur la pointe des pieds sans demander trop d'efforts à ses hanches, à ses genoux et à ses chevilles.

Monter trop tôt sur pointes, ou essayer chez soi, peut provoquer des lésions.

Utiliser des pointes abîme de toutes façons les pieds, et les danseuses les ont la plupart du temps en très mauvais état.

Protection des pieds

Néanmoins, il existe des solutions pour minimiser les « dégâts » causés aux pieds ou, du moins, leur symptôme principal, la douleur. Chaque danseuse ou presque a son astuce ou sa technique pour minimiser cette douleur. Au cinéma ou dans de sanglantes histoires, les danseuses calfeutrent leurs chaussons d'escalopes fraîches. En réalité, elles utiliseront plutôt des embouts en tissu ou en silicone (réduisant ainsi le frottement des orteils sur la boîte de la pointe), d'autres des dispositifs visant à espacer les orteils, d'autres encore envelopperont leurs orteils dans du sparadrap...

Différents moyens de protection

Embouts en silicone : l'inconvénient majeur des embouts faits de silicone est leur étanchéité, retenant toute l'humidité et empêchant le pied de respirer. Souvent assez coûteux (~20 € en 2006), ils ont l'avantage d'une durée de vie excellente. Il importe de les entretenir très régulièrement afin d'éviter la prolifération de bactéries.

Embouts en tissu : l'inconvénient majeur des embouts faits de tissu est leur fragilité. En absorbant la transpiration, le tissu qui les compose est comme rongé par l'acidité de la transpiration. Leur faible coût (~10 € en 2005) est un avantage indéniable.

Écarteurs d'orteils : principalement utilisés pour prévenir les ampoules et inflammations entre les orteils, ces écarteurs ont comme inconvénient majeur d'augmenter artificiellement la largeur du pied, déstabilisant ainsi l'équilibre du pied et déplaçant dangeureusement le centre de gravité de la danseuse. A priori, et sans avis médical préalable, leur utilisation est donc à proscrire.

Coton cardé : souvent du coton cardé est disposé dans le fond des pointes, dans le seul dessein de réduire la pression sur l'avant des orteils. Son effet est en fait plus psychologique que réel car le coton, offrant une densité très faible, ne résiste que peu au fort travail du pied à l'intérieur de la pointe. Il importe d'utiliser du coton de bonne qualité en banissant absolument le coton hydrophile qui absorbe l'humidité et risque d'engendrer de graves brûlures à la peau.

N.B. : la danseuse est confrontée à un choix difficile quant à la protection de ses pieds. En effet, la pratique des pointes nécessite de « sentir le sol », ce qui peut parfois être empêché par le port de protections trop épaisses. De même, une protection trop épaisse peut masquer certains dégâts importants aux pieds (micro-fractures, etc.). Enfin, il peut s'avérer difficile de réaliser certains pas nécessitant une prise d'élan importante en diminuant la sensation des orteils. Ainsi, souvent, les danseuses débutant les pointes se voient interdire le port de telles protection par leur professeur de danse.

Accessoires de la pointe

Rarement les chaussons de pointe sont portés tels qu'acquis.
La plupart du temps, il est nécessaire d'y coudre des rubans en satin afin de les maintenir chaussés convenablement aux pieds et d'empêcher le déchaussement, notamment lors du passage sur les demi-pointes.
Il arrive parfois, notamment pour les danseuses disposant d'un fort cou de pied, de coudre un élastique sur le dessus du pied.

Plus rarement, certaines danseuses cousent une pièce de tissu ou de cuir sur la pointe, afin d'en minimiser l'usure.

Certaines danseuses disposent de la colophane sur le bout de la pointe et/ou sous la semelle, afin de réduire le glissement.

La pointe s'adapte au pied ou le pied s'adapte à la pointe ?

Certaines danseuses ressentent le besoin de briser leurs chaussons. Cette pratique, très controversée, permet à la danseuse de se sentir mieux dans ses pointes. La controverse autour de cette pratique naît du fait qu'il est considéré qu'une paire de pointes se doit, sans être brisée, d'être « confortable » (toutes proportions gardées). Par ailleurs, certaines méthodes employées pour briser les pointes peuvent, mal utilisées, les détruire irrémédiablement.

La question se pose donc de savoir si la pointe doit s'adapter au pied ou le contraire. Certains fabricants de chaussons de danse (Gaynor Minden) proposent des chaussons de danse « maléables » en les réchauffants avec un sèche-cheveux. Cette méthode tend à prouver que c'est au chausson à s'adapter au pied mais risque de masquer un mauvais choix de chaussons. En effet, si le chausson doit se conformer au pied, ce ne doit jamais être au détriment de celui-ci. La nature a créé différents types de pieds, les fabricants de chaussons de danse proposent différents types de pointes.

En résumé, le choix d'une paire de pointes doit se faire en considérant :

le type de pied (pied « égyptien », pied « grec », etc.)
le dimensionnement du pied (largeur, longueur, etc.)
la capacité du chausson à se déformer suffisamment pour épouser le pied, mais suffisamment peu pour demeurer solide et supportant
les capacités de la danseuse (nombre d'années d'expérience sur pointes, souplesse ou non du pied, état des ongles, dureté du pied etc.)
le fait que la danseuse porte ou non des protections. Il est communément admis qu'une protection demande une demi-pointure à l'intérieur de la pointe, mais il reste à déterminer avec précision où prendre cette demi-pointure (en longueur, en largueur, en hauteur de boîte ?)
le port ou non d'un collant lors de l'essayage.

Briser ou casser ses pointes, est aussi un moyen de « monter » mieux dessus. Bien monter sur ses pointes veut dire que seule la partie rectangulaire touche le sol lors des dégagés, et que le pied fait une jolie courbe dans la pointe au lieu de rester rigide et droit. Briser ses pointes n'est pas compliqué, mais il arrive, qu'en les utilisant trop, le boût perde sa rigidité, mais cela n'aura rien à voir avec la manière dont elles ont été cassées. On peut aussi trop casser ses pointes, dans ce cas il devient impossible de monter dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Les pointes   Lun 14 Mai - 22:18

Wink
Evidemment si on cherche à "ballerine"!!!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Les pointes   Lun 14 Mai - 22:43

Non, j'ai cherché à "pointes" Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15582
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les pointes   Mar 15 Mai - 9:44

Les ballerines proprement dites sont de simples chaussons pour les danseuses de second rôle, celles qui ne font pas de pointes, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Les pointes   Mar 15 Mai - 9:48

Je suppose aussi mais j'avoue que je n'en sais rien. Là on rentre un peu dans le côté technique de la danse dans lequel je n'y connais pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pointes   Aujourd'hui à 7:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pointes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: