Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

 

 Joseph Jongen (1873-1953)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2007-02-03, 20:33

Joseph Jongen est né à Liège le 14 décembre 1873 et mort à Sart-lez-Spa le 12 juillet 1953.

Après ses études au Conservatoire de Liège, il obtient un prix de Rome qui lui permet de voyager en Allemagne où il rencontre Richard Strauss. Il enseignera aux conservatoires de Liège et Bruxelles avant de devenir directeur du Conservatoire Royal de Bruxelles, de 1925 à 1939.

De ses contacts avec Vincent d’Indy, il conservera un attachement profond aux idéaux de la " Schola Cantorum ". A ce titre, on peut dire qu’il est un des meilleurs représentants de la lignée franckiste en Belgique.. Sa vie durant, Jongen restera attaché tant à l'idéalisation de la matière sonore qu'aux formes très construites; le fond de son écriture orchestrale fera toujours référence aux modèles symphoniques de César Franck.

Jongen composa des pièces pour orchestre (symphonie, pièces symphoniques, concerto pour piano, etc…), de la musique de chambre (quatuors pour cordes ou clavier ou saxophone, quintettes à vent, sonate pour violon, etc…), des œuvres pour orgue, pour harmonium, des œuvres chorales, des mélodies, et une messe.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2007-02-04, 11:40

son oeuvre abondante comporte pas moins de 136 opus, principalement instrumentale (orchestre, musique de chambre, piano et orgue).
J'aime bien en particulier celles basées sur des thèmes folkloriques : Fantaisie sur deux airs populaires wallons op 24 - Impressions d'Ardenne op 44...

puisque tu es chez les belges en ce moment, pour faire plaisir à Steph, parles nous du frère, Léon Jongen, de Paul Gilson, François Joseph Fétis, Adolphe Biarent, Peter Benoit, Jean Absil, Peter van Maldere, Marcel Poot.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2007-02-04, 11:52

joachim a écrit:

puisque tu es chez les belges en ce moment, pour faire plaisir à Steph, parles nous du frère, Léon Jongen, de Paul Gilson, François Joseph Fétis, Adolphe Biarent, Peter Benoit, Jean Absil, Peter van Maldere, Marcel Poot.

Certains cités sont déjà sur le forum... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2007-02-04, 12:03

Snoopy a écrit:
joachim a écrit:

puisque tu es chez les belges en ce moment, pour faire plaisir à Steph, parles nous du frère, Léon Jongen, de Paul Gilson, François Joseph Fétis, Adolphe Biarent, Peter Benoit, Jean Absil, Peter van Maldere, Marcel Poot.

Certains cités sont déjà sur le forum... Wink

J'ai négligé de consulter "recherche".... Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2007-02-04, 12:35

"La fonction recherche, tu ne négligeras point" Very Happy Wink

Joseph Jongen (1873-1953) Moiseyu7
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2010-01-21, 11:58

Catalogue des oeuvres :

Toutes les œuvres avec numéro d’opus
Op. 1 Concerto symphonique pour piano et orchestre (1892)
Op. 2 Quatuor à cordes (1893)
Op. 3 Quatuor à cordes no 1 (1894) dédicacé à Jean-Théodore Radoux
Op. 4 Marche solennelle pour orchestre (1894)
Op. 5 Cinq Pièces pour orgue : Andante Cantabile (1895) - Pastorale (1896) dédicacé à Gustave Helbig - Offertoire (Grand Chœur) (1896) dédicacé à Charles-Marie Danneels - Offertoire (1893) dédicacé à Alphonse Jongen - Communion (1894) dédicacé à Sylvain Dupuis
Op. 6 Haec Dies, motet pour chœur et orgue (1895)
Op. 7 Sinaï, cantate pour soli, chœur et orchestre (1895)
Op. 9 Divertissement pour orchestre 1896)
Op. 10 Trio en si mineur pour piano, violon et violoncelle (1897) dédicacé à son père
Op. 11 Comala, cantate pour soli, chœur et orchestre (1897)
Op. 12 Fantasia pour violon et orchestre (1898) dédicacé à Marie Gilliard
Op. 13 Marche-Cortège pour orgue et orchestre (1898)
Op. 14 Comala, cantate pour soli, choeur et orchestre (1897)
Op. 15 Symphonie en la majeur (1898-1899)
Op. 16 Premier poème pour violon et orchestre (1899) à Jean Gérardy
Op. 17 Concerto pour violon orchestre (1899-1900) dédicacé à Eugène Ysaÿe
Op. 18 Concerto pour violoncelle et orchestre (1900)
Op. 19 Sérénade pour piano (1901)
Op. 20 Adagio symphonique pour violon et orchestre (1901) dédicacé à Joseph Debroux
Op. 21 Méditation pour cor anglais (ou saxophone) et orchestre (ou piano) (1901)
Op. 22 Adagio pour violon et alto - Sonate pour violon (1901)
Op. 23 Quatuor avec piano en mi bémol majeur (1902)
Op. 24 Fantaisie sur deux noëls populaires wallons pour orchestre (1902) dédicacé à Jacques Durand
Op. 25 6 Mélodies (1902)
Op. 26 La Meuse, choeur d'hommes a cappella (1902)
Op. 27 Sonate no 1 pour violon et piano (1903)
Op. 28 Lalla Roukh pour orchestre (ou pour piano à quatre mains) (1904)
Op. 29 Parfum exotique pour soprano, piano et quatuor à cordes (ou pour soprano et piano) (1906)
Op. 30 Trio pour violon, alto et piano (1906-07) dédicacé à Emile Chaumont et Oscar Englebert
Op. 31 Prélude et danse pour orchestre (1907) dédicacé à Victor Buffin
Op. 32 Epithalame et Scherzo pour trois violons et orchestre (ou piano, ou orgue) (1907)
Op. 33 Deux pièces pour piano (1908) ; aussi en version pour orchestre (1915)
Clair de lune dédicacé à Léon Jongen
Soleil à midi
Op. 34 Sonate no 2 pour violon et piano (1909) dédicacé à Octave Maus
Op. 35 Dans son écrin... pour baryton et piano (1909)
Op. 36 S'Arka, pour orchestre (1910)
Op. 37 4 Pièces pour orgue (1910)
Op. 38 Cantabile - Marche - Pastorale pour harmonium (1911)
Op. 39 Sonate pour violoncelle et piano (1911-12) dédicacé à Pablo Casals
Op. 40 Deux rondes wallones pour piano (ou orchestre) (1912)
Op. 41 Concertino pour trompette et orchestre (ou petit orchestre, ou piano) (1913)
Op. 42 Chant pastoral pour chœur féminin et orchestre (ou orchestre de chambre, ou piano) (1913)
Op. 43 En forme de valse pour piano (1913) dédicacé à Madame G. Gould (Evelyn Suart)
Op. 44 Impressions d'Ardennes pour orchestre (1913) dédicacé à Eugène Ysaÿe
Op. 45 2 Mélodies
Op. 46 Deuxième poème pour violoncelle et orchestre (1914) dédicacé à Maurice Dambois
Op. 47 2 Pièces pour orgue : prélude élégiaque - pensée d'automne (1915
Op. 48 Suite pour orchestre et alto principal (1915)
Op. 49 Epithalame et Scherzo pour 3 violons et orchestre (1916)
Op. 50 Quatuor à cordes no 2 (1916) dédicacé à Théo Ysaÿe
Op. 51 Deux pièces pour violoncelle et piano (1916)
Op. 52 Crépuscule au lac Ogwen, pour piano (1916)
Op. 53 Deux pièces pour orgue (1917) : Chant de May -Menuet-Scherzo
Op. 54 Calmes, aux quais déserts pour soprano, piano et quatuor à cordes (ou pour soprano et piano) (1917)
Op. 55 Pages intimes pour petit orchestre (ou pour piano à quatre mains) (1917)
Op. 56 Deux pièces symphoniques pour orchestre (1917)
Op. 57 5 Mélodies
Op. 58 Sarabande triste pour piano (1918) dédicacé à Alphonse Jongen
Op. 59 Aquarelles pour trio avec piano (1918)
Op. 60 Suite en forme de sonate pour piano (1918)
Op. 61 Deux sérénades pour quatuor à cordes (1918) : Sérénade tendre dédicacé à Madame S. Howard - Sérénade dramatique dédicacé à Ernest Howard Esq.
Op. 62 Poème héroïque pour violon et orchestre (1919) dédicacé à Emile Chaumont
Op. 63 In Memoriam (4 Improvisations) pour harmonium (1919) dédicacé à Dom Joseph Kreps
Op. 64 La Danse des Libellules, pour choeur mixte et piano ou orchestre (1919)
Op. 65 Trois Etudes de concert pour piano (1920)
Op. 66 Prélude élégiaque et scherzo pour orchestre (1920) dédicacé à Gabriel Pierné
Op. 67 Quatuor à cordes no 3 (1921) dédicacé à Florent Schmitt
Op. 68 Aria pour violoncelle et piano (1921)
Op. 69 Treize préludes pour piano (1922) dédicacé à Emile Bosquet : Inquiétude - Nostalgique - Pour danser - Tourments - Eau tranquille - Appassionato - Il était une fois... - Interlude - Angoisse - Giovinezza - Papillons noirs - Tendresse - Airs de fête
Op. 70 Rhapsodie pour piano, flûte, hautbois, clarinette, basson et cor (1924)
Op. 71 Concert pour flûte, harpe et trio à cordes (1923)
Op. 72 Deux chants sans paroles pour soprano et piano (1923)
Op. 73 Valse pour harpe
Op. 74 Fantaisie rhapsodique pour violoncelle et orchestre (ou piano) (1924)
Op. 75 Petite Suite pour petit orchestre (ou pour piano) (1924)
Op. 76 2 Pièces pour piano (1924)
Op. 77 Sonate pour flûte et piano (1924) dédicacé à René Leroy
Op. 78 Hymne pour orgue et orchestre à cordes (1924/26)
Op. 79 Allegro appassionato pour alto et orchestre (1925)
Op. 80 Deux pièces en trio pour flûte, violoncelle et harpe (1925)
Op. 81 Symphonie concertante pour orgue et orchestre (1926-27) dédicacé à Léon Jongen
Op. 82 Pensée élégiaque pour piano (1926)
Op. 84 Pièce symphonique pour piano et vents (ou pour piano et orchestre, ou pour deux pianos) (1928)
Op. 85 Rouge, pour soprano et piano (1928)
Op. 86 Habañera pour violoncelle et piano (1928) dédicacé à SAR la Princesse Marie-José
Op. 87 Impromptu no 1 pour piano (1928) dédicacé à Madame Marguerite Lebizay-Hannay
Op. 88 Sonatine pour piano (1929)
Op. 89 Deux pièces pour quatuor de violoncelles (1929)
Op. 90 Passacaille et Gigue pour orchestre (1929)
Op. 91 2 Pièces pour piano (1929)
Op. 92 Humoresque pour violoncelle et orgue (1930) dédicacé à Maurice Dambois
Op. 93 Troisième suite dans le style ancien pour orchestre (1930) dédicacé à Charles Strony
Op. 94 Sonata Eroïca pour orgue (1930) dédicacé à Joseph Bonnet
Op. 95 Deux pièces en trio pour violon, violoncelle et piano (1931)
Op. 96 Dix Pièces pour piano (1932) dédicacé à Juliette Folville : Scherzetto Cake-Walk - Vieille chanson - Harpe - Séguedille (Malagueña) - La gracieuse - Marche-Dansée - Barcarolle - Mazurka - Hymne védique
Op. 97 Deux esquisses pour quatuor à cordes (1933)
Op. 98 Deux pièces pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson (1933)
Op. 99 Impromptu no 2 pour piano (1933)
Op. 100 La Légende de Saint Nicolas pour choeur d'enfants et orchestre (1933)
Op. 101 Prélude et Chaconne pour quatuor à cordes (1934)
Op. 102 Introduction et Danse pour alto et orchestre (ou piano) (1935)
Op. 103 Triptyque pour orchestre (1935-37)
Op. 104 Toccata pour orgue (1935) dédicacé à Georges Alexis
Op. 105 Ballade no 1 pour piano (1936)
Op. 106 Prélude, Habanéra et Allegro pour contrebasse et piano (1938)
Op. 107 Hymne à la Meuses, pour choeur et orchestre (1938)
Op. 108 Two Pièces pour orgue (1938) dédicacé à Madame Val Chesneau - Barberis - Scherzetto - Prière
Op. 109 Duo pour violon et violoncelle (1939)
Op. 110 Ouverture-Fanfare pour orchestre d'harmonie (1939)
Op. 111 Concertino pour alto et piano (1940)
Op. 112 Alléluia pour orgue et orchestre (1940)
Op. 114 2 Pièces pour 4 flûtes : Elégie (1941 - Paraphrases sur deux noëls wallons (1940)
Op. 115 Recitativo et airs de ballet pour clarinette et piano (ou orchestre) (1941)
Op. 116 24 petits préludes dans tous les tons pour piano (1941)
Op. 117 Ouverture de fête pour orchestre (1941)
Op. 118 Fables pour choeur d'enfants et piano (1941)
Op. 119 Ballade no 2 pour piano (1941)
Op. 120 Jeux d'enfants, pour piano à 4 mains (1941)
Op. 121 Prélude et fugue pour orgue (1941-43)
Op. 122 Quatuor de saxophones en forme rhapsodique (1942)
Op. 123 Bourrée dans le style ancien pour piano (1942)
Op. 124 Concerto pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson (1942)
Op. 125 Ballade pour harpe (1943)
Op. 127 Concerto pour piano et orchestre (1943) dédicacé à Eduardo del Pueyo
Op. 128 Aria et Polonaise pour trombone et piano (1943) dédicacé à Estevan Dax
Op. 129 Concerto pour harpe et orchestre (1944) dédicacé à Mireille Flour
Op. 130 Messe en l'honneur du Saint Sacrement, pour choeur, cuivres et orgue (1946)
Op. 131 Obéron pour solistes et orchestre (1945)
Op. 132 Concertino pour clarinette et piano (1947) dédicacé à Monsieur de Leye
Op. 133 In Memoriam pour petit orchestre (ou orchestre de chambre, ou piano) (1947)
Op. 134 Il était un' bergère, pour choeur d'enfants et orchestre ou piano (1947)
Op. 135 Trio pour violon, alto et violoncelle (1948) dédicacé au Trio Pasquier
Op. 136 Ballade pour orchestre (1949)
Op. 137 Trois mouvements symphoniques pour orchestre (1951)


Beaucoup d'autres œuvres n'ont pas reçu de numéro d'opus. Le catalogue de John Scott Whiteley est beaucoup plus complet et reprend même les pièces inachevées et les morceaux composés pour les concours du Conservatoire royal de Bruxelles.

Œuvres pour orgue
W  ??? Sonata Eroica Op 94 (1930) dédicacée à Joseph Bonnet, organiste à St Eustache à Paris
W. 134 Pastorale (1906) dédicacé à Léon Jongen
W. 143 Cantilène (1908) dédicacé à Otto Gauss
W. 177 Prélude funèbre (1914)
W. 287 Légende (1930) Inachevé
W. 311 = Op. 104 Toccata (1935)
W. 319 Petit prélude (Aria) (1937)
W. 338 Improvisation-Pastorale (1941) dédicacé au Docteur Hardy
W. 343 = Op. 121 Prélude et fugue (1941-43)
W. 350 Gaudeamus: Verset pour la fête de l'Assomption (1944)

Œuvres pour harmonium
Trois pièces (1908) dédicacé à Emile H. t'Serstevens
W. 145 Prière du matin
W. 146 Angélus
W. 147 Prière du soir
Huit feuilles. Inachevé
W. 152 (Si majeur, no 6) (1909)
W. 153 (Sol dièse mineur, no 5) (1909)
W. 154 (Ré majeur, no 7) (?). Inachevé
W. 155 (Do dièse majeur) (?). Inachevé
W. 156 Gavotte (Fa dièse mineur) (?). Inachevé
Trois pièces faciles (1911)
W. 166 = Op. 38/3 Cantabile
W. 167 = Op. 38/4 Marche
W. 168 = Op. 38/5 Pastorale
W. 169 Offertoire sur l'Alma Redemptoris (1911) dédicacé à l'Abbé Joseph Joubert
W. 210 = Op. 63 In Memoriam (4 Improvisations) (1919)
Pièces pour harmonium dans tous les tons (1921). Inachevé
W. 217 Do majeur
W. 218 Do mineur
W. 219 Ré bémol Majeur
W. 218 Do dièse mineur
W. 219 Ré Majeur. Inachevé

Œuvre avec harmonium
Hymne (1924) pour harmonium et piano dédicacé à Emile et Marie t'Serstevens

Motets

W. 71 2 Motets pour voix et orgue (n° 1 : Pie Jesu) (1895)
W. 99 3 Motets pour voix, violon et orgue (n° 1 : Quid sum miser?) (1899)
W. 150 Deus Abraham, moete pour un mariage, pour voix, violon et orgue (1909)


Dernière édition par joachim le 2013-07-23, 18:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2010-03-04, 13:53

Joseph Jongen (1873-1953) 5412217076108

Nettement moins célèbre que la symphonie N°3 de Saint-Saens, je viens de découvrir la symphonie concertante de J JONGEN , oeuvre assez voisine , bien que celle de Jongen soit de 40 ans plus jeune....Très belle symphonie concertante!
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6450
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2011-07-18, 22:25

Je viens de découvrir ce compositeur avec l'Ochestre Philarmonique de Liège (coffret des 50 ans chez Cypres).

Jusqu'à présent, j'ai écouté :
- le concerto pour harpe et orchestre op 129
- la 3ème suite pour orchestre 'dans le style ancien'
- passacaille et gigue op 90

C'est une musique très agréable à écouter, d'une grande limpidité.
A de nombreuses reprises, l'air commence avec une grande douceur et va crescendo, pour se déployer avec foce et grande musicalité.

Le concerto pour harpe est d'une grande fraîcheur, la harpe apportant un ton apaisant à l'ensemble.

Dans la même collection, il me reste à écouter :
- Comala - cantate ayant reçu le prix de Rome
- Claire de lune, op 33 - pièce pour piano dédiée à son frère, Léon
- la symphonie concertante pour orgue, op 81 - que Jean commentait ici favorablement
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6450
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2011-07-18, 22:27



Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2011-07-19, 09:34

bizarre, lorsque je démarre l'écoute de tes deux extraits youtub...je n'ai aucun son, même après 2minutes Joseph Jongen (1873-1953) Icon_neu
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6450
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2011-07-19, 20:51

Jean a écrit:
bizarre, lorsque je démarre l'écoute de tes deux extraits youtub...je n'ai aucun son, même après 2minutes Joseph Jongen (1873-1953) Icon_neu

Suspect bizarre, chez moi cela fonctionne ... tu es certain que le son est branché sur la fenêtre YT ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
ysov

ysov

Nombre de messages : 408
Age : 59
Date d'inscription : 16/09/2011

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2011-09-17, 18:49

Jean a écrit:
Joseph Jongen (1873-1953) 5412217076108

Nettement moins célèbre que la symphonie N°3 de Saint-Saens, je viens de découvrir la symphonie concertante de J JONGEN , oeuvre assez voisine , bien que celle de Jongen soit de 40 ans plus jeune....Très belle symphonie concertante!

En fait en Amérique elle est presque aussi célèbre que celle de Saint-Saëns, grâce à Virgil Fox.

Pour la Symphonie Concertante, la version Michael Murray et Edo de Waart à San-Francisco est toujours la référence.

Joseph Jongen (1873-1953) Front_58

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2012-05-22, 20:24

D'accord avec Ysov : je trouve que la version Telarc est encore meilleure que la version Cypres, qui est pourtant réussie. Les deux pièces de César Franck, je les trouve également bien interprétées. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2012-05-22, 22:59

moi je préfère la version Latry Rophé Wink ...sans leur trouver beaucoup de différences (pour le premier mouvement)....mais c'est peut être la différence de qualité de son entre ma chaine hi-fi et les petites enceintes de mon ordi Wink
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov

Nombre de messages : 408
Age : 59
Date d'inscription : 16/09/2011

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2012-05-26, 14:46

joachim a écrit:
D'accord avec Ysov : je trouve que la version Telarc est encore meilleure que la version Cypres, qui est pourtant réussie. Les deux pièces de César Franck, je les trouve également bien interprétées. Very Happy

Le problème le plus important avec la version Latry est l'orgue qui est trop menu, et ses timbres de même que son plenum, sont de moindres qualités que le grand Ruffati de San Francisco. Pour ce motif, le rendu Murray-de Waart est plus impressionnant. Tant qu'au reste c'est à peu près l'équivalent mais j'insiste sur le fait qu'une oeuvre pour grand orgue et orchestre semblable, le choix judicieux de l'instrument est indispensable, ce qui fait défaut avec la version Latry/Rophé.

Vidéos désactivées
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2013-09-01, 11:52

Je découvre Joseph Jongen avec grand bonheur, son concerto pour harpe est un délice, quelle limpidité drunken 
j'aime beaucoup aussi sa sonate pour flûte et piano op 77 avec Myung Joo Ahn à la flûte et ses pièces pour piano, de pures merveilles Joseph Jongen (1873-1953) 185465 

J'espère que vous aimerez également

le piano


trio pour piano, violon, violoncelle


Joseph Jongen (1873-1953) 857611
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2015-01-03, 17:36

Le volume 18 des "grands concertos romantiques" pour violon est consacré à Joseph Jongen : le concerto opus 17, la Fantaisie opus 12 et l'Allegro symphonique opus 20, avec en complément la Rapsodie en mi mineur de Sylvio Lazzari (encore un inconnu qu'il faut découvrir !).

Tous ces morceaux pas très connus valent vraiment la peine de les écouter. Very Happy

Joseph Jongen (1873-1953) Front43
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty2021-09-09, 08:16

Je sais que les amateurs de lieds et de mélodies (chantées) ne sont pas très nombreux sur ce forum. Jean et Laudec apprécient le genre me semble-t-il. Je crois que Joachim n'en est pas un très grand amateur, d'après ce que j'ai pu lire ci et là. Et d'ailleurs les Douze Mélodies pour soprano et quintette avec piano ne sont toujours pas mentionnées sur ce topic. C'est pourtant par ces "douze mélodies" que j'aurai abordé pour la première fois l'oeuvre de Joseph Jongen, non pas parce que je suis plus particulièrement fan de ce genre musical, j'aurais très bien pu l'aborder par son oeuvre symphonique, concertante ou encore par sa musique de chambre purement instrumentale, c'est juste un album magnifiquement présenté et documenté qui m'a aidé à franchir le pas. Puis, une soprano que je ne connais cependant même pas de nom - Claire Lefilliâtre - accompagnée par ma formation instrumentale de chevet, ne pouvait que titiller ma curiosité. Il est fort possible qu'il soit le premier compositeur que j'aborde par le lied ou la mélodie chantée: j'ai trouvé ce lot de douze mélodies particulièrement raffiné et beau. Je n'y ai pas vécu ce type d'émotion exquise ou de jubilation que j'évoque parfois pour désigner un coup de coeur, néanmoins j'ai été conquis, c'est un très bel album et une porte que j'ai enfin ouverte sur ce compositeur et que je ne vais pas refermer de si tôt!

Joseph Jongen (1873-1953) S-l300

Petit extrait du commentaire paru dans le superbe fascicule très bien illustré d'Olivia Wahnon de Oliveira:

<<Cet enregistrement des mélodies de Joseph Jongen avec accompagnement de quintette avec piano est une première. Si le Liégeois a davantage composé pour la musique instrumentale, il n'en a pas moins apprécié la musique vocale. Il laisse environ une trentaine de mélodies dont la majorité a été publiée de son vivant, mais le plus souvent dans une version avec accompagnement de piano. Or dans certains cas, il a écrit pour ces mélodies jusqu'à trois versions: avec piano, quatuor à cordes ou quintette à cordes avec piano, ou bien encore grand orchestre, des versions qui sont encore souvent inédites - (l'album date toutefois de 2016...)- Ce disque présente douze mélodies dont toutes, à l'exception de "Quand ton sourire me surprit", sont accompagnées d'un quintette. Le quintette OXALYS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Joseph Jongen (1873-1953) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Jongen (1873-1953)   Joseph Jongen (1873-1953) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Jongen (1873-1953)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: