Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -39%
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To ...
Voir le deal
119.99 €

 

 Anton EBERL (1765-1807)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2007-03-03, 07:00

Anton Eberl (ou Anton Franz Josef Eberl) est un compositeur et pianiste autrichien, né le 13 juin 1765 à Vienne (Autriche) et décédé le 11 mars 1807 à Vienne.

Après des études de droit, il se consacre au piano, un instrument qu'il pratique depuis son enfance. Il devient professeur de piano et crée des Variations pour piano dont Mozart se sert lors de ses propres cours. Les deux hommes semblent très proches comme le démontre la partition autographe d'une symphonie d'Eberl de 1783 qui porte les corrections de Mozart. A sa mort en 1791, il compose la cantate funèbre Bey Mozart Grab (La tombe de Mozart).

En 1796, il est nommé maître de chapelle et compositeur à la cour du tsar de Russie, à Saint-Petersbourg. Les compositions de cette période sont malheureusement perdues.

De retour à Vienne, son opéra La Reine des îles noires est un échec mais Joseph Haydn en défend l'ouverture avec constance. Puis il crée l'une de ses symphonies les plus réussies, en mi bémol majeur opus 33, qui annonce Schubert. Lors de la création de la troisième symphonie de Beethoven en avril 1805, c'est la symphonie en mi bémol majeur (également donnée ce jour-là) qui est préférée par le public et la critique.
Eberl décède suite à une septicémie, alors qu'il vient de composer sa dernière symphonie dédiée au tsar Alexandre Ier.

Même s'il est pratiquement tombé depuis dans l'oubli (jusqu'à sa redécouverte récente), il faut savoir que Anton Eberl fut un très très grand compositeur, unanimement considéré à son époque (et sans doute à juste titre), comme l'égal des plus grands, comme Haydn, Mozart et Beethoven, et même souvent comparé avantageusement par rapport à ceux-ci, tant par la critique que par le public. Il était, entre autres, admiré par des compositeurs de son époque aussi brillants que Gluck (1) et Haydn. Hélas, sa popularité fera que nombre de ces œuvres (comme sa Sonate pour piano opus 1) seront attribuées à tort à ...Mozart (qui aura la faiblesse de ne pas protester). Ainsi, les variations pour piano sur Zu Steffen sprach im Traume, seront publiés quatorze fois sous le nom de Mozart, et pas une seule fois sous celui de leur compositeur véritable.

(1) lui-même un peu tombé dans l'oubli, avant que son immense talent ne soit remis en lumière de manière éblouissante par Cécilia Bartoli, notamment dans Gluck Italian Arias

Opéra

Les Bohémiens (1781)
Singspiele La Marchande de mode (1783)
La Reine des îles noires (1801)

Autres œuvres

Symphonies, concertos pour piano

Le Concerto Köln a, dans son style dynamique et enlevé, enregistré trois symphonies en 1999 :

Symphonie en ut majeur, won7 (1785)
Symphonie en mi bémol majeur, opus 33 (après 1800)
Symphonie en ré mineur, opus 34 (après 1800)

Plus récemment, en août 2005, le Trio Van Bruggen - Van Hengel - Veenhoff a enregistré à la Old Catholic Church à Delft (Hollande), la Grande Sonate, la première vraie sonate écrite pour clarinette et piano forte (au lieu d'une basse continue comme c'était l'usage). Sur cette excellent enregistrement, paru récemment au second semestre 2006, chez Ramée, et qui rend justice à ce tout grand compositeur méconnu, on retrouve :

Grand Trio en Mi bémol majeur, opus 36
Grande Sonate en Si bémol majeur, opus 10 N°2
Grand Quintetto en Sol mineur, opus 41.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2007-03-03, 10:43

Parmi les CD dont tu parles, je possède celui des symphonies par le Concerto Köln, et j'ai entendu à la radio (et enregistré sur cassette Wink ) celui qui comporte le Quintette pour clarinette, violoncelle, 2 altos et piano en sol mineur op 41 et le Trio pour clarinette, violoncelle et piano en mi bémol majeur op 36.

A en juger du peu que j'ai entendu, sa musique de chambre rappelle un peu Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7499
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2008-10-28, 19:16

Anton EBERL (1765-1807) 4010072013125

intégrale des trios (avec deux pièces pour piano en complément): très très beaux et belle interprétation...avec un pianoforte qui sonne très bien (bien qu'en général je préfère le piano).
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2009-02-09, 12:17

Et une autre sortie avec ici aussi des sonates inédites,par John Khouri...
Au forte piano ,mais bon je ne vais pas faire la fine bouche
http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/hnum/4286862?rk=classic&rsk=hitlist
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2009-02-09, 20:26

Intéressant. Je ne connais aucune oeuvre pour piano seul d'Eberl Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2009-03-03, 11:01

joachim a écrit:
Intéressant. Je ne connais aucune oeuvre pour piano seul d'Eberl Embarassed

Ben ,à première écoute ,c'est assez proche de Woelfl et Cramer avec une pointe de Beethoven et
Dussek.
Très interessant !!

Tu n'as pas à avoir honte , je ne connais pas le 10° de ce que tu connais....Je ne connais à fond
qu'une période ,tu sais laquelle ....
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2009-05-16, 20:12

joachim a écrit:
Parmi les CD dont tu parles, je possède celui des symphonies par le Concerto Köln, .

Idem a part que moi c est l opus 33. Pas mal du tout. Oui c est du Schubert en moins profond.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2009-05-18, 09:11

Snoopy a écrit:
joachim a écrit:
Parmi les CD dont tu parles, je possède celui des symphonies par le Concerto Köln, .

Idem a part que moi c est l opus 33. Pas mal du tout. Oui c est du Schubert en moins profond.

Je suis assez d'accord avec toi : c'est bien écrit , avec de beaux passages mais manque un peu de
profondeur, ce qui fait qu'une fois qu'on l'a écouté ,on n'y revient que rarement ...mais ça reste interessant
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2009-05-18, 17:09

Je partage pleinement ton avis aussi
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2010-04-16, 20:13

Quelques autres oeuvres instrumentales :

op 1 : Sonate pour piano en ut mineur (1792)
op 4 : Sechs deutsche Lieder pour soprano et piano (1796)
op 5 : Sonatine pour piano en ut majeur (1796)
op 5 : 10 Variations en mi bémol sur l'aria Zu Steffen sprach im Traume d'Umlauf (1788)
op 6 : 10 Variations en ré majeur sur une romance (1798)
op 7 : 2 Sonatines pour piano à 4 mains : ut majeur et fa majeur (1797)
op 8 : 3 Trios pour piano, violon, violoncelle : 1 en mi bémol majeur, 2 en si bémol majeur, 3 en ut mineur (1797)
op 9 : 11 Variations sur Ascouta Jeannette (1799)
op 10 : 2 Sonates en Trio pour piano, violon ou clarinette, et violoncelle  ad libitum en la mineur et si b majeur (1799)
op 11 : La gloria d'Imeneo, cantate pour solistes, choeur et orchestre (1799)
op 12 : Grande sonate caractéristique pour piano en fa mineur (1801)
op 13 : 3 Quatuors à cordes, en mi bémol, ré majeur et sol mineur (1801)
op 14 : Sonate pour piano et violon en ré mineur (1801)
op 15 : Fantaisie et rondeau pour piano en si bémol majeur (1802)
op 16 : Grande sonate en ut majeur (1802)
op 17 : Variations sur un thème russe pour violoncelle et piano en ut mineur (1802)
op 18 : Quatuor pour piano, violon, alto et violoncelle en ut majeur (1802)
op 19 : Polonaise pour piano à 4 mains (1803)
op 20 : Sonate pour piano et violon en ré majeur (1803)
op 21 : Caprice et rondeau en mi bémol majeur (1803)
op 23 : Sech gesänge pour soprano et piano (1804)
op 24 : Polonaise en ré majeur pour piano à 4 mains (ou op. 26) (1804)
op 25 : Quatuor pour piano, violon, alto et violoncelle en sol mineur (1804)
op 26 : Grand duo pour piano et violoncelle (ou violon) en la majeur (1804)
op 27 : Grande Sonate en sol mineur (1805)
op 28 : Fantaisie pour piano en ré mineur (1805)
op 29 : Sonate pour flûte et piano en sol mineur (1804)
op 30 : Amusement en mi bémol majeur pour piano (1805)
op 31 : Prélude suivi de VIII variations pour 2 pianos en sol majeur (1804)
op 32 : Concerto pour piano et orchestre en ut majeur (1803)
op 33 : Symphonie en mi bémol majeur (1803)
op 34 : Symphonie en ré mineur (1804)
op 35  : Sonate pour piano et violon en si bémol majeur (1805)
op 36 : Grand Trio pour clarinette, violoncelle et piano en mi bémol majeur (1806)
op 37 : Serenate pour choeur à 4 voix, clarinette, alto et violoncelle (1807)
op 38 : Caprice et rondeau (idem que op 21) (1803)
op 39 : Grande sonate en sol mineur (1806)
op 40 : Concerto pour piano et orchestre en mi bémol majeur (v. 1803)
op 41 : Quintette pour clarinette, violon, 2 altos et piano en sol mineur (1801)
op 42 : Caprice et rondeau pour piano à 4 mains en ré majeur (1803)
op 43 : Grande sonate en ut majeur (1806)
op 44 : Pot-Pourri en Trio pour piano, clarinette et violoncelle (1803)
op 45 : Concerto pour 2 pianos et orchestre en si bémol majeur (v. 1803)
op 46 : Toccata pour piano en ut mineur (1806)
op 47 : Sextett pour piano, violon, alto, cor et clarinette en mi bémol majeur (1796)
op 48 : Quintette pour piano, hautbois, violon, alto et violoncelle en ut majeur (1805)
op 49 : Sonate pour piano et violon en fa majeur (1792)
op 50 : Sonate pour piano et violon en si bémol majeur (1795)

Theme, variations et Rondo pastorale pour harpe
12 Variations sur Bei Mannern welche Liebe fühlen de la Flûte enchantée, pour piano (Won 3) (1792)
10 Variations sur Zu Steffen sprach im Träume d'Umlauf (Won 2) (1788)
10 Variations sur Malbrough s'en va-t-en-guerre (1797)
12 Variations sur Freudin sanfter Herzenstriebe de Dittersdorf (Won 4) (1798)
Trio pour piano, violon, violoncelle en ut majeur (a été attribué à Mozart) (1797)
Concerto pour flûte à bec et orchestre en sol majeur
Concerto pour piano et orchestre en ut majeur (Won 9 1793)
Symphonies en ré majeur (Won 5), en sol majeur (Won 6) en ut majeur Won 7) (1783/85)
Bey Mozart's Grabe, cantate pour solistes, choeur et orchestre (Won 8, 1791)
In questa tomba oscura, arietta pour voix et piano (WoO 10, 1807)
12 deutsche Tänze, 12 Menuetten pour clavier (1805)
March (1807)


opéras

Les Bohémiens (Die Zigeuner), Komische Oper in drei Akten w.o.n. 22 (1781), verloren
Graf Baltin von Flandern, Komische Oper in zwei Akten w.o.n. 20 (1785), verloren
Die Marchande des Modes, Singspiel in drei Akten w.o.n. 19 (spätestens 1787), Libretto erhalten
Die Hexe Megäre, w.o.n. 21 (1790), verloren
Pyramus und Thisbe, Melodram in einem Akt w.o.n. 23 (1794), Libretto erhalten
Der Tempel der Unsterblichkeit, Allegorischer Prolog w.o.n. 24 (1799), verloren
Die Königin der schwarzen Inseln, Zauberoper in zwei Akten w.o.n. 1 (1801)
Erwine von Steinheim, Parodie in drei Akten w.o.n. 25 (1801); Libretto erhalten


Dernière édition par joachim le 2015-06-16, 12:06, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2011-12-19, 11:42

J'ai écouté les quintettes op. 41 et 48 ainsi que le grand trio OP.36.

C'est pas mal du tout mais sans plus. Ma préférence va au trio

Anton EBERL (1765-1807) 00140f10
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2011-12-19, 18:03

Je pense comme toi : pas mal mais sans plus Very Happy

Par contre, j'ai une préférence pour le quintette opus 41. Il est vrai que toi, tu es dans ta période Trios Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2011-12-19, 18:06

Oui, le quintette devrait plutôt plaire aussi à Stadler car la clarinette y a une belle place Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4064
Age : 50
Date d'inscription : 09/11/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2011-12-20, 09:41

Cela m'énerve Anton EBERL (1765-1807) 156732

J'étais certain d'avoir ce quintette mais pas moyen de mettre la main dessus Anton EBERL (1765-1807) 156732
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2011-12-20, 10:13

Tu le trouveras là où tu sais sous peu alors Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4064
Age : 50
Date d'inscription : 09/11/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2011-12-20, 11:25

Snoopy a écrit:
Tu le trouveras là où tu sais sous peu alors Wink

Sous le sapin Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 7499
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2012-03-03, 17:32

Deux très beaux concertos pour piano,nouveaté chez CPO...dans la lignée de Kozeluch .
(même si l'adagio de l'opus 40 peut sembler un peu simpliste ou leger)

Anton EBERL (1765-1807) 0761203735426
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2012-05-03, 11:15

Je l'ai écouté : concertos charmants, mais sans plus Embarassed

Par contre voici un CD consacré à de la musique de chambre avec clarinette :

Anton EBERL (1765-1807) Cd_cas10

Trio pour clarinette, violoncelle et piano en mi b majeur op 36
Sonate en trio pour piano, clarinette (ou violon) obbligato et violoncelle en si b majeur op 10 n°2
Quintette pour clarinette, violoncelle, 2 altos et piano en sol mineur op 41

Avec celui des symphonies par le concerto Köln, c'est le meilleur CD d'Eberl que j'ai écouté jusqu'à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7499
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2012-05-03, 12:15

joachim a écrit:
Je l'ai écouté : concertos charmants, mais sans plus Embarassed

.

tiens...çà été ma réaction , un peu déçu, après la première écoute...les écoutes suivantes ne m'ont pas confirmé cette première impression
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2012-05-28, 17:14

Voici un autre CD (double) de Trios avec en plus la sonate pour piano op 39 en sol mineur et les variations sur un thème russe (Schöne Minka) op 17 :

Anton EBERL (1765-1807) Playel10


Anton EBERL (1765-1807) Scan0011

Avec une petite réserve pour la sonate pour piano, que j'ai trouvé longuette, j'ai tout aimé Wink


Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2012-07-10, 21:42

joachim a écrit:
Je l'ai écouté : concertos charmants, mais sans plus Embarassed

L'opus 40 est un peu "mou" en effet par contre l'opus 32 est très sympa. J'ai bien aimé
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2013-03-12, 17:40

Un autre CD avec le concerto opus 32, que l'on connaît déjà, mais qui nous fait découvrir la toute première oeuvre d'Eberl : sa sonate pour piano n° 1 en ut mineur opus 1, de 1792. Beethoven n'est pas loin, je dirais même qu'il est tout près Wink

Anton EBERL (1765-1807) Front36
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2014-01-12, 19:06

Un nouveau CD de musique de chambre : le Grand Sextetto opus 47 pour piano, violon, alto, violoncelle, clarinette et cor en mi bémol, le Pot-pourri opus 44 pour piano, clarinette et violoncelle et le Trio opus 8n°2 pour piano, violon et violoncelle en si bémol. Je ne sais pas laquelle je préfère : les trois bien sûr !  Very Happy 

Anton EBERL (1765-1807) Cover48
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2020-05-14, 12:32



Symphonie en mi bémol majeur
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
steph-w

steph-w

Nombre de messages : 708
Age : 60
Date d'inscription : 07/02/2007

Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty2020-05-14, 13:13

joachim a écrit:
Intéressant. Je ne connais aucune oeuvre pour piano seul d'Eberl Embarassed

Il y a bien ce coffret de 3 CD que je possède, mais je suis loin d'être conquis: sonates jolies mais sans plus et enregistrement peu convaincant. Crying or Very sad


Anton EBERL (1765-1807) 100915821_1_92


Tous les autres CD en revanche, m'ont définitivement fait aimer Eberl.

Pour le piano, celui-ci est très bien.

Anton EBERL (1765-1807) 0761203760527
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Anton EBERL (1765-1807) Empty
MessageSujet: Re: Anton EBERL (1765-1807)   Anton EBERL (1765-1807) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Anton EBERL (1765-1807)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: