Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -67%
Carte Fnac+ à 4,99€ la première ...
Voir le deal
4.99 €

 

 Tadeusz BAIRD (cinéma)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty
MessageSujet: Tadeusz BAIRD (cinéma)   Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty2021-02-25, 10:41


Eléments biographiques:

Tadeusz Baird est un compositeur polonais, né le 26 juillet 1928 à Grodzisk Mazowiecki et mort le 2 septembre 1981 à Varsovie. Il étudie la composition avec Bolesław Szabelski et Kazimierz Rytel pendant la Seconde Guerre mondiale, avant de rejoindre le Conservatoire de Varsovie. En 1949, il fonde le Groupe 49 avec Kazimierz Serocki et Jan Krenz. Il se fait rapidement connaître comme compositeur en obtenant dès 1951 un prix décerné par l'État. En 1956, toujours avec Kazimierz Serocki, il fonde le festival de musique contemporaine l'Automne de Varsovie (Warszawska Jesień). Avec l'emploi de la technique dodécaphonique, il affirme sa filiation avec l'œuvre d'Alban Berg et des affinités esthétiques avec les compositions du dernier Chostakovitch. Il consacra également pas mal de son temps dans la composition pour l'image.

Tadeusz BAIRD (cinéma) Tadeusz-Baird-PAP-2-1-212x212
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Tadeusz BAIRD (cinéma)   Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty2021-02-25, 11:22


Film Music: Vol I

<<Ne serait-il pas opportun de rappeler d'abord à l'auditeur les films polonais - certains d'entre eux sont maintenant oubliés - pour lesquels Tadeusz Baird a écrit de la musique? Cela est possible mais ne semble pas nécessaire. L'important est que la musique de film - ses fragments, motifs, thèmes, suites - établisse une communication indépendamment de sa fonction; le résultat donnera une indication de sa pure valeur musicale. Un disque comme celui-ci, qui présente de la musique de film d'un compositeur exceptionnel, est une sorte de document en soi: il montre son oeuvre pour la scène, la façon dont il s'engagea dans un autre domaine de la musique, son empressement à servir son art quand il se subordonne complètement aux images, à l'intrigue, aux qualités visuelles et aux idées du réalisateur.>> extrait d'un excellent texte de Bohdan Pociej.

__Room for one, film de Witold Lesiewicz. (1965) - 3 extraits - 7'54"
__Warsaw in Canaletto paintings, film documentaire de Jaroslaw Brozowski. (1955) - 2 extraits - 13'
__Visit at the kings, film TV de Jan Rybkowski. (1964) - Suite - 12'14"
__Year one, film de Witold Lesiewicz. (1960) - 2 extraits - 9'37"
__The Passenger, film de Andrzej Munk. (1973) - 1 extrait - 4'18"
__Manhunter, film de Ewa & Czeslaw Petelski. (1963) - 2 extraits - 4'03"
__Panic on a train, film de Kazimierz Kutz. (1961) - 2 extraits - 4'20"
__April, film de Witold Lesiewicz. (1964) - 2 extraits - 6'21"
__The unknown, film de Witold Lesiewicz. (1964) - 1 extrait - 4'48"
__Rugged Creativeness, film documentaire de Tadeusz Jaworski. (1967) - 1 extrait - 3'22"
__When love,was a crime, film de Jan Rybkowski. (1968) - 2 extraits - 5'15"

J'ai surligné la partie de l'extrait qui retient évidemment mon attention. Effectivement, je suis comme toutes celles et tous ceux qui connaissent peu, voire pas du tout le cinéma polonais. Dans ce cas, il ne s'agit même pas de films que nous avons oubliés mais de films que nous n'avons jamais vus et qui, pour certains d'entre eux, sont sans doute très réussis. Ca ne m'a pas empêché de tenter dans les années 1990, à l'époque de leur parution, deux compilations consacrées aux musiques de films de Tadeusz Baird. Je n'arrive cependant pas à me souvenir si ce fut par elles que j'ai découvert ce compositeur ou si ce fut par le biais d'un album contenant quelques-unes de ses oeuvres de concert. Du premier volume, je fus particulièrement séduit par le charme de la plupart de ces musiques, souvent des échantillons, mais pas systématiquement. Puis, il sut insuffler beaucoup de fantaisie dans un morceau de deux minutes, utilisant le plus souvent des petites formations instrumentales comme je les affectionne. Le clavecin, par exemple, revient souvent. La musique peut évoluer sur un ton léger ou un ton grave, peut être enjouée avec des petites percussions malicieuses, ou mélancolique, atonale et mystérieuse, voire vaguement expérimentale, comme dans Rugged Creativeness, un film documentaire de Tadeusz Jaworski (1967).

Tadeusz BAIRD (cinéma) R-10264430-1522005229-4520.jpeg
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Tadeusz BAIRD (cinéma)   Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty2021-02-25, 13:33


Film Music: Vol II:

<<Stylistiquement, comment la musique de film de Tadeusz Baird peut-elle être localisée à côté de ses autres oeuvres? La musique provient nettement de son style personnel et elle fait un usage particulier des traits et des éléments de ce style. Par analogie aux distinctions faites traditionnellement, le style de ses oeuvres majeures pourrait être qualifié de "haut" alors que celui de sa musique de film serait "bas". Les traits caractéristiques de son style "haut" sont rendus populaires dans la musique de film, tout en étant aussi "vulgarisés" et "banalisés" (cette "banalisation" est en fait une des règles générales dans le genre musique de film). Nous pouvons même réfléchir aux symphonies de Gustav Mahler - des combinaisons stupéfiantes d'éléments stylistiques "hauts" et "bas" - des modèles d'une telle "banalisation" - quoique, du temps de Mahler, personne n'aurait pu prévoir l'apparition de la musique de film dans le sens de partitions de musique de scène si répandues de nos jours. C'est pourquoi Baird utilisa fréquemment des éléments de la musique populaire de divertissement: il choisit et arrangea toutes sortes de mélodies faciles à retenir, de rythmes fougueux, de danses, marches et autres manifestations de musique "banale". Il montra un penchant pour les marches qu'il utilisa dans différentes formes (comme le fit Mahler); la sérieuse, la joyeuse, la pleine d'allant, la grotesque ou la parodique.>>

__Between the shores, film de Witold Lesiewicz. (1963) - 5 extraits - 9'37"
__Burning Mountains,film de Ewa & Czeslaw Petelski. (1961) - 6 extraits - 14'57"
__Every day, film de Aleksander Scibor-Rylski. (1963) - 6 extraits - 13'07"
__A sky of stone, film de Ewa & Czeslaw Petelski. (1959) - 5 extraits - 12'59"
__Those who are late, film (plusieurs réalisateurs) 1962. - 3 extraits - 9'36"
__Samson, film de Andrzej Wajda. ( ?) - 5 extraits - 11'55"

Cette seconde compilation contient des musiques un peu différentes du précédent volume, bien qu'en observant les dates de parution des films, je m'aperçois que je ne quitte pas vraiment les années 1960. Les morceaux choisis, pour la plupart, sollicitent une formation instrumentale d'esprit moins baroque, plus volumineuse, même s'ils ne déploient jamais le grand orchestre symphonique dans de grands moments lyriques et pleins d'emphase, ce que la musique de film sait également faire, à Hollywood notamment. Question de style et d'approche et celle de Tadeusz Baird est l'approche d'un musicien personnel et méticuleux qui sait créer des ambiances intéressantes et démontre, comme sur la précédente compilation, un sens de la mélodie facilement mémorisable, celle qui fait mouche aussitôt. Je suis non seulement très sensible aux climats sonores originaux qu'il crée avec minutie mais aussi à ses cellules mélodiques qui s'articulent autour de quelques notes qui se dissolvent et se recomposent dans des structures singulières pouvant paraître abstraites à certains endroits. J'aime beaucoup, par exemple, la mélancolie du dernier extrait de Those who are late, si touchante malgré la retenue et l'économie de moyens avec lesquelles elle s'exprime. Une très jolie chanson en polonais attendrit la partition de Between the shores: elle est interprétée par Barbara Kraftowna. Burning Mountains révèle des ambiances orchestrales assez austères aux combinaisons sonores ingénieuses et le thème mélodique principal de Samson me semble si bien trouvé, qu'il me trotte encore dans la tête au moment où j'écris ces lignes.

Tadeusz BAIRD (cinéma) R-9880496-1487868090-7449.jpeg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Tadeusz BAIRD (cinéma)   Tadeusz BAIRD (cinéma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tadeusz BAIRD (cinéma)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: