Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -13%
PC portable 16,1″ Honor MagicBook Pro 16
Voir le deal
699 €

 

  Stanislas SYREWICZ

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stanislas SYREWICZ Empty
MessageSujet: Stanislas SYREWICZ    Stanislas SYREWICZ Empty2021-04-15, 12:51

Eléments biographiques:

Né de parents polonais dans un camp de réfugiés russe, Stanislas Syrewicz a grandi en Pologne, où il a composé de la musique pour le cinéma et la scène. Étudiant à l'Académie de musique de Varsovie, il a obtenu un diplôme en piano et composition et a remporté le prix Bartok à Budapest à l'âge de 23 ans. Désenchanté par le piano, épuisé par le programme de cinq heures par jour de pratique, il abandonne la musique et entre à l'Académie de théâtre de Varsovie, passant quatre ans à étudier le théâtre et l'opéra. Un certain nombre de productions en tant que réalisateur ont suivi. À présent, son intérêt pour la musique était revenu. Mettant en vedette de la musique accessoire pour la scène, le travail de composition s'est rapidement étendu au cinéma et à la télévision. Il a écrit et réalisé sa propre comédie musicale "Martial Law". Il est rapidement devenu le principal compositeur de films de Pologne. L'attention internationale a commencé en 1979 lorsque le producteur américain Sheldon Reynolds a sollicité Stanislas Syrewicz pour la mise en musique de la série télévisée à succès Sherlock Holmes. Lorsque les communistes ont pris le pouvoir en 1981, il a gagné Paris, où il s'installa durablement. Il se rétablit rapidement en tant que compositeur pour le cinéma et la télévision. Sa musique pour le film "Staline" (avec Robert Duval) lui a valu le prestigieux "Ace Award" aux Etats-Unis pour la meilleure musique de film. Sa bande originale de "The Choir" est restée dans le top dix des charts classiques pendant plusieurs mois des deux côtés de l'Atlantique. Aujourd'hui, il partage son temps entre Londres et Paris.

 Stanislas SYREWICZ MV5BNjYzMjI2MDI4Ml5BMl5BanBnXkFtZTcwNjk4NjcyMQ@@._V1_UY317_CR7,0,214,317_AL_
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stanislas SYREWICZ Empty
MessageSujet: Re: Stanislas SYREWICZ    Stanislas SYREWICZ Empty2021-04-15, 13:47

Impressions personnelles:

Avec Stanislas Syrewicz, j'entre dans la partie Est de mon cycle "Russia-Est". Il s'agit d'un compositeur polonais que je connais depuis longtemps et que je retrouve à chaque fois par l'une des trois bandes originales que je possède de lui:
__Russia's War, grand film documentaire en dix parties - 1998.
__The Choir, série télévisée réalisée par Ferdinand Fairfax - 1995.
__Nora, un film de Pat Murphy - 2000.


https://www.youtube.com/watch?v=sXkQ8-4OUcQ

Aujourd'hui, j'ai réécouté la musique très émotionnelle qu'il composa sur le film documentaire Russia's War; Blood upon the snow/Guerre de Russie; Du sang sur la neige. C'est d'ailleurs par cette oeuvre en particulier, parue en 1998, que j'ai découvert ce compositeur. Elle a été orchestrée par un autre compositeur polonais, Krzesimir Debski, qui, quelques années plus tard, devait, lui aussi, m'émerveiller avec une bande originale pour voix de femme solo, choeur et orchestre d'un genre épique; Ogniem i mieczem (2006). Sur un sujet aussi grave et tragique que la Guerre de Russie, lors de confrontations impitoyables et particulièrement meurtrières avec l'ennemi nazi, la musique de Stanislas Syrewicz ne pouvait que porter la tragédie en elle. Le sang sur la neige est un hurlement insonore et visuellement si déchirant... La musique est tellement porteuse de souffrance et de désespoir, tellement imbibée du sang et des pleurs, qu'il est facile pour mon imagination de fabriquer pendant l'écoute des images terribles, de celles que je verrai forcément dans le documentaire si, un jour, la possibilité de le visionner m'est offerte. Mais cette musique est avant tout d'une grande beauté, au-delà des humeurs tragiques qui la traversent. D'ailleurs, je me suis rendu compte à quel point j'aime le Russe chanté. Déjà que parlée c'est une langue que j'aime bien entendre, alors chantée, elle m'est irrésistible, aussi bien dans une chanson populaire de qualité que dans une oeuvre symphonique ou vocale, comme par exemple la voix de basse dans The Execution of Stepan Razin de Chostakovitch. Dans la musique de Stanislas Syrewicz, c'est la voix de baryton du chanteur russe Dmitri Hvorostovsky, né le 16 octobre 1962 à Krasnoïarsk en Union soviétique et mort à Londres le 22 novembre 2017, qui m'a mis le frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stanislas SYREWICZ Empty
MessageSujet: Re: Stanislas SYREWICZ    Stanislas SYREWICZ Empty2021-04-15, 16:49

Une filmographie partielle et sélective:

___L'Amour braque, un film français d'Andrzej Żuławski sorti en 1985.
___Angoisse à Dublin/The Fantasist, un film irlando-britannique réalisé par Robin Hardy, sorti en 1986.
___Le Repaire du ver blanc/The Lair of the White Worm, un thriller horrifique anglais réalisé par Ken Russell, librement adapté du roman du même nom de Bram Stoker, et sorti en 1988.
___Ferdydurke, un film polonais réalisé par Jerzy Skolimowski, sorti en 1991.
___True Blue, un film britannique de Ferdinand Fairfax, sorti en 1996. C'est la seconde collaboration entre Fairfax et Syrewicz un an après The Choir (sauf omission de ma part).
___Shooting Fish, un film britannique de Stefan Schwartz, paru en 1997.
___Une star dans la mafia/Strictly Sinatra, un film britannique réalisé par Peter Capaldi (2001).
___Seuls au bout du monde, une mini-série américaine réalisée par Charles Beeson et diffusée en 2002. Elle est adaptée du livre Le Robinson suisse de Johann David Wyss.
___The Extremists/Extreme Ops, un film d'action réalisé par Christian Duguay, sorti en 2002. Autre compositeur crédité: Normand Corbeil.
___Separate Lies, un film britannique réalisé par Julian Fellowes, sorti en 2005.

Je n'ai pas mentionné les trois titres que j'avais déjà évoqués plus haut. D'autre-part, Stanislas Sirewicz est également crédité sur un film-documentaire intitulé Staline (1992). Je pense qu'il s'agit du même film-documentaire que Russia's War. J'ai d'ailleurs omis de préciser que sa partition fut interprétée par le "State Symphonic Orchestra of Cinematography" et le "Cantus Dei Choir of Moscow" sous la direction de Sergei Skripka. Trois chants traditionnels russes ont également été repris et arrangés par Syrewicz, et interprétés par les Choeurs de l'Armée Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stanislas SYREWICZ Empty
MessageSujet: Re: Stanislas SYREWICZ    Stanislas SYREWICZ Empty2021-05-02, 22:54

Ce soir, je me suis fait plaisir en réécoutant la musique que composa Stanislas Syrewicz pour la mini-série britannique de ferdinand Fairfax, The Choir (1995), basée sur le livre éponyme de Joanna Trollope. Elle explore la politique interne et les scandales d'une école chorale de la cathédrale britannique. Il y a beaucoup de musiques, mais toutes ne sont pas de la composition du compositeur polonais. Pas mal d'extraits classiques ont été employés et figurent sur l'album en complément de la partition originale de Syrewicz qui s'évalue sur une petite trentaine de minutes. Les morceaux classiques choisis sont:
__Jubilate Deo de Benjamin Britten
__Magnificat in G de Charles Stanford
__Zadok the Priest de G. F. Haendel
__Hymn to the Mother of God de John Tavener
__Trio - Cosi fan tutte de W. A. Mozart
__O, for the Wings of a Dove - Hear my Prayer de Felix Mendelssohn
__Hallelujah Chorus - Messiah de G. F. Haendel
__Salvator Mundi de Thomas Tallis
__Cradle Song de Johannes Brahms.
Je n'ai écouté aucun de ces extraits et me suis concentré sur la partition de Stanislas Syrewicz, à l'exception de Panis Angelus de César Frank dans un arrangement du compositeur polonais, interprété par le boy soprano Anthony Way et "The Warsaw Philharmonia".

https://www.youtube.com/watch?v=sK22gyS1qc8


Voici l'extrait d'une note du réalisateur Ferdinand Fairfox sur la musique de The Choir:

Pour le thème et la partition orchestrale de la série, il était essentiel de trouver un compositeur qui ne serait pas intimidé par l'éclat du matériel choral. Basé à Paris (mais d'origine polonaise), Stanislas Syrewicz a été mon premier choix et est rapidement devenu une partie intégrante de mon approche globale du projet. Avec une émotion brute d'Europe de l'Est et un sens dramatique presque italien, son travail a un souffle rare de vision et de passion qui atteint à la fois l'âme et le récit de l'histoire. Plus important encore, son travail porte un sens irrésistible de la mélodie. La majesté récurrente du thème de "The Choir" parle d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stanislas SYREWICZ Empty
MessageSujet: Re: Stanislas SYREWICZ    Stanislas SYREWICZ Empty2021-05-03, 07:59

Je n'allais pas quitter Stanislas Syrewicz sans évoquer sa partition pour le film de Pat Murphy, Nora (2000) qui relate l'histoire de Nora Barnacle (1884-1941) sous les traits de Susan Lynch. Nora Barnacle est une écrivaine irlandaise. Elle fut la muse et la femme de l'auteur irlandais James Joyce. Synopsis: Dublin, 1904. En descendant la rue Nassau de Dublin , James Joyce rencontre Nora Barnacle , une jeune et jolie femme de Galway . Joyce, immédiatement amoureuse de la jeune femme, propose de «lui montrer la ville». Nora déclare froidement qu'elle doit travailler. Le film examine ensuite la relation entre Joyce et Barnacle. Stanislas Syrewicz a composé pour ce film une partition d'expression classique et romantique, soigneusement orchestrée, avec parfois de délicates sonorités électroniques apportant aux extraits concernés une couleur certes discrète mais singulière. Lorsque j'écoute cette bande originale, je ressens à la fois l'esprit historique et féminin du film. Le film que je n'ai pas vu - pas sûr qu'il m'intéresse d'ailleurs - s'articule autour d'une femme, de son histoire, de ce qu'elle ressent, éprouve. La musique ne manque ni de finesse, ni d'élégance, ni de douceur. Elle ne se met jamais en colère, ne s'assombrit pratiquement jamais, flirte-t-elle par moment avec le mystère...davantage sans doute avec les pensées et les gestes romantiques qui ponctuent le biopic de Pat Murphy. Dans une certaine mesure et par un certain ton donné au piano, la partition de Stanislas Syrewicz m'évoque, sans flagrance, la somptueuse musique qu'Ennio Morricone composa pour le film de Mauro Bolognini, La storia vera della signora delle camelie (1981) avec Isabelle Huppert, elle aussi incarnant un personnage réel: Marie Duplessis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Stanislas SYREWICZ Empty
MessageSujet: Re: Stanislas SYREWICZ    Stanislas SYREWICZ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stanislas SYREWICZ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: