Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi?   Jeu 8 Mar - 11:26

robert45 a écrit:
1.Le concert le plus lent et le plus long du monde - il doit s'achever en 2639 -

2. Plusieurs célébrités locales ont déjà réservé des billets pour de prochains changements de note.

3.Les bénéfices iront à la restauration de l'orgue.

4. Mais, je crois qu'il ne faut pas inverser les rôles. Ce sont les imbéciles qui les adulent qui font que ces artistes s'engagent dans des dérives fâcheuses et non l'inverse. C'est une illustration très concrète du snobisme qui, comme chacun sait, n'existe pas...

1. J'espère que les sièges sont confortables alors Very Happy

2. J'adore l'expression "des billets pour de prochains changements de note". D'habitude c'est pour un concert. Si les musiciens étaient payés à la note, ils seraient tous milliardaires! Very Happy

3. Le pauvre, après avoir joué 639 ans, S'il est encore debout il peut...

4. Je suis d'accord Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15591
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi?   Jeu 8 Mar - 12:37

100% d'accord avec Snoopy et Robert. Il y a tant de "gogos snobs" Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi?   Jeu 8 Mar - 19:00

Citation :
Robert45: Toutes mes excuses à Hector pour ces digressions très éloignées de la danse. Sur ce sujet, mon premier réflexe est tout d'abord de distinguer la danse en tant qu'art de la danse en tant qu'exerciec ludique. Je ne me prononcerai pas sur les professionnels de cet art tant il s'agit d'un métier exigeant et... éphémère qui s'apparente, sous bien des aspects, à un véritable sacerdoce. Il y a évidemment des amateurs qui se plient peu ou prou aux mêmes exigences mais pour qui, malheureusement, le talent n'est pas toujours au rendez-vous. Et peu importe, l'important étant d'aller au bout de ses propres passions. Dans ce cas, je suis au premier rang pour applaudir!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi?   Ven 9 Mar - 10:44

Par rapport au snobisme, j'ajoute qu'il est partout et pas seulement par rapport à l'art contemporain et aux "happenings" : 1er exemple le plus évident à mon humble avis : dans le cinéma (franchement est ce tout ceux qui adulent un metteur en scène aussi hermétique qu'Antonioni voire Bresson comprennent et apprécient réellement profondément et sincèrement ce type de cinéma ??? je m'interroge) et même si je sais que Robert ne sera pas d'accord : par rapport à un certain jazz (je pense à Coltrane - musicien également très hermétique et beaucoup trop complexe pour n'importe qui à part ceux qui ont passé 2 ou 3 ans à l'étudier en détail), là aussi le snobisme me parait souvent de rigueur (surtout si les thuriféraires ne sont pas musiciens eux même)...

Pour moi le snobisme s'apparente souvent à une sorte de conformisme mais "à l'envers", on peut certes se moquer du conformisme d'une certaine jeunesse peu éduquée ou peu curieuse qui se contente de ce que les médias les plus populistes leur proposent : TF1, StarAc', chanteuses nymphettes jetables, séries américaines et co, etc, etc... mais est ce que l'inverse (les personnes qui ne jurent que le jazz le plus exigeant et le plus élitiste, n'aiment que la musique classique la plus "pure", idem pour le cinéma, la littérature...) est réellement mieux ?

De mon coté, j'ai toujours eu le "cul-entre-deux-chaises", et j'ai toujours eu une admiration sans bornes pour les artistes-"équilibristes" toujours sur un fil tendu à l'extrême entre art populaire et art savant le plus exigeant, c'est une aventure permanente et cette démarche (certes casse gueule) me parait véritablement la plus ennemie de tout conformisme et surtout de tout snobisme...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi?   Ven 9 Mar - 11:01

kfigaro a écrit:
mais est ce que l'inverse (les personnes qui ne jurent que le jazz le plus exigeant et le plus élitiste, n'aiment que la musique classique la plus "pure", idem pour le cinéma, la littérature...) est réellement mieux ?

Tout à fait d'accord. Les extrêmes ne sont jamais bons...des deux côtés. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz



Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi?   Dim 11 Mar - 17:41

Citation :
Je pense que tu as un a priori vis à vis de la danse....


Oui et non. C'est juste que ça me fait ni chaud ni froid.


Citation :
même les jeunes que je connais ( mes enfants en font partie) ne se droguent pas pour aller s'éclater ici ou là ! ... (même si fumer un joint de temps à autre ... et même plusieurs, ne les dérange pas ! )


Là par contre, il ne s'agit pas d'un a priori, dans la mesure où c'est du vécu. Mais ça ne concerne pas la danse en particulier mais plutôt le comportement général des jeunes de ma génération. L'usage "récréatif" des joints est excessivement courant (parfois même plus que l'alcool, avec lequel ils se mélangent allègrement, d'ailleurs).
Il ne s'agit pas de fumer un joint pour se désinhiber et se sentir plus à l'aise pour danser ou draguer mais tout simplement de fumer un joint pour se "défoncer" (c'est pour cela que c'est souvent mélangé à l'alcool). D'ailleurs, dans toutes les fêtes ou soirées où je suis allé (pas toujours volontairement), il y a toujours eu des fumeurs de joints. Et ils ne représentent pas une minorité, loin de là même! En effet, il y a souvent la moitié des personnes présentes qui fument voire plus. En "tabagisme" (cannabisme?) passif, ça fait donc 100% de fumeurs... Quant aux produits plus puissants (ecstasy, champignons hallucinogènes, voire même cocaïne), ils sont également couramment utilisés mais par une minorité de personnes, je le reconnais (enfin, sauf pour l'ecstasy...).
L'ennui, c'est que la classification de "drogue douce" pour le cannabis n'a aucun sens car les dégâts sur le cerveau, les poumons et l'organisme de manière générale sont bien là. Il vaudrait mieux appeler ça "drogue à mort lente", d'autant plus que les variétés de cannabis sont de plus en plus puissantes (c'est bêtement dû à la loi de l'offre et de la demande)... Bien que peu de personnes en parlent, les overdoses existent aussi pour le cannabis. Je connais une personne qui a failli en mourir alors que c'était son premier joint et une autre personne (qui fumait très régulièrement) qui en est resté idiot (il a l'intelligence d'un enfant de 10 ans à peu près).
Enfin bref, tout ça pour dire que les jeunes payent aujourd'hui le laxisme des générations précédentes (depuis 1968 en gros).
Et quand des politiciens (et là en l'occurrence, je pense à une politicienne) se permettent de dire que fumer un joint est moins nocif que fumer du tabac, c'est vraiment révoltant!


Citation :
Je suis danseuse depuis plus de 40 ans et aucun de mes enfants n'a voulu me suivre, par contre, ils sont tous allés en "boîte" et lorsqu'ils y sont, ils éprouvent un réel plaisir...
Bien sur, certains ont besoin d'un stimuli pour se débarasser de leurs complexes et lever leurs hinibitions mais ce n'est , et je le souhaite, pas la majorité.

Voir plus haut. Il ne s'agit pas de stimuli pour se débarrasser de ses complexes mais d'amplifier le sentiment de "bien-être".


Citation :
Je voudrai savoir quels sont tes freins ... comment tu peux les expliquer, quels sont tes sentiments lorsque tu as envie de "bouger"

Personnellement, je ne trouve aucun intérêt à gigoter bêtement sur le rythme d'une musique abrutissante et assourdissante. Je l'ai fait mais sans aucun plaisir (et même avec un certain dégoût). Ce n'est pas un frein, c'est juste que je trouve ça profondément ridicule et ennuyeux... Je parle évidemment de danser en boîte.

Pour ce qui est de bouger, je pratique les arts martiaux depuis mon plus jeune âge (notamment l'aikido, où j'ai un bon niveau) et j'ai participé à de nombreuses démonstrations. Même si on ne s'en rend pas forcément compte quand on les regarde, préparer des démonstrations correctes demande un sens du rythme véritable dans la mesure où il est nécessaire d'être synchronisé pour éviter les cafouillages. Il s'agit vraiment d'une chorégraphie. Je pense donc que dans une certaine mesure, ça se rapproche assez de la danse (de la vraie danse et non celle des boites). Je ne pense donc pas être particulièrement hermétique à la danse, c'est juste que pour l'instant, ça ne m'a jamais attiré. Ceci dit, j'admire vraiment les prouesses gymnastiques des danseurs et des danseuses. Il y a beaucoup de grâce mais jusqu'à présent, je n'ai pas réussi à y trouver du sens. Mais comme la danse est intrinsèquement liée à la musique et que j'adore la musique, je voudrais justement commencer à comprendre l'intérêt de la danse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi?   Aujourd'hui à 20:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: