Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Richard Wagner (1813-1883)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 18:26

A Joachim: Pour la seconde tu as peut-être raison mais tu ne peux pas apprécier une oeuvre sur du conditionnel mais sur du concret, sur ce qui se passe dans tes oreilles au moment où tu l'écoutes et non dans l'hypothèse de ce qu'elle aurait été si Wagner l'avait achevée.

Ceci-dit, je n'ai aucun avis personnel de ces symphonies de jeunesse de Wagner, et malgré l'avis défavorable d'Ysov, j'aimerais bien les écouter. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 18:39

ysov a écrit:
Olivier a écrit:
Pour ma part, sa seule vraie concurrence est au niveau international avec G Verdi. Ils sont né la même année en 1813, Wagner est mort en 1883 et Verdi en 1901. Ils sont l'un et l'autre à le manière associés à la création de l'Allemagne et l'Italie moderne. Ils sont les deux géants de l'opéra avec des oeuvres assez différentes mais en transcendant les modèles du passé.

A mon goût personnel, Verdi est aucunement comparable à Wagner. La musique de clown de l'italien est d'un culcul qui mérite même pas le qualificatif de ''Musique classique. Comme disait si bien Messiaen, ''Les livrets d'opéras sont dramatiques, mais pas sa musique''.

Bel canto ou es-tu? Shocked

Je ne connais que très peu ses opéras mais, comme chez Wagner, je n'ai écouté et apprécié que certains airs et passages. Si certaines mélodies ou airs de VERDI n'ont jamais quitté ma mémoire et ont bercé la partie légère ou cucul de mon âme, Hehe ceux de WAGNER m'impressionnent davantage il est vrai. Toutefois, mon âme de mélomane a autant besoin du clown que du gars qui ne rigole pas, c'est-à-dire que j'ai envie d'approfondir les deux.
De VERDI, j'aime surtout la puissance directe de son requiem.
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 56
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 18:41

joachim a écrit:
Tu es un peu sévère, n'oublie pas que ce sont des oeuvres de jeunesse. Et comme je disais plus haut, je suis persuadé que la deuxième, terminée, aurait été remarquable.

Sans doute Joachim que je suis un peu sévère, mais à peine je crois. Écoutes ces symphonies de Wagner et écoutes la symphonie un Ut de Bizet, composé à l'âge de 17 ans! Rolling Eyes Là tu comprendras qu'il y a de quoi à reléguer ces symphonies de JEUNESSE biens insipides. Heureusement que l'apparition de Liszt fut salutaire pour Wagner, car grâce à lui, Richard a trouvé sa voie, ce que ses symphonies laissent en rien présager, même pas une bribe.
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 56
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 18:50

Icare a écrit:
ysov a écrit:
Olivier a écrit:
Pour ma part, sa seule vraie concurrence est au niveau international avec G Verdi. Ils sont né la même année en 1813, Wagner est mort en 1883 et Verdi en 1901. Ils sont l'un et l'autre à le manière associés à la création de l'Allemagne et l'Italie moderne. Ils sont les deux géants de l'opéra avec des oeuvres assez différentes mais en transcendant les modèles du passé.

A mon goût personnel, Verdi est aucunement comparable à Wagner. La musique de clown de l'italien est d'un culcul qui mérite même pas le qualificatif de ''Musique classique. Comme disait si bien Messiaen, ''Les livrets d'opéras sont dramatiques, mais pas sa musique''.

Bel canto ou es-tu? Shocked

Je ne connais que très peu ses opéras mais, comme chez Wagner, je n'ai écouté et apprécié que certains airs et passages. Si certaines mélodies ou airs de VERDI n'ont jamais quitté ma mémoire et ont bercé la partie légère ou cucul de mon âme, Hehe ceux de WAGNER m'impressionnent davantage il est vrai. Toutefois, mon âme de mélomane a autant besoin du clown que du gars qui ne rigole pas, c'est-à-dire que j'ai envie d'approfondir les deux.
De VERDI, j'aime surtout la puissance directe de son requiem.

Son Requiem c'est différent, même si parfois c'est un peu trop pompier et que ça donne l'impression que c'est pour les obsèques de Bozo the Clown. Mais en majorité c'est une belle oeuvre, car non un opéra.

Connais-tu son sublime quatuor à cordes? Là c'est pour moi du grand Verdi, au point que je lui en veut de ne pas avoir composé d'avantage pour la musique de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 18:51


Je ne connais pas encore son quatuor à cordes, hélas. Mais ça viendra.
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 56
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 18:57

Je ne sais si tu es abonné à Qobuz illimité, mais bon: Wink Verdi Quatuor

Pour ce qui est des symphonies de Wagner, je serai à l'affût de ton analyse.
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 56
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 19:46

Icare a écrit:
Toutefois, mon âme de mélomane a autant besoin du clown que du gars qui ne rigole pas

Entièrement d'accord. Toutefois, toujours selon avis, quand un livret d'opéra traite d'un sujet clownesque, alors oui, j'adhère à 100km heure. Cependant, quand on décèle des réminiscences de musiques aux mélodies clownesques dans des oeuvres à la base, sérieuse, alors là non.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Ven 14 Sep - 19:51


Je ne connais pas assez ses opéras pour pouvoir te répondre même si je partage ton sentiment sur le principe. Bel canto sera mieux à-même de défendre les opéras de Verdi si elle le souhaite. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Sam 20 Juil - 10:50

Pour l'instant, je suis toujours sur le même point avec les opéras de Wagner, des passages que je trouve très beaux, d'autres que je trouve d'un germanisme martial passable comme dans Le vaisseau Fantôme  et d'autres que je trouve carrément pompeux, lourds et "rasoir" même avec les livrets en français! Embarassed 

Celui qui m'attire le plus en fonction de ce que j'ai écouté est Tristan et Isolde mais je reste quand même perplexe en vue d'une écoute intégrale. Et je n'ai toujours pas eu l'occasion non plus d'écouter ses deux symphonies. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Sam 20 Juil - 14:28

ysov a écrit:
A mon goût personnel, Verdi est aucunement comparable à Wagner. La musique de clown de l'italien est d'un culcul qui mérite même pas le qualificatif de ''Musique classique. Comme disait si bien Messiaen, ''Les livrets d'opéras sont dramatiques, mais pas sa musique''.

Alors nous sommes une grande masse a aimé un c... alors parce que Verdi est de loin le plus joué des compositeurs d'opéras mais je suppose que la popularité n'est pas gage de qualité. Wink 
Peut-être parles-tu ici de 'musique' plutôt que de 'lyrique' ; je ne connais pas sa musique mais ses opéras (surtout sa première période) sont pour moi pur bonheur à écouter ou à voir sur scène.  
Dans le trio d'oeuvre à la charnière de ses compositions, 'Rigoletto' est pour moi un des opéras les plus aboutis et complets tant du côté de la dramaturgie que du lyrisme.
Quant à 'Don Carlos' (version française) c'est - et de loin - mon opéra préféré.

ysov a écrit:
Wagner c'est complètement autre chose. Il fut un grand novateur, son empreinte est indéniable sur les compositeurs contemporains.

C'était déjà comme cela au temps des compositeurs : il y a avait les pros et les antis et ils se querellaient déjà comme certains encore aujourd'hui, estimant que le préféré de l'autre était une nullité.
Je pense surtout que ce sont deux grands bonhommes avec plein de grandes qualités musicales qui nous ont donné de merveilleux moments à vivre et qui ont oeuvré énormément pour la musique.
Je ne connais Wagner qu'au travers quelques opéras que j'ai énormément appréciés sur scène mais que j'aurais du mal à écouter au CD uniquement.

Du côté anécdote, l'ami qui m'a initié à l'opéra était un inconditionnel de Wagner ... mais le premier opéra qu'il m'a fait écouté, c'était 'Nabucco' de Verdi, preuve qu'il me connaissait bien et qu'il respectait par delà ma personnalité ! Wink 
Il disait quand il voulait me taquiner un peu : bah, Wagner a mis des mots sur de la musique tandis que Verdi a mis de la musique sur des mots ... il n'avait pas tout à fait tort je crois !!! Kiss 

Icare a écrit:
Bel canto ou es-tu? Shocked  désolée, j'ai loupé l'appel !
Je ne connais que très peu ses opéras mais, comme chez Wagner, je n'ai écouté et apprécié que certains airs et passages. Si certaines mélodies ou airs de VERDI n'ont jamais quitté ma mémoire et ont bercé la partie légère ou cucul de mon âme, Hehe ceux de WAGNER m'impressionnent davantage il est vrai. Toutefois, mon âme de mélomane a autant besoin du clown que du gars qui ne rigole pas, c'est-à-dire que j'ai envie d'approfondir les deux.   De VERDI, j'aime surtout la puissance directe de son requiem.

De Wagner, sur scène, j'ai vu plusieurs fois 'Le Vaisseau fantôme' qui, de mon avis, est le plus accessible des opéras de Wagner avec sans doute aussi 'Lohengrin'  
J'ai aussi vu une fois le 'Tahnnauser' déjà plus difficile d'accès et j'ai approché mais sans plus la Tétralogie.
Le dernier 'vaisseau' que j'ai vu à Liège était fabuleux ... c'est un opéra très étrange (petit HS : je trouve que 'Le tour d'écrou' de Britten y ressemble par certains aspects).
L'opéra que je préfère est 'Lohengrin' ... à fuir à toutes jambes pour ceux qui n'aiment pas le romantisme ! Hehe 
J'aimerais beaucoup voir sur scène 'Les Maître Chanteurs de Nuremberg' dont j'ai déjà entendu pas mal d'extraits qui me donnent envie d'en connaître plus.

 Lohengrin et Kauffman ...    

Icare a écrit:
Pour l'instant, je suis toujours sur le même point avec les opéras de Wagner, des passages que je trouve très beaux, d'autres que je trouve d'un germanisme martial passable comme dans Le vaisseau Fantôme  et d'autres que je trouve carrément pompeux, lourds et "rasoir" même avec les livrets en français! Embarassed 
Celui qui m'attire le plus en fonction de ce que j'ai écouté est Tristan et Isolde mais je reste quand même perplexe en vue d'une écoute intégrale. Et je n'ai toujours pas eu l'occasion non plus d'écouter ses deux symphonies. Embarassed

Je ne connais 'Tristan et Isolde' que par quelques extraits mais je n'accroche pas du tout ...

@ Ysov et quelques autres - à prendre avec le sourire, je précise !!!
Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas Messiaen que l'on est un crétin (cela se dit 'crétine'  ) pour autant.

Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Sam 20 Juil - 15:09

Oh zut! Je ne pensais pas raviver un vieux débat.Embarassed  Sinon merci Bel canto pour les différentes orientations que tu me proposes. Dans mon précédent message, j'avais omis de mentionner "Zum letzten Liebesmahle gerüstet" dans PARSIFAL que je trouve vraiment très beau et très profond, et "Beglückt darf nun dich, o Heimat" et "Heil! der Gnade Wunder heil!" dans TANNHÄUSER - j'aime ces deux extraits grâce à une même montée en intensité portée par un même jeu des cordes. Donc, je ne peux pas dire que je n'aime pas Wagner. Seulement, pourquoi réaliser des opéras aussi longs? Cette caractéristique ne les rend-t-elle pas élitistes au bout du compte? Il faut vraiment être passionné par le style musical et vocal de Wagner pour aller au bout sans finir par Sleep car sa musique n'est évidemment pas captivante à chaque mesure, en tout cas pour moi...No 
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6267
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Sam 20 Juil - 15:47

Icare a écrit:
Oh zut! Je ne pensais pas raviver un vieux débat.Embarassed  Sinon merci Bel canto pour les différentes orientations que tu me proposes. Dans mon précédent message, j'avais omis de mentionner "Zum letzten Liebesmahle gerüstet" dans PARSIFAL que je trouve vraiment très beau et très profond, et "Beglückt darf nun dich, o Heimat" et "Heil! der Gnade Wunder heil!" dans TANNHÄUSER - j'aime ces deux extraits grâce à une même montée en intensité portée par un même jeu des cordes. Donc, je ne peux pas dire que je n'aime pas Wagner. Seulement, pourquoi réaliser des opéras aussi longs? Cette caractéristique ne les rend-t-elle pas élitistes au bout du compte? Il faut vraiment être passionné par le style musical et vocal de Wagner pour aller au bout sans finir par Sleep car sa musique n'est évidemment pas captivante à chaque mesure, en tout cas pour moi...No 

Oh mais il n'y a pas vraiment de débat !!! Hehe 
Je trouve cela d'ailleurs marrant cette contreverse entre Wagner et Verdi qui dure depuis qu'ils ont commencer à coucher des notes sur du papier !!!

j'adore la montée en puissance de ce choeur

 

Seulement, pourquoi réaliser des opéras aussi longs?  voilà, c'est ce que je me dis aussi !
Idem pour Richard Strauss d'ailleurs ... pourquoi les allemands mettent-ils le triple du temps à dire un même texte que les Français ou les Italiens ? Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 56
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Sam 20 Juil - 23:40

Vous êtes aucunement crétine. Ne pas aimer Messiaen peut se comprendre sans problème. Cependant, comme professeur d'analyse musicale, il soulève malgré tout une justesse quand il dit que sur des sujets dramatiques, c'est traité musicalement
avec légèreté ce qui cadre mal. Les gens qui adorent Verdi et ses opéras, sont tout autant des gens qui aiment la musique populaire, car Verdi c'est mélodiquement ultra accessible.

En tous cas, Verdi pour moi, c'est l'équivalent de musique de variétés de grandes qualités, tout au plus étant de la musique classique légère à la sauce du chef d'orchestre Mantovani. Cependant, c'est un des bons moyens de faire aimer la musique dite classique aux fanas du pop.


Dernière édition par ysov le Dim 21 Juil - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 56
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Dim 21 Juil - 0:04

Icare a écrit:
Oh zut! Je ne pensais pas raviver un vieux débat.Embarassed  Sinon merci Bel canto pour les différentes orientations que tu me proposes. Dans mon précédent message, j'avais omis de mentionner "Zum letzten Liebesmahle gerüstet" dans PARSIFAL que je trouve vraiment très beau et très profond, et "Beglückt darf nun dich, o Heimat" et "Heil! der Gnade Wunder heil!" dans TANNHÄUSER - j'aime ces deux extraits grâce à une même montée en intensité portée par un même jeu des cordes. Donc, je ne peux pas dire que je n'aime pas Wagner. Seulement, pourquoi réaliser des opéras aussi longs? Cette caractéristique ne les rend-t-elle pas élitistes au bout du compte? Il faut vraiment être passionné par le style musical et vocal de Wagner pour aller au bout sans finir par Sleep car sa musique n'est évidemment pas captivante à chaque mesure, en tout cas pour moi...No 

C'est une question de tempérament. Faut avoir un brin de coeur d'enfant, porté à se paumer du fantastique, du légendaire,
du conte finalement, en ce moment là les langueurs ne le sont point, c'est une question d'état d'esprit. En tous cas, son chromatisme est extraordinaire de même que ses effets si pertinents aux livrets.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Dim 21 Juil - 8:12

La dernière fois que j'ai écouté un opéra de Wagner en entier, il s'agissait de Tannhäuser, je suis vite revenu à Bach pour me faire digérer ce que j'avais trouvé indigeste dans son entièreté. Est-ce que je préfère Verdi? Je n'en suis pas sûr pour autant, certes j'aime son Requiem et certains "hit" tirés de divers opéras ne me sont pas désagréables, plutôt entraînants et sifflables, le genre de musique qui peut être même un bon réveille-matin. Toutefois, d'un point de vue purement musical, les parties d'opéras que j'aime chez Wagner me retiennent davantage sauf de ce que je connais du Vaisseau Fantôme qui, d'une certaine manière, m'apparaît comme un opéra verdien germanisé.Hehe 

Bon, ne pas prendre trop au sérieux ma toute dernière phrase, c'est juste cette pensée que j'ai eu en l'écoutant (en partie) qui m'a amusé.Laughing


Dernière édition par Icare le Dim 21 Juil - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17831
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Dim 21 Juil - 9:49

Icare a écrit:

Vaisseau Fantôme qui, d'une certaine manière, m'apparaît comme un opéra verdien germanisé.Hehe 


Pourtant, rien à voir avec Verdi Laughing  Le Vaisseau est directement la continuité du Freischütz, qui est bel et bien germanique !

Personnellement, j'ai toujours pensé que pour apprécier pleinement Wagner, en particulier la Tétralogie, Parsifal, il faut absolument comprendre l'allemand, car ce sont des opéras presque en récitatif continu, très longs (3 à 4 heures, près de 5 pour les Maîtres Chanteurs), alors si on ne comprend rien ça finit par devenir insupportable. Par contre, je l'ai déjà dit, j'adore sa musique sans chants, comme les ouvertures, les extraits symphoniques... Dans ce domaine je place Wagner bien au dessus de Verdi, car chez Verdi, à part certaines ouvertures (Force du Destin, Vêpres siciliennes, Bataille de Legnano) la musique est assez pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12456
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Dim 21 Juil - 10:02

joachim a écrit:
Icare a écrit:

Vaisseau Fantôme qui, d'une certaine manière, m'apparaît comme un opéra verdien germanisé.Hehe 


Pourtant, rien à voir avec Verdi Laughing  Le Vaisseau est directement la continuité du Freischütz, qui est bel et bien germanique !

Oui, j'entends bien, ce n'était qu'une boutade un brin provocatrice.Hehe 



Et bien, pour l'un de ceux que j'ai essayé d'écouter en entier, j'avais une traduction française du livret prêtée par une amie, adoratrice de Wagner devant l'éternel, et lire pendant l'écoute est aussi quelque chose qui me gonfle copieusement. L'histoire ne m'a pas captivé non plus il faut dire. J'ai donc refermé le livret et ai fini par regarder les mouches voler.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Mer 20 Avr - 0:38

Bon, je n'ai pas eu le temps de lire à cette heure, tout votre fil qui me semble "passionné".
Perso, je n'ai jamais caché que j'avais du mal avec Wagner, et sans doute à cause de toute la grand'messe de Bayreuth et des mises en scène que je me permets de qualifier d'assez catastrophiques, en ce qui me concerne, depuis quelques années, sur le Ring.
J'ai aimé un splendide "Lohengrin" à La Scala, il y a deux ans, un non moins superbe "Parsifal" au Met, de l'an dernier... : Sans doute, à cause de Jonas Kaufmann, génial. Sans doute, à cause des maestros. La mise en scène m'avait beaucoup plu, d'ailleurs j'ai fait des compte-rendus très détaillés sur ces deux opéras (chez Ron). Mais chez Wagner, ce sont des opéras "à part".
Le "Ring", cette "tétralogie" (prologue inclus), m'avait toujours énormément rebutée pour les raisons précitées.

Voici que ce soir, je découvre ça  sur la chaîne CLASSICA :
Siegfried (Boulez/Chéreau/Bayreuth) : Excusez-moi du peu, quand même !  Je n'ai pu voir que la seconde partie, mais je ré-enregistrerai. Me voici (presque) convaincue.... ! Cela date de 1980.... Je vous donnerai les détails demain, la mise en scène est magnifique !! (Chéreau...), les chanteurs aussi (surtout Brünnhilde). La scène de la fin est exceptionnelle (le duo d'amour Siegfried-Brünnhilde).
Je pense que Wagner était plus dans ses idées de mythologie, politiques etc.., et dans une construction un peu mégalomane d'une oeuvre gigantesque -qui lui a pris une trentaine d'années et plein de remaniements complexes, je crois-, que dans une musique "géniale", car elle ne l'est justement pas (toujours avis perso). A suivre ! Wink


Dernière édition par Anouchka le Mer 20 Avr - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Mer 20 Avr - 0:51

P.S. : J'oublie "Les maîtres chanteurs", que j'ai vu l'an dernier dans une très belle mise en scène. L'intrigue est formidable.
J'ai remonté un peu le fil sur la page, et excuse-moi Joachim, je ne suis pas complètement d'accord avec ton parallèle entre Wagner et Verdi. Je n'aime pas tout chez Verdi, effectivement un peu "light" parfois.. ; quant à comprendre l'allemand pour apprécier Wagner, il y a des sous-titres super bien faits. C'est un long débat tout ça, aucune polémique de ma part, j'étais juste contente, enfin, de voir un "Siegfried" SOBRE à tous points de vue.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Mer 20 Avr - 16:22

Petit truc pour les gens qui reçoivent CLASSICA (la chaîne). Il ne faut pas aller sur le site de Télérama, c'est un fourre-tout plein de spams et on n'y retrouve rien. La, sur le site CLASSICA, j'ai retrouvé ma rediff, le 20 avril à 3 h du mat', vive l'enregistrement.
Voici ce que j'ai trouvé sur le site, j'en ai été ravie ! :
Cette production de « Siegfried » de Richard Wagner (1813-1883) fut captée au Festival de Bayreuth . Elle est dirigée par Pierre Boulez et mise en scène par Patrice Chéreau. Les rôles sont tenus par Manfred Jung (Siegfried), Heinz Zednik (Mime), Donald McIntyre (Der Wanderer), Hermann Becht (Alberich), Gwyneth Jones (Brünnhilde), Fritz Hübner (Fafner), Ortrun Wenkel (Erda) et Norma Sharp (Waldvogel). Cette production de 1980 débuta par un scandale et fut l’objet de discussions animées. Puis, on reconnut le succès phénoménal et elle est aujourd’hui considérée comme une version de légende, sinon un standard de l’opéra. A l’issue du spectacle, l’ovation dura 90 minutes et il y eut pas moins de 110 rappels…
Assez dingue.., on est peut-être un peu dans la "folie de Bayreuth", là !
Sur la chaîne, il y a Tannhaüser cette semaine, Lohengrin (que j'ai vu deux fois) etc.. Je ne voudrais quand même pas avoir une indigestion wagnérienne Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Mer 20 Avr - 19:47

Bel Canto a écrit:
Il disait quand il voulait me taquiner un peu : bah, Wagner a mis des mots sur de la musique tandis que Verdi a mis de la musique sur des mots ... il n'avait pas tout à fait tort je crois !!! Kiss
C'est un peu ça à mon avis, sauf que les librettistes de Verdi étaient parfois un peu faiblards..., mais que perso, je trouve ses opéras très beaux (pas seulement "La Traviata" !).
Quant à Sleep Sleep sur Wagner, vu les longueurs..., ... : le café, ça marche, surtout quand on entend Kaufmann (merci pour la vidéo de cette page !).
Ensuite, on peut un peu zapper, ou alors scinder un enregistrement en deux....
J'avoue que pour moi, Lohengrin, Parsifal sont des chefs d'oeuvre (si les MES sont belles) ; Les Maîtres Chanteurs, Icare, ça te plairait beaucoup, car c'est drôle, la musique est très enlevée, et le thème très original.
C'est pour toutes ces raisons, que j'aurais beaucoup de mal à écouter Wagner sans les visuels, même Jonas Kaufmann, c'est dire.
Wagner, (je rejoins ton ami Bel Canto), a mis des mots très beaux, une véritable mythologie complexe etc... (même si on peut contester certains accents trop "germaniques", on se comprend..), sur sa musique qui est très moyenne : Il compte sur ses chanteurs, sur un orchestre qui va t'en mettre plein la vue pendant que tu écoutes les grands bel-cantistes !!  etc..: Sur ce point, il a raison. Mais justement, il faut "que ça fonctionne".... On ne va pas ré-activer le débat, mais moi je ne suis inscrite que depuis deux ans ! Alors je remets mon grain de sel !
Bel Canto a écrit:
S'il est vrai que tout opéra dépend aussi des interprètes, il me semble que chez Wagner cela s'impose encore plus.
Comparativement aux opéras italiens et, dans une moindre mesure français, chez Wagner il y a peu d'actions et chaque scène prend une mesure très longue ... les interprètes doivent donc être capables de pouvoir exprimer autre chose que des notes !
: Je suis allée remonter le fil, et je crois que c'était un message d'il y a environ quatre ans.
Je souscris à 100 %. Si les chanteurs ne sont pas de vrais et excellents comédiens, c'est "mort", car la musique ne les sauvera pas... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7020
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Mer 20 Avr - 22:57

Et cependant, chère Anouchka, il fût une époque...où les chanteurs d'opéra étaient, en général , du point de vue de l'expression scénique, de vraies...potiches....çà n'a pas empêché la musique de Wagner d'avoir depuis longtemps ses affidés passionnés, pas tous germanophiles...

Même à l'opéra, il n'y a pas toujours eu une traduction simultanée affichée; j'avais un couple d'amis (que j'ai perdu de vue depuis des années Crying or Very sad ) complètement fan de Wagner et qui ne ratait aucune représentation Wagner à Genève , sans compter leur voyage à Bayreuth ou ailleurs et il n'était pas une exception Wink

Il en est de Wagner , comme de tous les compositeurs: il passionne, il intéresse beaucoup ou moyennement, il laisse indifférent ou fait fuir! Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Mer 20 Avr - 23:23

Jean a écrit:
il passionne, il intéresse beaucoup ou moyennement, il laisse indifférent ou fait fuir!
C'est vrai. Alors, je vais dire qu'il m'intéresse "moyennement", sauf exception, si les "facteurs"  : chanteurs-maestro-mise en scène, sont combinés...  Wink  Hehe  . C'est vrai que je comprends l'allemand, mais sans recommencer votre débat, je ne sais pas si ça joue.... Tes amis parlaient peut-être allemand, ou alors ils connaissaient le livret par coeur... Que dire ! C'est sans doute ça la magie de la musique, quelle qu'elle soit ! Very Happy
P.S. : Je vais sans doute faire rire, mais pendant mes études "germanophiles", j'ai potassé toute l'histoire du "Ring", des "Niebelungen" et tout le bazar, et en fait, je trouvais cette mythologie (Wotan and co..), très intéressante. Ca n'avait rien à voir avec Wagner, c'était dans des "Contes et légendes" et ce genre de bouquins.... (et mes parents ne m'ont jamais fait écouter Wagner).
Je comprends que Wagner ait voulu "ré-exhumer" cette mythologie, par rapport à celle gréco-latine.. De même que Tolkien a souhaité créé une mythologie anglo-saxonne avec "le Seigneur des Anneaux" (car les anglais avaient beaucoup de légendes, mais pas de mythologie, sauf celle qui venait des invasions Vikings, mais c'était un peu "rejeté").
Par contre, l'homme Wagner ne m'est pas du tout sympathique, mais ça, on s'en fiche, c'est son oeuvre qui compte...., n'est-ce-pas ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7020
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Jeu 21 Avr - 11:12

Anouchka a écrit:
.... Tes amis parlaient peut-être allemand, ou alors ils connaissaient le livret par coeur... Que dire ! C'est sans doute ça la magie de la musique, quelle qu'elle soit ! Very Happy

Absolument pas! , ni ils ne connaissait l'Allemand, en encore moins connaissaient le livret par coeur! Wink - ce qui serait quand même un exploit assez rare;) ..Ils ont été , l'un peut être un peu plus que l'autre, mais les deux, sans même être des mélomanes aussi passionné ou acharné que moi à l'époque...qui les avaient un peu "tarabusté" pour m'accompagner à l'opéra de Genève et finir par prendre un abonnement comme moi...
Ils m'ont largement étonné et dépassé dans leur passion pour la musique de Wagner, sans exclusive, ...et au début n'avait que le bref résumé que l'on trouve dans les programmes...et me suis rendu compte qu'ils étaient loin d'être les seuls : un cercle Wagner s'étant créé à Annecy , en annexe à celui des "Amis de l'art lyrique" créé par un ténor local.

De mon coté, sans être un grand fan de Wagner, j'aime beaucoup, comme toi, les opéras que tu cites (Le Vaisseau Fantôme, Lohengrin, Tannhauser, Parsifal...je connais moins les autres dont des extraits me fascinent aussi et d'autres m'ennuient ...)...et, si j'ai quand même , après plusieurs écoutes, sans savoir ce que les chanteurs racontaient, fini par suivre le livret, comme pour presque tous les opéras, j'en ai retiré surement un plaisir ...intellectuel...çà n'a guère changé mon émotion ..musicale...quand çà ne la gâche pas Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3688
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   Jeu 21 Avr - 18:36

Merci Jean pour ce message. - Wink
C'est compliqué, Wagner !  Cela interpelle les gens de façon effectivement très différente...
On aura l'occasion d'y revenir, mais ç'est sûr que jamais je n'aurais pu être une fan, dans "les cercles Bayreuth" etc.. Je trouve que ça fait un peu groupies, mais chacun est libre !
Je crois tout simplement que ce que j'ai aimé dans les opéras que tu cites (et encore, eh non, je n'ai pas encore vu Tannhaüser !), c'est ce qu'on appelle "un feeling", une "osmose" entre chanteurs et toute l'équipe. J'ai refusé la tétralologie pendant des années, parce que je tombais sur ce que j'appelle des "horreurs de mise en scène" (humble avis, j'ai le droit). Il semblerait que ça change un peu... Miracle pour moi des "anciennes rediffs", ou "miracle Jonas Kaufmann" dans des mises en scène superbes... Ca finit par être un peu la loterie.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard Wagner (1813-1883)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Wagner (1813-1883)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: