Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Camille Saint-Saëns (1835-1921)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mar 15 Aoû - 16:39

Camille Saint-Saëns (9 octobre 1835 à Paris - 16 décembre 1921 à Alger) était un compositeur français de l'époque romantique.

Dès son enfance il se révèle être un virtuose : il donne son premier concert à onze ans et fait sensation avec un concerto de Wolfgang Amadeus Mozart. Il entre au Conservatoire à 13 ans. À l'âge de 18 ans, il est nommé organiste de l'église Saint-Merry, à Paris. Il acquiert très vite une très bonne réputation et suscite l'admiration de musiciens tels Hector Berlioz et Franz Liszt, qui le décrit comme le « premier organiste du monde ». À l'initiative de ce dernier, il créera son opéra Samson et Dalila à Weimar. Il commence alors sa carrière officielle, au cours de laquelle il abordera la plupart des grandes formes musicales, avec un classicisme que certains qualifieront, assez injustement, d'académique (surtout en France). Son oeuvre se révèle souvent remarquable, claire et d'une grande qualité d'écriture. Pianiste virtuose, il écrira près de 30 œuvres pour piano dont cinq concertos pour cet instrument.

En 1871, il est l'un des fondateurs de la Société nationale de musique, dont le but est de favoriser la diffusion des œuvres écrites par les compositeurs français contemporains. Il a joué un rôle très important dans le renouveau de la musique française, en particulier symphonique, à une époque ou le goût était plutôt à l'opéra, ouvrant la voie à d'autres compositeurs comme Claude Debussy ou Maurice Ravel (il a également eu comme élèves, entre autres, Gabriel Fauré et André Messager). Il supervisa également la réédition des œuvres de Jean-Philippe Rameau. Il est élu à l'Institut de France.

Il meurt le 16 décembre 1921 à Alger et est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mar 15 Aoû - 22:34

Ce compositeur voyageait beaucoups.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Ven 1 Sep - 0:50

On ne dit pas de Saint Saens qu'il dédaignait un peu les autres compositeurs, qu'il se considérait supérieur car les autres ne faisaient pas de la "vrai" musique?
Il me semble bien que c'est Camille oui Very Happy , mais je n'en suis pas sûr à 100%
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Lun 9 Oct - 12:57

C'est amusant, j'ai justement écrit hier un article sur Camille Saint-Saens dans mon Blog Coups d'coeur.


parce que le rejet de ce compositeur par les critiques m'a agacée pendant toute une vie

Il y a ici :Saint-Saens

une biographie très intéressante et très très longue, sur l'influence de sa famille dans son parcours, des extraits de lettres, etc...

Corriya

P.S. Désolée Snoopy mais je n'arrive pas à mettre les liens cachés dans un nom sur ce forum, il est vrai que je suis peu douée avec la technologie et que j'ai un Mac Wink


Dernière édition par le Lun 9 Oct - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Lun 9 Oct - 13:03

Crescendo a écrit:
P.S. Désolée Snoopy mais je n'arrive pas à mettre les liens cachés dans un nom sur ce forum, il est vrai que je suis peu douée avec la technologie et que j'ai un Mac Wink

Réponse: ICI Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6415
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Sam 5 Déc - 23:46

le choeur final



Je redécouvre son oratorio de Noel ...Il était temps: c'est superbe ! comme souvent chez lui d'ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Sam 5 Déc - 23:51

Il n'y a quasiment rien a jetter chez Saint-Saëns! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Dim 6 Déc - 11:42

Fauré et Saint Saëns se disaient non croyants.

L'un et l'autre ont pourtant composé des oeuvres d'une piété exemplaire : par exemple (et entre autres), le merveilleux Requiem et la Messe basse de Fauré, l'oratorio de Noël, la Messe solennelle, le Déluge, le Requiem de Saint Saëns.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Camille Saint-Saëns   Mer 9 Déc - 15:20

Merveilleux cet extrait de l'oratorio de Noël. Je ne connaissais pas, merci de l'avoir mis Jean. Il faudra que je m'intéresse à la musique religieuse de Saint-Saëns.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5673
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mar 12 Jan - 22:55



Lettres de compositeurs à Camille Saint-Saëns chez Symétrie.

Publié avec le soutien du Palazzetto Bru Zane, nouveau Centre de musique romantique française, cet imposant volume de Lettres de compositeurs à Camille Saint-Saëns comporte près de six cents documents, tous d’un égal intérêt, présentés et annotés par Eurydice Jousse et Yves Gérard. Que ce soit de simples billets de Berlioz ou Wagner ou l’abondante et affectueuse correspondance des amis Gounod et Messager, le vénérable compositeur de la Danse macabre, du Carnaval des animaux et de Samson et Dalila en ressort magnifié. Très tôt, l’élite internationale et musicale (ils sont tous là ou presque !) s’est passionnée pour ce jeune pianiste, organiste et compositeur à l’art mélodique si apprécié. La présentation est soignée et l’entreprise s’accompagne d’une iconographie tout aussi remarquable.
du site quobuz

Personnalité centrale du monde musical au XIXè, Saint-Saëns entretint une correspondance fournie avec Hahn, Liszt, Messager, des relations étroites avec Berlioz, plus passagères avec Bizet et Gounod, inégales avec Wagner... Sélectionnées dans le fonds du musée-château de Dieppe, voici lettres et missives adressées par les compositeurs de son temps au grand Saint-Saëns, "honoré ami" (Liszt). Surprises, révélations, découvertes sont à la clé de cette série de passionnantes lectures. Un apport en facettes qui défait l'image du Saint-Saëns solitaire, inaccessible, finalement très proche de la jeune génération...
Ce "catalogue" des lettres ou missives adressées à Saint-Saëns témoigne de l'immense fonds épistolaire lié au Maître de Dieppe: le compositeur né parisien entretient néanmoins de constante relations avec la Normandie, au point de déposer de son vivant auprès des archives de la ville, l'ensemble des éléments de sa correspondance, du moins les documents qu'il n'a pas détruit: l'actuel musée-château de Dieppe regroupe aujourd'hui un corpus documentaire unique pour la connaissance de son oeuvre et de sa vie.
du site Classiquenews
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mer 13 Jan - 5:38

Ca doit etre interessant! J'aime bien lire ce genre de bouquin, on apprend toujours des tas de trucs en marge de l'Histoire. ( J'avais lu la correspondance des peintres Degas et Van Gogh, tres interessantes elles aussi, sur un autre domaine )
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Ven 18 Juin - 18:16

Pas encore de catalogue...


Orchestre et œuvres concertantes

Symphonie no 1 en mi bémol majeur op. 2
Tarentelle pour flûte, clarinette et orchestre, op. 6 ;
1re et 3e Rapsodies sur des cantiques bretons, op. 7 bis ;
Suite pour violoncelle et orchestre, op. 16 bis ;
Concerto pour piano no 1, op. 17 ;
Concerto pour violon no 1 en la majeur, op. 20 (1858)
Concerto pour piano no 2 en sol mineur, op. 22 ;
Introduction et Rondo capriccioso en la mineur pour violon et orchestre, op. 28 (1863) ;
Concerto pour piano no 3, op. 29 ;
Le Rouet d'Omphale, poème symphonique, op. 31 (1869) ;
Concerto pour violoncelle no 1 en la mineur, op. 33 ;
Romance pour flûte et orchestre, op. 37 ;
Phaéton, poème symphonique, op. 39 ;
Danse macabre, poème symphonique, op. 40 (1874) (d'après un poème de Henri Cazalis, connu sous le pseudonyme de Jean Lahor) ;
Allegro appassionato pour violoncelle et orchestre, op. 43 ;
Concerto pour piano no 4 en ut mineur op. 44 ;
La jeunesse d'Hercule, poème symphonique, op. 50 ;
Symphonie no 2 en la mineur op. 55 ;
Suite algérienne, op. 60 ;
Concerto pour violon no 3, op. 61 ;
Morceau de concert pour violon et orchestre, op. 62 ;
Rapsodie d'Auvergne pour piano et orchestre, op. 73 (1884) ;
Caprice-Valse pour piano et orchestre « Wedding-Cake », op. 76 ;
Symphonie no 3 avec orgue, op. 78 (1886) ;
Le Carnaval des animaux (1886) ;
Havanaise pour violon et orchestre, op. 83 (1887);
Fantasie pour piano et orchestre « Africa », op. 89 ;
Morceau de concert pour cor et orchestre, op. 94 ;
Concerto pour piano no 5 « L'Égyptien », op. 103 ;
Concerto pour violoncelle no 2, op. 119 ;
Caprice Andalou pour violon et orchestre, op. 122 ;
L'Assassinat du Duc de Guise, première musique de film (1908), op. 128 ;
La Foi, 3 tableaux symphoniques, op. 130 ;
La Muse et le Poète pour violon, violoncelle et orchestre, op. 132 ;
Morceau de concert pour harpe et orchestre, op. 154 ;
Odelette pour flûte et orchestre, op. 162 ;
Javotte, ballet en trois scènes (1896) ;
Antigone, musique de scène (1894) ;
Parysatis, musique de scène (1902)
Andromaque, musique de scène (1903).


Opéras

La Princesse jaune (1872), op. 30 ;
Le Timbre d'Argent (1877 ; nouvelle édition en 1913) ;
Samson et Dalila (1877), op. 47 ;
Étienne Marcel (1879) ;
Henry VIII (1883) ;
Proserpine (1887) ;
Ascanio (1890) ;
Phryné (1893) ;
Frédégonde (1895 ; achèvement de l'œuvre d'Ernest Guiraud) ;
Les Barbares (1901) ;
Hélène (1904) ;
L'Ancêtre (1906) ;
Déjanire (1911) .


Musique de chambre

De nombreuses œuvres dont :

Tarentelle pour flûte, clarinette et piano, op. 6 (existe en version orchestrale) ;
Quintette avec piano, op. 14 (1855) ;
Suite pour violoncelle et piano, op. 16 (existe en version orchestrale) ;
Trio no 1 pour violon, violoncelle et piano, op. 18 ;
Sonate no 1 pour violoncelle et piano, op. 32 ;
Romance pour cor et piano, op. 36 ;
Berceuse pour violon et piano, op. 38 ;
Quatuor avec piano, op. 41 ;
Allegro appassionato pour violoncelle et piano, op. 43 (existe en version orchestrale) ;
Romance pour violoncelle et piano, op. 51 ;
Septuor pour cordes, piano et trompette, op. 65 ;
Sonate no 1 pour violon et piano, op. 75 ;
Caprice "sur des airs Danois et Russes" pour flûte, clarinette, hautbois et piano, op. 79 ;
Chant Saphique pour violoncelle et piano, op. 91 ;
Trio no 2 pour violon, violoncelle et piano, op. 92 ;
Fantasie pour harpe, op. 95 ;
Sonate no 2 pour violon et piano, op. 102 ;
Quatuor à cordes no 1, op. 112 ;
Cavatine pour trombone ténor et piano, op. 114 ;
Sonate no 2 pour violoncelle et piano, op. 123 ;
Fantasie pour violon et harpe, op. 124 ;
Triptyque pour violon et piano, op. 136 ;
Quatuor à cordes no 2, op. 153 ;
Prière pour violoncelle et orgue (ou piano), op. 158 :
Élégies pour violon et piano, op. 143 et op. 160 ;
Sonate pour hautbois et piano, op. 166 ;
Sonate pour clarinette et piano, op. 167 ;
Sonate pour basson et piano, op. 168 ;
L'Air de la Pendule pour violon et piano.


Piano

De nombreuses pièces dont :

6 bagatelles pour piano op. 3 ;
3 Mazurkas, op. 21, 24 et 66 ;
Allegro d'après le 3e concerto, op. 29 ;
Variations Beethoven pour 2 pianos, op. 35 ;
Six Études, op. 52 (Prélude, Pour l'indépendance des doigts, Prélude & Fugue, Étude de rythme, Prélude & Fugue, Étude en forme de valse) ;
Ballade « Koenig Harald Harfagar » d'après Heine (4 mains), op. 59 ;
Allegro appassionato, op. 70 ;
Album pour le piano, op. 72 (Prélude, Carillon, Toccata, Valse, Chanson Napolitaine, Final) ;
Souvenir d'Italie, op. 80 ;
Les Cloches du Soir, op. 85 ;
Valse Mignonne, op. 104 ;
Valse Nonchalante, op. 110 ;
Six Études, op. 111 (Tierces majeures et mineures, Traits chromatiques, Prélude & Fugue, Les Cloches de las Palmas, Tierces majeures chromatiques, Toccata d'après le 5e concerto) ;
Valse Langoureuse, op. 120 ;
Six Études pour la main gauche, op. 135 (Prélude, Alla Fugua, Moto Perpetuo, Bourrée, Élégie, Gigue) ;
Six Fugues, op. 161
Feuillet d'Album, op. 169.


Orgue

Principalement :

Trois pièces pour Harmonium, op. 1 ;
Trois Rapsodies sur des cantiques bretons, op. 7 (1866, orchestration de la 1re et 3e rapsodie en 1891) ;
Bénédiction nuptiale, op. 9 ;
Fantaisie no 1 en mi bémol majeur ;
3 Préludes et Fugues, op. 99 ;
Fantaisie no 2, op. 101 en ré bémol majeur ;
Marche religieuse op 107;
3 Préludes et Fugues, op. 109 ;
Sept improvisations, op. 150 ;
Cyprès, op. 156 ;
Fantaisie no 3, op. 157 en do majeur.
Symphonies pour orgue


Musique religieuse et profane

Dont :

Messe, pour 4 voix, chœur, orgue et orchestre, op. 4 ;
Scène d'Horace, op. 10 ;
Oratorio de Noël, op. 12 ;
Nuit Persane, pour soli, chœur et orchestre, op. 26 bis ;
Psaume XVIII, op. 42 ;
Le Déluge, oratorio op. 45 ;
Requiem, op. 54 ;
La Lyre et la Harpe (d'après un poème de Victor Hugo), pour soli, chœur et orchestre, op. 57 (1879) ;
Calme des nuits, pour chœur, op. 68 no 1 ;
La fiancée du Timbalier (d'après un poème de Victor Hugo) pour soprano et orchestre, op. 82 ;
Pallas Athéné, cantate pour soprano et orchestre, op. 98 ;
La Nuit, pour soprano, chœur de femme et orchestre, op. 114 ;
Le Feu céleste, cantate pour soprano solo, chœur, orchestre, orgue et un récitant, op. 115 (sur une poésie d'Armand Silvestre) ;
Lola, scène dramatique à deux personnages pour soli et orchestre, op. 116, d'après le poème de Stéphan Bordèse (Prélude, Le Songe, Le Rossignol, Tango, Conclusion) ;
Des pas dans l'allée, pour chœur, op. 141 no 1 ;
Ave Maria, pour chœur et orgue, op. 145 ;
La Terre Promise, oratorio de 1913.


Mélodies

De très nombreuses mélodies dont :
Le Pas d'arme du roi Jean (1852), d'après un poème de Victor Hugo (existe en version orchestrale) ;
La Cloche (1855), d'après un poème de Victor Hugo (existe en version orchestrale) ;
Le Lever de la lune (1855), d'après Ossian ;
L'Attente (1855), d'après un poème de Victor Hugo ;
Clair de lune (1865), d'après un poème de C. Mendès ;
Tristesse (1868), d'après un poème de F. Lemaire ;
Mélodies Persanes, op. 26 (1870), sur des poèmes de A. Renaud : La brise, La splendeur vide, La solitaire, Sabre en main, Au cimetière et Tournoiement. (Existe en version orchestrale: "Nuit Persane") ;
Les Cloches de la mer (1900), d'après un poème de C. Saint-Saëns ;
Violons dans le soir (1907), d'après un poème d'Anna de Noailles ;
La Cendre rouge (1914), op. 146 (recueil de 10 poèmes de Georges Docquois : Prélude, Âme triste, Douceur, Silence, Pâques, Jour de pluie, Amoroso, mai, Petite main, Reviens) ;
Cinq Mélodies sur des poèmes de Ronsard (1921) (L'amour Oyseau, L'Amour blessé, A Saint Blaise, Grasselette et Maigrelette et L'amant malheureux).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Lun 9 Juil - 8:52


Mon cycle d'orgue continue en beauté. Après le "chaos" touffu et atonal du quatrième concerto d'Ennio Morricone, rien de mieux pour apaisé mon esprit que l'apaisement et un retour au confort tonal de la troisième symphonie intitulée "Organ" de Camille Saint-Saëns.
J'adore mélanger les genres, confronter des esthétiques très différentes et finalement si complémentaires à la fois. Je crois qui si la musique me passionne à ce point c'est aussi pour ces raisons. Passer d'une oeuvre baroque à une oeuvre atonale très moderne pour revenir aussitôt après à quelque chose de bien plus classique et lyrique. Quel pied! Very Happy Dans cette symphonie, il y a de grands thèmes mélodiques, des motifs récurrents qui accrochent l'oreille avec de jolis passages à l'orgue. Cette symphonie n°3 a donc un charme fou et j'y suis sensible depuis bien longtemps, au même titre que son Carnaval des animaux.

__Edward Power Biggs: orgue
__Philadelphia Orchestra dirigé par Eugène Ormandy.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6415
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Lun 9 Juil - 19:01

j'ai assez récemment découvert toutes les symphonies de Saint-Saëns....Vu sa longévité et sa qualité de compositeur...il ne s'est quand même pas foulé dans ce domaine!!...3 ou 4 symphonies,...dont la 3eme avec orgue, dont tu parles Icare mérite largement sa célébrité par rapport aux autres qui sont interressantes, mais loin derrière la 3ème je trouve!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Lun 9 Juil - 19:11

Bien d'accord et j'avoue volontiers que les autres, si elles ne sont pas déplaisantes, elles ne sont pas exceptionnelles non plus, loin de là, rien qui m'ait donné l'envie de les posséder en cd ni même de les réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Lun 9 Juil - 20:08

Saint Saëns a composé 5 symphonies, dont deux ne sont pas numérotées.

Symphonie en la majeur (1850)
Symphonie n° 1 en mi bémol majeur opus 2 (1853)
Symphonie en fa majeur "Urbs Roma" (1856)
Symphonie n° 2 en la mineur opus 55 (1859)
Symphonie n° 3 en ut mineur opus 78, avec orgue (1886)

Si celle avec orgue est fort justement considérée comme un chef d'oeuvre, les autres ne sont pas à négliger, en particulier l'Urbs Roma.

Les intégrales des 5 symphonies ne sont pas courantes, mais nous avons celle de Jean Martinon, chez EMI, qu je ne peux que recommander.

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6415
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Lun 9 Juil - 21:13

je suis assez d'accord Joachim...j'ai celles de Martinon...mais je les trouverais sûrement plus interressantes, s'il n'y avait pas la N° 3 qui pour moi "écrase" vraiment les autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2014
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mar 10 Juil - 23:20

Je partage entièrement l'avis d'Icare, l'oeuvre de Saint-Saens est tout bonnement superbe, notamment son Carnaval des animaux, qui reste ma musique préférée.

Je pense ne pas connaître cependant ses symphonies (à part peut-être une, mais je ne me souviens plus du chiffre) et je les écouterai avec grand plaisir.

Et, j'ai repensé à ta phrase Icare : "j'aime confronter les esthétiques, les tempéraments" ou quelque chose dans ce genre. En écoutant le Carnaval des animaux de Saint-Saens, j'aime le comparer aux Tableaux d'une exposition de Moussorgsky. Beaucoup de différences quant au contexte, au changement de nationalité Mais quelques points communs comme le fait qu'ils y ait plein de "chapitres" pour créer une "histoire" (chez Moussorgsky ce sont des peintures, chez Saint-Saens ce sont des animaux) et le fait qu'il existe pour tous les deux une version orchestrale et pianistique.

Quelle est votre partie préférée dans le Carnaval de Saint-Saens ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mar 10 Juil - 23:24

Pianoline a écrit:
l'oeuvre de Saint-Saens est tout bonnement superbe, notamment son Carnaval des animaux, qui reste ma musique préférée.


Moi c'est Samson et Dalida

Citation :
Quelle est votre partie préférée dans le Carnaval de Saint-Saens ?

Aquarium
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2014
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mar 10 Juil - 23:34

Moi aussi !!! Very Happy J'aime bien le début aussi pour son côté magistral, et presque héroïque.

Mais Aquarium a le don de me transporter complètement, I love you
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mer 11 Juil - 2:17

Snoopy a écrit:
Pianoline a écrit:
l'oeuvre de Saint-Saens est tout bonnement superbe, notamment son Carnaval des animaux, qui reste ma musique préférée.


Moi c'est Samson et Dalida

J'aurais jamais pensé que Dalida ait vécu si si si longtemps.... A moins que Samson tu pensais à Véronique? Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mer 11 Juil - 7:49

ysov a écrit:
Snoopy a écrit:
Pianoline a écrit:
l'oeuvre de Saint-Saens est tout bonnement superbe, notamment son Carnaval des animaux, qui reste ma musique préférée.


Moi c'est Samson et Dalida

J'aurais jamais pensé que Dalida ait vécu si si si longtemps.... A moins que Samson tu pensais à Véronique? Hehe


Ptdr Ptdr Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mer 11 Juil - 8:57

Allez, je vais être de mauvaise foi, on va dire que c'est à cause du décalage horaire et quand j'écris le "soir" pour vous, pour moi c'est déjà 3 ou 4h du mat alors...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Jeu 22 Nov - 18:04

Un bien bel album que je vous recommande. Interprétation et enregistrement de qualité I love you

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   Mer 17 Juil - 18:10

Un CD d'oeuvres pratiquement inconnues, que je ne peux que recommander :



où l'on y trouve :
le ballet en 1 acte Javotte
La rhapsodie bretonne op 7 bis
l'Ouverture et prélude pour Andromaque de Racine
la Suite algérienne, op 60 un peu plus connue


J'en profite pour ajouter le catalogue, complet cette fois ci :

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_compositions_by_Camille_Saint-Saëns

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camille Saint-Saëns (1835-1921)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: