Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Luc Brewaeys (1959-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Lun 12 Nov - 16:05

Je vais télécharger la chose en fin de journée, Joachim, et on verra ainsi si je partage ou non ton ressenti. Wink De toute façon, je serai sincère même au cas où mon impression s'avèrerait négative, par respect du musicien qui a la gentillesse de poster ici. Le minimum que l'on puisse faire c'est d'être sincère après une écoute attentive de l'oeuvre qu'il nous propose. Donc, mon avis, c'est pour ce soir! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Lun 12 Nov - 20:19

Ce qui me maintient le plus souvent en haleine en musique, quelle que soit l'esthétique choisie, c'est l'intensité ou une tension constante qui va accompagner mon écoute du point A au point Z. C'est une caractéristique que je retrouve dans beaucoup de vos oeuvres, Luc, et celle-ci n'en est pas épargnée. D'ailleurs, le mot "tensions" fait partie du titre. J'ai trouvé quelque chose d'assez festif dans les passages plus agités. Il y a une sorte de jaillissement sonore, une musique en fusion, comme une danse des sons... Il m'a semblé, mais sans certitude, entendre une première citation (peut-être Tchaikovski?) vers les 6 minutes 48, sauf que je ne donnerais pas ma main à couper. C'est à ce moment-là que se développe pour moi le passage que je préfère de cette oeuvre. Les deux/trois minutes qui suivent "la citation" (?) représentent à mon goût son point culminant, juste avant la baisse de tension. Après s'installe un climat de "suspens" - désolé d'employer parfois des termes "musico-filmiques" afin d'exprimer mon ressenti - qui place l'auditeur dans l'attente - c'est, je suppose, le passage qui a ennuyé Joachim - Personnellement, j'aime bien le suspens et l'attente en musique à partir du moment où il aboutit sur quelque chose de plus palpable, de plus concret. C'est là qu'il me semble avoir entendu une autre citation (Beethoven?) vers 13 minutes 11. Après, j'aime bien comme cette musique évolue, gagne en tension, en couleur. Le final m'a paru également festif.
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Citations.   Mar 13 Nov - 15:32

Dans chaque "bout" de musique rapide il y a (déjà) une citation. Comme j'ai expliqué dans ma note de programme, il y en a pas mal.
- vers 0'55" : Ives, début du 2nd mouvement de "Three Places in New England"
- vers 2'15" : Tchaikovsky, Marche de "Casse-Noisette"
- vers 3'50" : Berg, extrait du 3ème mouvement (Marche) des "Trois Pièces pour orchestre"
- vers 5'00" : Goeyvaerts, extrait de l'introduction de "Aquarius"
- vers 6'45" : Beethoven, extrait du final de la 9ème Symphonie
- vers 11'20" : Ives, extrait du 2nd mouvement de "Three Places in New England"
- vers 12'30" : Beethoven, début de la Marche Funèbre, 2nd mouvement de la 3ème Symphonie
- vers 14'00" : Varèse, extrait de "Arcana"
- vers 15'30" : Debussy, début de "Fêtes", 2nd mouvement des "Nocturnes"
- à la toute fin : Stravinsky, début de "L'Histoire du Soldat"
Les temps sont — je les ai notés par coeur — approximatifs.
Voilà, j'espère que ceci vous "éclairera" un peu.
Merci d'ailleurs des réactions.
À bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Mar 13 Nov - 16:03

Ta musique m'a distrait si bien que j'ai raté toutes les citations Hehe , mais bon, mon commentaire fut le fruit d'une première écoute et Aquarius de Goeyvaerts, "Casse-noisette", Arcana de Varese sont des oeuvres que je n'ai pas réécoutées depuis longtemps. Et je connais encore très mal la musique d'Yves. Ceci-dit, si j'avoue honteusement avoir raté la plupart des citations, j'ai quand même bien aimé ta musique pour les raisons évoquées plus haut. Wink

En tout cas, preuve que les compositeurs d'aujourd'hui ne composent pas en faisant table rase du passé. Ils ont au contraire bien conscience de l'immense valeur de l'héritage musical que les grands maîtres d'hier et avant-hier leur ont laissés. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Ven 30 Nov - 16:36

Icare a écrit:
Découverte aujourd'hui des SYMPHONIES N°2,1,3 et du REQUIALM pour soprano et orchestre. Comme il s'agit d'une première impression suite à une première écoute,je ne vais pas faire un récit détaillé,ce que je réaliserai plus tard après une écoute plus approfondie. Si la seconde symphonie démarre doucement pour moi,malgré un démarrage abrupte,je trouve qu'elle gagne en
consistance et en intérêt au fur et à mesure qu'elle évolue,son dernier volet,lors de l'entrée d'une percussion obsessionnelle, m'accapare alors complètement. La troisième commence en beauté,brillante et expressive,elle m'a bien séduit et presque
frustré puisque très courte. La symphonie n°1 est sans doute celle qui m'a laissé le plus dubitatif,m'a le plus dérouté. Je n'y ai pas
trouvé lors de cette première écoute les éléments que j'apprécie dans la musique de BREWAEYS. En revanche,c'est tout l'inverse
avec son passionnant Réquialm qui est la pièce que je préfère de ce premier cd et qui me fascine d'un bout à l'autre. C'est tout ce
que j'aime dans la musique savante d'aujourd'hui. J'ai trouvé que cette musique avait beaucoup d'âme,à la fois ingénieuse
et ludique,quelque-part.

J'aime beaucoup l'usage que vous faites de la percussion, Luc, que ce soit dans REQUIALM ou dans les seconde et troisième symphonies. J'ai senti quelque chose d'assez Webernien dans la première symphonie, dans cette manière de jouer sur les silences. Sinon, cette nouvelle écoute confirme aisément ma première impression citée ci-dessus. Je vais d'ailleurs les réécouter afin de m'imprégner plus profondément encore de votre univers.
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Coucou, me revoilà !   Dim 6 Avr - 16:58

Bonjour tout le monde,
Après encore un autre cancer (mon 5-ème !!) que j'ai de nouveau survécu 'glorieusement', je suis de retour et j'espère désormais passer plus régulièrement ici. J'espère —bien sûr— également que ce foutu cancer (aux glandes lymphatiques) aura été le dernier.
Il y a environ 16 mois, mon grand ami —et superbe compositeur— Jonathan Harvey est décédé. L'été dernier j'ai composé une oeuvre en hommage, pour violon et sons électroniques. Pour ceux qui sont intéressés, voici le lien vers la partition : http://www.mediafire.com/view/t1a2a760wuct4os/13-09_Ni_fleurs_ni_couronnes.pdf, et vers l'enregistrement : http://www.mediafire.com/listen/af8ebc22lune7jm/Ni_fleurs_ni_couronnes-Monument_pour_Jonathan_Harvey_(2013).mp3
L'enregistrement est en stéréo, la pièce "live" est en quadriphonie, on perd donc la spatialisation à cette écoute, mais soit...
Je suis curieux de lire vos réactions.
Un autre petite chose : le 19 juin prochain, l'orchestre de Mulhouse jouera 12 de mes orchestrations des Préludes de Debussy, d'abord Cédric Tiberghien jouera la version originale puis l'orchestre, dirigé par leur chef principal Patrick Davin, jouera ma version orchestrale. Soyez les bienvenu(e)s.
Voilà, à très bientôt j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Dim 6 Avr - 17:32

Bien content de te retrouver parmi nous, Luc, et j'espère que cette saleté de crabe te laissera tranquille désormais.

J'ai écouté de "Monument pour Jonathan Harvey", et je me rends bien compte de la douleur que tu as dû éprouver à sa disparition, on le sent dans cette musique tranquille quoique très dissonante - mais tu ne me feras plus changer à mon âge  Embarassed 

Je me demande la réaction qu'aura Icare, ce grand "contemporainiste" devant l'Eternel !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Dim 6 Avr - 19:09

Comme tu le sais, mon PC actuel est sourd et muet et je ne peux donc écouter les liens postés par Luc. Cependant, ma seconde TOUR (offerte par mon fils aîné) est entre les mains d'un spécialiste à la retraite...Je suis donc confiant. Very Happy 

Luc, je suis heureux d'apprendre que tu as vaincu cette furieuse maladie! Le cinquième cancer!  Shocked J'espère de tout mon coeur que tu en es définitivement débarrassé.  Mains 

Ces derniers mois, j'avoue ne pas avoir réécouté les oeuvres que vous avez composées et que je possède en cd car je me suis baladé vers d'autres contrées.
Bien sûr, j'aimerais découvrir de nouvelles créations.

Je connais Jonathan Harvey, le compositeur, au travers d'une seule oeuvre; Bhakti et j'aime beaucoup. Le fait d'en reparler me donne d'ailleurs envie de l'écouter à nouveau. La voilà programmée dans mes futures écoutes!

Luc, quelle autre oeuvre me conseillerais-tu de Jonathan Harvey? J'ai pensé à son Concerto pour percussion et orchestre...

A bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Dim 6 Avr - 19:58

Je te transmets le lien déjà posté par Joachim dans une autre rubrique et qui concerne un nouveau Forum principalement dédié à la musique contemporaine. Un petit comité mais que des mordus et cultivés aimant communiquer leurs impressions. Je n'y participe pas mais, de temps en temps, je les lis.

Voici le lien: = Autour de la musique contemporaine
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Dim 6 Avr - 20:29

Bonsoir Icare,
Pour moi le chef d'oeuvre absolu de Jonathan reste son "Madonna of Winter and Spring", de 1986 pour grand orchestre & électronique live, bien qu'il a composé bien sûr un tas d'autres oeuvres formidables.
J'enverrai d'autres titres à ne pas manquer bientôt.
Un petit détail: en ce qui me concerna nous ne devons pas vouvoyer, j'ai plutôt horreur de ça..!
À très vite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Dim 6 Avr - 20:34


Pardon pour le vouvoiement, je mélange les deux parfois sans y faire vraiment attention.  Laughing 

"Madonna of Winter and Spring", c'est noté! Cette année, je vais normalement aussi découvrir des oeuvres de Philippe Hurel.

Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Mer 9 Avr - 9:22

Comme promis, quelques titres de Jonathan Harvey à découvrir:
- Body Mandala pour orchestre
- White as Jasmine pour soprano & orchestre
- Tombeau de Messiaen pour piano & sons électroniques
- Wagner Dream, opera
Il a également composé plusieures oeuvres très belles pour choeur, dont pas mal d'inspiration religieuse.

En ce qui me concerne, je viens d'entamer la composition d'une nouvelle oeuvre pour 8 musiciens, non dirigé; flûte (alto), clarinette (basse), harpe & quintette à cordes. L'oeuvre portera comme titre "Eppur si muove", et pourtant elle bouge, les mots que Galilei prononçait àprès son proces à Rome, concernant la terre. Ce titre illustre également un peu ma propre situation, en dépit de tous mes malheurs (médiceaux) je continue mes activités de compositeur. La pièce aura un début et une fin lents mais il y aura du mouvement rapide la plupart du temps, elle durera environ 13-14 minutes. Je vous tiendrai bien entendu au courant de la progression de cette partition.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Mer 9 Avr - 18:35


Merci pour tous ces repères concernant l'oeuvre de Jonathan Harvey. Bon allez, je vais cibler ce compositeur cette année, à la place de Pousseur, lui attendra l'année prochaine.

J'ai lu avec attention la présentation de ta nouvelle oeuvre. Préfères-tu composer pour une formation de chambre (en général) ou pour orchestre symphonique? Ou la formation choisie dépend-elle uniquement de l'oeuvre que tu as imaginé écrire? Une quinzaine de minutes représente-t-elle dans ton élan créatif d'une durée idéale?

Pas obligé de répondre si mes questions t'embêtent. Hehe  Je ne t'en voudrai pas.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 11:13

Tout d'abord une opinion tout à fait personnelle: je trouve la musique d'Henri Pousseur absolument pas intéressante, selon moi elle ne dégage aucune émotion.., mais soit.

Je suis un fanatique de l'orchestre symphonique, mais j'aime tout autant composer pour des formations plus restreintes. Tout dépend en effet de ce que j'ai en tête et des demandes de la commande en question. Je dois cependant avouer que je trouve que ce m'est plus facile d'écrire pour l'orchestre puisque les timbres sont quasiment illimités et les timbres (inouïs ou non) sont d'une importance vitale dans ma musique.

Concernant la durée: 10 à 15 minutes sont en effet dans ma zone de comfort. J'ai toujours eu assez difficile avec des durées —ou plutôt des formes— plus longues, même si plusieurs de mes Symphonies sont autour des 20 minutes. Je m'amuse aussi assez régulièrement à composer des pièces (très) brèves que je m'oblige à écrire en 2-3 jours...

Voilà, j'espère avoir répondu à ta satistaction. À bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 13:25

Pour être honnête, je n'ai encore jamais rien entendu de la musique d'Henri Pousseur, juste lu quelques écrits et avis, parfois dithyrambiques ci et là. C'est de cette façon que je me suis dit qu'il fallait que j'écoute quelque chose de lui. Plutôt que d'acheter un cd en aveugle, j'irai fouiller sur Youtube lorsque j'aurai ma nouvelle tour.

Sinon, je suis satisfait par tes réponses et te remercie d'avoir répondu à mes questions. De toutes les oeuvres que je connais de toi, il y en a évidemment plusieurs qui me touchent, cependant je garde encore une petite mais nette préférence pour Talisker...peut-être s'agit-il de mon oeuvre fétiche dans la mesure où c'est surtout elle qui m'a vraiment donné envie d'approfondir ton corpus. Tes orchestrations des Préludes de Debussy, trouvés sur double-cd à Bruxelles, furent le second choc musical.

Pour moi, tu fais partie de ces compositeurs qui savent faire évoluer la beauté musicale vers des contrées singulières qui ne me sont ni hermétiques ni dépourvues d'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 14:00

j'aime beaucoup "ni fleurs ni couronnes", merci pour le partage ! et dommage que si peu de tes œuvres soient accessibles sur internet  Crying or Very sad 
Je m'en vais à la découverte de Jonathan Harvey que je ne connais pas du tout non plus  Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 16:35

Voici, pour les intéressé(e)s, un lien pour télécharger tous mes enregistrements disponibles : http://www.mediafire.com/?q46zwf8n685nv
Bonne écoute à toutes et à tous!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 16:37

Entre le 'com' et le ponit d'interrogation il faut mettre un 'slash': "/".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 17:20

Merci, Luc, de nous faire ainsi profiter de tes oeuvres (nombreuses!). J'ai téléchargé Talisker (ce titre me rappelle quelqu'un  Laughing  ) et suis en train de l'écouter, une pièce de près de 30 minutes. Tu vas peut-être lever les bras au ciel, mais tu sais, je trouve que cette musique rappelle Edgar Varese...

Une question à 100 sous : je remarque qu'une bonne partie de tes oeuvres a un titre en anglais. Why ?
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 17:49

Je n'ai aucun problème avec Varèse, au contraire! C'est grace à lui que j'ai découvert la nouvelle musique quand j'étais jeune. Et, je n'avais pas encore fait le rapprochement, en effet le début de Talisker fait un peu penser à Intégrales de Varèse.

Quant à mes nombreux titres en anglais, je ne sais pas trop, j'ai plusieurs titres en italien aussi. De toute façon ce sont deux langues que je parle régulièrement et que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 18:58

Bravo Joachim, car bien que connaissant Talisker pour l'avoir écoutée plusieurs fois, et la musique de Varese, moins Intégrales toutefois, je n'ai jamais fait de rapprochement. En tout cas, je trouve vraiment intéressant ce choeur de clarinettes dans Talisker. Je me demande bien comment est née cette idée d'une telle formation et par quelle technique elle fut rendue possible?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 19:45

Icare a écrit:
Bravo Joachim, car bien que connaissant Talisker pour l'avoir écoutée plusieurs fois, et la musique de Varese, moins Intégrales toutefois, je n'ai jamais fait de rapprochement. En tout cas, je trouve vraiment intéressant ce choeur de clarinettes dans Talisker. Je me demande bien comment est née cette idée d'une telle formation et par quelle technique elle fut rendue possible?

Bonne question !

Luc, est ce qu'on peut considérer Talisker comme un poème symphonique, autrement dit, qu'il décrit quelque chose ou quelqu'un ? (Talisker est une marque de whisky, je crois).

J'ai téléchargé Mozart's Gost, et voici une pièce que j'aime beaucoup  Very Happy C'est une sorte de Rondo, avec une ritournelle ?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Jeu 10 Avr - 22:53

Merci Luc pour le lien qui permet d'écouter tes nombreuses œuvres même si j'ai eu du mal à y arriver, il faut dire que point de vue informatique ce n'est pas ma tasse de thé ...  Pour l'instant, j'écoute Talisker (pour faire comme Joachim et Icare  Wink ) j'écouterai d'autres plages demain après une nuit de repos.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Ven 11 Avr - 10:04

Petit à petit j'entre dans cette musique qui ne m'est pas du tout familière, et je suis étonnée de ma facilité d'accès à cette musique ! J'ai aimé la première œuvre écoutée : "Ni fleurs ni couronnes", je me sentais comme entourée de sons évocateurs et signifiants pour moi et qui constituaient comme une enveloppe rassurante autour de moi malgré la souffrance exprimée. Etonnant ! Pour "Talisker", j'ai eu un peu plus de mal à m'y retrouver, mais après une deuxième écoute je me sens déjà interpelée et touchée à certains moments .
Je me suis sentie tout à fait bien et ravie avec "Debussy, prélude 1" , un peu moins avec "Mozart's Ghost", mais je sais qu'il me faut un temps d'apprivoisement et que j'irai réécouter ces pièces pour qu'elles puissent libérer toute leur saveur, mais avant cela j'irai écouter d'autres plages, à chaque fois un monde s'ouvre  drunken 
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   Ven 11 Avr - 15:36

Un peu d'explication sur Talisker, qui est en effet une marque de whisky. Tout d'abord, cette musique, comme (presque) toutes mes autres oeuvres, ne décrit rien de concret, il s'agit donc de musique absolue. L'idée du choeur de clarinettes vient du commanditaire. En 1993, la ville d'Anvers, d'où je suis originaire, était la capitale culturelle d'Europe. Le concert, ou mieux l'évènement, d'ouverture allait avoir lieu dans l'immense halle de la Gare Centrale. Ce lieu a une longueur de réverbération exceptionnelle d'environ 7 secondes, même un peu plus. Il fallait donc une pièce adaptée à cette acoustique spécifique. Après un peu de réflection nous avions décidés de cette instrumentation un peu insolite, surtout aussi parce qu'il existait un choeur de clarinettes et un ensemble de 6 percussionistes au Conservatoire d'Anvers à l'époque. L'idée et le choix des solistes était les miens. La musique est lente en général et elle respire plutôt calmement, les passages rapides sont rares. J'ai vraiment pris le temps d'exposer les idées musicales, la pièce évolue lentement. Les solistes commencent seuls et ont tous un passage 'concertant' dans le courant de la pièce. Je ne sais pas très bien ce que je peux encore ajouter, la musique parle pour elle-même je crois.

Mozart's Ghosts était une commande à l'occasion du 250ème anniversaire de la naissance de Mozart en 2006. La pièce est basée sur 2 fugues inachevées sur lesquelles j'ai laché mon imagination m'éloignant du matériel original de plus en plus. Il y a une description détaillée disponible (en anglais) sur mon site, pour les intéressé(e)s. C'était très amusant pour moi de composer du "vrai" contrepoint, une chose qui n'est pas vraiment de mes habitudes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luc Brewaeys (1959-2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luc Brewaeys (1959-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: