Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 André Boucourechliev, "à l'écoute"

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25013
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

André Boucourechliev, "à l'écoute" Empty
MessageSujet: André Boucourechliev, "à l'écoute"   André Boucourechliev, "à l'écoute" Empty2007-02-27, 19:37

par Adrien De Vries

En définitive, André Boucourechliev ne cesse d’interroger notre propre rapport à la musique vivante, notre relation au concert. Et là encore, la vision pénétrée par une sensibilité humaniste, et l’on dira solaire, regarde l’expérience du concert comme, non pas une ascèse critique, mais plutôt un acte d’accomplissement pleinement assumé : "écouter n’est pas subir, mais agir : se confronter incessamment à cet autre univers. Aimer telle œuvre veut dire que la confrontation a été positive"

Décédé en 1997, André Boucourechliev nous laisse aux côtés des articles et compte-rendus de l’auditeurs des concerts, plusieurs textes de référence dont, entre autres, Schumann (Seuil, 1956 et 1989), le langage musical (Fayard, 1993), Regards sur Chopin (Fayard, 1996), ou Debussy, la révolution subtile (Fayard, 1988). Cependant, c’est tout autant le biographe et l’essayiste que le témoin, précisément le défenseur, de la musique de son temps, qui marquera les esprits.

Les textes choisis et présentés dans ce recueil, par Jean Ducharme, sont d’autant plus nourrissants pour l’esprit du mélomane, qu’il soit ici néophyte ou exigeant, qu’au travers de textes déjà publiés, ou en majorité inédits, voici la démarche intellectuelle d’un penseur positif, et d’un critique sain qui se dévoile avec finesse et à propos. Une démarche d’autant plus appréciée qu’elle rejoint celle de classiquenews.com, dont elle confirme le bien fondé des partis rédactionnels. Ne parler que de ce qui nous convainc et nous passionne. Privilégier l’enthousiasme et la découverte, plutôt que la négation, le déni, l’assassinat rédactionnel. Il s’agit bien souvent de textes dactylographiés (« tapuscrits »), annotés, corrigés qui constituent au global, une masse archivistique de près de 1200 pages.

Ici, le bonheur de la lecture découle d’une pensée naturelle et claire, qui rédige sous le nerf de la passion et de la défense des musiques aimées, comprises, mesurées, conquises. L’esprit qui anime articles et commentaires, hommages et évocations, ne sert en définitive aucune stratégie d’opportunisme ni de polémique. En marge des donneurs de leçons et des critiques aigris qui s’autoproclament juges (et souvent partis), la plume d’André Boucourechliev cultive une critique « libre » et avisée, documentée et positive, pour ce qu’elle doit être et apporter : non pas le fait d’un regard pointilleux et pincé, à l’enthousiasme difficile, à la dénégation systématique. Le métier critique qui s’accomplit au fil des pages est pour nous un modèle : érudition, précision, spontanéité, lisibilité, sensibilité. Chapitre après chapitre, l’auteur avoue ses passions pour des œuvres et des compositeurs aimés, suivis, compris : « Je n’ai jamais été un critique qui se pose en juge suprême et objectif, mais un musicien engagé dans la musique de son temps (…) Le critique aujourd’hui peut faire connaître et éclairer les œuvres ; entre elles et le public, il doit être un médiateur » (entretien avec Edith Walter, en novembre 1969).

Précision pleine d’une humilité sincère et pour nous, d’une éloquence exemplaire.

Traversé par l’esprit de découverte, André Boucourechliev fut un mélomane ouvert et généreux, heureux de partager, heureux d’expliquer. Les auteurs et les œuvres du XX ème siècle ont trouvé en lui, un avocat des plus zélés : subtil et argumenté. Le lecteur ne sera donc pas surpris de découvrir ici, plusieurs textes et articles parus dans la presse d’opinion, de réflexion, dans les magazines d’informations aussi, de 1958 à 1970, particulièrement engagés pour la musique contemporaine, celle qui a suscité maints scandales et réactions des plus vives, dans les années 1960. « Les problèmes de la musique moderne », « la musique électronique », Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen, -l’article sur la création houleuse d’Intolleranza, de ce dernier, à Venise en 1960 est à ce titre des plus significatifs (publié dans l’Express le 27 avril 1961), les compte-rendus des créations des œuvres de Messiaen, l’évocation du Domaine musical, sont autant de manifestes pour la reconnaissance et l’explication apaisée et constructive des œuvres du XX ème siècle. Ces grossièretés iconoclastes devenues depuis, nos classiques pour le siècle dernier. Le mélomane curieux se double du compositeur aussi. Les analyses et les commentaires des partitions bénéficient d’une compréhension profonde des enjeux de l’écriture.

En définitive, André Boucourechliev ne cesse d’interroger notre propre rapport à la musique vivante, notre relation au concert. Et là encore, la vision pénétrée par une sensibilité humaniste, et l’on dira solaire, regarde l’expérience du concert comme, non pas un ascèse critique, mais plutôt un acte d’accomplissement personnel, pleinement assumé : « écouter n’est pas subir, mais agir : se confronter incessamment à cet autre univers. Aimer telle œuvre veut dire, finalement, que la confrontation a été positive, c’est le signe, la révélation d’une concordance entre deux actions », ajoute l’auteur en 1963.

Parmi les textes majeurs, citons parmi la série finale des hommages, ceux à Messiaen (révélateur pour Boulez et Stockhausen), à Poulenc (son « souci des proportions »), à Varèse dont « la musique est un perpétuel défi à l’histoire et à la tradition ». « A l’écoute » souligne en Boucourechliev, un médiateur et un pédagogue. Davantage qu’un écoutant, un témoin à la sensibilité active qui œuvre passionnément pour la défense des œuvres de la modernité, celle du XX ème siècle.

André Boucourechliev, "à l'écoute" 79ddvgmgkgboucou250ek8
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
André Boucourechliev, "à l'écoute"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD, livres & concerts-
Sauter vers: