Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Pierre Boulez (1925-2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 21 Mai - 13:56

Entendu ce matin ses Repons, une oeuvre de 45 minutes, qui me semble un peu plus accessible.
Ainsi que deux oeuvres récentes: Sur Incises, de 1998, pour 3 pianos, 3 harpes et 3 percussions, ainsi que Derives 2, de 2001, pour 11 intruments, et Anthèmes 2 pour violon et dispositif électronique.

Là il faut s'accrocher. Qu'on ne dise pas que je ne fais pas d'efforts... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 21 Mai - 14:08

Bravo ! Wink par contre je trouve personnellement que "Sur incises" est plus accessible que "Repons" qui est - à mon sens - mille fois trop long... en fait c'est une oeuvre qui faut voir jouer sur une scène, sur disque, c'est pénible au bout d'un 1/4 d'heure...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 21 Mai - 19:46

Pourtant, Sur Incise est presque aussi long (37 minutes au lieu de 43). Mais en fait, lorsque j'ai fait mon post, j'ai confondu : en fait c'est Dérivé 2 pour 11 instruments que j'avais trouvé un peu plus abordable que le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz



Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 21 Mai - 20:27

Je viens d'écouter "le marteau sans maitre" et c'est vraiment nul et sans originalité. On dirait une sorte de redite du "Pierrot Lunaire"...

Vraiment, je n'aime pas du tout Boulez, c'est froid et sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 21 Mai - 20:30

Au moins, Hector, on aura essayé... Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz



Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 21 Mai - 20:31

C'est ce qu'il faut se dire! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 21 Mai - 20:41

joachim a écrit:
Au moins, Hector, on aura essayé... Wink Wink


Bon courage à vous deux, j'ai aussi écouté je ne me rappelle plus quoi d'ailleurs, mais sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 22 Mai - 9:08

Hector Berlioz a écrit:
Je viens d'écouter "le marteau sans maitre" et c'est vraiment nul et sans originalité. On dirait une sorte de redite du "Pierrot Lunaire"...
oui mais en plus sériel encore et surtout avec quelques influences africaines qu'on ne trouve pas dans l'oeuvre de Schoenberg.

Hector Berlioz a écrit:
Vraiment, je n'aime pas du tout Boulez, c'est froid et sans intérêt.
sans intérêt : tu es un peu dur, mais froid : tu as tout à fait raison !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 25 Mai - 21:06

Hector Berlioz a écrit:
Je viens d'écouter "le marteau sans maitre" et c'est vraiment nul et sans originalité. On dirait une sorte de redite du "Pierrot Lunaire"...

Vraiment, je n'aime pas du tout Boulez, c'est froid et sans intérêt.
même avis

j'ai insisté pourtant... ça ne me procure absolument rien. Et en insistant, juste du dégoût
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Dim 25 Mai - 21:37

Au niveau de l'influence africaine, c'est intéressant ! mais je préfère Ligeti, en ce qui concerne la polyrythmie - de tribus d'Afrique centrale par exemple, restranscrite dans certaines de ses Etudes pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Lun 26 Mai - 9:30

Noriedhu a écrit:
j'ai insisté pourtant... ça ne me procure absolument rien. Et en insistant, juste du dégoût
J'essayerai de vous trouver son oeuvre pour 8 violoncelles "Messagesquisse" : personnellement je la trouve presque lyrique et moins aride que ses autres pièces...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 19 Avr - 17:39

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 19 Avr - 18:59


Ci-dessus c'est une discussion très intéressante entre le compositeur/chef d'orchestre Pierre Boulez et le mathématicien Alain Connes.
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6397
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 19 Avr - 19:15

Ou là là...1 heure minutes entre Boulez et un mathématicien....tu fournis les aspirines à la sortie??
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 19 Avr - 19:47

Jean a écrit:
Ou là là...1 heure minutes entre Boulez et un mathématicien....tu fournis les aspirines à la sortie??

Elle est vraiment intéressante et compréhensible, pas trop technique, je t'assure.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 20 Avr - 12:12


En voilà une plus courte pour ceux qui n'ont pas le courage d'écouter celle d'une heure.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 3 Aoû - 23:15

joachim a écrit:
Si je considère Boulez comme un bon chef d'orchestre, notamment pour la musique française moderne, je l'ai en horreur comme compositeur. J'ai entendu de nombreuses oeuvres à la radio, il n'y en a pas une seule que j'apprécie.

Complètement d'accord. Exception faite du Marteau sans maître. Il conduit Alban Berg comme son postérieur et Le Ring...n'en parlons pas.

Martin
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Ven 3 Aoû - 23:31

Il ne faudrait pas tout condamner à l'emporte-pièce, ce qui est commode et dérisoire. Certaines oeuvres sont intéressantes. Sa Sonatine pour flûte et piano, par exemple, est une perle. Bien sûr, il ne compose pas dans le style de Rachmaninov et ne peut donc trouver grâce aux oreilles de Joachim qui, finalement est cohérent avec lui-même. Et comme Icare est cohérent avec Icare, J'aime beaucoup le deuxième concerto un peu kitch de Rachmaninov, ce qui ne m'empêche pourtant pas de trouver un certain intérêt aux Domaines de Boulez, comme quoi... Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 4 Aoû - 10:09

Domaines, ce morceau pour clarinette et 21 instruments ? je crois que parmi les quelque 30 oeuvres de Boulez que j'ai écoutées, c'est celle que j'ai le moins apprécié

A côté, la sonatine pour flûte et piano est une merveille, et pourtant.... No
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Sam 4 Aoû - 16:39

joachim a écrit:
Domaines, ce morceau pour clarinette et 21 instruments ? je crois que parmi les quelque 30 oeuvres de Boulez que j'ai écoutées, c'est celle que j'ai le moins apprécié

A côté, la sonatine pour flûte et piano est une merveille, et pourtant.... No

Tu ne me surprends pas et pourtant...Pour Domaines, je pense que l'interprétation de Michel Portal à la clarinette y est pour beaucoup dans mon appréciation de cette musique que je reconnais paradoxalement froide et rigide. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir envie d'y revenir de temps à autres. C'est un peu une relation spéciale que j'entretiens avec certaines oeuvres de Boulez...un plaisir rare et détaché mais un plaisir quand même! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mer 13 Mai - 23:33

Je viens d'écouter trois oeuvres de Pierre Boulez, tout d'abord Rituel in memoriam Maderna pour orchestre en huit groupes (1974-75). Le compositeur présente cette composition non comme une oeuvre d'orchestre mais davantage comme une oeuvre de grande musique de chambre, où les groupes sont tout à fait individualisés: trois flûtes mais seulement deux clarinettes et un seul hautbois. Le groupe le plus conséquent est celui des cuivres, voisin de celui de l'orchestre courant. Boulez révèle par ailleurs que Rituel est écrit d'une manière particulière: sept percussionnistes - sur les neuf exigés par la partition - sont sept chefs d'orchestre. C'est une idée qu'il a eue au dernier moment. Il a d'abord écrit cette partition en pensant à ces groupes différents en effectif, timbre et rythme. Au début, la perception des lignes mélodiques est très claire puis tout se brouille, et seul demeure ce temps compté par les percussionnistes. Pourquoi? Il y a des valeurs très courtes alternant avec des valeurs longues, ce qui dérange constamment le sentiment de pulsation nécessaire à la cohésion. il fallait donc pour chaque groupe, quelqu'un qui compte le temps, une sorte de percussion-métronome! Les groupes étaient éloignés les uns des autres, et leur allure propre étant très différente, ils ne peuvent pas coïncider. C'est son expérience de chef d'orchestre qui a conduit Pierre Boulez à trouver cette solution: c'est une oeuvre où les groupes indépendants reçoivent l'impulsion initiale du chef, mais une fois les départs donnés, chaque groupe est indépendant sous la houlette de son percussionniste; les séquences sont indépendantes...

Le concept est très séduisant dans la lecture et même d'un point de vue sonore. J'aime beaucoup les orchestrations, les couleurs, le jeu des percussions. Cependant, ça n'a pas vraiment suffi à me captiver au-delà des cinq premières minutes...un manque de réel développement, le sentiment d'une musique qui tourne en rond, se perd dans son propre concept...J'ai aussi été gêné par un manque d'intensité...un beau gâteau retombé à la sortie du four...

La seconde oeuvre de Pierre Boulez que j'aurai écoutée ce soir, ce sont ses cinq Notations (1980) pour grand orchestre (dans sa disposition historique), là aussi par l'Orchestre National de Lyon sous la direction de David Robertson. Je connaissais déjà ces compositions, dans une autre interprétation clairement moins inspirée que celle-là, dont une que j'avais découverte en "live" sur Arte et qui m'avait, je dois l'avouer, marqué au fer rouge. Elles sont présentées ici dans un apparent désordre: I, VII, IV, III, II. Cette fois, j'ai été complètement absorbé par cette musique, par chacune de ces cinq Notations. C'est peut-être ce que j'ai entendu de plus chaud et captivant chez Boulez. J'adhère sans la moindre retenue, du contemporain comme je l'aime.

Figures-Doubles-Prismes (1963-68) pour orchestre, est, contrairement aux Notations, une oeuvre que je ne connaissais pas jusqu'alors. selon l'auteur, dans Gruppen de Stockhausen, les trois orchestres sont sur des podiums très différents, avec des intemporalités différentes, alors que son objectif à lui se situa ailleurs. Il consista plutôt à mélanger davantage les timbres, à ne pas conserver les bataillons de cordes devant les bois et les cuivres, avec les percussions dans le fond, ce qui correspond au développement historique de l'orchestre. Son intention fut de disperser les bois et les cuivres au pourtour, à l'intérieur des cordes, les percussions restant, quoique peu fournies, au fond pour des raisons de volume. Il s'agit donc aucunement de stéréophonie ou de spatialisation mais d'un mélange des timbres.

Ce mélange des timbres est effectivement séduisant, pourtant, j'avais cependant peur de retrouver un peu le même faux espoir qu'avec Rituel...: être enchanté par une orchestration alléchante, une mixture timbrique saisissante avant de déchanter ensuite. C'est un peu ce qui est arrivé dans la toute première partie de l'oeuvre, lorsque je bute sur un sérialisme assez statique et rigide...je sens m'éloigner des Notations qui m'avaient tant plu...Il me faudra attendre environ la onzième minute pour que la musique prenne une autre tournure beaucoup plus intéressante et captivante, notamment un emploi léger et très aéré des percussions. Puis, peu de temps après, un superbe passage de cordes prend son envol. Au final, ces Figures-Doubles-Prismes m'ont conquis.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 14 Mai - 11:28

Seigneur ! Notations et Rituel in memoriam Maderna font partie des morceaux qui m'horripilent le plus dans toute la musique

Je ne connais pas Figures doubles prisme, mais si c'est du même acabit...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Jeu 14 Mai - 12:10

joachim a écrit:
Seigneur ! Notations et Rituel in memoriam Maderna font partie des morceaux qui m'horripilent le plus dans toute la musique

Je ne connais pas Figures doubles prisme, mais si c'est du même acabit...

Pourtant "Notations" c'est vraiment accessible et est loin d'être ce qu'il y a de plus imbitable et rebutant en matière de musique, même chez Boulez. Il a fait largement plus rigide, plus "hard", notamment "Domaines" (que j'apprécie à certains égards) ou "Le Marteau sans Maître". Tu n'y mets pas beaucoup de bonne volonté Hehe et je pense que tu restes bloqué sur une impression très ancienne. Rien que le Sacre de Stravinsky, si tu ne lui avais pas redonné une seconde chance, tu penserais encore aujourd'hui ce que tu pensais la première fois que tu l'as écouté.

Concernant "Rituel in memorian Maderna", même si cette oeuvre ne m'a pas du tout rebuté, si tu m'as bien lu tu auras remarqué que je n'ai pas vraiment adhéré. J'ai surtout aimé les premières cinq minutes, après, je n'ai pas trouvé que la musique transcendait son concept, mais, au contraire, s'enlisait dedans. En revanche, ses "Notations" m'ont littéralement fasciné et il y a de beaux moments dans ses "Figures-Doubles-Prismes", surtout à partir de la onzième minute environ. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10466
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Lun 25 Mai - 20:06

Il y a assez longtemps de cela, j'avais assisté à un concert éclectique qui mélangeait musique classique et contemporaine. A un moment donné, une jolie asiatique, pianiste de métier, vint interpréter une sonate de Pierre Boulez. Elle fut très applaudie à son entrée sur scène. Ce n'était pas une scène en hauteur et lorsqu'elle se mit à jouer, je pouvais bien voir ses doigts évoluer sur le clavier. J'étais totalement concentré sur son jeu. A la fin du concert, quelqu'un lui demanda s'il s'agissait d'une improvisation car c'était la première fois qu'il entendait une musique atonale. Elle lui répondit que son répertoire habituel était Chopin et que le contemporain n'était pas spécialement son domaine de prédilection, une artiste simple, disponible, pas snobe pour un sou. Elle a défendu avec passion cette oeuvre de Boulez qu'elle trouvait d'une beauté particulière et surtout ludique, qu'il n'y avait ni chaos ni hasard, que le cheminement était carré, extrêmement rigoureux et répondait à une logique qui était évidemment très différente d'un prélude de chopin, une musique qui incorpore le silence au son, qui fut d'ailleurs une grande préoccupation esthétique chez d'autres contemporains tels que Takemitsu, par exemple. Honnêtement, je ne peux pas dire que j'ai été fasciné par cette sonate dans l'absolu, mais je ne peux pas dire non plus qu'elle m'a laissé indifférent, et à la fin de l'exécution, j'avoue que c'est davantage l'interprète que j'ai applaudi plutôt que la sonate elle-même. Cependant, ce qu'elle a expliqué ou plutôt raconté de son expérience de cette oeuvre, sans aucun blabla pompeux, je l'ai ressenti à l'écoute et aussi à la vision de ses doigts sur le clavier, c'est d'ailleurs une vision qui étrangement n'a jamais quitté mon esprit, au point que je ne souhaite pas redécouvrir cette pièce de piano dans une écoute audio. La sensibilité de l'artiste qui l'a interprétée, cet équilibre entre les sons et les silences, son rapport au rythme...il y avait une profondeur indéniable et aucune facilité. Maintenant, l'oeuvre n'en demeure pas moins très élitiste et fragile dans la mesure où une interprétation même juste moyenne peut tout faire tomber à plat. On est sans aucun doute à la pointe de l'ascétisme en matière de perception et d'acceptation. La Sonate de Boulez a quelque chose de suggestif. Alors qu'un Prélude de Chopin affirme sa beauté, la Sonate de Boulez présente une forme de beauté à la fois plus suggestive et subjective. Ceci-dit, dans cette expérience de l'ambiguïté, je préfère nettement sa Sonatine pour flûte et piano. Un régal à mon oreille.

Visiblement, il a composé trois sonates pour piano. Je ne sais plus de laquelle il s'agissait.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   Mar 26 Mai - 19:56

Icare a écrit:
je ne peux pas dire que j'ai été fasciné par cette sonate dans l'absolu, mais je ne peux pas dire non plus qu'elle m'a laissé indifférent,

La pianiste ou la sonate?

Sinon bravo à la pianiste qui arrive à jouer une oeuvre qu'elle n'aime pas spécialement, personnellement j'en suis incapable et cela a toujours été mon gros handicap dans mon apprentissage de la musique, aujourd'hui encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Boulez (1925-2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Boulez (1925-2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: