Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-79%
Le deal à ne pas rater :
DCL : Drone Championship League – Jeu PS4
6.99 € 32.90 €
Voir le deal

 

 Guillaume le Vinier (v.1190-1245)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Guillaume le Vinier (v.1190-1245) Empty
MessageSujet: Guillaume le Vinier (v.1190-1245)   Guillaume le Vinier (v.1190-1245) Empty2021-08-01, 10:08

Guillaume le Vinier (v. 1190 à Arras - 1245) est un trouvère de l'Artois.

Issu d'une famille bourgeoise d'Arras, il est le fils de Philippe le Vinier et Alent. Son frère plus jeune, Gilles le Vinier, se distingue aussi comme trouvère et les deux collaborent à l'occasion. Quoique marié, Guillaume le Vinier fait partie du clergé et démontre une grande facilité poétique en compagnie des autres poètes du cercle d'Arras durant la première moitié du xiiie siècle.
Parmi ses collègues et collaborateurs, il faut compter Colart le Boutellier, Adam de Givenchi, Jehan Erart, Andrieu Contredit d'Arras, Moniot d'Arras, Thomas Herier et le comte Thibaut IV de Champagne (roi de Navarre de 1234 à 1253).


Œuvres

Au moins vingt manuscrits conservent des versions de trente-cinq morceaux divers. Poète prolifique, amateur de romances et chansons, Guillaume le Vinier a touché à toutes les formes de la versification pratiquée par les trouvères, dont les chansons d'amour (avec ou sans refrain), les jeux-partis, les pastourelles, un lai, un descort (ou acort), une chanson de mal mariée et une ballade.
Il a signé des chansons pieuses (dédiées à la Vierge) et même un dialogue avec un rossignol. Ses poèmes se laissent dater grâce à un hommage rendu de son vivant par Gerbert de Montreuil, qui cite la quatrième strophe du poème "En tous tans se doit fins cuers esjoïr" dans le Roman de la violette, qui daterait de 1225. Sa langue est littéraire, mais les rimes choisies révèlent l'influence du picard, tandis que le style imagé se distingue moins par la passion que par ses réflexions sereines.


Pièces à une voix

Amour grassi, si me lo de l'outrage (dédié à Thomas de Castel)
Amours, vostre sers et vostre hon
Bien doit chanter la cui chancon set plaire (dédié à Gilles le Vinier)
Chancon envoisie
Dame des cieus
De bien amer croist sens et courtoisie
Encor n'est raisons
En mi mai, quant s'est la saisons partie
En tous tans se doit fins cuers esjoïr
Espris d'ire et d'amour
Flour ne glaise ne vois autaine
Glorieuse virge pucele
Ire d'amours et doutance
Je me chevauchai pensis
La flour d'iver sous la branche
Le premier jour de mai
Li rossignolés avrillous
Mout a mon cuer esjoi
Quant ces moissons sont faillies
Quant glace et nois et froidure s'esloigne
Qui que voie en amour faindre (dédié à un «chastelain», sans doute Huon, châtelain d'Arras de 1210 à 1226)
Remembrance d'amour me fait chanter
Se chans ne descors ne lais
S'onques chanters m'eust aidie
Tels fois chante li jouglere (dédié à Jehan Bretel)
Valuru, valuraine
Vierge pucele roiaus (douteux)
Voloirs de faire chanson


Jeux-partis (à deux voix)

Amis Guillaume, ainc si sage ne vi (avec Adam de Givenchi)
Frere, ki fait mieus a proisier (avec Gilles le Vinier)
Guillaume le Viniers, amis (avec Andrieu Contredit)
Guillaume, trop est perdus (avec Colart le Boutellier)
Moines, ne vous anuit pas (peut-être avec Moniot d'Arras)
Sire frere, fetes m'un jugement (avec Gilles le Vinier)
Sire, ne me celés mie (peut-être avec le roi de Navarre)
Thomas, je vous vueil demander (peut-être avec Thomas Herier)



https://www.youtube.com/watch?v=-a51TgjPtHA
Revenir en haut Aller en bas
 
Guillaume le Vinier (v.1190-1245)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: