Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One ...
Voir le deal
34.99 €

 

 Richard Hageman (1881-1966)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Richard Hageman (1881-1966) Empty
MessageSujet: Richard Hageman (1881-1966)   Richard Hageman (1881-1966) Empty2021-06-14, 20:30

Richard Hageman était un compositeur, chef d'orchestre, pianiste et acteur américain, d'origine hollandaise, né Richard Hagemann à Leeuwarden (Pays-Bas) le 9 juillet 1881 (ou 1882, selon les sources), décédé à Beverly Hills (Californie) le 6 mars 1966.


Hageman est né et a grandi à Leeuwarden, Frise, Pays - Bas. Il était le fils de Maurits Hageman de Zutphen, violoniste, pianiste et chef d'orchestre, et de Hester Westerhoven d' Amsterdam, chanteuse qui se produisit sous le nom de Francisca Stoetz.

Enfant prodige, il était pianiste de concert à l'âge de six ans. Il étudie la musique au conservatoire de Bruxelles et au conservatoire royal d'Amsterdam, puis devient pianiste-accompagnateur des chanteurs de la Compagnie royale de l'Opéra d'Amsterdam, dont il sera le chef d'orchestre à partir de 1899. En 1906, il accompagne au piano la chanteuse Yvette Guilbert lors d'une tournée aux États-Unis. Il s'y installe alors définitivement et sera naturalisé américain en 1915.

À partir de 1908, il est chef-assistant de l'orchestre du Metropolitan Opera ("Met") de New York, dont il sera l'un des chefs-invités entre 1914 et 1937. Il est aussi chef d'orchestre au Curtis Institute de Philadelphie entre 1932 et 1936. Il sera également directeur musical durant sept ans du Chicago Civic Opera (en) et aussi le chef-invité régulier de quelques grands orchestres américains, dont ceux de Chicago, Philadelphie et Los Angeles. À partir de 1938, il dirige au Hollywood Bowl, durant plusieurs saisons estivales. Cette même année 1938, il est sollicité par Hollywood pour composer des musiques de films, ce qu'il fera jusqu'en 1953, en particulier pour sept films de John Ford (l'un d'eux, La Chevauchée fantastique de 1939, lui vaudra de gagner un Oscar — il aura cinq autres nominations —). Notons encore sa participation à onze films en tant qu'acteur de "second rôle" (dont celui d'un chef d'orchestre dans Le Grand Caruso en 1951).

On lui doit aussi des compositions "classiques", notamment de nombreux "Songs" (mélodies) pour voix et piano ou pour chœurs (entre autres, des arrangements de chants traditionnels américains), de la musique de chambre, des pièces pour orchestre, un opéra (Caponsacchi — 1931 —, créé à Fribourg-en-Brisgau en 1932, rejoué au Metropolitan Opera en 1937), ainsi que deux oratorios, I hear America call (1942) et The Crucible (1943, créé la même année à Los Angeles).


Œuvres

Pour la scène

Caponsacchi (Op. 3, R. Browning), 1931
I Hear America Call (ballad, R.V. Grossman), Bar, SATB, orch, 1942
The Crucible (oratorio, B.C. Kennedy), 1943


Orchestre:

Overture 'In a Nutshell'; Suite, str


Musique de chambre:

October Musings, violin and piano, G. Schirmer, 1937
Recit and Romance, vc, pf, 1961


Chansons

Do Not Go, My Love (Rabindranath Tagore), Winthrop Rogers/G. Schirmer, 1917
May Night (Tagore), 1917
The Cunning Little Thing (Unknown Author), Winthrop Rogers, 1917
At the Well (Tagore), Winthrop Rogers/G. Schirmer, 1919
Happiness (Jean Ingelow), Winthrop Rogers/G. Schirmer, 1917/1920
Charity (Emily Dickinson), G. Schirmer, 1921
Nature's Holiday (T. Nash), 1921
Ton coeur est un tombeau (Jacques Boria), G. Schirmer 1921
Animal Crackers (C. Morley), G. Schirmer, 1922
Evening (Anonymous text), Ricordi, 1922
Christ Went Up Into the Hills (Katherine Adams), Carl Fischer, 1924[11]
Me Company Along (James Stephens), Carl Fischer, 1925
Grief (Ernest Dowson), Carl Fischer, 1928
Dawn shall over Lethe Break (Hilaire Belloc), Boosey & Hawkes, 1934
The Donkey (G. K. Chesterton), Boosey & Hawkes, 1934
The Little Dancers (Laurence Binyon), Boosey & Hawkes, 1935
The Night Has a Thousand Eyes (F. W. Bourdillon), Boosey & Hawkes, 1935
Christmas Eve, A Joyful Song (Joyce Kilmer), Galaxy, 1936 (arranged for mixed chorus by Philip James, Galaxy, 1937)
The Rich Man (Franklin P. Adams), Galaxy, 1937
Song without Words (vocalise for coloratura voice with piano), Carl Fischer, 1937
This Thing I do: a soliloquy for baritone voice with piano accompaniment (Arthur Goodrich), Carl Fischer, 1937
Music I Heard with You (Conrad Aiken), Galaxy, 1938
Sundown (Lew Sarett), Carl Fischer, 1938 and 1942
To a Golden-haired girl (Vachel Lindsay), Carl Fischer, 1938
Miranda (Hilaire Belloc), Galaxy, 1940
Mother (Margaret Widdemer), Galaxy, 1940
Love in the winds (Richard Hovey), Galaxy, 1941
Little Things (Witter Bynner), Galaxy, 1943
Voices (Witter Bynner), Galaxy, 1943
Don Juan Gomez (Elizabeth Jane Coatsworth), Galaxy, 1944
Fear not the Night (Robert Nathan), Carl Fischer, 1944
Lift Thou the Burdens, Father, a sacred song (Katherine Call Simonds), Galaxy, 1944
En una noche serena/Alone in the night (Andres de Segurola, tr. Robert B. Falk), Galaxy, 1945
Contrasts (Elizabeth Jane Coatsworth), Galaxy, 1946
The Fiddler of Dooney (William Butler Yeats), G. Schirmer, 1946
A Lady comes to an Inn (Elizabeth Jane Coatsworth), Galaxy, 1947
The Fox and the Raven (Guy Wetmore Carryl), Galaxy, 1948
The Summons (Tagore), Galaxy, 1949
Is it you? (Robert Nathan), Galaxy, 1951
Trade Winds (John Masefield), Galaxy, 1952
Scherzetto (Alfred Kreymborg), Galaxy, 1952
All Paths Lead to you (Blanche Shoemaker Wagstaff), Galaxy, 1953
Let me Grow Lovely (Karle Wilson Baker), Carl Fischer, 1953
Sleep Sweet (Ellen Huntington Gates), Galaxy, 1953
Walk slowly (Adelaide Love), Carl Fischer, 1953
I see His Blood upon the Rose (Joseph M. Plunkett), Galaxy, 1954
Velvet Shoes (Elinor Wylie), Galaxy, 1954
How to go and Forget (Edwin Markham), G. Schirmer, 1956
Praise (Seumas O'Sullivan), G. Schirmer, 1956
Under the Willows: Shoshone love song (Mary Hunter Austin), G. Schirmer, 1957
When the Wind is Low (Cale Young Rice), Galaxy, 1957
Die Stadt/The Town (Theodor Storm, tr. Robert Nathan), G. Schirmer, 1958
Betterliebe/Beggar's Love (Theodor Storm, tr. Robert Nathan), G. Schirmer, 1958
Am Himmelstor/At Heaven's Door (Conrad F. Meyer, tr. Robert Nathan), G. Schirmer, 1958
Nocturne (Jean Moréas, tr. Robert Nathan), G. Schirmer, 1960
So love returns, (Robert Nathan), Ricordi, 1960



Musiques de film : Sept des partitions étaient pour des films réalisés par John Ford ; Kathryn Marie Kalinak a écrit que Ford "a obtenu un excellent travail des personnes avec qui il a travaillé, et souvent ceux avec qui il était le plus dur ont produit le meilleur travail de leur carrière. L'un d'eux était Richard Hageman, malgré l'Orchestre de Philadelphie."

1938 : Les Hommes volants (Men with Wings) de William A. Wellman
1938 : Le Roi des gueux (If I were King) de Frank Lloyd
1939 : La Lumière qui s'éteint (The Light that failed) de William A. Wellman
1939 : Les Maîtres de la mer (Rulers of the Sea) de Frank Lloyd
1939 : La Chevauchée fantastique (Stagecoach) de John Ford (coauteur, avec quatre autres compositeurs)
1939 : Hotel Imperial (en) de Robert Florey
1940 : Les Hommes de la mer (The Long Voyage Home) de John Ford
1940 : Howard le révolté (The Howards of Virginia) de Frank Lloyd
1941 : Paris calling d'Edwin L. Marin
1941 : Révolte au large (This Woman is Mine) de Frank Lloyd
1941 : Shanghaï (The Shanghai Gesture) de Josef von Sternberg (+ direction musicale)
1947 : Dieu est mort (The Fugitive) de John Ford (+ direction musicale)
1947 : L'Ange et le Mauvais Garçon (Angel and the Badman) de James Edward Grant
1947 : Le deuil sied à Électre (Mourning becomes Electra) de Dudley Nichols
1948 : Le Fils du désert (Three Godfathers) de John Ford
1948 : Le Massacre de Fort Apache (Fort Apache) de John Ford
1949 : La Charge héroïque (She wore a Yellow Ribbon) de John Ford
1950 : Le Convoi des braves (Wagon Master) de John Ford (coauteur, avec Stan Jones)
1952 : Abenteuer in Wien d'Emil R. Reinert (coproduction Autriche/États-Unis) (version allemande)
1953 : Stolen Identity de Gunther von Fritsch (version américaine du précédent)



Suite de la Chevauchée Fantastique (Stagecoach)



https://www.youtube.com/watch?v=oMe80_hqX_o


Ouverture de l'opéra Caponsacchi

https://www.youtube.com/watch?v=B6qYZiUgbEk
Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Hageman (1881-1966)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: