Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La symphonie concertante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: La symphonie concertante   Jeu 25 Jan - 14:05

La symphonie concertante, ou en italien sinfonia concertante, est une forme musicale née à l’époque classique au croisement de la symphonie et du concerto :

C'est une forme concertante car elle est écrite pour un ou plusieurs solistes et un orchestre.

C'est une forme symphonique car les parties du ou des solistes ne sont pas en opposition ou en conflit avec l'orchestre, de sorte que l’œuvre « sonne » comme une symphonie avec des passages solo.

Période classique

Jusqu'à la période baroque, la différence entre un « concerto » et une « symphonie » ou « sinfonia » n’était pas nette ; une sinfonia pouvait être l’ouverture d’une œuvre scénique, et Vivaldi a composé des concertos sans solistes et semblables à des symphonies. La forme la plus proche d’une symphonie concertante était alors le concerto grosso.

La période classique vit, outre la disparition du concerto grosso, le formation définitive de la symphonie et du concerto. Dans les dernières décennies du XVIIIe siècle, des compositeurs constituèrent avec la « sinfonia concertante » un genre intermédiaire, comme par exemple ceux de l’école de Mannheim. Johann Christian Bach (le « Bach de Londres »), publia à Paris des « symphonies concertantes » (sous ce nom en français) à partir des années 1770.

Wolfgang Amadeus Mozart, influencé par l'école de Mannheim à partir de 1777 et probablement par le travail de Johann Christian Bach, s’attacha à illustrer le genre et est l’auteur de trois « symphonies concertantes », la première étant la plus connue :

La Symphonie concertante pour violon, alto et orchestre en mi bémol majeur, K. 364 (1779), la seule achevée et authentifiée.

La Symphonie concertante pour hautbois, clarinette, cor, basson et orchestre en mi bémol majeur, K. 297b, connue par un arrangement, d’authenticité douteuse.

La Symphonie concertante pour violon, alto, violoncelle et orchestre en la majeur, Anh. 104, fragment en un mouvement.

Joseph Haydn, bien qu’auteur de plus de cent symphonies et de concertos pour de nombreux instruments, ne composa qu’une symphonie concertante, la Symphonie concertante pour violon, violoncelle, hautbois, basson et orchestre en si bémol majeur (1792), aujourd'hui classée comme sa Symphonie nº 105 (Hob. I:105). Elle tire cependant plus sa forme du concerto grosso, en ce qu’elle oppose un groupe de solistes à un orchestre, que du traitement du genre par Mozart, plus marqué par la symphonie.

Ludwig van Beethoven semble avoir évité le genre, bien que son « Triple Concerto », le Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre en ut majeur, puisse en être rapproché.

Période romantique

Peu de « symphonies concertantes » furent composées après la période classique. Cependant, certaines œuvres romantiques se trouvent au croisement des formes symphonique et concertante, dans des dimensions évidemment plus larges que les œuvres classiques :

Harold en Italie (1834), une symphonie pour alto et orchestre d’Hector Berlioz.

La Symphonie espagnole (1874) d'Édouard Lalo, avec un violon.

La Danse macabre, op. 40 (1874), de Camille Saint-Saëns, avec un violon.

Les Djinns (1884) de César Franck avec un piano.

La Symphonie nº 3 avec orgue en ut mineur, op. 78 (1886), de Saint-Saëns ; elle utilise un orgue dont le son est en partie intégré dans celui de l’orchestre, mais qui joue plusieurs fois en solo. De plus, un piano à quatre mains est utilisé dans la deuxième partie du deuxième mouvement.

De Max Bruch, la Fantaisie écossaise, op. 46 (1880) avec violon solo, Kol Nidrei, op. 47 (1880–1881), avec violoncelle, et la Serenade pour violon et orchestre en la majeur, op. 75, 1899–1900.

La Symphonie sur un chant montagnard français dite « Cévenole », op. 25 (1886), de Vincent d'Indy, avec un piano.

Shéhérazade (1888) de Nikolaï Rimski-Korsakov, avec violon.

Au XXe siècle, certains compositeurs se réapproprièrent le genre, par exemple :

Joseph Jongen et sa Symphonie concertante pour orgue et orchestre, op. 81 (1926).

Frank Martin et sa Petite Symphonie concertante pour harpe, clavecin, piano et deux orchestres à cordes, op. 54 (1944–1945).

Sergueï Prokofiev et sa Symphonie-Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur, op. 125 (1950–1952).

Peter Maxwell Davies et sa Symphonie concertante pour quintette à vents, timbales et orchestre à cordes (1982).

Peter Schickele, sous son pseudonyme de P. D. Q. Bach, composa également une Symphonie concertante de nature satirique.

Genres proches

La symphonie et le concerto.

Le concerto pour orchestre, dans lequel le ou les solistes changent tout au long de l’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Jeu 25 Jan - 14:30

Boccherini en a aussi composé une, avec en soliste, guitare, violon, hautbois, cor et basson. Elle est en ut majeur et classée G 523 dans le catalogue d'Yves Gerard.
Contrairement à la symphonie concertante K 364 de Mozart, qui est plutôt un concerto double, celle de Boccherini intègre davantage les solistes et l'orchestre. Elle fait plutôt penser à la Trilogie de Haydn (symphonies n° 6,7,8, le Matin, le Midi, le Soir) où les passages solistes interviennent sporadiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mar 30 Jan - 11:03

Question sans aucune arrière-pensée : est-ce que, selon les spécialistes que vous êtes, les Concertos pour Orchestre de Bela Bartok et de Witold Lustoslawski peuvent être qualifiés de symphonies concertantes? J'avoue ne pas bien saisir cette notion de "symphonie concertante"... Je suis donc preneur d'autres définitions que vous auriez en tête.
Merci d'avance !!!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mar 30 Jan - 20:30

robert45 a écrit:
Question sans aucune arrière-pensée : est-ce que, selon les spécialistes que vous êtes, les Concertos pour Orchestre de Bela Bartok et de Witold Lustoslawski peuvent être qualifiés de symphonies concertantes? J'avoue ne pas bien saisir cette notion de "symphonie concertante"... Je suis donc preneur d'autres définitions que vous auriez en tête.
Merci d'avance !!!

Ces concertos pour orchestre (plus celui de Kodaly), dans la mesure où ils font intervenir des parties solistes d'instruments, ou de groupes d'instruments, peuvent être rattachés aux symphonies concertantes à la rigueur, mais à mon avis plutôt au Concerto Grosso.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mer 31 Jan - 6:07

joachim a écrit:

1.Ces concertos pour orchestre (plus celui de Kodaly), dans la mesure où ils font intervenir des parties solistes d'instruments, ou de groupes d'instruments, peuvent être rattachés aux symphonies concertantes à la rigueur

2. mais à mon avis plutôt au Concerto Grosso.

1. C'est assez délicat pour répondre car tout dépend de la "part" de jeu des instruments, ce qui peut être ambigu. Car faire intervenir des parties solistes d'instruments ne suffit pas toujours à qualifier une oeuvre de " symphonie concertante" ou de "concerto" mais cette interprétation est plutôt subjective. Dans le cas de Bartok et Lustoslawski, ça reste du "Concerto Grosso" par la forme qui fait appel à une répartition tripartie de la masse sonore.

2. Joachim a raison car en fait le terme de "concertante" qui vient de "concertato" en italien fut employé jusqu'au XVIIIème siècle pour désigner le style d'alternance entre divers groupes d'instruments tel qu'il apparut notamment dans le concerto et le concerto grosso. Du coup, c'est pareil en fait. Il n'y a que le nom qui change.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mer 31 Jan - 17:10

Malgré vos explications lumineuses, j'ai toujours du mal à voir ce que représente vraiment la symphonie concertante d'autant plus que, comme chacun le sait : le concerto en sol mineur (il fallait que je la case, celle-là...) Me voici donc plongé dans des abîmes de perplexité...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mer 31 Jan - 17:21

robert45 a écrit:
Malgré vos explications lumineuses, j'ai toujours du mal à voir ce que représente vraiment la symphonie concertante d'autant plus que, comme chacun le sait : le concerto en sol mineur (il fallait que je la case, celle-là...) Me voici donc plongé dans des abîmes de perplexité...

Very Happy Bon en gros un concerto c'est l'orchestre et un soliste. La symphonie c'est l'orchestre seul.

Donc une symphonie concertante c'est un mélange des deux: C'est une symphonie dans laquelle un instrument va se détacher un peu plus du reste ( d'où "concertante " = "qui va vers" ...le concerto ) mais pas encore assez pour que ça lui donne le nom de concerto. C'est plus clair? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Symphonie concertante   Mer 31 Jan - 17:26

Merci Snoopy, une explication claire pour une mélomane

- Un concerto = un soliste et un orchestre

- une Symphonie = un orchestre seul
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mer 31 Jan - 17:37

En gros, car il existe d'autres formes comme le "concertato", le "concertino", le "concerto grosso", etc...

Pour la symphonie on trouve la "Sinfonia", la " Sinfonietta", "l'ultrasymphonie", la symphonie dite "française", la symphonie dite "nationale", etc...

Mais tous restent plus ou moins identiques dans leurs formes et structures instrumentales.

Dans la musique classique, on appelle musique concertante un genre musical exclusivement instrumental, comportant des oppositions de masses sonores — contraste entre un instrument seul et plusieurs instruments, ou encore, entre un petit groupe d'instruments et tout un orchestre, etc.

La musique concertante est née à la période baroque, mais le mot « concerto » — avec le sens moderne que nous lui attribuons — n'est employé que depuis la fin du XVIIe siècle.

À cette époque, la musique concertante revêt essentiellement deux formes :

La forme du concerto grosso, dans laquelle plusieurs solistes — très souvent trois — s'opposent au tutti.

Par exemple, les concertos de Corelli.

La forme du concerto de soliste — appelé également « concerto classique », dans laquelle un soliste unique dialogue avec l'orchestre.

Par exemple, les concertos de Vivaldi.

À la fin du XVIIIe siècle, le concerto grosso disparaît, non sans avoir influencé d'autres formes — symphonie concertante, double ou triple concerto, par exemple —, tandis que le concerto de soliste, devient « concerto symphonique » dans la mesure où le tutti bénéficie de toutes les évolutions de l'orchestre symphonique.

Par exemple, les concertos de Mozart.

Dès cette époque, les solistes de la musique concertante sont désormais des spécialistes de leur instrument, et on constate une séparation très nette entre, d'une part le musicien de pupitre, qui reste attaché à son orchestre, d'autre part le concertiste, destiné à une carrière de virtuose.


Dernière édition par le Mer 31 Jan - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mer 31 Jan - 17:53

Notre ami Joachim aurait d'ailleurs pu te citer comme exemple:

- la Symphonie Concertante en Fa majeur, Opus 10, N° 1
- la Symphonie Concertante en La majeur, Opus 10, N° 2 
- la Symphonie Concertante en Mi bémol majeur, Opus 12
- la Symphonie Concertante en Ut majeur, Opus 9, N° 1 
- la Symphonie Concertante en La majeur, Opus 9, N° 2 

du Chevalier St Georges... Wink

Ou encore les symphonies concertantes de:

Mozart :Symphonie concertante pour hautbois, clarinette, cor, basson & orchestre KV.314, 191, 297b.

Devienne: Symphonie concertante en ré

Boccherini composa une Symphonie Concertante pour guitare, violon, hautbois, violoncelle et contrebasse

Szymanowski : Symphonie concertante n°4 opus 60

Ou encore celles de Haydn, Frank Martin, Prokofiev, etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mer 31 Jan - 18:25

Snoopy a écrit:
Notre ami Joachim aurait d'ailleurs pu te citer comme exemple:

- la Symphonie Concertante en Fa majeur, Opus 10, N° 1
- la Symphonie Concertante en La majeur, Opus 10, N° 2 
- la Symphonie Concertante en Mi bémol majeur, Opus 12
- la Symphonie Concertante en Ut majeur, Opus 9, N° 1 
- la Symphonie Concertante en La majeur, Opus 9, N° 2 

1 - du Chevalier St Georges... Wink

Ou encore les symphonies concertantes de:

2 - Mozart :Symphonie concertante pour hautbois, clarinette, cor, basson & orchestre KV.314, 191, 297b.

3 - Devienne: Symphonie concertante en ré

4 - Boccherini composa une Symphonie Concertante pour guitare, violon, hautbois, violoncelle et contrebasse

5 - Szymanowski : Symphonie concertante n°4 opus 60

6 - Ou encore celles de Haydn, Frank Martin, Prokofiev, etc...



1 - plus celle en sol majeur opus 13 Wink Je suis très sensible à cette attention Very Happy

2 - le K 297b suffit. Les deux autres sont des concertos "normaux".

3 - Il en a composé 5, mais je n'en connais pas en ré Shocked

4 - Magnifique et presque inconnue

5 - Je n'aime pas trop, je préfère la Troisième, le "chant de la nuit"

6 - celle de Haydn : un chef d'oeuvre qu'il faut absolument connaître Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Symphonie concertante   Mer 31 Jan - 20:10

A part Mozart et Boccherini, et encore ce dernier quelques oeuvres su mon IPOD, je ne connais pas les autres compositeurs, je n'ai dans ma discothéque que quelques compositeurs, un coffret que l'on m'avait offert il y a longtemps "les triomphes de la musique classique", et le reste plus important, Beethoven, Haydn, Haendel, Ferdinand Reis, d'ailleurs il faut que je commence à en faire une liste, comparativement à vous Messieurs c'est vraiment minuscule.
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 56
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Sam 10 Fév - 8:20

Et j'ajouterai 2 symphonies concertantes de Jean Baptiste Bréval:
Symphonie concertante pour flûte basson et orchestre,
Symphonie concertante pour clarinette basson cor et orchestre.

La discographie de Bréval (1753-1823 ou 1756-1825 (sur un autre CD )), est minime. Ses oeuvres sont souvent associées à celles de Devienne.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Sam 10 Fév - 9:28

steph-w a écrit:
Et j'ajouterai 2 symphonies concertantes de Jean Baptiste Bréval

Merci pour ce complément, je vais faire une petite biographie de ce compositeur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
steph-w

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 56
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Sam 10 Fév - 9:57

Snoopy, en faisant une recherche sur Bréval, pour faire une courte bio, je n'ai eu aucune réponse, alors que je venais de poster le texte sur les symphonies concertantes. Crying or Very sad
Bizarre, non?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Sam 10 Fév - 10:01

C'est parce que j'ai écrit la biographie après ton message. Wink

Et pour ta recherche, c'est parce qu'il faut utiliser soit "recherche dans les messages" soit "" recherche dans les posts" Wink Tu as donc cité le nom "Bréval" mais dans un message et pas comme titre de topic. C'est donc normal que tu ne le trouves pas, si tu fais la recherche pas défaut, c'est à dire par "post".
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Symphonie concertante   Sam 10 Fév - 10:07

J'ai trouvé une biographie de Breval en allant sur Google, mais sachant que Snoopy allait le faire, je n'ai pas copié
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mar 15 Jan - 9:51

Snoopy a écrit:
Bon en gros un concerto c'est l'orchestre et un soliste. La symphonie c'est l'orchestre seul.

Donc une symphonie concertante c'est un mélange des deux: C'est une symphonie dans laquelle un instrument va se détacher un peu plus du reste ( d'où "concertante " = "qui va vers" ...le concerto ) mais pas encore assez pour que ça lui donne le nom de concerto. C'est plus clair? Wink
L'explication est limpide; en revanche, determiner à l'écoute que telle oeuvre est un concerto ( même double ou triple) et telle autre une symphonie concertante ( même pour un seul intrument comme l'op 125 de Prokofiev ) relève pour moi de la gageure.

Peut-être est-ce plus aisé pour ceux qui jouent d'un instrument, voire composent!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mar 15 Jan - 12:10

Tout cela n'est que question de mots. L'essentiel c'est la musique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Ven 18 Jan - 18:37

Indubitablement!

Et, tiens, la Symphonie Espagnole d'Edouard Lalo, pour toi, c'est un concerto ou une symphonie concertante ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Ven 18 Jan - 19:26

Pour moi elle se rattacherait à la symphonie concertante (d'où son nom), car le violon ne s'oppose pas à l'orchestre mais est intégré à lui, un peu également pour les variations concertantes de Franck dont tu parles sur un autre fil, ou aussi la symphonie avec orgue de Saint Saëns.

Mais ce n'est que mon avis de profane. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Sam 19 Jan - 11:56

Tout comme Joachim! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mar 4 Nov - 18:35

J'ai appris recemment qu'au debut du 19° siecle ,en France, les concertos pour piano de Mozart
etaient appelés "symphonies concertantes" drunken
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mar 4 Nov - 18:38

Etonnant puisque le concerto dans sa forme était déjà connu et reconnu! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La symphonie concertante   Mar 4 Nov - 20:34

J'ai cité de mémoire ce que j'avais lu dans l'excellent "dictionnaire de la
musique en France au 19° siecle"sous la direction de Joel Marie Fauquet.
La phrase exacte est "les concertos de Mozart , perçus par certains comme des symphonies avec piano, sont editées à Paris des la fin du 18°
siecle..."
J'ai manqué de rigueur Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La symphonie concertante   

Revenir en haut Aller en bas
 
La symphonie concertante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: