Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Requiem en ut mineur de Michael Haydn

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23714
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Requiem en ut mineur de Michael Haydn Empty
MessageSujet: Requiem en ut mineur de Michael Haydn   Requiem en ut mineur de Michael Haydn Empty2007-02-28, 12:08

Michael Haydn, né en 1737, est le frère cadet de Joseph. Surnommé le "Haydn de Salzbourg", il compose de nombreuses oeuvres sacrées, particulièrement admirées de son vivant, dont un Requiem, en 1771, en ut mineur, en l'honneur de son protecteur, l'archevèque Sigismund dont la mort, l'attriste profondément : Missa pro defuncto Archiepiscopo Sigismundo. La solennité épouse l'émotion et la sensibilité la plus délectable, grâce au talent d'un maître des fastes religieux.

Il est certain qu'il se plut beaucoup à Salzbourg où il devint maître de concert et compositeur atittré à la Cour du Prince-Archevèque, en 1763. Après avoir composé le Requiem pour son bienfaiteur regretté, Michael Haydn est nommé organiste du Dom de Salzbourg (1777), la cathédrale baroque au prestigieux passé historique : là où l'insigne Biber créa sa Messe Salisburgensis au siècle précédent. Michael Haydn a pour élèves, Weber et Diabelli.

Mozart participe, comme instrumentiste au sein de l'orchestre de la Cour Salzbourgeoise, à la création du Requiem dont il se souviendra pour le sien.De fait, le jeune Mozart, âgé de quinze ans, fut certainement frappé par la partition de Michael. S'inspirant tout autant de Rosetti (Requiem, 1776) et surtout de Michael Haydn, Mozart composa le sien pour le comte Walsegg, de juillet à décembre 1791. De nombreuses analogies paraissent sans équivoque : "et lux perpetua" et "quam olim Abrahae", sont étrangement semblables ; même Süssmayer qui termina le Requiem de Mozart, se souviendra de l'oeuvre du Haydn de Salzbourg.

L'écoute de la partition dévoile une oeuvre de grande qualité, comprenant déjà, les couleurs mozartiennes : trompettes, trombones, bassons... Nul doute que comme dans ses Symphonies, Michael Haydn, impose un style personnel qui n'a rien à envier à ceux de son frère, Joseph, et de Mozart, son contemporain : vivacité, élégance, orchestration subtile et écriture serrée, surtout mélodique.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20883
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Requiem en ut mineur de Michael Haydn Empty
MessageSujet: Re: Requiem en ut mineur de Michael Haydn   Requiem en ut mineur de Michael Haydn Empty2007-02-28, 14:01

Et on peut ajouter un autre point commun entre Michael Haydn et Mozart, c'est que lui aussi est mort en composant un requiem, (le deuxième).

C'est dans la musique religieuse que Michael Haydn a réalisé ses principaux chefs d'oeuvres. Ses messes et multiples pièces religieuses font quelquefois appel au plain chant (que l'on retrouve aussi par moments dans le requiem), ce qui donne une solennité que je ne retrouve nulle part ailleurs, ni chez Joseph, ni chez Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
 
Requiem en ut mineur de Michael Haydn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: