Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Snob et cher, l'opéra?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 6:39

Snob et cher, l'opéra? Les clichés perdurent. Pourtant, la plupart des maisons européennes cherchent à renouveler leurs spectateurs et abonnés. «Si on ne fait rien, l'âge du public augmente immanquablement. Lorsque la fréquentation remonte et que le public rajeunit, cela résulte toujours d'une politique culturelle interventionniste», explique Isabelle Mili, chargée de recherche en didactique musicale à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Genève.

La politique des prix a fait l'objet de changements ces sept dernières années. Les institutions ont notamment étoffé leurs offres d'abonnements. Quant aux places normales, «certains opéras ont élargi leur gamme de prix, avec un tarif peu coûteux, souvent accompagné d'une classe luxueuse», poursuit-elle. En Europe, le billet le moins cher équivaut généralement au prix d'une place de cinéma. Le plus cher peut aller jusqu'à 400 francs. Genève et Lausanne se situent dans la moyenne (respectivement entre 20 et 199 fr. et entre 15 et 130 fr.). A Lyon en revanche, l'Opéra a opté pour l'instauration de prix moyens: l'écart entre les premiers prix (5 euros) et les plus élevés (90 euros) est moindre qu'auparavant.

D'autres institutions préfèrent fonctionner sur le modèle des compagnies d'aviation. A Londres ou à Vienne par exemple, la formule last minute prévaut: on achète son billet pour le soir même à un prix bradé. A l'inverse, le billet revient cher lorsqu'on réserve à l'avance et qu'on veut être bien placé.

Par ailleurs, les opéras tentent de sensibiliser les jeunes: «Les projets pédagogiques ont pris leur envol ces dix dernières années, constate Isabelle Mili. Ils ont bénéficié d'un regain d'intérêt après les émeutes dans les banlieues françaises de 2005: depuis, les sponsors s'intéressent aux jeunes dits en rupture.» Ainsi de l'Opéra de Paris qui, grâce à son programme «Dix mois d'école et d'opéra», invite les filles et garçons des zones d'éducation prioritaires à découvrir les 150 corps de métiers qui composent l'opéra. La démarche a convaincu d'autres maisons, en Allemagne notamment.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 9:59

Très cher, c'est certain. Et lorsque ça ne l'est pas, ça cache des subventions importantes. En revanche, il n'y a pas lieu de s'en étonner tant l'effectif et les moyens nécessaires à la production d'un spectacle d'opéra sont importants (costumes, éclairages , conception et animation des décors, chanteurs, orchestre, effets spéciaux,...) Rien de commun en effet avec un «simple» concert.
Quant au snobisme, c'est une constante dans ce genre de spectacle mais il ne faut pas généraliser pour autant car les vrais amoureux de la musique, ça existe quand même. Rien à voir bien sûr avec cette faune distinguée et cultivée dont le seul souci est de parader à l'entracte et à la fin du spectacle, la musique n'étant, en l'occurrence qu'un prétexte très accessoire... Les mêmes qui, 10 à 20 ans auparavant allaient docilement se dévergonder au conservatoire sous l'oeil sévère et exigeant de papa et maman. Si, si, j'ai bien vu et vécu tout ça. C'est ainsi que commence l'apprentissage de l'élitisme avec tous ses produits dérivés comme... le snobisme.
Ceci dit, je n'ai pas bien compris le considérable effort de promotion consenti par les pouvoirs publics dans les années 80 en direction de l'opéra avec, entre autre, la construction de l'Opéra Bastille qui a été un gouffre financier. De mon point de vue, l'opéra est une forme d'expression artistique extrêmement complexe qu'il est difficile de populariser. Et chacun peut se rappeler que l'érection de ce nouveau temple parisien de l'Opéra s'est faite au détriment de la construction d'une salle de concert prestigieuse qui fait toujours cruellement défaut en 2007 sur la scène parisienne. C'est le sujet de plaisanterie favori des musiciens et mélomanes étrangers...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 14:49

J'ai habité Paris jusqu'à mes 26 ans, j'aurais donc eu le loisir d'aller au moins une fois à l'opéra. Mais deux choses m'ont toujours rebutées : d'une part le prix si l'on souhaite une bonne place, et d'autre part la tenue. Dans les années 1960 il était de bon ton de "sortir" en costume-cravate, boutons de manchettes et autres simagrées. C'est pourquoi je ne suis JAMAIS allé à l'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 16:13

Ben moi j'ai habité dans un bled paumé du nord de la France jusqu'à mes 22 ans, donc sans aucun opéra aux alentours.

Une fois à Lille, c'est aussi, en effet, le prix des places qui m'a empêché d'y aller sans compter que je n'aime pas non plus m'habiller comme un manchot.

J'ai du attendre d'habiter Moscou pour me "payer" le Bolchoï...Comme quoi...


Dernière édition par le Mer 31 Jan - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 18:14

Snoopy a écrit:


1 - Ben moi j'ai habité dans un bled paumé du nord de la France jusqu'à mes 22 ans, donc sans aucun opéra aux alentours.

2 - Une fois à Lille, c'est aussi, en effet, le prix des places qui m'a empêché d'y aller sans compter que je n'aime pas non plus m'habiller comme un manchot.

3 - J'ai du attendre d'habiter Moscou pour me "payer" le Bolchoï...Comme quoi...

1 Godeswaerswelde ?

2 Pourtant une génération nous sépare. Donc pas d'amélioration depuis les années 1960 Rolling Eyes

3 Je sais ce qu'il me reste à faire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 18:20

joachim a écrit:

1 Godeswaerswelde ?

2 Pourtant une génération nous sépare. Donc pas d'amélioration depuis les années 1960 Rolling Eyes

3 Je sais ce qu'il me reste à faire Very Happy

1.Késako?

2. Les vaches sont toujours là... Very Happy

3. Si tu t'habitues au froid et aux jolies filles, pourquoi pas? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 18:31

Snoopy a écrit:
joachim a écrit:

1 Godeswaerswelde ?

2 Pourtant une génération nous sépare. Donc pas d'amélioration depuis les années 1960 Rolling Eyes

3 Je sais ce qu'il me reste à faire Very Happy

1.Késako?

2. Les vaches sont toujours là... Very Happy

3. Si tu t'habitues au froid et aux jolies filles, pourquoi pas? Wink

1 Pour un nordiste, tu as des lacunes...du côté d' Hazebrouck et du Mont des Cats...en terre flamande. Wink

2 Je ne vois pas le rapport (je sais, je ne suis pas très subtil) Shocked

3 Je préfère la deuxième option à la première Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 18:38

Snoopy a écrit:
3. Si tu t'habitues au froid et aux jolies filles, pourquoi pas? Wink
Le froid je ne sais pas, par contre le reste !!!!!! 8) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 18:39

Pourtant, je vous jure:le plus difficile est de s'habituer...aux filles! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 20:47

Je confirme (quoique je n'ai pas subi le froid)...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 20:59

C'est très bovin comme conversation. Les vaches, les nanas,... Au fait, c'était quoi le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 21:01

robert45 a écrit:
Au fait, c'était quoi le sujet ?

Les jolies sopranos russes d'opéra qui beuglent comme des vaches normandes Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 21:16

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 42
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 22:55

Pour revenir à la question, il me semble qu'il est aujourd'hui tout à fait possible d'aller à l'opéra sans devoir s'habiller comme un pingouin. Je suis allé le 31 décembre voir Les Maîtres chanteurs, et la plupart des spectateurs étaient habillés (comme moi) de façon très décontractée. Il est vrai que pour un Wagner, il vaut mieux être à l'aise vu la durée du spectacle Wink .

Mais les coutumes sont sans doute différentes selon les pays. J'ai entendu dire qu'à Vienne notamment, ils étaient plutôt conservateurs sur ce point.

Pour les prix, là aussi, les gens ont encore à tort l'idée que l'opéra est réservé à des riches bourgeois. Pourtant, il est possible d'avoir des places pas chères, notamment pour les jeunes. Ca dépend là aussi des salles, mais le billet d'opéra revient souvent moins cher qu'un match de foot ou qu'un concert de Johnny Hallyday !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 23:12

Marcus a écrit:

Pourtant, il est possible d'avoir des places pas chères, notamment pour les jeunes.

Le problème en France c'est qu'après 25 ans, tu es déjà considéré comme "vieux". Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Saville

avatar

Nombre de messages : 245
Age : 110
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Mer 31 Jan - 23:27

J'aime bien l'Opéra, le déguisement de manchot me sied assez bien, j'aime bien la compagnie de jolies femmes qu'elles soients françaises, russes ou d'autres nationalités ... mais quand au Bolchï, il va falloir attendre ... pas avant 2008 .... mais on dort aussi très bien dans le petit Bolchoï ...
Ha, j'allai oublié .... le froid ne me dérange pas .... et je m'y suis très bien habitué .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Jeu 1 Fév - 9:35

Snoopy a écrit:
Pourtant, je vous jure:le plus difficile est de s'habituer...aux filles! Very Happy
à ce point ??? :)

envois nous des photos qu'on se fasse une idée !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Jeu 1 Fév - 14:21

Snoopy a écrit:
robert45 a écrit:
Au fait, c'était quoi le sujet ?
Les jolies sopranos russes d'opéra qui beuglent comme des vaches normandes Very Happy Wink
Ben, au moins, ça doit te rappeler le pays même si c'est un peu "bourrin" côté artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Jeu 1 Fév - 15:51

kfigaro a écrit:
Snoopy a écrit:
Pourtant, je vous jure:le plus difficile est de s'habituer...aux filles! Very Happy
à ce point ??? :)

Et plus encore! Si tu savais...Ici elles sont faites dans le même moule que les Déesses. I love you I love you I love you

Mais on s'éloigne du sujet... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Jeu 1 Fév - 15:53

robert45 a écrit:
Snoopy a écrit:
robert45 a écrit:
Au fait, c'était quoi le sujet ?
Les jolies sopranos russes d'opéra qui beuglent comme des vaches normandes Very Happy Wink
Ben, au moins, ça doit te rappeler le pays même si c'est un peu "bourrin" côté artistique.

Tout à fait, c'est pourquoi je n'ai JAMAIS eu la nostalgie de la France depuis que je vis en Russie.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Saville

avatar

Nombre de messages : 245
Age : 110
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Lun 12 Fév - 14:24

La Bruyère dans les Caractères a écrit:
Opéra (…)
le propre de ce spectacle
est de tenir les esprits,
les yeux et les oreilles
dans un égal enchantement.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Lun 12 Fév - 16:59

Jolie définition Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Jeu 29 Oct - 10:24

Un article très intéressant sur le sujet ( http://www.francemusique.fr/actu-musicale/cher-l-opera-110791 )

L’opéra a longtemps eu la réputation d’être financièrement peu accessible, et donc moins populaire que le sport ou les autres genres musicaux. L’idée est activement combattue par de nombreuses maisons, mais où en est-on aujourd’hui ?

“Tout le monde ne peut pas aller à l’opéra” la déclaration ne date pas d’hier, tantôt brandie pour dénoncer un art jugé élitiste, tantôt déconstruite pour prouver, au contraire, l’accessibilité de l’art lyrique. Récemment, un blog britannique a ravivé la question en comparant le prix des billets des productions lyriques avec les autres manifestations culturelles et sportives en Angleterre. Le résultat semble sans appel : l’opéra est (de loin) moins onéreux.

Preuve à l’appui, il est possible d’écouter les Maîtres chanteurs de Nuremberg au festival de Glyndebourne en mai 2016 pour seulement 13 livres sterling (17,50 euros) alors qu’assister à la finale de la Coupe du monde de rugby coûtera au bas mot 150 livres sterling (204 euros). Du Grand prix de F1 au tournoi de Wimbledon, en passant par les comédies musicales et les concerts de Madonna, on compte plus d’une vingtaine d’évènements pour lesquels les premiers prix sont plus élevés qu’à l’opéra. Certes, si l’on renverse ce classement pour s’intéresser aux prix les plus élevés, les maisons d’opéras remontent nettement dans le classement, mais les prix les plus élevés (408 euros pour les mêmes Maîtres Chanteurs, 340 euros pour Cavalleria Rusticana et Pagliacci au Royal Opera House) le sont moins que ceux de cette même finale de la Coupe du monde de rugby (974 euros) ou du Grand prix de Grande-Bretagne en F1 (557 euros). Et l’auteur de conclure que si ces manifestations sportives ne sont pas jugées “onéreuses”, l’opéra n’a guère plus de raison de l’être.

Et en France ?

En France, comme en Grande-Bretagne, les évènements sportifs “exceptionnels” sont plus onéreux : à la finale de la Coupe du monde de rugby répond la finale de l’Euro 2016 de football, et ses places de 85 à 895 euros. On trouve aussi quelques concerts de “stars” dont les prix n’ont clairement rien à envier à l’opéra : le portefeuille du fan d’Elton John s’allègera de 100 à 249 euros pour le voir à l’Olympia, et les billets peuvent atteindre 194 euros pour Madonna, 199 euros pour Paul Anka, et même 353 euros pour Manu Katche.

Pourtant, si l’on s’attarde sur les manifestations dont les prix dépassent les 150 euros, on remarque que les représentations d’art lyrique dominent. On remarque aussi, et surtout, l’absence des maisons d’art lyrique régionales : à l’exception de Bordeaux, qui propose des places à 105 euros en première catégorie, pas un seul opéra de région (Lyon, Lille, Opéra du Rhin, Marseille, etc.) ne dépasse la barre des 100 euros en première catégorie. Certains reposent même, comme l'Opéra de Dijon, sur des gammes de prix essentiellement à moins de 60 euros.

Tableau des manifestations culturelles et sportives proposant des places à plus de 150 euros en première catégorie

Plus justement, deux maisons franciliennes et deux festivals dominent le tableau : l’Opéra national de Paris et l’Opéra royal de Versailles d’une part, et le Festival d’Aix-en-Provence et les Chorégies d’Orange d’autre part. Certes, la plupart de ces institutions affichent leur accessibilité, avec des premiers prix de 5 euros pour l’Opéra national de Paris à 15 euros pour le Festival d’Aix-en-Provence. La maison parisienne propose aussi des représentations à 10 euros, réservées aux jeunes de moins de 28 ans. Mais les places aux catégories les plus accessibles financièrement pour tous sont minoritaires, comme en témoigne le plan de salle de Bastille : les places à moins de 70 euros (en haut) sont largement moins nombreuses que les places à plus de 150 euros (en bas). Un constat partagé dans la plupart des salles.

A opposer le prix des manifestations culturelles et sportives pour prouver l'accessibilité de l’opéra, on se heurte à un obstacle : l’absence de dénominateur commun. L’art lyrique n'a pas, ou plus, l’image du sésame inaccessible, et le prix d’accès aux stades de football fait aujourd'hui plus polémique, surtout en Angleterre.

En sport comme dans n’importe quel concert, il est important surtout de noter les écarts de prix : le prix des places en première catégorie à l’Opéra national de Paris est deux fois plus élevé qu’à l’Opéra de Lyon, un concert de Johnny Haliday est deux fois plus cher qu’un concert des Foo Fighters, un match du Paris Saint-Germain est deux fois plus onéreux qu’un match des Girondins de Bordeaux… Au spectateur, donc, de définir le prix qu’il peut mettre ou non pour sa passion.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Jeu 29 Oct - 10:33

Petite mise à jour concernant le Bolchoï. Si les prix restent encore très accessibles, surtout si on les compare avec ceux en France, depuis sa réouverture, les prix sont plus chers.

On trouve encore des places pas trop chères, mais en général elles sont achetées en masse par des filous qui les revendent ensuite à prix d'or au marché noir. Du coup, maintenant, pour trouver une place à la caisse, ça commence facilement aux alentours des 1000 roubles voire plus.

Ma prof a le même problème: les tickets pour son concert sont déjà quasi tous achetés par ces filous qui essaient de les revendre près du théâtre. Du coup ses amis et ses proches ne peuvent même pas venir l'écouter car un ticket intialement vendu 1000 roubles est revendu plus de 4000.

Encore une fois, les théâtres font des efforts pour qu'ils soient accessibles au plus grand nombre et c'est toujours à cause d'une minorité de connards que ça bloque. C'est devenu très difficile de trouver des places bon marché pour le Bolchoï. Il faut vraiment y aller le premier jour de mise en vente ou acheter rapidement sur internet. Et encore...

Résultat: soit tu paies le prix fort et entretien ce système de voleurs, soit le Bolchoï "tourne" à vide car les gens écoeurés, n'y vont plus. Moralité: ils devront augmenter les prix pour s'en sortir et ça va être le début d'un cercle vicieux. D'un autre côté ils sont cons aussi, ils devraient pouvoir limiter la possibilité du nombre de billets à acheter par acheteur. Ca compliquerait déjà un peu plus les choses pour ces escrocs.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2014
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   Jeu 29 Oct - 11:04

Ba il suffit d'être malin pour avoir une place pas chère à l'opéra, comme les places de dernière minute. C'est risqué mais au moins... ou alors, t'y vas en groupe d'étudiants et tu l'as au même prix aussi. Je m'en sortais pour 5 euros à Nancy, ce qui est moins cher que le cinéma !

Faudrait que j'y aille à Nantes ! Je n'y suis toujours pas allée depuis septembre.

Je trouve que l'opéra fait de plus en plus d'efforts pour s'adapter au grand public. Il a une réputation qu'il ne mérite pas, qui était sûrement vrai il y a plusieurs années mais plus aujourd'hui. Après, cela dépend vraiment des lieux voire des opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Snob et cher, l'opéra?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Snob et cher, l'opéra?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: