Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Schumann, les voix intérieures

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25013
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Schumann, les voix intérieures Empty
MessageSujet: Schumann, les voix intérieures   Schumann, les voix intérieures Empty2007-02-24, 13:04

par Carl Fisher

La musique de Schumann… les paysages de Carl Gustav Carus. L’équation n’est pas si énigmatique que cela et revêt même une certaine limpidité grâce aux correspondances défendues par l’auteur.

Le Schumann que portraiture ici Michel Schneider est fidèle au vieux chromo de couverture (daguerréotype de 1850): un absent, étranger au monde, pleinement à l’écoute de ses voix intérieures, un mélancolique rêveur, un être de l’ombre et de la nuit. La pose accoudée, main droite sur joue droite, l’inclinaison de la tête et ce regard pensif nous parlent bien d’un artiste de l’ailleurs. Quant aux cieux et aux landes dépeuplées que Carus a peint et qui illustrent l’ouvrage, ils sont bien à l’image de cette introversion romantique.

Texte du repli, de l’enfermement aussi, enfin de la mort voire de la folie, ce nouveau Schumann par Schneider (l’auteur a déjà fait paraître en 2005, « la tombée du jour, Schumann au Points-Seuil) souligne la lente agonie d’un génie foudroyé. Les troubles mentaux dont l’origine serait une syphilis, rythment une vie courte, mais si l’on dresse la comptabilité des œuvres produites et de leur qualité, des déplacements et déménagements nombreux du couple Robert, Clara et leurs enfants (Leipzig, Dresde, Düsseldorf…), la carrière tient du combat. Une irrésistible tentation du vide et de l’oubli mais aussi une formidable résistance pour la vie !

Vision subjective qui recueille surtout la connaissance des mouvements de la psyché, la biographie de Michel Schneider s’intéresse logiquement à l’être, raccorde les périodes d’asthénie et d’écroulement moral, aux cycles de la création musicale. On regrette les commentaires sur Genoveva par exemple, mais on apprécie le chapitre consacré au « poète » du lied, du piano, des symphonies ! Comme on se délecte des citations Schumaniennes dans l’œuvre de Proust.

En cinq parties très soigneusement illustrées, augmentées d’un cahier regroupant « témoignages et documents », cet essai biographique, introspectif et musical, nous laisse un portrait superbe et émouvant. D’autant plus opportun en cette année 2006 qui marque les 150 ans de la mort du musicien.

Schumann, les voix intérieures Voixinterieurestv6
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Schumann, les voix intérieures
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD, livres & concerts-
Sauter vers: