Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

 

 Buono Giuseppe Chiodi (1728-1783)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Buono Giuseppe Chiodi (1728-1783) Empty
MessageSujet: Buono Giuseppe Chiodi (1728-1783)   Buono Giuseppe Chiodi (1728-1783) Empty2021-04-30, 17:02

Buono Giuseppe Chiodi (né à Salò, près de Brescia en Lombardie, le 20 janvier 1728 - mort à Saint-Jacques-de-Compostelle le 7 septembre 1783) est un compositeur italien, actif en Espagne.

Prêtre, il était apparemment maestro di cappella de la cathédrale de Bergame lorsqu'il a été nommé au poste équivalent à Saint-Jacques-de-Compostelle en 1770.

Chiodi est né dans une famille aisée dans une petite ville près de Salò, encore connue aujourd'hui sous le nom de Paese di Buonchiodo, dinant le lac de Garde. On ne sait rien de sa formation musicale, ni où et quand il a été ordonné prêtre.

La réputation de Chiodi a précédé son arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle (1770) grâce à la présence dans la cathédrale de plusieurs musiciens italiens du même milieu géographique que Chiodi (les frères Baldassare et Giuseppe Servida et le contralto Giovanni Brunelli, tous originaires de Lodi). Le chapitre de la cathédrale a envoyé un délégué en Italie - le chanoine Joaquín Pardo - pour contacter Buono Chiodi; la réunion eut lieu en avril 1770 à Milan ou à Lodi. Le contrat final semble avoir été conclu par la médiation du comte Luigi Silva, un noble d'origine hispanique ancienne qui a fourni des musiciens pour le chapitre de Santiago. Chiodi est arrivé à Santiago en juin de cette année-là, accompagné de deux jeunes disciples, tous deux originaires de Lodi. Il y est demeuré jusqu'à sa mort en 1783.

Outre de nombreuses œuvres sacrées, il a écrit au moins deux opéras, De las glorias de España, la de Santiago es la mejor (1773) et La Birba (1774). Rien ne survit du premier, une sorte d’oratorio ou de «poema sacromelodramático» sur un livret d’Amo y García de Lois. La Birba, en trois actes, a été composée pour la fête de l'apôtre saint Jacques sur un livret de Carlo Goldoni, et d'après les parties survivantes, il est évident qu'il s'agit  d'un opéra comique, peut-être le premier jamais joué à Santiago. Les nombreux airs et duos éloquents sont particulièrement brillants et portent toute l'action; les quelques récitatifs qui survivent sont inhabituellement élaborés pour l'époque.

Parmi les œuvres sacrées : 3 Requiem, dont le premier en fa majeur. Messes, Psaumes, Villancicos, au total environ 550 morceaux dans les archives de Compostelle
7 Lamentations de Jérémie :
Et egressus est pour S, A, vns, A et bc (1771),
Matribus suis dixerunt pour S, A htb, vns, A et bc (1771),
Cogitavit Dominus à 8 vx, htb, vns, A, bc et clv (1772),
Quomodo sedet sola à 8 vx, vns A et clv (1774),
Cogitavit Dominus à 8 vx et bn (1776),
Manum suam pour A, fl obligée, cors, vns, A et vln (1779),
Quomodo sedet à 8 vx, htb, cors, vns, A, vln et clv (1781


En 1992, une œuvre instrumentale a été trouvée dans les archives de Saint Jacques de Compostelle, et qui a été attribuée à Chiodi : une Symphonie concertante, ou Concerto Grosso pour violon soliste et quatuor à cordes ou orchestre à cordes.




https://www.youtube.com/watch?v=TrpaqhbNvno
Revenir en haut Aller en bas
 
Buono Giuseppe Chiodi (1728-1783)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: