Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Lili Boulanger (1893-1918)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean



Nombre de messages : 6287
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Dim 5 Juil - 11:07

une étoile filante dans notre ciel musicale en effet....

PS. Juste un petit conseil Lidelse: lorsque tu veux parler d'un sujet, vérifie avec la fonction "Rechercher" figurant en haut de page Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lidelse



Nombre de messages : 73
Age : 23
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Lun 6 Juil - 5:10

Oups! Désolé, je n'ai pas pensé de vérifier d'abord... Je vais rejoindre l'autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Lun 6 Juil - 9:47

Lidelse a écrit:
J'ai découvert cette femme récemment, en allant écouter le récital d'un jeune pianiste très prometteur qui a interpreté une suite de trois pièces, soit D’un jardin clair, D’un vieux jardin et Cortège. Je suis tombée sous le charme!

J'ai fait mes petites recherches sur internet, car je n'avais aucune idée de qui elle était, et j'ai eu un coup de coeur pour une de ses oeuvres, Piu Jesu.

Bienvenue au club Lidelse !!! je suis complètement marteau de ce morceau pour ma part ! (je l'ai découvert dans un film de Tavernier) ah ces harmonies modales et grégoriennes... et puis quelle fin sublime !!
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6287
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Lun 6 Juil - 11:44

kfigaro69 a écrit:


Bienvenue au club Lidelse !!! je suis complètement marteau de ce morceau pour ma part ! (je l'ai découvert dans un film de Tavernier) ah ces harmonies modales et grégoriennes... et puis quelle fin sublime !!

Te souviens tu de quel film il s'agit?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Lun 6 Juil - 11:51

"La passion Béatrice", ça se trouve en DVD mais uniquement en Espagne...
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6287
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Lun 6 Juil - 17:07

merci..! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lidelse



Nombre de messages : 73
Age : 23
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Lun 6 Juil - 23:59

kfigaro69 a écrit:
Bienvenue au club Lidelse !!! je suis complètement marteau de ce morceau pour ma part ! (je l'ai découvert dans un film de Tavernier) ah ces harmonies modales et grégoriennes... et puis quelle fin sublime !!

C'est la plus belle pièce que j'ai entendu pour ma part ! Le début vient me prendre aux trippes, la fin est ravissante.. Elle me laisse dans un état de béatitude, je l'adore!

Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Mar 7 Juil - 9:35

J'ai même été jusqu'à acheter la partition (en 2 parties : voix et orgue + quatuor et harpe). Le début annonce déjà le style Messiaen je trouve... et puis quelle fin lumineuse, surtout que ça été écrit sur son lit de mort.

Tu connais la version jazz du morceau ?

la voici ici :
http://www.musicme.com/#/Belmondo/albums/Hymne-Au-Soleil-3700077630519.html

(juste un petit extrait hélas...)


Dernière édition par kfigaro69 le Mar 7 Juil - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Mar 7 Juil - 9:55

Un extrait plus long ici :
http://media.virginmega.fr/PreviewStreams/IOD_243704_01_005_32.wma
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Mar 7 Juil - 10:03

d'autres morceaux de Lili Boulanger (et Ravel) en jazz ici (cliquez sur la double flèche en dessous du B-Player) :
http://www.bflat-recordings.com/fr/

et on peut écouter aussi tous les extraits du disque en allant sur Artistes -> Lionel Belmondo et en allant chercher le disque "Hymne au soleil" dans la discographie (il faut cliquer sur les grosses flèches en forme de médiator), très chouette leur "Pie Jesu" !

ils ont bien respecté l'esprit je trouve, c'est du note pour note, pourquoi ne pas faire pareil avec Cole Porter et Stephen Sondheim ? (souvent trop "jazzyfiés")
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Mar 7 Juil - 10:36

Un texte descriptif du morceau ici par Léo Cathala :

Citation :
Considéré comme le chef d’œuvre de Lili Boulanger, Pie Jesu (1918), dicté par son auteur, épuisée par la maladie qui allait l’emporter quelques jours après, à sa sœur aînée Nadia depuis le lit qu’elle ne quittait plus, est une pièce étrange, au climat funèbre – un véritable chant du cygne troublant, une lutte entre obscurité et lumière, désespoir et délivrance. Cette pièce pour voix d’enfant, orgue, quatuor à cordes et harpe, est bâtie sur un unique chromatisme, au développement comme obsessionnel, aux teintes incertaines, brouillées dans le grave par la dissonance d’une partie de basse sans rapport harmonique avec les autres accords. Comme si dans cette œuvre ultime bouleversante, la jeune Lili Boulanger sentant sa fin proche – elle n’avait pas 25 ans – osait ce qu’elle n’avait pas encore eu l’audace d’écrire, soit des coups de force harmoniques, une approche modale, sans doute héritée des chants grégoriens, que deux grands connaisseurs du répertoire européen par leur formation, Wayne Shorter ou Herbie Hancock (qui cite Lili Boulanger comme l’un de ses compositeurs favoris), ont su, aux côtés de Miles Davis qui les y encourageait ardemment, développer plus de quarante ans après dans le contexte du jazz. On songe d’ailleurs en entendant l’arrangement de Lionel Belmondo aux climats, sombres et dépouillés, orchestrés par Gil Evans pour le grand trompettiste. Stéphane Belmondo n’a pas oublié la leçon du maître du silence, dans un long solo de bugle au cours imprévisible, et Laurent Fickelson qui le suit au piano, introduit dans le sien une mélancolie allusive qui vient du blues et ne peut que convenir à cette œuvre crépusculaire d’une poignante beauté.

texte qui a tout compris de l'esprit de l'oeuvre (je ne raffole pas du jazz de façon générale mais je reconnais que Wayne Shorter, Miles Davis, Gil Evans et Herbie Hancock sont effectivement parfois assez proches de la musique classique impressionniste pour le peu que j'en connaisse en tout cas)
Revenir en haut Aller en bas
Lidelse



Nombre de messages : 73
Age : 23
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Mar 7 Juil - 17:22

Merci pour le lien! C'est différent et interessant, mais n'étant pas une fanatique du jazz non plus, j'aime mieux la version originale
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Mar 6 Aoû - 11:30

Catalogue complet par catégories :


Orchestre

Nocturne (version orchestre), A.1 (1911)
Pièce pour trompette et orchestre, A.2 (1915)
Marche funèbre, A.3 (1916)
Marche gaie, A.4 (1916)
Sicilienne, A.5 (1916)
Poeme symphonique, A.6 (1916)
D'un matin de printemps (version orchestre), A.7 (1918)
D'un soir triste (version orchestre), A.8 (1918)


Musique de chambre

Piéce pour violon ou flûte et piano, B.2.1 (1910)
Nocturne pour violon ou flûte et piano, B.2.2 (1911)
Cortège, pour violon ou flûte et piano ou orchestre, B.2.3 (1914)
Pièce pour violoncelle et piano, B.2.5 (1914)
Pièce pour hautbois et piano, B.2.6 (1914)
Sonate pour violon et piano, B.2.7 (1916)
D'un matin de printemps pour violon ou flûte et piano ou orchestre, B.2.8 (1917) Forme avec Nocturne et Cortège les "3 pièces"
D'un soir triste, pour violon ou flûte ou violoncelle et piano ou orchestre, B.2.9 (1917)


Piano

Valse en mi, B.1.1 (1906)
5 Etudes, B.1.2 (1909)
Prélude en si bémol, B.1.3 (1911)
Prélude en ré, B.1.4 (1911)
3 Etudes, B.1.5,8 (1911)
2 Fugues, B.1.6,7 (1911)
2 Etudes à 4 mains, (1912)
Thème et Variations, B.1.9 (1914)
D'un jardin clair, B.1.10 (1914)
D'un vieux jardin, B.1.11 (1914)


Musique sacrée

Ave Maria pour voix et orgue, B.2.1 (1908)
Psaume 131 pour choeur mixte, D.1.1 (1907)
Psaume 137 pour choeur mixte, D.1.2 (1907)
Psaume 1 pour choeur mixte, D.1.5 (1909)
Psaume 119 pour choeur mixte et orchestre, D.1.6 (1909)
Psaume 24 "La terre appartient à l'Eternel" pour ténor, choeur et orchestre, D.2.8 (1916)
Psaume 129 "Ils m'ont assez opprimé", pour baryton, choeur d'hommes et orchestre, D.2.9 (1916)
Vieille prière bouddhique, pour ténor, choeur et orchestre, D.2.10 (1916)
Psaume 130 "Du fond de l'abîme", pour alto, ténor, choeur, orchestre et orgue, D.2.11 (1916)
Pie Jesu, pour soprano, quatuor à cordes, harpe et orgue, C.1.10 (1918)
Psaume 126 pour choeur et orchestre, inachevé et perdu


Musique chorale profane

Apocalypse, pour 2 soli, choeur et orchestre, D.1.3 (1909)
Corinthiens XIII pour choeur mixte, D.1.4 (1909)
Renouveau, pour soprano, alto, ténor, choeur mixte et piano, D.1.7 (1912) ou avec orchestre, D.2.6 (1913)
Les Sirènes, pour mezzo, choeur de femmes et piano, D.1.8 ou avec orchestre, D.2.1 (1911)
Soleil de septembre, pour choeur mixte et piano, D.1.9 (1911)
Sous-Bois, pour choeur mixte et piano, D.1.10 (1911)
Hymne au Soleil, pour alto, choeur mixte et piano 3 mains, D.1.11 ou avec orchestre, D.2.2 (1912)
La Nef légère, pour choeur mixte et piano, D.1.12 (1912)
Pour les funérailles d'un soldat, pour baryton, choeur mixte et piano, D.1.13 ou avec orchestre, D.2.3 (1912)
Le Soir, pour choeur mixte et piano, D.1.14 ou avec orchestre, D.2.4 (1912)
Soir d'été, pour choeur mixte et piano, D.1.15 (1912)
La Source, pour choeur mixte et piano, D.1.16 ou avec orchestre, D.2.5 (1912)
La Tempête, pour choeur mixte et piano, D.1.17 (1912)
Soir sur la plaine, pour soprano, ténor, choeur mixte et piano, D.1.18 ou avec orchestre, D.2.7 (1912)
2 Fugues à 4 voix a cappella (1913)


Musique vocale avec orchestre

Frédégonde, cantate, C.1.2 (1913)
Maia, cantate, C.1.3 (1911)
Faust et Hélène, cantate, C.1.7 (1913)
Alyssa, cantate (1913)
La Princesse Maleine, opéra, E.1 (1918)


Musique vocale avec piano

La Lettre de mort, mélodie, C.1.1 (1906)
Reflets, mélodie, C.1.4 (1911)
Attente, mélodie, C.1.5 (1912)
Le Retour, mélodie, C.1.6 (1912)
Clairières dans le ciel, cycle, C.1.8 (1913)
Dans l'immense tristesse, mélodie, C.1.9 (1916)
Les Pauvres (inachevée)
Tristes sembles, (inachevée)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Sam 30 Juil - 11:14

"Pour les funérailles d'un soldat" est un poème d'Alfred de Musset (extrait de "la coupe et les lèvres" des "Premières poésies") mis en musique par Lili Boulanger en 1912. L'oeuvre est composée pour baryton, choeur et orchestre.

Texte :

Qu'on voile les tambours que le prêtre s'avance,
A genoux, compagnons, tête nue, et silence!
Qu'on dise devant nous la prière des morts.
Nous voulons au tombeau porter le capitaine.
Il est mort en soldat sur la terre chrétienne.
L'âme appartient à Dieu,
L'armée aura le corps.

Si en rideaux de pourpre, et ces ardents nuages
Que chasse dans l'éther le souffle des orages,
Sont des guerriers couchés dans leurs armures d'or,
Penche-toi, noble coeur, sur ces vertes collines,
Et vois tes compagnons briser leurs javelines
Sur cette froide terre où ton corps est resté!    



https://www.youtube.com/watch?v=kl7UT8F_Y4I

Un morceau assez peu connu, c'est bien dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6287
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Lun 26 Sep - 23:08

très bel enregistrement de quelques pièces de Lili Boulanger; un petit goût d'Arthur Honegger je trouve




https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/516Gi2%2BuLtL.jpg

un sommet: la vielle prière bouddhique




https://www.youtube.com/watch?v=4cGUGgIoJ_w
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lili Boulanger (1893-1918)   Aujourd'hui à 0:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Lili Boulanger (1893-1918)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: