Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6579
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Mer 10 Fév - 23:13

Peut être parce que ce tableau illustre le cd de la 10em symphonie de Schubert (reconstituée par le musicologue anglais Brian Newboult d'après des esquisses de Schubert) du label "Ricercare" avec l'orchestre phil. de Liège dir par Pierre Bartholomée
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 11 Fév - 1:57

Cela m'étonnerait fortement, Nikky, que l'insolite Friedrich aurait peint son tableau par inspiration du poème "L'isolement" de Lamartine.
C.D.Friedrich ne comprenait pas un mot de français.
Ce que je dis n'enlève rien à la valeur du poème de Lamartine.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6579
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 11 Fév - 9:31

felyrops a écrit:
Cela m'étonnerait fortement, Nikky, que l'insolite Friedrich aurait peint son tableau par inspiration du poème "L'isolement" de Lamartine.
C.D.Friedrich ne comprenait pas un mot de français.
Ce que je dis n'enlève rien à la valeur du poème de Lamartine.

c'est peut être justement à cause de çà que notre poète (celui du tableau) n'est pas pret de s'assoire "sous un grand chêne" là où il est!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 11 Fév - 14:47

Je n'affirme rien, Felyrops ! J'ai dit : "Il paraît que ..."
Quant au fait que C.D. Friedrich ne comprenait pas le français, cela n'enlève en rien la probabilité qu'il ait pu s'en inspirer après en avoir lu la traduction.
Le personnage d'Ophélie dans Hamlet a inspiré beaucoup de peintres. Delacroix n'a peut être pas lu Hamlet dans la langue de Shakespeare mais quelle importance ?
On sait très bien que souvent, les artistes peintres s'inspirent d'oeuvres de poètes ou d'écrivains d'une autre langue de la même façon que les musiciens.
Rachmaninov et son "Ile des morts" ou Massenet et son "Werther". Est-ce que Massenet a lu Goethe en allemand ou traduit ?
Si les artistes devaient "s'enfermer" dans des créations qui ne soient qu'uniquement dans leur langue, ce serait dramatique !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 11 Fév - 15:16

+ 1 pour Nikki Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 12 Fév - 13:47

Eh oui, je suis K.O.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 12 Fév - 15:48

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6579
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 12 Fév - 18:45

Pour revenir à Weber:



Et pour Snoopy...un Weber Russe!:
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 12 Fév - 18:50

Merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5935
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 12 Fév - 19:03

Je ne suis pas trop fan de 'Freischütz', je dois dire (oui, je sais, c'est allemand ... Embarassed ).
Je l'ai vu deux fois sur scène et je trouve que c'est assez fade ... mais il faut avouer que les deux fois la mise en scène était nulle : la première fois, c'était très 'carton-pâte' et je me rappelle d'une action qui avait fait hurler de rire la salle (ce qui n'était pas le but, je crois) > un chasseur vise le public, tire ... et un hibou accroché au mur derrière lui tombe - pas de victime dans le public mais un énorme fou-rire ! Laughing La seconde fois, on a eu droit à une mise en scène avant-gardiste de très mauvais goût : tout l'opéra s'est déroulé dans un abattoir avec comme décor des pièces entières d'animaux morts qui pendouillaient, sanguinolants, beurk !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 12 Fév - 19:09

Vraiment du n'importe quoi. Etonne toi que les gens delaissent l'opera apres!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5935
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 12 Fév - 19:14

Snoopy a écrit:
Vraiment du n'importe quoi. Etonne toi que les gens delaissent l'opera apres!

Exactement !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6579
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: ut mieux l'écouter   Ven 12 Fév - 20:49

Bel Canto a écrit:
Je ne suis pas trop fan de 'Freischütz', je dois dire (oui, je sais, c'est allemand ... Embarassed ).
Je l'ai vu deux fois sur scène et je trouve que c'est assez fade ... mais il faut avouer que les deux fois la mise en scène était nulle : la première fois, c'était très 'carton-pâte' et je me rappelle d'une action qui avait fait hurler de rire la salle (ce qui n'était pas le but, je crois) > un chasseur vise le public, tire ... et un hibou accroché au mur derrière lui tombe - pas de victime dans le public mais un énorme fou-rire ! Laughing La seconde fois, on a eu droit à une mise en scène avant-gardiste de très mauvais goût : tout l'opéra s'est déroulé dans un abattoir avec comme décor des pièces entières d'animaux morts qui pendouillaient, sanguinolants, beurk !!!

je comprends mieux que tu n'aimes pas!...vaut mieux l'écouter en cd dans ce cas!...moi j'avoue que c'est un de mes préférés avec ceux de Mozart
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16563
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Sam 13 Fév - 12:43

Décidément les mises en scènes actuelles sont de plus en plus minables. Le Freischütz, avec notamment l'épisode de la Gorge aux Loups, devrait pourtant donner lieu à des décors fantastiques.

C'est aussi l'un des opéras allemands que je préfère, avec Fidelio et le Vaisseau Fantôme et bien entendu la Flûte enchantée. Ce qui me chagrine un peu ce sont les dialogues parlés. J'aimerais mieux des récitativos seccos.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5935
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Ven 26 Fév - 22:29

Réédition de l’Euryanthe de Weber dirigé par Marek Janowski chez Berlin Classics
un article de notre amie Calbo chez ClassiqueInfo



Composé et créé à Vienne en 1823, Euryanthe est l’avant dernier opéra de Carl Maria Von Weber. Il se situe à mi chemin entre Der Freischütz -créé en 1821 - et Oberon - créé à Londres en 1826 - peu avant le décès du compositeur. Euryanthe retrouve le traditionnel découpage en numéros et il ne comprend pas de dialogues parlés, contrairement au Freischütz.

Pour ce nouvel opéra, Weber travaille sur un livret de Helmina Von Chézy (1783-1856) qui est écrivain, poète et journaliste. Cette réunion de deux grands esprits donne un grand opéra qui marque les débuts de la ligne romantique et héroïque allemande, qui prend le Moyen Age pour cadre. L’action de cet Euryanthe se passe en plein XIIème siècle, à l’époque de Louis VI « le gros ». Le label allemand Berlin Classics a la bonne idée d’en rééditer une version enregistrée en 1976 avec une très belle distribution et dirigée par un Marek Janowski très inspiré.


la suite ici
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11326
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 17 Fév - 10:36


Je risque de faire plaisir encore à Stadler en évoquant le Quintette op 34,le Duo concertant op.48 et les Variations op 33 de WEBER qui mettent bien en valeur la clarinette. J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle écoute. De la tendresse dans ces musiques,de la soie...du velouté...

Les interprètes sont Pascal Moraguès à la clarinette,Mari Izuha au piano et le Frazak Quartet.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 17 Fév - 10:48

Ah oui, ce sont de belles choses I love you I love you I love you

Je ne connais pas la version avec Moraguès (qui doit être très bien).

Perso, je l'ai en CD Naxos avec Kalman Berkes à la clarinette Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11326
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 17 Fév - 12:15

Stadler a écrit:
Ah oui, ce sont de belles choses I love you I love you I love you

Je ne connais pas la version avec Moraguès (qui doit être très bien).

Perso, je l'ai en CD Naxos avec Kalman Berkes à la clarinette Wink

j'en ai entendu parlé et en très bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16563
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 17 Fév - 12:34

Icare : essaie aussi les oeuvres pour clarinette avec orchestre : 2 concertos et un concertino Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11326
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 17 Fév - 12:47

joachim a écrit:
Icare : essaie aussi les oeuvres pour clarinette avec orchestre : 2 concertos et un concertino Wink


Merci pour le conseil,Joachim. je compte bien le suivre. Une interprétation en particulier?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16563
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 17 Fév - 14:21

Icare a écrit:
joachim a écrit:
Icare : essaie aussi les oeuvres pour clarinette avec orchestre : 2 concertos et un concertino Wink


Merci pour le conseil,Joachim. je compte bien le suivre. Une interprétation en particulier?

J'aime pas trop conseiller, d'autant qu'il y a beaucoup d'interprétations. Moi j'aime bien Sabine Meyer. On le trouve à petit prix chez EMI.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11326
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Dim 16 Sep - 19:28

Icare a écrit:

Je risque de faire plaisir encore à Stadler en évoquant le Quintette op 34,le Duo concertant op.48 et les Variations op 33 de WEBER qui mettent bien en valeur la clarinette. J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle écoute. De la tendresse dans ces musiques,de la soie...du velouté...

Les interprètes sont Pascal Moraguès à la clarinette,Mari Izuha au piano et le Frazak Quartet.


J'ai réécouté ce soir et le Quintette est vraiment formidable, surtout les deux premiers mouvements. J'aime bien aussi le Duo Concertant op.48 pour clarinette et piano. L'oeuvre que j'aime le moins mais qui passe quand même est Variations op.33, également pour clarinette et piano.

Joachim, je n'ai toujours pas suivi ton conseil mais j'y songe très sérieusement. J'ai manqué de sousous ces derniers temps, c'est pour ça.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16563
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Mer 12 Juin - 19:12

La musique religieuse (2 Messes et 2 offertoires) de Weber est assez peu connue, et je trouve moins encore actuellement que dans les années 1960/70. Pourquoi ? un mystère de plus...

Toujours est il que ses deux messes, op 75a dite "du Freischütz" car composée en même temps que l'opéra, et l'op 76, la Jubelmesse, valent vraiment l'écoute Wink






Sur le CD de la Jubelmesse, il y a en complément la Missa Solemnis de Friedrich Kiel, que je place à égalité avec celle de Weber.

Sur l'autre CD, les compléments sont l'Offertorium Tui sunt coeli de Francesco Morlacchi, et deux pièces d'orgue : Fantasia en ré mineur de Jan Krtitel Kuchar, et la Fantasia und Fuga en ut mineur  Wq 119/7 de C.P.E. Bach.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11326
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   Jeu 16 Avr - 22:12

Icare a écrit:

 Je risque de faire plaisir encore à Stadler en évoquant le Quintette op 34,le Duo concertant op.48 et les Variations op 33 de WEBER qui mettent bien en valeur la clarinette. J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle écoute. De la tendresse dans ces musiques,de la soie...du velouté...

Les interprètes sont Pascal Moraguès à la clarinette,Mari Izuha au piano et le Frazak Quartet.

Aujourd'hui, outre trois cantates de Bach qui sont passées comme une lettre à la poste, j'ai eu beaucoup de mal à trouver ce que je voulais écouter. J'avais essayé du contemporain, Genre Jean Derbès ou Per Norgard, des oeuvres que j'apprécie habituellement, mais là impossible d'entrer dedans. Je me suis alors reporté plus loin dans le temps avec le Gloria de Vivaldi, oeuvre que j'adore en général, mais là non plus. La musique me laisse de marbre. Pas croyable! Shocked Aussi belle est cette oeuvre de Vivaldi, elle ne correspondait pas à ce que j'avais envie d'écouter. Une intuition m'a soudainement guidé sur les trois oeuvres pour clarinette que j'avais déjà évoquées avec éloges sur ce fil, courant 2012. Presque trois ans que je n'avais pas réécouté le Quintette op.34 pour clarinette et quatuor à cordes, ni le Grand Duo Concertant op.48 pour clarinette et piano, ni les Variations op.33 pour clarinette et piano. C'est exactement le style de musique que j'avais besoin. J'avais besoin de cette clarinette d'une infinie douceur, j'avais besoin de cette élégance qui s'élève du quintette, de la pointe de mélancolie ci et là. L'Andante con molto du Grand Duo est très beau. Quant aux Variations, elles me plaisent de plus en plus. Je fus en totale osmose avec cette musique, mon intuition ne m'avait pas trompé. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Maria Friedrich Ernest von Weber (1786-1826)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: