Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Henri-Montan Berton (1767-1844)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21001
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Henri-Montan Berton (1767-1844) Empty
MessageSujet: Henri-Montan Berton (1767-1844)   Henri-Montan Berton (1767-1844) EmptyJeu 8 Mar - 10:38

Né à Paris le 17 septembre 1767 - mort à Paris le 22 avril 1844. Compositeur, écrivain, professeur.

Issu d'une famille de musiciens, il reçoit ses premiers cours de musique de son père Pierre-Montan Berton (1727-1780), chanteur, compositeur, chef d'orchestre, directeur de l'Opéra de Paris, impliqué dans l'ardente querelle des puccinistes et des gluckistes. Il aurait su lire une partition dès l'âge de six ans et joué du piano et du violon.

Il reçoit plus tard des leçons de violon de J.-B. Rey qui dirige l'orchestre de l'Opéra de Paris. Après la mort de son père il entre comme violoniste à l'orchestre de l'Opéra.

Pour la composition, il trouve auprès de Sacchini les conseils techniques attendus. Une représentation de La frascatana de Paisielo lui procure un modèle esthétique. L'idée répandu qu'il est influencé par la musique de Mozart est discutable, d'autant qu'il ne semble pas encore connaîre cette musique

Il se fait remarquer en 1784 avec son opéra Le Premier navigateur, et les cantates composées pour «Le Concert spirituel» à partir de 1786. «Le Mercure de France» le gratifie d'une critique élogieuse dans son numéro d'avril 1787.

A partir des années 1790, son œuvre reflète les idées de la Révolution.

En 1795, il est nommé professeur d'harmonie au tout jeune Conservatoire de musique de Paris, où ses élèves sont Jean-Marie Pottier, Alphonse Thys, Louis Barthelemy Pradher, Gustave Dugazon.

En 1797 il compose l'opéra Ponce de Léon, pour lequel il écrit aussi le livret. En 1799 les opéras Montano et Séphanie et Le Délire, lui valent un succès international et durable, succès qui est dépassé en 1803 par Aline reine de Golconde, joué aux État-Unis et créé de nouveau à Paris en 1847.

En 1810, il fait un nouveau arrangement pour l'opéra Écho et Narcisse de Gluck

Entre 1807 et 1810, il est directeur musical du Théâtre Impérial et fait représenter les Noces de Figaro de Mozart.

En 1809, l'opéra Françoise de Foix est son dernier succès à la scène. Malgré une encore abondante production et des collaborations prestigieuses (Cherubini, Boieldieu, Kreutzer), le public se détourne peu à peu de ses productions.

De 1810 à 1815 il dirige les choeurs de l'Opéra de Paris. Il arrange Cosi fan tutte de Mozart en 1813. Il écrit son ouvrage théorique Système général d'harmonie en 1815. En 1818, il reprend la classe de composition de Méhul au Conservatoire de Paris. En 1820 il arrange l'opéra Arvire et Evelina de Sacchini.

Quelque peu aigri par les succès de Rossini, il écrit en 1826 un pamphlet, De la musique mécanique et de la musique philosophique... En 1828 il arrange Guillaume Tell de Grétry. Cette même année il est touché par la faillite de l'Opéra de Paris auquel il a vendu ses droits de réprésentation pour 3000 francs par an.

En 1837, il est fait Officier de la Légion d’Honneur. En 1838 il est nommé professeur de composition du Conservatoire.

Lorsqu’il mourut en 1844, Berton avait fourni une longue et brillante carrière. Douze ans auparavant, en 1832, le choléra lui avait enlevé son fils (François Montan Berton, né en 1784), qui fut aussi un compositeur distingué, nommé professeur du Conservatoire en 1821. À l’exemple de son père et de son aïeul, ce dernier avait donné quelques partitions à la salle Feydeau et à l’Opéra (dont Ninette à la Cour), mais elles avaient eu peu de succès.
Son petit-fils, Pierre Berton (1842-1912) fut un célèbre acteur et dramaturge.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21001
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Henri-Montan Berton (1767-1844) Empty
MessageSujet: Re: Henri-Montan Berton (1767-1844)   Henri-Montan Berton (1767-1844) EmptyJeu 8 Mar - 10:38

Catalogue des oeuvres

Plus de 50 romances
38 canons publiés en cinq collections à Paris
1784, Le premier navigateur. Comédie italienne en 1 acte, livret de N.-F. Guillard. Opéra en 1 acte, livret de
1786, Absalon [La mort d’Absalon]. Cantate créée au Concert Spirituel 1786
1787, Les promesses de mariage, suite de L’épreuve villageoise. Opéra bouffe en 2 actes, livret de Desforges [P.-J.-B. Choudard]), créé à la Comédie-Italienne (Salle Favart) le 4 juillet 1787
1787, L’amant à l’épreuve, ou La dame invisible. Opéra en 2 actes, livret de P.-L. Moline et C.-F. Fillette-Loraux, d'après Le Roman comique de Scaron, créé à la Comédie-Italienne (Salle Favart) le 5 décembre 1787 (manuscrit à Bruxelles, bibliothèque du Conservatoire)
1787, Anne de Boulen [Bohlen]. Cantate créée à la Société Académique des Enfants d’Apollon, 4 mai 1787
1790, Les rigueurs du cloître. comédie italienne en 2 actes, livret de J. Fiévée, créé à la Comédie-Italienne (Salle Favart) le 23 Aug 1790 (1790)
1790, Le nouveau d’Assas. Comédie «citoyenne» mêlée de chants en 1 acte, livret de Dejaure [J.-E. Bédéno], créé à la Comédie-Italienne (Salle Favart) le 15 octobre 1790
1790, Les brouilleries. Comédie en 3 actes, livret de C.-J.L. d’Avrigny, créé à la Comédie-Italienne (Salle Favart) le 1 mars 1790 [revu en 2 actes le 4 mars 1790]. Opéra en 1 acte, livret de
1791 (avant 1791) La gloire de Syon. Cantate créée au Concert Spirituel
1791 (avant 1791) David dans le temple. Cantate créée au Concert Spirituel
1791 (avant 1791) Le sacrifice de Jephté. Cantate créée au Concert Spirituel
1791 (avant 1791) Les bergers de Bethléem. Cantate créée au Concert Spirituel
1791, Les deux sentinelles. Opéra en 1 acte, livret de F.-G.-J.-S. Andrieux, créé à la Comédie-Italienne (Salle Favart) le 27 mars 1791 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale)
1791 (avant 1791) Orphée dans les bois [L’écho sacré]. Cantate créée au Concert Spirituel
1791 (avant 1791) Marie de Seymours. Cantate créée au Concert Spirituel
1792, Les deux sous-lieutenants, ou Le concert interrompu. Comédie en 1 acte, livret de E.-G.-F. de Favières, créé à la Comédie-Italienne (Salle Favart) le 19 mai 1792 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale) [nouvelle version avec B.-J. Marsollier des Vivetières, créé  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau), le 31 mai 1802]
1793, Strophes sur le dévouement des citoyens. Voix et basse
1793, Eugène, ou la piété filiale. Opéra en 3 actes, livret de d’Avrigny, créé au Théâtre Feydeau le 11 mars 1793 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale)
1794, Les congrès des rois. Comédie en 3 actes, livret de Desmaillot [A.F. Eve], créé à l'Opéra-Comique de Paris (Favart) le 26 février 1794 [fragment de Berton à la bibliothèque nationale de France, œuvre composée en collaboration avec Dalayrac, Grétry, Méhul etc.]
1794, Agricol Viala, ou Le héros de la Durance. Opéra en 1 acte, livret de Fillette-Loraux, créé au Théâtre Feydeau le 9 octobre 1794 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale)
1794, Gaîté patriotique. Poème de F. Pilet, voix et basse
1795, Marche militaire. Pour fanfare [arrangement pour piano forte 1899]
1796, Christophe et Jérôme, ou La ferme hospitalière. Comédie en 1 acte, livret de Favières, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 26 octobre 1796
1796, Bélisaire. Opéra en 3 actes, livret de A.-L. Bertin d’Antilly, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 3 octobre 1796 [Actes 1 et 2 de Philidor ; acte 3 de Berton]
1796, Hymne du 21 janvier. Poème de Lebrun
1797, Le dénouement inattendu. Opéra en 1 acte, livret de Joigny, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart) le 10 novembre 1797
1797, Ponce de Léon. Opéra bouffe en 3 actes, livret de H.-M. Berton d'après Mme d’Aulnoy [belle-mère de Berton], créé à  l'Opéra-Comique de Paris le 4 mars 1797
1798, Le rendez-vous supposé, ou Le souper de famille. Comédie en 2 actes, livret de J.-B. Pujoulx, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 5 août 1798 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale)
1799, La nouvelle au camp, ou Le cri de vengeance. Scène lyrique en 1 acte, créé à l'Opéra de Paris le 14 juin 1799
1799, Le délire, ou Les suites d’une erreur. Comédie en 1 acte, livret de J.-A. de Révéroni Saint-Cyr, créé  à l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 7 décembre 1799
1799, Montano et Stéphanie. Opéra en 3 actes, livret de Dejaure, after L. Ariosto: Orlando furioso, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart) le 15 avril 1799 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale) [revue avec un nouveau 3e acte sur un livret de G.-M.-J.-B. Legouvé, salle Favart, 1800]
1799, L’amour bizarre, ou Les projets dérangés. Opéra en 3 actes, livret de C.-L. Lesur, créé  à l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 30 août 1799
1799, Hymne pour la fête de l’agriculture. Poème de Lebrun
1801, Le grand deuil. Opéra bouffe en 1 acte, livret de J.-B.-C. Vial et C.-G. Etienne, créé  l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 21 janvier 1801 (1801)
1803, Aline, reine de Golconde. Opéra en 3 actes, livret de Vial et Favières, d'après M.-J. Sedaine, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau), le 3 septembre 1803, frag. Pn*; (n.d.)
1803, Le retour de Thésée. Cantate créé à Bruxelles [manuscrit à Bruxelles, bibliothèque du Conservatoire]
1804, Trasibule. Cantate créé à l' Hôtel de Ville de Paris le 16 décembre 1804 [fêtes du couronnement de Napoléon] [manuscrits aux bibliothèques Royale de Bruxelles et du Conservatoire de Paris]
1804, La romance. Opéra en 1 acte, livret de Fillette et Lesur, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart) le 26 janvier 1804
1805, Délia et Verdikan. Opéra en 1 acte, livret de P.-J.-B. Elleviou, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart) le 9 mai 1805  (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale, fragment
1805, Les maris garçons. Comédie italienne en 1 acte, livret de P.C. Gaugiran-Nanteuil, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau) le 15 juillet 1806
1805, Le vaisseau amiral (L’intrigue à bord, ou Forbin et Delville). Opéra en 1 acte, livret de Saint-Cyr, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Favart) le 2 avril 1805 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale)
1807, Le chant de retour. Cantate créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau) le 27 juillet 1807
1808, Ninon chez Madame de Sévigné. Comédie mêlée de chants en 1 acte, livret de Dupaty [L. E. F. C. Mercier], créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau) le 26 septembre, frag. F-Pn*; (n.d.)
1809, Françoise de Foix. Opéra en 3 actes, livret de J.-N. Bouilly and Dupaty), créé  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau), 28 janvier 1809(manuscrit à Paris, bibliothèque nationale, fragment)
1809, Hymne à Apollon
1810, Cantate pour le mariage de Napoléon et de Marie-Louise [manuscrit à la bibliothèque nationale de Paris]
1811, L’enlèvement des Sabines. Ballet en 3 actes, créé à l'Opéra de Paris le 25 juin 1811
1811, Le charme de la voix. Opéra en 1 acte, livret de Gaugiran-Nanteuil et Fillette-Loraux, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau) le 24 janvier 1811 (manuscrit à Paris, bibliothèque nationale)
1811, La victime des arts, ou La fête de famille. Opéra en 2 actes, livret de L.-M. d’Estourmel, créé  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau) le 27 février 1811 [collaboration de Isouard et de Solié]
1812, L’enfant prodigue. Ballet en 3 actes, créé à l'Opéra de Paris le 28 avril 1812
1813, Valentin, ou Le paysan romanesque. Opéra en 3 actes, livret de L.-B. Picard et and M. Loraux, créé à  l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau) le 13 septembre 1813 [revu en 2 actes le 5 décembre 1818]
1814, L’oriflamme. Opéra en 1 acte, livret de Etienne, L.-P.-M.-F. Baour-Lormian, créé à l'Opéra de Paris le 1er février 1814 [manuscrits dans les bibliothèques nationale de Paris, de l'Opéra de Paris, du Conservatoire de Parme] [avec les collaborations de Kreutzer, Méhul et Paer]
1815 (avant 1815) Lutèce. Canbtate
1815 L’heureux retour. Ballet en 1 acte, créé à l'Opéra de Paris le 25 juillet 1815 [collaborations de R. Kreutzer, L. Persuis]
1816, Hommage aux mânes du célèbre Grétry
1816, Les dieux rivaux, ou Les fêtes de Cythère. Opéra-ballet en 1 acte, à l'occasion du mariage du duc de Berry, livret de Dieulafoy et Brifaut, créé à l'Opéra de Paris le 21 juin 1816 [manuscrit à la bibliothèque de l'Opéra de Paris] [collaboration de Kreutzer, Persuis et Spontini]
1816 Féodor, ou Le batelier du Don. Opéra
1817 Roger de Sicile ou le roi troubadour, opéra
1820 Corisandre ou la Rose magique, opéra
1821 Blanche de Provence ou la Cour des Fées, opéra
1823 Virginie ou les Decemvirs, opéra, livret de Auguste-Félix Désaugiers
1825 Pharamond, opéra
1826 Les Créoles, opéra
1827 Les petits appartements, opéra-comique
1831 La Marquise de Brinvilliers, opéra en 3 actes en collaboration avec Auber, Batton, Blangini, Boieldieu, Carafa, Cherubini, Hérold et Paer, sur un livret de Scribe et Castil-Blaze
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Henri-Montan Berton (1767-1844)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: