Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -67%
Carte Fnac+ à 4,99€ la première ...
Voir le deal
4.99 €

 

 Ernest (ou Arnost) Vanzhura (v. 1750-1802)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22504
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ernest (ou Arnost) Vanzhura  (v. 1750-1802) Empty
MessageSujet: Ernest (ou Arnost) Vanzhura (v. 1750-1802)   Ernest (ou Arnost) Vanzhura  (v. 1750-1802) Empty2021-06-05, 20:06

Ernest Vanzhura, également connu sous le nom d' Arnošt Vanžura (tchèque Arnošt Vanžura, Arnošt Vančura, allemand  Ernst von Wanczura ; né vers 1750 à Vamberg, maintenant Vamberk, Bohême  - mort en 1802 à Saint-Pétersbourg) était un compositeur et musicien tchèque et russe.

Issu d'une famille noble de Bohême de Vanchur, il portait le titre de baron. Il a servi dans l'armée autrichienne (a obtenu le grade de lieutenant). Vers 1778, il publie de nombreuses danses qui deviennent célèbres. Il a acquis une certaine popularité à Vienne en tant que compositeur, pianiste, violoniste. Puis il travaille à Shklov dans l' orchestre du comte Semyon Zorich.

En 1782, il s'installe à Saint-Pétersbourg, où, à partir de 1786, il est l'un des chefs d'orchestre de l'opéra de la cour et le pianiste de la cour ; Les partenaires de Vanzhura dans la création musicale d'ensemble étaient d'éminents solistes qui ont servi à la cour impériale de Russie : Anton Ferdinand Titz, Jean Baptiste Cardon et d'autres. Vanzhura a bénéficié du patronage de Catherine II et du directeur des théâtres impériaux, le prince N. B. Yusupov.

Vanzhura a participé à la restructuration du Théâtre de Pierre, appelé plus tard le Grand Théâtre (aujourd'hui le bâtiment du Conservatoire de Saint-Pétersbourg). Par ailleurs, Vanzhura soumet également des projets d'ouverture de nouveaux théâtres à Moscou, s'opposant à M. Medoks, qui juge nécessaire de développer le seul théâtre Petrovsky déjà créé. Il sort diplômé du service en 1797. En 1785-1794, il publie le Journal de musique pour le clavecin ou piano-forte dédié aux dames.

En 1787, il composa la musique de l' opéra "Хоробрий і сміливий витязь Архідеїч" (Le Brave et Audacieux Chevalier Archideich), dont le livret russe, basé sur des contes populaires d' Ivan Tsarevich, fut écrit par l'impératrice Catherine II (avec A. V. Khrapovitsky). La première de l'opéra eut lieu le 27 septembre (4 octobre) 1787 sur la scène du Théâtre de Pierre ; plus tard, l'opéra a également été mis en scène sous le titre Ivan Tsarevich.

Vanzhura est l'auteur de "Trois symphonies nationales pour grand orchestre sur les thèmes de diverses chansons russes, ukrainiennes et polonaises" ; Saint-Pétersbourg, 1798 ; partition et clavier publiés par M. P. Pryashnikova, Kiev, 1983). Ces symphonies sont considérées comme l'un des premiers exemples du traitement de la musique folklorique dans le genre symphonique et sont peut-être les premières symphonies écrites en Russie. L'une des parties de cette œuvre servait traditionnellement d'ouverture à l'opéra "Le meunier - le sorcier, le trompeur et l'entremetteuse" et fut longtemps attribuée à Evstigney Fomin... La "Symphonie russe" de ce cycle a été  enregistrée en 1998 par l'Orchestre britannique de musique ancienne "Fiori Musicali", il existe également un enregistrement antérieur des trois par le chef d'orchestre ukrainien Yuriy Nikonenko. Vanjure possède également des quatuors pour clavecin, flûte, violon et violoncelle, des trios à cordes, des pièces pour clavier et d'autres œuvres.




https://www.youtube.com/watch?v=z0DaOZQ4yrQ


Dernière édition par joachim le 2021-06-06, 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22504
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ernest (ou Arnost) Vanzhura  (v. 1750-1802) Empty
MessageSujet: Re: Ernest (ou Arnost) Vanzhura (v. 1750-1802)   Ernest (ou Arnost) Vanzhura  (v. 1750-1802) Empty2021-06-06, 12:05

Les symphonies de Vanzhura d'après Wikipedia ukraine

Vanzhura est entré dans l'histoire de la musique en tant qu'auteur de - en français dans l'édition - "Trois Sinfonies nationales a grand orchestra arrangées de plusieurs chansons russes, ukrainiennes et polonoises", publié à St .Petersbourg en 1798. Longtemps, seule la partie piano de la Première Symphonie, publié par l'auteur dans son Journal de musique de 1790, était connue. Sur la base de ce piano, Mykhailo Verykivsky a monté et orchestré en 1957 cette œuvre, qui a été interprétée comme une symphonie d'un auteur inconnu. Mais un quart de siècle plus tard, la musicologue Margarita Pryashnikova a recherché une édition unique des voix orchestrales de trois symphonies (en plus de l'orchestration, la Première Symphonie présente également quelques différences mélodiques par rapport à la publication de magazine du piano ; cela indique que l'auteur a édité son travail). Ces voix ont été réduites à une partition et publiées par MP Pryashnikova en 1983 dans la maison d'édition de Kiev "Musical Ukraine").

La première symphonie, en ut majeur, s'appelle "ukrainienne", la deuxième, en mi bémol majeur - "russe", et la troisième, en si bémol majeur - "polonaise". Les noms ne correspondent pas entièrement au matériel folklorique utilisé : par exemple, dans la symphonie "russe", on peut entendre la mélodie de la chanson ukrainienne "Parmi le bosquet sous la montagne" (thème secondaire de la première partie), et dans "Ukrainienne" - la chanson russe "Dans le champ de bouleaux se tenait" ; cependant, à cette époque, cette chanson était également chantée en ukrainien avec les mots "Oh, bottes, vous êtes mes bottes").

Ces symphonies sont considérées comme l'un des premiers exemples du traitement de la musique folklorique dans le genre symphonique et sont peut-être les premières symphonies écrites dans l'Empire russe. Evstigny Fomin a transposé la première partie de la première symphonie en ré majeur et l'a utilisée comme ouverture de l'opéra de Mykhailo Sokolovsky The Miller - Sorcerer, Deceiver, and Matchmaker dans son édition ; pendant longtemps cet opéra a été attribué à Fomin.

L'intérêt de Vanzhura pour le folklore slave correspondait aux humeurs éclairées de son époque : à cette époque, les chansons folkloriques sont devenues très populaires parmi les cercles urbains, voire aristocratiques de la société ; les mélodies folkloriques étaient largement utilisées dans les opéras et autres représentations mises en scène à la cour impériale, elles étaient également entendues dans les salons laïques et les théâtres de la ville. À la même époque, les premiers recueils de chansons folkloriques, compilés par Trutovsky (quatre parties, 1776-1795) et Prach (1790), sont publiés. Compte tenu du fait que Prach était également d'origine tchèque (et Trutovsky était ukrainien), les musicologues suggèrent que les contacts personnels de Vanzhura avec ces folkloristes ne sont pas exclus. C'est d'autant plus probable que Vanjura était un musicien actif, constamment au centre des événements culturels.

En 1985, la première représentation de la symphonie "ukrainienne" de Vanzhura par l'Orchestre symphonique académique d'État de la RSS d'Ukraine sous la direction de Yuri Nikonenko a eu lieu à Kiev. Les trois symphonies trouvées ont été enregistrées sur un disque en 1986 interprété par l'Ensemble de solistes du Théâtre académique d'opéra et de ballet d'État Taras Shevchenko de Kiev (maintenant l'Opéra national Taras Shevchenko d'Ukraine ), dirigé par Yuriy Nikonenko. La "Symphonie russe" de ce cycle a été  enregistrée en 1998 par l'Orchestre britannique de musique ancienne "Fiori Musicali" .


Dans le finale de la Symphonie ukrainienne (Rondo), les thèmes des chansons ukrainiennes "Les faucheurs sont sortis sur le terrain" et "Oh, quand j'aimais Prudivus".

On pense qu'au total Vanzhura a écrit six symphonies, mais trois autres sont introuvables. Vanzhura comprend également des quatuors pour clavecin, flûte, violon et violoncelle, trio à cordes, pièces pour piano et autres œuvres.




https://www.youtube.com/watch?v=-V-N9H0c9v8
Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest (ou Arnost) Vanzhura (v. 1750-1802)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: