Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -12%
Carte cadeau Cdiscount : payez 220€ et recevez ...
Voir le deal
220 €

 

 Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22471
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty
MessageSujet: Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome   Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty2021-06-05, 10:56

Tchaïkovski, connu principalement pour ses symphonies, concertos et ballets, était profondément intéressé par la musique et la liturgie de l'Église orthodoxe russe. En 1875, il a compilé "un manuel concis d'harmonie destiné à faciliter la lecture des œuvres musicales sacrées en Russie".

La Liturgie de saint Jean Chrysostome op. 41 (en russe : Литургия святого Иоанна Златоуста ; en orthographe précédant la réforme de 1917–1918 : Литургія Святаго Іоанна Златоустаго), est une composition a cappella de Piotr Ilitch Tchaïkovski, créée en juin 1879.

Tchaïkovski compose cette oeuvre, en 15 mouvements, achevée en 1878, mise en musique de textes de la Divine Liturgie de saint Jean Chrysostome, Patriarche de Constantinople et Pères de l'Église du ve siècle). Cette liturgie est le plus célèbre des offices eucharistiques de l' Église orthodoxe orientale. La mise en musique de Tchaïkovski constitue le premier "cycle musical unifié" de la liturgie.

En 1877 dans une lettre à son amie-mécène Nadejda von Meck "Pour moi l'église possède encore beaucoup de charme poétique. J'assiste très souvent aux services. Je considère la liturgie de saint Jean Chrysostome comme l'une des plus grandes productions artistiques. Si nous suivons le service très attentivement, et entrons dans le sens de chaque cérémonie, il est impossible de ne pas être profondément ému par la liturgie de notre propre Église orthodoxe... d'être surpris de sa transe par un éclatement du chœur; être emporté par la poésie de cette musique; être ravi quand... les mots résonnent "Louez le nom du Seigneur !" - tout cela m'est infiniment précieux ! Une de mes plus grandes joies !...".

Une lettre d'avril 1878 à von Meck signifiait son intérêt à produire une composition basée sur la liturgie.

Un champ d'activité vaste et inexploré s'offre ici aux compositeurs. J'apprécie certains mérites chez Bortniansky, Berezovsky et d'autres ; mais combien peu leur musique s'accorde avec... tout l'esprit de la liturgie orthodoxe ! ... Il n'est pas improbable que je décide de fixer toute la liturgie de saint Jean Chrysostome . J'arrangerai tout ça d'ici juillet

La composition a eu lieu entre le 4/16 mai et le 27 mai/8 juin 1878. Le manuscrit a été envoyé à son éditeur Pyotr Jurgenson en juillet; ceci est confirmé par une lettre à von Meck dans le même mois, où Tchaïkovski écrivait qu'il était "heureux dans la conscience d'avoir terminé un travail... Maintenant je peux me livrer pleinement à mon plaisir secret à ne rien faire." Il est apparu sous forme imprimée au début de 1879.


Structure

Amen. Seigneur, ayez pitié (Амин. Господи помилуй)
Gloire au Père et au Fils (Слава Отцу и Сыну)
Viens te prosterner (Придите, поклонимся)
Alléluia (Аллилуйя)
Gloire à toi Seigneur (Слава тебе Господи)
Hymne des Chérubins (Херувимская песнь)
Seigneur, ayez pitié (Господи помилуй)
Je crois en l'unique Dieu le Père (Верую во Единаго Бога Отца)
Grâce du monde (Милость мира)
On vous chante (Тебе поем)
Il vaut la peine de manger (Достойно есть)
Amen. Et avec ton esprit, Seigneur, aie pitié (Амин. И со духом твоим, Господи, помилуй)
Notre père (Отче наш)
Louez, louez le Seigneur des cieux (Хвалите, хвалите, Господа с небес)
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur (Благословен грядый во имя Господне)

La mise en musique par Tchaïkovski de la Divine Liturgie, ainsi que sa veillée toute la nuit (Vêpres) et ses neuf chants sacrés, ont été d'une importance capitale dans l'intérêt ultérieur pour la musique orthodoxe. D'autres compositeurs, encouragés par la liberté créée par le nouveau manque de restriction sur la musique sacrée, suivirent bientôt l'exemple de Tchaïkovski. La structure utilisée par Tchaïkovski, ainsi que son utilisation de paramètres libres pour les composants de la liturgie, ont été imités par toute une génération de compositeurs russes dans leurs propres paramètres de la liturgie, y compris Arkhangelsky, Chesnokov, Gretchaninov, Ippolitov- Ivanov et Rachmaninov.



https://www.youtube.com/watch?v=XRfHDP4ORXw


Dernière édition par joachim le 2021-06-05, 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26296
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome   Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty2021-06-05, 11:05

C'est étrange, j'étais sûr d'avoir déjà fait un topic sur cette oeuvre Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome 1521897346

Voilà la musique donc Wink


https://www.youtube.com/watch?v=DmM4i7rj_3g
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22471
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome   Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty2021-06-05, 11:09

Pour la musique, tu m'as devancé Wink  J'en ai trouvé une autre (ci-dessus)

On en avait parlé, mais dans ton topic "Liturgie" en général. Il n'y avait pas l'analyse de l'œuvre de Tchaikovski.

J'ai créé ce fil, mais personnellement je n'aime pas trop cette musique a cappella
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26296
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome   Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty2021-06-05, 11:16

Ah, ok!) Je ne m'en souvenais plus Wink

Citation :
J'ai créé ce fil, mais personnellement je n'aime pas trop cette musique a cappella

Je ne l'écouterai pas tous les jours mais je l'aime assez. Après c'est vrai que si on l'écoute chez soi ou dans une église, l'ambiance n'est déjà plus du tout la même.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22471
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome   Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty2021-06-05, 12:59

Problèmes liés à la mise en musique de la Liturgie par Tchaikovski

À l'époque, la perspective de mettre de la musique d'église était semée d'embûches. La chapelle impériale détenait le monopole de la composition et de l'exécution de la musique sacrée ; selon un ukase de 1816 d' Alexandre Ier , toute approbation devait être donnée par le directeur de la chapelle. Tchaïkovski a écrit "qu'ils gardent ce monopole très jalousement et n'autoriseront en aucune circonstance de nouveaux arrangements de la liturgie".

La publication par Jurgenson de l'œuvre de Tchaïkovski a été rapidement interdite par le directeur de la chapelle, Nikolai Bakhmetiev, au motif qu'il avait été publié sans son approbation. Tchaïkovski n'avait soumis sa liturgie qu'au Bureau de la censure sacrée de Moscou. Des poursuites judiciaires ont été engagées contre Jurgenson et 143 de ses plaques de la Liturgie ont été confisquées. Le chef de l'administration a autorisé la publication, mais Bakhmetiev a poursuivi sa campagne contre Jurgenson, qui a contre-attaqué Bakhmetiev. Jurgenson a gagné son procès en juin 1879,]et le ministre de l'Intérieur a rendu un jugement en décembre 1879 en faveur de Jurgenson. Les plaques confisquées ont été rendues publiques en novembre et décembre 1880 par le synode, qui a statué que le censeur de l'église pouvait approuver la publication de musique sacrée sans l'intervention de la chapelle. Cette décision a eu des implications révolutionnaires - pour la première fois depuis de nombreuses années, il est devenu possible pour les compositeurs russes de créer de la musique sacrée, sans être soumis à un examen bureaucratique.

Ambrose, le vicaire de Moscou, était particulièrement opposé à l'œuvre ; il a publié une lettre dans le Rouss, dans lequel il a affirmé que l'exécution publique de la liturgie était une profanation. "Nous ne pouvons pas commencer à dire en quoi la combinaison des mots 'liturgie' et "Tchaïkovski" offense l'oreille du chrétien orthodoxe", et il a écrit, et a demandé ce qui se passerait si un compositeur juif devait créer un cadre de la liturgie : "nos paroles les plus sacrées seraient raillées et sifflées". Ambrose a également refusé la représentation de la Liturgie de Tchaïkovski aux funérailles de son ami Nikolai Rubinstein. Le frère de Tchaïkovski, Modeste, a écrit que son frère était "profondément blessé" par l'opinion du vicaire sur son œuvre.

Néanmoins, première représentation eut lieu dans l' église universitaire de Kiev en juin 1879. La Société musicale de Moscou donna un concert privé au Conservatoire de Moscou en novembre 1880 ; dans une lettre à Nadezhda von Meck, Tchaïkovski a écrit que c'était "l'un des moments les plus heureux de ma carrière musicale".

Une représentation publique donnée par la Société musicale russe a eu lieu à Moscou en décembre 1880. La controverse entourant l'œuvre a conduit à un public "inhabituellement bondé", qui a accueilli l'œuvre positivement et a rappelé Tchaïkovski à plusieurs reprises à la fin du concert.

L'opinion critique était partagée. Dans son examen de l'œuvre, César Cui a reconnu l'importance de l'œuvre et sa "signification presque politique", mais était moins élogieux sur l'œuvre elle-même :

...la sonorité chorale est exploitée avec habileté et efficacité; malheureusement, le registre supérieur prédomine... [cela] donne d'abord une impression d'éclat et de magnificence festive, mais perd ensuite sa fascination à la suite de répétitions trop fréquentes... [Tchaïkovski] a apporté à sa liturgie un main et un sens de la bienséance, plutôt qu'une inspiration puissante... tout à fait satisfaisant et estimable qu'il soit en soi, [il] ne tient qu'une place secondaire parmi ses autres œuvres.

A noter qu'une trentaine d'années plus tard, Rachmaninov n'a pas eu à affronter ce problème de censure pour sa propre liturgie, qu'il a composée en juillet 1910 à Ivanovna et créée le 25 novembre 1910 à Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26296
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome   Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty2021-06-05, 17:56

Décidement, entre les problèmes d'égos des uns et des autres, la censure, le communisme quelques années après et j'en passe, ça ne devait pas être facile d'être un artiste (au sens large) en Russie/URSS
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome   Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tchaikovski : Liturgie de saint Jean Chrysostome
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: