Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
SanDisk Extreme PRO 128 Go
Voir le deal
39.99 €

 

 Raffaele D'Alessandro (1911-1959)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Raffaele D'Alessandro (1911-1959) Empty
MessageSujet: Raffaele D'Alessandro (1911-1959)   Raffaele D'Alessandro (1911-1959) Empty2021-08-13, 10:24

Raffaele D'Alessandro, né à Saint-Gall le 17 mars 1911 et mort à Lausanne le 17 mars 1959, est un compositeur et musicien suisse.

Né d'un père italien et d'une mère grisonne, Raffaele D'Alessandro fait ses études musicales à Zurich, à partir de 1924 et commence à composer dès son plus jeune âge. Comme ses parents ne soutenaient pas un cours de musique prévu, il a d'abord commencé un apprentissage commercial. Soutenu par l'organiste Ida Zürcher, amie de sa mère, il s'installe à Zurich en 1932, où il prend des cours de solfège avec Paul Müller-Zurich et Willi Schuh, mais poursuit principalement des études autodidactes. En 1933, il obtient son diplôme de pianiste et d'organiste.

Il rencontre à Saint Aubin la comtesse hollandaise Bylandt-Rechteren, qui lui finance de 1934 à 1937 des études musicales à Paris avec Marcel Dupré (orgue), Paul Roës (piano) et Nadia Boulanger (contrepoint). En 1940, peu de temps après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, d'Alessandro a dû quitter Paris, après quoi il s'est installé d'abord à Pully puis à Lausanne.

Considéré comme le meilleur joueur d'orgue de l'entre-deux-guerres, il est appelé au Vatican pour jouer de cet instrument lors des funérailles du pape Pie XI (1939).

En 1940, de retour en Suisse, il s'établit à Lausanne en 1946 où il est pianiste concertiste, collaborateur à la radio, critique musical et compositeur. Déjà en 1941 l'Orchestre de la Suisse romande, sous la direction d'Ernest Ansermet, crée l'une de ses œuvres : la Rumba sinfonica. Dans les années suivantes, les compositions de D'Alessandro seront exécutées par des directeurs prestigieux, notamment Victor Desarzens avec l'Orchestre de chambre de Lausanne, Paul Kletzki, Günter Wand, Carl Schuricht ou encore Paul Sacher. Il dirige, en 1945, l'Orchestre de chambre de Lausanne.

Parallèlement à la composition, D'Alessandro poursuit son activité de pianiste et d'organiste. Il se consacre aux concerts, à l'accompagnement, ainsi qu'à l'improvisation à l'orgue.

La production de D'Alessandro est assez vaste: elle comprend de la musique symphonique (2 symphonies et une Sinfonietta et les concertos pour piano, violon, basson, hautbois et flûte), où l'on découvre l'âme rythmique de D'Alessandro, de la musique de chambre (sonates, quatuors à cordes et quintettes), de la musique vocale (Cantate sur des poèmes de Georg Traki pour basse et orchestre, cantates Saint Jean, Pour deux anges, Hiver)mais surtout de la musique pour piano et orgue. Il suffit de rappeler les mots d'un grand pianiste pour comprendre l'importance de D'Alessandro en tant que compositeur pour instruments à clavier : Dinu Lipatti en préfaçant l'édition des 12 études pour piano écrit : «Je tiens Raffaele D'Alessandro pour l'un des musiciens les plus complets de notre génération.»


Parmi les œuvres


Orchestre

Rumba Sinfonica, op. 31 (1940)
Conga contrapuntica, op. 36 (1941)
Thème varié (14 Préludes), op. 43 (1942)
Suite n° 1 en si, op. 44 (1942)
Sinfonietta pour cordes, piano obligé et timbales, op. 51 (1944)
Nocturne pour orchestre de chambre, op. 52 (1945)
Concerto grosso pour cordes, op. 57 (1946)
Symphonie n° 1 en ré mineur, op. 62 (1948)
Divertissement pour orchestre de chambre, op. 65 (1948)
Suite n° 2 "Grisonne", op. 69 (1950)
Isla Persa, ballet, op. 71 (1951)
Symphonie n° 2, op. 72 (1953)
Tänze für Inga, op. 12a (1955)
Tema Variatio, op. 78 (1957)


Concertos

Rhapsodie romantique pour piano et orchestre, op. 3
Sérénade pour cor anglais et orchestre, op. 12
Suite gaie pour piano et orchestre, op. 18 (1937)
Concerto pour piano et orchestre n° 1, op. 26 (1939)
Concerto pour violon et orchestre, op. 41 (1941)
Concerto pour flûte et orchestre, op. 47 (1943)
Concerto pour piano et orchestre n° 2, op. 54 (1945)
Concerto pour piano et orchestre n° 3 "quasi una sinfonia", op. 70 (1951)
Concerto pour basson et orchestre à cordes, op. 75 (1956)
Concerto pour hautbois et orchestre à cordes, op. 79 (1958)



Musique de chambre

Sonate pour violoncelle et piano, op. 17 (1937)
Sonatine pour flûte seule, op. 19 (1937)
Récitatif et Valse Impromptu pour hautbois et piano, op. 20 (1938)
Sonate concertante pour violon et piano, op. 24 (1939)
Quatuor à cordes n° 1, op. 32 (1940)
Sonate en Trio pour piano, violon, violoncelle, op. 33 (1940)
4 Pièces brèves pour flûte et piano, op. 42 (1940)
Sonate pour flûte et piano, op. 46 (1942)
Sérénade pour flûte et piano, op. 1a (1942)
Intermezzo pour violoncelle seul, op. 55 (1946)
Petite Suite pour flûte, hautbois, alto et piano, op. 63 (1948)
Suite pour clarinette seule, op. 64 (1948)
Sonate pour hautbois et piano, op. 67 (1947)
Sonate pour flûte et piano, op. 68a (1958)
Quatuor à cordes n° 2, op. 73 (1953)
Sonatina giocosa pour clarinette et piano, op. 6a (1953)
Sonatine pour hautbois seul, op. 7a (1953)
Sonate pour violon et piano n° 2 "Hommage à De Falla", op. 9a (1953)
Sonate pour basson et piano, op. 76 (1957)
Sonatine pour 2 flûtes, op. 77 (1957)


Piano

4 Bagatelles, op. 4 (1929/32)
Sonatine n° 1, op. 16 (1937)
Improvisation "Hommage à Liszt", op. 22 (1938)
10 rébus à l'usage des jeunes, op. 25 (1938)
2ème Sonatine, pour la main gauche, op. 28 (1939)
24 Préludes, op. 30 (1940)
Sonate n° 1, op. 37 (1941)
3ème Sonatine, op. 39 (1941)
Sonate n° 2, op. 38 (1941)
Sonate n° 3, op. 40 (1941/42)
Fantaisie, op. 59 (1947)
Thème et Variations pour piano à 4 mains, op. 48 (1943)
4 Visions, op. 49 (1943)
Sonatine pour 2 pianos et percussions, op. 50 (1943)
12 Etudes, op. 66 (1948)
Introduction et Toccata, op. 2a ou 71/2 (1952)
6 Contes drôlatiques pour enfants, op 3a ou. 70/4 (1952)
4 Miniatures pour la main gauche, op. 8a (1956)
6 Etudes pour la main gauche, op. 80 (1958)


Orgue

3 Etudes de virtuosité, op. 27 (1939)
Scherzo, op. 34 (1940)
Prélude et Fugue op. 45 (1942)


Musique vocale

Jürg Jenatsch, opéra (inachevé)
2 Gesaänge pour alto et orgue, texte de "Genius astri" de Manfred Kyber, op. 5 (1932)
Deux chants récités, pour alto et orgue, poèmes d'Armand Godoy, op. 11 (1936)
2 mélodie pour ténor et piano, poèmes de Verlaine et Rilke, op. 14 (1936)
Eros, quatre mélodies récitées, pour soprano et piano, poèmes de Rainer Marie Rilke, op. 15 (1937)
3 chants pour alto, piano, poèmes de Rilke, op. 21 (1938)
A Milosz, quatre récits pour voix et piano, poèmes d'Armand Godoy, op. 29 (1940)
Berceuse pour enfants morts (Ventura Gassol) pour soprano et orchestre à cordes, op. 53 (1945)
Trois vocalises, pour soprano ou ténor et orgue, op. 58 (1947)
Kleines divertimento, chœur d'hommes a caooella, texte de Carl Spitteler, op. 60 (1947)
Offenbarund und Untergang (Trakl), cantate pour basse et orchestre, op. 61 (1947)
4 vocalises pour chœur mixte a cappella, op. 74/1
5 vocalises pour chœur mixte a cappella, op. 74/2



https://www.youtube.com/watch?v=bSLK6-mkbjU
Revenir en haut Aller en bas
 
Raffaele D'Alessandro (1911-1959)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: