Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Rostropovitch: Suites pour violoncelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Rostropovitch: Suites pour violoncelle   Jeu 10 Mai - 0:50

Jean-Sébastien Bach: Suites pour violoncelle (Rostropovitch, 1991)

par Guillaume-Hugues Fernay

Le défi d'un immense interprète est ici dévoilé: interpréter Bach, en particulier ses Suites pour violoncelle seul, relève d'un engagement rare, entier, aussi physique et technicien que mental voire spirituel. En 1991, dans l'ample nef de la Basilique de Vézelay, Rostro s'attèle à son oeuvre, avec un ascétisme rigoureux, une intensité décantée que viennent adoucir, cependant, -fait propre au montage-, une courte séance d'explication, introduisant chacune des six Suites.

Rostro debout, pédagogue; Rostro assis, à son clavier: pianiste, l'interprète capte le génie des formules d'un Bach atemporel, puissant alchimiste du geste musical. En 1991, Rostropovitch fait valoir sont instinct d'interprète et sa connaissance du cycle: le verbe est enlevé, l'oeil avide, aux aguets, facétieux et imagé, riche d'anecdotes et de formules synthétiques. Un miracle d'érudition musicienne, naturelle et sensitive.

Inutile de souligner combien nous avons affaire dans ce film remarquable et de bout en bout passionnant, à un témoignage clé, l'un des points d'orgue d'une carrière faite, par ailleurs, d'engagements civiques et politiques retentissants, d'actions humanistes éclairant la noirceur, barbare et violente, de notre monde chahuté. Selon une image que l'interprète aime développer, nous voici dans le vaisseau d'un capitaine sûr de son intuition, gardant son cap quoiqu'il arrive: les Suites sont une odyssée pour violoncelle, l'expérience d'une vie, tout un monde à la fois lointain et proche, simplement et intensément humain. Le geste de Rostro et son implication interprétative déploie une sincérité de ton, lumineuse, limpide qui retrouve à sa source, la pureté musicale de chaque Suite.

L'oeuvre a probablement été écrite à Cöthen, alors que Bach y était employé pour fournir de la musique de chambre, de 1717 à 1723. Elle est connue par des manuscrits indirects, mais d'époque, en particulier celui que recopia l'épouse du maître, Anna Magdalena Bach vers 1730. Les quatre premières partagent une pratique commune, mais la Cinquième exige de l'interprète qu'il abaisse la corde aiguë d'un ton, et la Sixième a été conçue pour un instrument à 5 cordes.

L'enchaînement des six Suites compose cette "symphonie pour violoncelle" à laquelle l'immense artiste instille, une âme tendre, recueillie, vécue. Miraculeux. Merci à Emi de nous reproposer cet "essentiel", en une édition spéciale de 2 dvd, à l'occasion des 80 ans de Mstislav Rostropovitch.

"Le violoncelle du siècle", édition spéciale

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Six Suites pour violoncelle, BWV 1007 à 1012.
Mstislav Rostropovitch, violoncelle

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

avatar

Nombre de messages : 3435
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Rostropovitch: Suites pour violoncelle   Ven 24 Juil - 21:55


Ce jour, je découvre Mstislav Leopoldovitch Rostropovich, non seulement violoncelliste talentueux mais encore homme de parole et de cœur.
Pour illustrer la présentation de Snoopy j'ai trouvé le DVD des suites pour violoncelle de J.S Bach sur YT : "6 Suites (Sonatas) for Cello, BWV 1007-12, Suite No.2 in D Minor, BWV 1008: Prélude" de Mstislav Rostropovich que j'ai le grand plaisir de partager avec vous ici :

https://youtu.be/MUAOWI-tkGg
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 49
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: Rostropovitch: Suites pour violoncelle   Dim 13 Déc - 11:25

Je viens de voir ce fil et me permets d'y répondre en toute sincérité. J'ai une véritable vénération pour Rostropovitch, notamment dans ses interprétations de concertos russes, Dvorak et aussi du classique comme Haydn. Pour les suites de Bach c'est du Rostropovitch, magnifique à voir sur scène à mon avis, vu le son qu'il pouvait produire, mais....pour du Bach je trouve cela insupportable. Je ne suis pas anti jeu romantique et pro version baroque mais là les libertés sont tellement importantes que je ne peux pas. Si je peux me permettre 2 versions à écouter: Pierre Fournier dans le style lui aussi tout à fait romantique, et Heinrich Schiff . Schiff est un violoncelliste autrichien qui joue sur instrument moderne (pas baroque comme Bylsma) mais dans un style baroque. Cette version n'est pas facile à trouver mais rien que sur youtube. J'insiste pour Schiff on est déconcerté à la première audition un style rapide un premier prélude qui semble être balancé trop rapide et avec un coup d'archet bizarre mais après plusieurs écoutes...tout simplement magnifique.

Pour Rostropovitch j'aimerai signaler une incroyable et belle sonate de Chopin avec de mémoire au piano Serkin (désolé je fais travailler ma mémoire pas de vérification wiki...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rostropovitch: Suites pour violoncelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rostropovitch: Suites pour violoncelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: