Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme PRO 128 Go
39.99 € 68.99 €
Voir le deal

 

 Paul Bazelaire (1886-1958)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Paul Bazelaire (1886-1958) Empty
MessageSujet: Paul Bazelaire (1886-1958)   Paul Bazelaire (1886-1958) Empty2021-05-27, 19:32

Paul Bazelaire est un violoncelliste, organiste et compositeur français né à Sedan (Ardennes) le 4 mars 1886, et mort à Paris le 11 décembre 1958.

Né Paul Marie Emile Joseph Bazelaire d'un père écrivain et dans une famille de mélomanes.

À sept ans, alors élève du collège Turenne de Sedan, il commence l'étude du violoncelle grâce à Jean-Nicolas-Henri Clarinval, l'excellent directeur de la Société philharmonique de Sedan. À dix ans, il entre au conservatoire de Paris dans la classe de Jules Delsart. Âgé de onze ans seulement, il remporte un premier prix de violoncelle à l'unanimité, fait unique dans les annales du conservatoire. Il y obtient également ses premiers prix d'harmonie, de contrepoint et de fugue. Dans la classe de Xavier Leroux, il remporte le premier prix d'harmonie à 17 ans. Souhaitant poursuivre jusqu'au bout ses études de composition, il travaille le contrepoint et la fugue avec Georges Caussade et Charles Lenepveu. À 19 ans, il obtient de nouveau un premier prix de fugue et de contrepoint.

Son premier concert fut pour sa ville natale, Sedan, le 18 décembre 1897.

Il travaille l'orgue avec Alexandre Guilmant et Louis Vierne et devient célèbre en quelques mois.

Nommé professeur au conservatoire national supérieur de Paris en 1918 à l’âge de 32 ans, il y enseigne jusqu'à l'âge de 70 ans, en 1956. Il a ainsi l'occasion d'y être collègue de Jules Loeb, de Gérard Hekking, de Pierre Fournier, de Maurice Maréchal, d'André Navarra. Pédagogue remarquable, il s’attache passionnément à l’enseignement du violoncelle et de très nombreux élèves viennent rejoindre son école : Reine Flachot, Guy Fallot, Jean Rivier... En 1958, l’année de sa mort, il travaillait à des arrangements pour deux violoncelles et harpe pour un trio se composant de sa seconde femme, Monique Viaudey, et de ses deux sœurs.

Il était officier de la Légion d'honneur depuis 19511 et officier de l'ordre du Mérite culturel par Rainier III.


Œuvres

Orchestre

Impressions de Russie, op. 74 (1902)
Cléopâtre, épisode symphonique, op. 91 (1905)
Chasse, scherzo pour orchestre, op. 103 (1923)


Violoncelle et piano

Fantaisie militaire, op. 3 (1898)
Danse des vieux, menuet, op. 4 (1898)
Rêverie, op. 69
2 pièces, op. 109 (1927)
Burlesque, op. 110 (1928)
Cache-cache, op. 111 (1928)
Aria (ou avec orchestre), op. 112 (1929)
Deux Images lointaines, op. 113 (1930)
Suite française, op. 114
Berceuse chinoise, op. 115 (1936)
Rhapsodie dans le style russe (ou avec orchestre), op. 117 (1938)
Prélude, sicilienne et final, op. 124 (1949)
Variations sur une chanson naïve, op. 125 (1949)
Premier concertino, op. 126 (1957)
Deuxième concertino, en forme de variations, op. 127 (1957)
Chanson d'Alsace et berceuse


Autres musiques de chambre

2 Danses pour violon et piano, op. 14 (1899)
Canon à 2 voix pour orgue ou harmonium, op. 107 (1912)
Chanson grecque pour harpe, op. 118 (1946)
Ballade, pour piano, 2 violons, alto et 2 violoncelles (1924)


Piano

Chanson d'automne, op. 24 (1921)
Toccata, op. 59
Prélude en ut dièse mineur, op. 75 (1913)
Fantasistücke pour harpe ou piano, op. 87 (1912)
Prélude et Fugue en fa mineur, op. 95 (1912)
Menuet, op. 97
Ballade, op. 100 (1912)
Cortège, étude de concert, op. 101 (1921)
Lied, op. 102
Suite grecque sur des airs populaires, op. 104 (1927)
Portraits d'élèves, 10 esquisses, op. 108 (1921)


Musique vocale

Jésus devant Pilate, drame liturgique en 1 partie, texte de Jean Brun, op. 90 n° 1 (1904)
Nunc Dimittis, pour baryton, violon, violoncelle, harpe et orgue, op. 90
Psaume 99, pour soli, chœur mixte, 2 orgues et orchestre, op. 99 (1909)
Psaume 29  pour solistes, chœur mixte, 2 orgues et orchestre, op. 107 (1914)
Le Colibri, mélodie pour soprano (1905)
Villanelle, pour soprano (1908)
Pour la béatification de soeur Catherine Labouré, 28 mai 1933. O Marie... conçue sans péché... priez pour nous... qui avons recours à vous... Invocation (texte latin). Solo et choeur à deux voix de femmes avec accompagnement d'orgue ou d'harmonium. (Op. 99) (1933)




https://www.youtube.com/watch?v=E7laO1gltNU
Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Bazelaire (1886-1958)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: