Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Maxim Vengerov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Maxim Alexandrovitch Vengerov   Mar 3 Avr - 20:11

Maxim Alexandrovitch Vengerov , né le 20 août 1974 à Novosibirsk (Sibérie, Russie), est un violoniste russe.

Il commence l'étude du violon à l'âge de 4 ans. Dès l'année suivante, il suit les cours de Galina Turtschaninova, puis du légendaire Zakhar Bron. À cette époque, il donne déjà des concerts et à l'âge de 10 ans, il remporte le prestigieux concours Wieniawski de Poznan. Il participe ensuite à des récitals à Moscou et Saint-Pétersbourg, jouant avec des orchestres prestigieux comme l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam ou l'Orchestre philharmonique de la BBC.

En 1995, ses enregistrements des concertos de Chostakovitch et Prokofiev remportent les Gramophone Awards — les plus prestigieuses distinctions dans le domaine de la musique classique — du meilleur enregistrement de l'année et du meilleur enregistrement de concert de l'année.

Maxim Vengerov enseigne la musique à la Royal Academy of Music de Londres.

Il joue actuellement sur un Stradivarius, le Kreutzer (1727), dont il est le propriétaire depuis 1998.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Andante



Nombre de messages : 33
Age : 66
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Maxim Vengerov   Sam 7 Avr - 13:36

Maxim Vengerov est un violoniste exceptionnel. Pour le 200ème anniversaire de la mort de Tchaikovski, alors qu'il n'avait que 17 ans, il avait donné une inteprétation magistrale du concerto pour violon de ce dernier sous la baguette de Youri Temirkanov au TCE. La salle étant archi-comble, des chaises avaient étaient mises dans les couloirs pour permettre au maximum de gens de l'entendre. Ce concert était somptueux et une véritable ovation lui avait été réservée comme d'ailleurs à chacune de ses apparitions. Quant à Zachar Bron, je me souviens de l'avoir entendu avec la Garde Républicaine aux Invalides dans le concerto de Beethoven. En l'écoutant on comprend comment ses élèves ont pu rafler les ler prix des plus grands concours internationaux. Son son est magique et il transcende tout ce qu'il interprète. Je crois savoir qu'il enseigne maintenant en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Maxim Vengerov   Sam 7 Avr - 13:42

J'ai déjà fait un topic sur lui ( je fusionne donc nos sujets Wink ).

N'oubliez pas d'utiliser la fonction "rechercher" avant de poster sur un interprète ou un compositeur,merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Maxim Vengerov   Sam 7 Avr - 15:12

Andante a écrit:
La salle étant archi-comble, des chaises avaient étaient mises dans les couloirs pour permettre au maximum de gens de l'entendre. Ce concert était somptueux et une véritable ovation lui avait été réservée comme d'ailleurs à chacune de ses apparitions.

C'était où? En France ou en Russie?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Andante



Nombre de messages : 33
Age : 66
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Maxim Vengerov   Sam 7 Avr - 16:00

A Paris au Théâtre des Champs Elysées. J'en profite pour corriger une erreur : il avait 19 ans et non pas 17 comme indiqué dans mon précèdent message.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Maxim Vengerov   Sam 7 Avr - 18:06

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10625
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maxim Vengerov   Jeu 9 Oct - 13:27

Jusqu'à aujourd'hui, je ne connaissais le violoniste Maxim Vengerov que de nom et de réputation. Un concours de circonstance a voulu que je m'approprie à nouveau, grâce à des acquisitions très récentes et à prix très attractifs, les Concertos pour violon respectifs de Beethoven et Brahms qui comptent parmi mes premières incursions et coups de coeur dans la musique classique, tous deux dans une interprétation du grand Yehudi Menuhin, ni plus ni moins! Ce sera pour moi une belle occasion de redécouvrir ces deux concertos que je n'avais plus réécoutés depuis une bonne vingtaine d'années, sauf que, cette fois, ce sera par le violon de Maxim Vengerov et avec le London Symphony Orchestra sous la direction de Mstislav Rostropovich, en ce qui concerne celui de Beethoven et avec le Chicago Symphony Orchestra sous la direction de Daniel Barenboim pour celui de Brahms. A l'époque, j'avais une préférence pour le concerto pour violon de Beethoven. Je me demande si, désormais, lorsque je vais redécouvrir ces deux oeuvres, je vais toujours manifester la même préférence...?...Parfois, il m'arrive de trouver plus de profondeur chez Brahms que chez Beethoven....Affaire à suivre!

Ce ne sont pas les seules oeuvres que je vais découvrir par Vengerov. En dehors du Concerto de Beethoven on y trouve ses deux Romances que je connais très bien et possède dans une autre interprétation. Ce qui vaut le coup pour moi c'est que s'y trouvent aussi, parmi les oeuvres principales, la Symphonie Espagnole d'Edouard Lalo et le Concerto pour violon n°3 de Camille Saint-Saëns. Ensuite, s'ajoutent en complément, Tzigane
pour violon orchestre de Maurice Ravel que je connais très bien mais dans une autre interprétation, puis, en revanche, trois pièces courtes pour violon et piano de deux compositeurs très méconnus pour moi; Scherzo-Tarentelle Op.16 de Henryk Wieniawski (1835-1880) que je connaissais seulement de nom et Liebeslied + Liebesfreud de Fritz Kreisler (1875-1962) dont j'ignorais tout, même le nom, jusqu'à aujourd'hui. Je suis cependant sûr que Joachim connaît et qu'il nous a déjà fait sa biographie sur ce forum. Very Happy J'irai voir ça.

Un troisième cd semble être une compilation de "tubes" classiques interprétés par ses soins...La danse du sabre de Katchaturian, l'Ave Maria de Schubert, la Méditation de Thais de Massenet, les Danses Hongroises 1, 5 & 7 de Brahms mais aussi des oeuvres dont je n'ai jamais entendu parler: Perpetuum Mobile Op.5 n°4 de Ottokar Novacek, Souvenir d'un lien cher (trois pièces pour violon et piano Op.42) de Tchaikovski, La Ronde des Lutins - Scherzo fantastique Op.25 d'Antonio Bazzani (1818-1897), ça c'est pour Stadler! Hehe  Vocalise de Rachmaninov, Estrellita de Manuel Ponce, Humoreske Op.101 n°7 de Dvorak et Csardas de Vittorio Monti (1868-1922).

Quant au Concerto pour violon de Brahms, il est couplé avec la Sonate pour violon n°3 du même compositeur qui m'est complètement inédite. Beaucoup d'inédits et de belles découvertes ( et redécouvertes) en perspective, mes amis!  
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2314
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Maxim Vengerov   Jeu 11 Juin - 23:46

Magnifique concert que j'ai écouté hier, un enregistrement du concert donné samedi dernier 6 juin, Salle Gaveau à Paris (très belle acoustique), pour l'inauguration du premier Festival Paris Mezzo (bien sûr en relation avec les chaînes musicales qui l'ont diffusé en direct)...
STAR : Maxim Vengerov, exceptionnel violoniste, qui se fait trop rare..., car très occupé ces dernières années par son "tournant" pour apprendre à diriger un orchestre et donner des master class. Après un accident qui lui a handicapé l'épaule, il a donc fait une parenthèse...
Désormais, il est maestro et professeur...., et est revenu au violon, oh joie !

Il était accompagné de l'excellent pianiste Roustem Saitkoulov.

Le programme était éblouissant :

- sonate pour violon et piano d'E. Elgar
- sonate pour violon et piano de J. Brahms (sublimissime !!)
- sonate pour violon et piano de C. Franck (la fameuse dite plus tard d'"Un amour de Swan, cf. "A la recherche...." de Marcel Proust)
- rhapsodie "Tsigane" de M. Ravel.

Un Vengerov habité, jouant yeux fermés, qui nous fascine par un jeu d'une perfection et d'une sensibilité très rares.... Son Stradivarius est incroyable, une profonde sonorité qui "parle à l'âme", je n'exagère pas...

Deux heures et demie de pur bonheur !!! Et des propos émouvants de Vengerov, s'adressant avec humilité et joie, au public, en début de concert....



P.S. : Vengerov habite désormais en France, d'où il continue son activité de professeur, de maestro (je ne l'ai pas encore entendu en direction), et désormais, sa reprise récente des concerts publics et sans doute d'enregistrements. Il n'a que 40 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maxim Vengerov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maxim Vengerov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: