Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Toru Takemitsu (1930-1996)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3473
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Toru Takemitsu (1930-1996)   Ven 7 Oct - 21:58

J'ai écouté ça :
« From me flows what you call time » que j'avais déjà beaucoup apprécié. La vidéo YT est très belle.
Je l'ai écoutée l'an dernier, dans une version symphonique encore plus belle, dont j'avais témoigné sur ce fil. Les percussions, leurs sonorités, leur "correspondance" , c'est magnifique.
Et puis :
Wikipedia a écrit:
Il fit honneur à la culture de son pays natal avec" ln an Autumn Garden" (1973-79) pour un orchestre de Gagaku
.Beaucoup plus difficile d'écoute pour moi. D'une part, la vidéo YT ne comporte qu'un écran couleur, il n'y a pas la magie de la vision de l'orchestre (ça compte pour moi surtout avec les instruments qui ne nous sont pas habituels). D'autre part, il n'y a presque pas de percussions, mais des flûtes très très stridentes à l'oreille, très dissonantes, mais c'est plus la stridence que la dissonance qui m'a gênée. Cela ne m'apaisait pas, j'ai trouvé ça difficile, et j'ai écouté jusqu'au bout (c'est long). Cela ne m'a pas du tout évoqué "un jardin en automne", c'est le cas de le dire...
J'ai écouté un petit bout d'autres oeuvres, mais je vais le faire vraiment à fond progressivement.

Re : "La femme des sables", dont vous avez parlé au début de ce fil, oui, c'est un beau film. Très esthétique, mais difficile, et vraiment particulier, et triste. La musique est effectivement très belle, et justement, peut-être Joachim, est-elle plus accessible à des oreilles sensibles au "classique", sur des images....

https://www.youtube.com/watch?v=kWipy3Q6gAI

https://www.youtube.com/watch?v=dkdTXW2G4Sc
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12093
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Toru Takemitsu (1930-1996)   Ven 7 Oct - 23:33

Le second lien réunit trois oeuvres sur une vidéo à image fixe qu'il ne vaut mieux pas trop fixer. Dans ce cas-là, il est préférable de s'allonger dans un divan et de fermer les yeux pendant la séance d'écoute. Toutefois, ça fait un peu long d'un coup, plus de 70 minutes de musique austère...ou reçue comme telle...! Je ne crois pas connaître la première oeuvre avec ses flûtes stridentes bien que le titre me dit quelque-chose. On est déjà dans le domaine d'une oeuvre qui s'inspire fortement d'une certaine musique traditionnelle nippone qui peut paraître assez austère aussi. J'avais à l'époque deux cassettes de musique traditionnelle, chants et instrumentaux, et c'était déjà ardu pour une oreille occidentale, même si, personnellement, j'aimais bien. Il faut dire que j'étais, dans ma jeunesse, attiré par le Japon, son histoire, sa culture...et ai été fiancé à une Japonaise qui s'appelait Hiroko. Cette expérience et attirance ont certainement créé une prédisposition en moi pour tout ce qui pouvait provenir du pays du soleil levant...Peut-être qu'à cette époque c'était l'endroit où je rêvais de me brûler les ailes.Hehe

La seconde oeuvre est une pièce de musique de chambre pour deux biwas. Un peu rude pour commencer, surtout avec un instrument comme le biwa avec lequel l'oreille occidentale n'est pas forcément familiarisée. C'est assez sec et brutal par moment et même ascétique. November Steps pour biwa, shakuhachi et orchestre est l'une de ses oeuvres-phares, pas nécessairement facile d'accès pour tout-le-monde, c'est sûr, mais que l'on peut  trouver en "live" sur Youtube. Oui, je pense que la vision de l'orchestre et des deux solistes peut aider à pénétrer l'univers si particulier de cette musique qui, pour ma part, m'est fascinante depuis la première fois que je l'ai écoutée, c'est-à-dire il y a plus de 20 ans!

La partition de La Femme de sable est très statique, se rapprocherait presque de la musique concrète dans la mesure où Takemitsu a tenté de reproduire musicalement le frottement de la peau sur le sable pendant les ébats amoureux des deux protagonistes. Lorsque j'avais vu le film sur TF1 à 20h 50...euh sur ARTE...j'avais été marqué par le rapport musique/image pendant les ébats, même si la suite sur disque ne me procure pas de réélles émotions fortes...non, c'est plutôt une fascination indicible que j'aurais du mal à analyser complètement...un truc qui se passe comme ça entre ce "frottement" musical et moi, une sorte de plaisir froid...quelque-chose de vaguement érotique???? La suite est courte et je ne crois pas qu'elle gagnerait en intérêt si elle était plus longue, sauf si elle évoluait vers une forme expressive moins statique et minimaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12093
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Toru Takemitsu (1930-1996)   Mar 10 Avr - 22:19


Dans l'oeuvre de Toru Takemitsu, j'avais beaucoup à choisir entre sa musique de film et toutes celles qu'il composa pour le concert: plutôt bien servi par l'industrie du disque et c'est tant mieux. J'ai fini par choisir trois compositions des années 70, Winter (1971) et Marginalia (1976) par le "Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra" et Gitimalya (1974) par Michiko Takahashi (marimba) et le TMSO, le tout sous la direction de Hiroyuki Iwaki. Elles font partie des premières oeuvres que j'ai découvertes du maître nippon. Takemitsu décrit la musique occidentale comme "des sons qui longent l'horizon". Aux antipodes, les sons du Japonais s'élèvent verticalement..."comme un arbre"...<<Cette sorte de culture est évidente dans la qualité très travaillée de "Winter". Les éléments de cette composition ne sont pas limités aux techniques de polyphonie, d'harmonie ou de groupes de notes, mais consistent vraiment en des sous-divisions plus fines; par exemple, en tutti trémolo soutenu, les formes claires qui sont répétées par groupes d'instruments avec leurs intensités verticales en crescendo. par des mesures soutenues et des formes répétées, une surface uniforme de son est créée, puis, comme si un caillou était jeté sur la surface d'un étang, une dièse avant d'entendre la forme tonale est poussée à la surface de la musique et la musique ondule en s'éloignant.>> -- Yoko Narasaki -- J'aime beaucoup cette forme de métaphore de Narasaki...Ce caillou jeté sur la surface d'un étang avec ses ondes et ses cercles...je la trouve profondément poétique comme la musique du grand Toru.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3473
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Toru Takemitsu (1930-1996)   Mar 10 Avr - 22:23

C'est très intéressant, merci Icare. Un domaine musical à continuer d'explorer pour moi. Il faudra que j'aille écouter des vidéos YT, peut-être peux-tu en conseiller certaines.
Il est beau, et déroutant, et difficile, ce compositeur = "appealing", comme on dit in English. (mot difficilement traduisible...C'est plus qu'"attirant", c'est "interpellant" etc...).  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toru Takemitsu (1930-1996)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toru Takemitsu (1930-1996)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: