Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -12%
Carte cadeau Cdiscount : payez 220€ et recevez ...
Voir le deal
220 €

 

 Tonu Korvits (né en 1969)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22489
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Tonu Korvits (né en 1969) Empty
MessageSujet: Tonu Korvits (né en 1969)   Tonu Korvits (né en 1969) Empty2021-07-19, 09:35

Tõnu Kõrvits, né le 9 avril 1969 à Tallinn, est un compositeur et professeur de musique estonien.

Tõnu Kõrvits est diplômé du département de composition de l'Académie estonienne de musique et de théâtre avec Raimo Kangro en 1994 et a poursuivi ses études de maîtrise avec Jaan Rääts. Au cours de ses études, il a également participé à des cours de master pour jeunes arrangeurs avec le Metropole Orkest et le chef d'orchestre Vince Mendoza (Hilversum, Hollande, 1997) et à la classe de maître du compositeur américain Stephen Montague à Gdańsk (1998).

Tõnu Kõrvits est membre de l'Union des compositeurs estoniens depuis 1994. Depuis 2001, il est professeur de composition et d'instrumentation à l'Académie estonienne de musique et de théâtre. Au cours de la saison 2003-2004, il est compositeur résident de l'Orchestre symphonique national estonien (ERSO). Depuis de nombreuses années, il est actif dans la radio classique.

Il est l'auteur des opéras en un acte «The Garden of Fire» et «My Swans - My Thoughts» (tous deux en 2006), commandés par la compagnie d'opéra Nargen Opera dirigée par Tõnu Kaljuste, d'un Concerto pour guitare et cordes, diverses compositions symphoniques et de chambre. En outre, Korvits est également engagé dans la musique pop - par exemple, il est l'auteur des arrangements de chansons du répertoire du célèbre chanteur estonien soviétique Jaak Joala pour un concert hommage aux chanteurs pop estoniens contemporains.

Les premières œuvres de Kõrvits des années 1990 sont stylistiquement néo-romantiques. L'une de ses œuvres les plus populaires de cette saison est Concerto semplice (1992) pour guitare et orchestre de chambre. Depuis, le style s'est complexifié, comme on peut le voir dans The Detached Bridge (1998) pour quatuor de saxophones et orchestre de chambre, entre autres.

Les œuvres de Kõrvits du 21e siècle comprennent les œuvres orchestrales The Sign of Love (2002), Eldorado (2002), The Songs of Survivors (2004), In These Gardens (pour saxophone alto et orchestre à cordes, 2005), Safra (pour piano et orchestre à cordes, 2005) et Tsirgutii (pour flûte et orchestre à cordes, 2005). On peut entendre à la fois de la musique folklorique estonienne et des influences orientales dans les œuvres.
Le pays mythique du nord, Thulé, a été l'inspiration pour la série d'œuvres de K,rvits, qui comprend The Songs from Thule (pour flûte et piano, 2002), The Songs from Thule II (pour trompette et piano, 2004),Pictures of Thule (pour piano, 2006), Elegies of Thule (pour orchestre à cordes, 2007), Thule Patterns (pour quatuor à cordes, 2007), Chorales of Thule (pour saxophone soprano et orgue, 2008), Sketches of Thule (pour saxophone quatuor et orgue, 2008) et Helios Helios (pour deux violoncelles et orchestre symphonique, 2008). Dans la plupart de ces œuvres, des chansons folkloriques estoniennes et des sous-titres mythologiques ont été mis en évidence.

Les autres œuvres de Kõrvits incluent les opéras de chambre My Swans, My Thoughts (2005, livret : Maarja Kangro d'après la poétesse Marie Heiberg) et Firegarden (2006, livret : Maarja Kangro). Il s'est également concentré sur la musique vocale / chorale ainsi que sur la musique pour instruments solistes. En dehors de la musique classique, il a travaillé comme arrangeur, orchestrateur et compositeur de musique de film. En 1998, il a été nominé pour le Prix ​​de la musique estonienne dans la catégorie Meilleur arrangeur.


La musique de Tõnu Kõrvits est fragile et douce, pleine de visions poétiques. On retrouve dans sa musique des tonalités romantiques, subtiles mais aussi techniquement assez diverses. Le langage sonore de Tõnu Kõrvits a des couleurs d'harmonie et de timbre très riches et des textures complexes. Ses œuvres orchestrales se caractérisent par un bon sens du drame et une orchestration colorée. Il écrit de la musique dans les genres symphonique et de chambre.


Œuvres

I.L.Y.B, pour deux guitares (1991)
Suite pour deux guitares (1991)
Concerto semplice, pour guitare et orchestre de chambre (1992)
Pikk hüvastijätt [un long adieu], pour guitare et au piano (1993)
Inimesele, kelle silmis helkis Põhjanaela sära, pour orchestre de chambre, deux pianos et percussions (1993)
Symphonie (1994)
Concerto pour guitare (1994)
Deux préludes pour guitare (1995)
3 psalmi, pour baryton et piano (1996)
Farewell letter, pour deux pianos (1996)
Rainbirdś home, pour ensemble instrumental (1996)
The Blue Gate, pour orchestre symphonique (1996)
To my Spiritual Brither, pour guitare (1996)
Fantasy, pour guitare (1996)
Concerto pour violoncelle (1996)
Dome Music, pour flûte, violon, violoncelle et piano (1997)
The Detached Bridge, pour quatuor de saxophones et orchestre de chambre (1998)
Head ööd [Bonne nuit], pour piano, violon et violoncelle (1998)
3 Shakespeare´i sonetti, pour voix et piano (1998)
Moon and Sea, pour voix et guitare (1998)
Rakovina /Merikarp, pour baryton et piano (1998) sur un texte de Ossip Mandelstam.
The Assignation, pour ensemble de saxophones (1999)
The Days of Glory, orchestre de chambre (1999)
For You, The Messenger of Night, pour deux violons, contrebasse et clavecin (1999)
Halo, pour trois guitares électriques (1999)
Järelkuma keelpillikvartetile ja klaverile (2000)
Allikas, pour saxophone alto et vibraphone (2000)
Arabestkid, pour un orgue (2001)
Müüt [Mythe], pour orchestre symphonique (2001)
Videviku laulud [Chants du crépuscule], pour quatuor (2001)
Kolm palvet, et särama panna oma nägu, pour chœur d'hommes et ensemble (2001) sur un texte d'Uku Masing (en)).
Metsalill, pour hautbois et piano (2002)
Armastuse Märk, pour orchestre symphonique (2002)
Laul Päikesele, chœur d'enfants (2002) sur un texte d'Ernst Enno.
Thulema laulud, pour flûte et piano (2002)
Kuusteist Eesti rahvalaulu (2002)
Neli Eesti vaimulikku rahvaviisi, pour quatuor à cordes (2002)
The Sign of Love (2002)
Hümn, pour piano (2003)
Solano, pour flûte, violoncelle et piano (2003)
Eldorado, pour orchestre symphonique (2003)
Safra pour piano et cordes (2005)
Tsirgutii [Voie lactée], pour flûte et orchestre à cordes (2005)
Sung into the Wind, pour orchestre (2006)
Elegies of Thule, pour orchestre à cordes (2007)
Hümnid virmalistele (Hymns to the Nordic Lights, hymnes aux aurores boréales), pour orchestre (2011)
Tears Fantasy, pour orchestre (2011)
Butterfly, opéra en deux actes (2013) d'après Andrus Kivirähk
Silent Songs, pour clarinette basse et orchestre (2015)
Leaving Capri, pour cordes (2018)
Azure pour cordes (2016/2017)




https://www.youtube.com/watch?v=o63vNcrf0oY
Revenir en haut Aller en bas
 
Tonu Korvits (né en 1969)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: