Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Florence Launay: "les compositrices en France"

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25013
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Florence Launay: "les compositrices en France" Empty
MessageSujet: Florence Launay: "les compositrices en France"   Florence Launay: "les compositrices en France" Empty2007-02-27, 19:12

par Adrien De Vries

"Profession: compositrice". La présentation nous paraît presque anodine aujourd'hui. Mais au XIXème, il en allait tout autrement. Qui sont ces femmes musiciennes de grand talent? Inconnues, mésestimées, sousévaluées... Florence Launay s'attache à lever un voile tenace aux surprises innombrables. Un livre nécessaire, à dévorer tant il apporte de nouvelles bases de réflexion et d'investigation musicales. Passionnant.

Augusta Holmès vous connaissez? C'est pourtant l'une des compositrices les plus essentielles pour le XIX ème siècle! Bain dans le contexte qui a semé des talents immenses, autant géniaux qu'oubliés. Foyer social, apprentissage, moyens d'assimilation: chacun des aspects qui ont permis que s'épanouissent de pures sensibilités comptant d'innombrables ambassadrices, sont ici minutieusement analysés. Une généalogie de styles, de personnalités se précise. Moins symphonique, plus chambriste, l'inspiration féminine a dû s'exprimer surtout dans le chant et le piano, deux disciplines féminines par excellence, acceptées plutôt que choisies. Ainsi, Pauline Duchambre et Pauline Viardot se distinguent dans l'art de la mélodie, quand les pianistes Cécile Chaminade et Marie Jaëll offrent des possibilités nouvelles au clavier.

On ne sera donc pas étonné de constater une armée d'artistes exceptionnellement inspirées par le fait musical, et dans tous les genres, y compris orchestral et lyrique. Louise Bertin, Mel Bonis, Rita Strohl, Augusta Holmès, Louise Farrenc et tant d'autres... sont les Edith Canat de Chizy, Betsis Jolas, Kaija Saariaho du XIX ème siècle. Un siècle puritain, misogyne, élitiste pour lequel la composition était surtout (devait être) pour être prise au sérieux, une affaire d'hommes.

Le plan, fruit d'une thèse de doctorat ("Les compositrices françaises de 1789 à 1914", soutenu à Rennes en mars 2004) articule une proposition documentaire soignée, rigoureuse, méthodique, très fouillée, dans un style vivant qui fixe plusieurs pistes de recherche et de développement à approfondir.

L'auteur privilégie par formation personnelle, la voix: musicologue, Florence Launay est aussi soprano. A ce titre, la scène théâtrale attire l'intérêt. C'est un "corpus insoupçonné": à quand de prochaines auditions du Praxitèle de Mme Devismes (1800), Esmeralda de Louis Bertin (1836), composée avec l'accord de Victor Hugo d'après Notre-Dame; Saïs de Marguerite Olagnier (1881), Mazeppa de Clémence de Grandval (1892), ou Atala de Juliette Folville?

Sans être ni militant ni féministe, le ton reste d'une sobre analyse. Conditions et statuts de la femme compositrice sont passés au crible. Si Cherubini et Méhul, puis Saint-Saëns enseignèrent à des élèves femmes, soutenant leurs efforts, le premier accessit de composition ne fut autorisé au sexe dit "faible" qu'en...1861. Bien sûr, les premières compositrices émergent dans les classes aisées, telles Hélène de Montgeroult ou Armande de Polignac.

Le champs étudié pourrait se conformer au plan muséographique du Musée d'Orsay, et même il se révèle plus large dans le spectre de l'analyse, reculant les frontières chronologiques concernées (1848-1914), depuis la Révolution et jusqu'à la Première Guerre mondiale. La notion de XIX ème siècle est considérablement élargie. L'idée d'une exposition thématique sur les femmes compositrices aurait toute sa place sous la nef de l'ancienne gare, de surcroît si elle était couplée avec un cycle de concerts à l'Auditorium du musée. A bon entendeur...

Au travers de ses destinées de femmes, c'est tout un pan de la sensibilité romantique, naturaliste, symboliste, expressionniste qui nous est magistralement restitué. Preuve qu'en matière de culture et de goût, l'on s'obstine toujours aux mêmes références historiques. Notre connaissance universelle se borne à quelques visions réductrices. Le livre de Florence Launay vient opportunément élargir notre vision. De nouvelles découvertes seraient plus souvent à l'affiche des théâtres d'opéra, des salles de concert, des festivals aussi, si les producteurs prenaient soin d'élargir leurs horizons, en se plongeant dans une telle mine documentaire. Un livre nécessaire, à dévorer tant il apporte de nouvelles bases de réflexion et d'investigation musicales. Passionnant.

Florence Launay: "les compositrices en France" I9uqzdbchcompositriceslre8
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Florence Launay: "les compositrices en France"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD, livres & concerts-
Sauter vers: