Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le Hub 4 ports USB 3.0 de KabelDirekt
6.99 € 13.99 €
Voir le deal

 

 Hermann Suter (1870-1926)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21000
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Hermann Suter (1870-1926) Empty
MessageSujet: Hermann Suter (1870-1926)   Hermann Suter (1870-1926) EmptyJeu 22 Fév - 11:40

Hermann Suter est un compositeur suisse né le 28 avril 1870 à Kaiserstuhl (canton d'Argovie) dans une famille d'enseignants mélomanes (son père était organiste pendant ses loisirs).

À 13 ans déjà, il joue du piano et du violon et écrit sa première composition. Ce n'est qu'en 1888 qu'il se consacre pleinement à la musique, et part étudier à Stuttgart et Leipzig, avec Hans  Huber et Carl Reinecke. Quatre ans plus tard, il s'installe à Zürich, et devient l'organiste de Zürich-Enge. Il dirige des chœurs en ville et dans toute la région. En 1902, il est appelé à Bâle et devient professeur à la Schola Cantorum Basiliensis de 1918 à 1921. L'un de ses élèves à Bâle était Richard Tauber qui a chanté trois de ses Lieder au Olten Music Festival en juin 1912.

Il est mort le 22 juin 1926 à Bâle.

Les compositions de Suter contiennent des échos de Brahms, Strauss, Mahler et de nombreux autres compositeurs que Suter a dirigés à Bâle. Une grande partie de sa production est destinée aux chœurs, accompagnés et non accompagnés; la plus connue de ses œuvres est l'oratorio Le Laudi (Le Louanges) ou Le Laudi di San Francesco d'Assisi, basé sur le Cantique du Soleil, écrit à l'été 1923 à Plaun da Lej, en Engadine, et créé le 13 juin 1924 à Bâle. En 1930, l'oratorio avait été exécuté plus de quatre-vingt fois dans presque autant de villes. Wilhelm Furtwängler a dirigé la première à Vienne, et l'œuvre a été acclamée à Paris, Stockholm, Berlin, Hambourg, Leipzig, Cologne et dans de nombreuses petites villes allemandes.
Les autres compositions comprennent une symphonie (1914), un concerto pour violon (1921), trois quatuors à cordes (1901, 1910, 1921), un sextuor pour cordes (1920) et de nombreuses chansons.


Œuvres vocales

Schmiede im Wald, für Männerchor und Orchester oder Klavier, op 4 (1905)
St. Jakob an der Birs, Festspiel op.13
An die Sterne, pour chœur d'hommes, orchestre à cordes, orgue et timbales, op. 21
Musik zum Riehener Festspiel, op.24
Die erste Walpurgisnacht, Kantate o.op. (1910)
Le Laudi di San Francesco d‘ Assisi, Oratorium for soprano, contralto, tenor, bass, chorus, organ and orchestra, op.25 (1923)
Chorlieder opp. 3, 6, 7, 9, 11, 14, 16, 19, 27
Lieder und Duette opp. 2, 8, 12, 15, 22


Œuvres instrumentales

Orgelsonate in D dur, o.op (1889)
Streichquartett n° 1 in D-dur, op.1 (1896)
Streichquartett n° 2 in  cis-moll, op.10 (v. 1910)
Sinfonie d-moll, op.17 (1914)
Streichsextett in C-dur, für Kontrabass und Streichquintett, op.18 (1921)
Streichquartett n° 3 in G-dur, op.20 "Amselrufe" (1922)
Violin Concerto in A major, op. 23 (1921)
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19992
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Hermann Suter (1870-1926) Empty
MessageSujet: Re: Hermann Suter (1870-1926)   Hermann Suter (1870-1926) EmptySam 21 Mar - 12:03

Quelle belle symphonie romantique !





https://www.youtube.com/watch?v=142m5E8_k2U
Revenir en haut Aller en bas
 
Hermann Suter (1870-1926)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: