Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Domenico SCARLATTI (1685-1757)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26317
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2006-08-15, 16:37

Domenico Scarlatti est un compositeur et claveciniste virtuose italien, né à Naples le 26 octobre 1685, mort à Madrid le 23 juillet 1757.

1685 est une année faste pour la musique baroque : trois des plus grands compositeurs voient le jour : Georg Friedrich Händel, Johann Sebastian Bach et Domenico Scarlatti.

Scarlatti étudie probablement d'abord avec son père, Alessandro Scarlatti, avant d'être l'élève de Gaetano Greco.

En 1704, il adapte, pour la représenter à Naples, l'Irène de Pollaroli. Peu après, son père l'envoie à Venise pour étudier avec Gasparini. Il y rencontre Thomas Roseingrave, un musicien anglais qui devait plus tard participer à la diffusion de ses œuvres à Londres. Scarlatti est dès cette époque un claveciniste hors pair, et on raconte que lors d'une joute musicale avec Händel organisée à Rome au palais du cardinal Ottoboni pendant son séjour italien, il lui est jugé supérieur au clavecin, pendant que Haendel l'emporte à l'orgue. Les deux artistes restent d'ailleurs amis.

En 1709, il entre au service de Marie-Casimire, reine de Pologne qui vit alors à Rome, et il compose plusieurs opéras pour sa scène privée. Il est maître de chapelle à la basilique Saint-Pierre de 1715 à 1719 et se rend peut-être l'année suivante à Londres pour y diriger un de ses opéras au King's Theatre.

En 1720 ou 1721 il réside à Lisbonne, enseignant la musique à la princesse Maria Magdalena Barbara. Il retourne à Naples en 1725 puis s'installe de façon définitive à Madrid en 1729 pour y redevenir maître de musique de cette princesse qui s'est entre temps mariée avec l'héritier du royaume d'Espagne. Le reste de sa vie se passe donc en Espagne. Maria Barbara devient reine d'Espagne et lui conserve toujours sa confiance et sa protection. C'est pendant cette dernière période qu'il compose son œuvre monumentale pour le clavecin.

Domenico Scarlatti doit sa renommée à son œuvre pour le clavecin qui est unique à maints égards :

un volume inégalé de 555 pièces, dites « sonates » ou « essercizi » :

l'enregistrement intégral par Scott Ross a nécessité 35 CD. Cette production représente en volume bien plus que celle de Bach et de Couperin réunis pour le même instrument ;

une qualité musicale exceptionnelle, dans l'invention mélodique et rythmique et la haute technicité de l'exécution ;

la forme unique de toutes les pièces qui ne sont identifiables que par le numéro des recensements effectués par G. Pestelli, Alessandro Longo et Ralph Kirkpatrick, et qui constituent donc un tout difficile à cerner et à dissocier, contrairement à Couperin qui nomme ses pièces individuellement et les réunit dans des ordres, et à Bach qui groupe ses compositions en cycles distincts : les Inventions et sinfonies, les Suites française, le Clavier bien tempéré, etc.). Le style de Scarlatti se situe d'ailleurs aux antipodes de celui de ces deux autres « géants » du clavecin.

Chez Scarlatti, une « sonate » est en fait une pièce de coupe binaire avec reprises (comme les danses de la forme « suite »); elle n'a donc de sonate que le nom. D'un style aisément reconnaissable, ces pièces extraordinaires ont circulé dans toute l'Europe sous la forme de manuscrits et ont assuré à leur auteur une place privilégiée parmi les musiciens de son époque.

S'il connaît le contrepoint et la tradition de ses devanciers, s'il sait intègrer l'influence de la musique populaire espagnole, Scarlatti ne se laisse pourtant jamais enfermer dans un cadre contraignant élaboré par d'autres : il privilégie la mélodie, intrinsèquement liée au rythme et à l'harmonie qui sont servis par une virtuosité incomparables. Il multiplie les dissonances, les modulations, les ruptures rythmiques, les constrastes mélodiques. Ses trouvailles dans ces domaines sont extrêmement nombreuses et non conventionnelles : elles renouvellent de façon très personnelle la littérature du clavecin, dans ce domaine, seul un della Ciaja peut lui être comparé à la même époque.

Seule une petite partie de son œuvre a été éditée de son vivant. Scarlatti lui-même semble avoir supervisé la publication, en 1738, de son recueil de 30 Essercizi qui sont découverts avec enthousiasme dans toute l'Europe.

Son influence est certainement importante sur l'évolution de la musique (spécialement de la musique pour clavecin et piano-forte) vers la fin du XVIIIe siècle, même s'il a toujours été considéré comme un musicien un peu en marge : à cette époque, son pays d'adoption, l'Espagne, paraît en effet bien loin des centres musicaux les plus actifs (Allemagne, Italie, France). Quant à son pays d'origine, l'Italie, il est alors en train de délaisser le clavier pour se tourner vers l'opéra, le bel canto, le violon, la sonate, le concerto.

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Domenicoscarlatti1pe6
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-14, 16:56

Personne n'a encore parlé de ce compositeur ? pour moi ça a collé tout de suite entre sa
musique et moi : 555 sonates et toutes inspirées .
La diversité d'expression est telle que l'interprêtation au piano est plus savoureuse...enfin
d'après moi Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22489
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-14, 19:11

Je préfère nettement le Padre Antonio Soler Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-14, 21:09

ah bon...ben pas moi...pour une fois Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22489
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-15, 11:19

Je trouve que chez Scarlatti, les sonates, toutes en un mouvement, sont soit rapides soit lentes. Les lentes se ressemblent plus ou moins, les rapides idem (j'exagère un peu, c'est vrai, mais pas tant que ça à mon avis).

Chez Soler je trouve plus de diversité. Certaines sonates sont d'ailleurs en trois ou quatre mouvements comme plus tard chez Haydn.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-15, 11:43

en fait je connais trop peu celles de Soler! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

felyrops

Nombre de messages : 1419
Age : 75
Date d'inscription : 26/09/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-15, 11:58

Alors commences par les fandangos de Soler!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22489
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-15, 12:27

Ce qui est drôle c'est qu'on a absolument voulu comparer Scarlatti et Soler.

Comme ce dernier a composé un Fandango émérite (voir le sujet Soler), on en a cherché puis découvert un chez Scarlatti (en ré mineur comme celui de Soler). Mais il s'est avéré que l'authenticité de celui de Scarlatti est plus que douteuse...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2008-11-15, 13:35

felyrops a écrit:
Alors commences par les fandangos de Soler!

çà je connais ...un peu car je n'écoute pas souvent...j'ai aussi un cd de six "concertos" pour orgues et clavecin (encore une appellation "spéciale"..il n' y a pas d'orchestre mais seulement les deux instruments) très agréables...: mais un peu "léger" à mes oreilles comparés aux sonates de Scarlatti
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6448
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2010-07-17, 15:51

Domenico Scarlatti - Padre Antonio Soler
Sonatas per cimbalo & Fandango


Classique - Paru le 21 juin 2010 chez Alpha - dans la collection Ut Pictura Musica

Au programme

Domenico Scarlatti
Sonata en ut majeur, K. 420
Sonata en fa mineur, K. 462
Sonata en ut majeur, K. 132
Sonata en la majeur, K. 65

Padre Antonio Soler
Bright Music: Fandango

Domenico Scarlatti
Sonata en sol majeur, K. 144
Sonata en ré majeur, K. 119
Sonata en sol mineur, K. 426
Sonata en ut mineur, K. 115
Sonata en mi majeur, K. 206
Sonata en fa dièse mineur, K. 25
Sonata en mi bémol majeur, K. 475
Sonata en sol mineur, K. 30

Bertrand Cuiller, harpsichord
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6448
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2010-07-17, 15:55

Je viens d'écouter des extraits de ce CD et je trouve que le titre que lui donne Qobuz est mérité :
Un Scarlatti ensoleillé

C'est très 'lumineux' et agréable ... et pourtant je ne suis pas très réceptive aux instruments seuls et encore moins au clavecin !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22489
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2011-01-02, 18:30

Catalogue des oeuvres :


Musique instrumentale :

17 Sinfonias "del Sigrore Domenico Scarlatti", arrangements principalement des préludes aux opéras et cantates.
555 Sonates per il claviecembalo (les 30 premières s'intitulant "Essercizi per gravicembalo")
8 sonates da camera, parmi les 555, avec violon ad libitum
6 concertos pour clavecin et cordes, d'attribution douteuse


Musique religieuse

La Conversione di Clodoveo Re di Francia, oratorio sur un texte de C. S. Capeci (1709)

Cibavit nos Dominus, à 4 voix
Dixit Dominus
Iste Confessor en sol majeur pour 4 voix et orgue
Laetatus sum pour soprano, alto et basse continue
Lauda Jerusalem
Magnificat en ré mineur pour soprano, alto, basse et continuo
Miserere en fa mineur pour 4 voix, Concertino ripieno et orgue
Miserere en sol mineur à 4 voix et concertino ripieno
Missa à 4 voix en sol mineur (dite "de Madrid")
Missa pour 2 choeurs à 4 voix et concertino ripieno en ré majeur
Missa brevis à 8 voix et basse continue en la mineur "La Stella"
Missa Nisi qua Dominus à 4 voix
Momento Domine David
Mottetto per l'Ognissanti (Te Gloriosus) en ré majeur, à 4 voix
Nisi quia Dominus a 4 voci
Salve Regina en la majeur pour soprano et cordes
Salve Regina en la mineur pour soprano, alto et orgue
Stabat Mater en do mineur à dix voix et double choeur à cinq voix chacun et orgue
Te Deum en do majeur à 4 voix, concertino ripieno et Orgue


Musique vocale profane


Cantate pastorale (1720)
Dall'oscura magion dell'arsa Dite, cantate pour soprano, 2 violons et continuo
Festeggio armonico (1728)
Gia lusingato appieno, cantate pour soprano, 2 violons et continuo
Intermedi pastorali da reppresentarsi nella sala de Sigri.Capranica del drama dell'Ambleto (1715)
Io son Neron, l'imperator del mondo,cantate pour soprano et continuo
Notte, ch'incarro d'ombre, serenata pour soprano, 2 violons et continuo
Serenata pour 3 solistes, choeur, 2 trompettes, 2 cors, flûte et cordes
Contesa delle Stagioni, serenata pour solistes, choeur, orchestre et b.c. (1720)
Applauso Genetliaco, cantate créée à Rome le 3 juin 1714
Applauso Devoto, cantate sur un texte de C. S. Capeci (1712)
Cantata da Recitarsi nel Palazzo Apostolico la Notte del SS. mo Natale.... Nella Stamperia della Reverenda Camera Apostolica, Rome 1714


Arias et cantates profanes avec basse continue

A chi nacque infelice, air pour contralto et continuo
Ah sei troppo infelice, cantate pour voix et continuo
Al fin diviene amante, air pour voix et continuo
Al fin m'uccidete, air pour voix et continuo
Amenissimi prati, air pour basse et continuo
Bella rosa adorata, air pour soprano et continuo
Belle pupille care, air pour soprano, violons et continuo
Che sarà, air pour voix et continuo
Che si peni in amore, air pour voix et continuo
Che vidi, o ciel, air pour soprano, violons et continuo
Che, che pretendi, ò tirana, air pour voix et continuo
Chi in catene ha il mio core, air pour soprano et continuo
Con qual cor, air pour voix et continuo
Consalati e spera, air pour contralto et cordes
Deh che fate o mie pupille, air pour voix et continuo
Di Fille vendicarmi vorrei, air pour voix et continuo
Dice amor, air pour voix et continuo
Dir vorrei, air pour soprano, violons et continuo
Dona pace alle sue pense, air pour voix et continuo
Dopo lungo servire, air pour contralto, violons et continuo
Dorme la rosa, air pour soprano et continuo
E pur per mia sventura, air pour soprano et continuo
Fille già più non parlo, air pour voix et continuo
Gelo avvampo considero, air pour voix et continuo
Mi tormenta il pensiero, air pour voix et continuo
Ninfe belle e voi pastori, air pour soprano et continuo
Nò, nò si può celar, air pour voix et continuo
No, non fuggire o Nice, air pour voix et continuo
O qual meco Nice cangiata, air pour soprano, violons et continuo
O qual meco o Nice, air pour voix et continuo
Onde della mia Nera, air pour voix et continuo
Pende la vita mia, air pour soprano et continuo
Piangete, occhi dolenti, air pour soprano, violons et continuo
Pur nel sonno almen tal'ora, air pour soprano, violons et continuo
Pur nel sonno almen, air pour voix et continuo
Qual farfaletta amante... air pour voix et continuo
Qual pensier, air pour voix et continuo
Quando miro il vostro foco, air pour voix et continuo
Quando penso, air pour soprano et continuo
Rimirai la rosa un di, air pour voix et continuo
Ruscelletto ch'è lungi dal marre, air pour voix et continuo
Scritte con falso inganno, air pour soprano, violons et continuo
Se fedele tu m'adori, pour soprano, 2 violons et continuo
Se pensi mai, air pour contralto et cordes
Se per un sol momento, duo pour voix et continuo
Se sai qual sia la pena, air pour soprano et continuo
Se ti dicesse un core, air pour voix et continuo
Se tu sarai fedel, air pour contralto et cordes
Se vuoi ch'io t'ami, air pour contralto et cordes
Selve, caverne e monti, air pour soprano et continuo
Sono un alma tormentata, air pour soprano et continuo
Sospendi o man per poco, air pour voix et continuo
Stravagante non è l'amor, air pour voix et continuo
Stravaganze, air pour voix et continuo
T'amai, Clori, t'amai, air pour voix et continuo
Ti recorda o bella Irene, air pour voix et continuo
Tinte a note di sangue, air pour soprano, violons et continuo
Tirsi caro, duo pour voix et continuo
Tu mi chiedi o mio ben, air pour voix et continuo
V'adoro o luci belle, air pour soprano et continuo
Vaga rosa, ariette pour voix et cordes
Vago il ciel, air pour soprano et continuo
Vedi l'ape, air pour voix et continuo


Opéras

Il Giustino, dramma per musica sur un livret de G. Convò, créé à Naples, Regio Palazzo en 1703

L'Ottavia Ristituita al Trono, melodramma sur un livret de G. Convò, créé à Naples en 1703

L'Irene (arrangement d'après G. pour Roberti) sur un livret de G. Convò, créé à Naples, Teatro di S. Bartolomeo en 1704

La Silvia, dramma pastorale sur un livret de C. S. Capeci, créé à Rome, Teatro Domestico de la reine Maria Casimira de Pologne en 1710

L'Orlando, overo la Gelosa Pazzia, dramma pastorale sur un livret de C. S. Capeci, créé à Rome, Teatro Domestico de la reine Maria Casimira de Pologne en 1711

Tolomeo et Alessandro, overo La Corona Disprezzata, dramma pastorale sur un livret de C. S. Capeci, créé à Rome, Teatro Domestico de la reine Maria Casimira de Pologne en 1710)

Tetide in Sciro, dramma per musica sur un livret de C. S. Capeci, créé à Rome, Teatro Domestico de la reine Maria Casimira de Pologne en 1712

Ifigenia in Aulide, dramma per musica sur un livret de C. S. Capeci, créé à Rome, Teatro Domestico de la reine Maria Casimira de Pologne en 1713

Ifigenia in Tauri, dramma per musica sur un livret de C. S. Capeci, créé à Rome, Teatro Domestico de la reine Maria Casimira de Pologne en 1713

Amor d'un Ombra e Gelosia d'un Aura, dramma per musica sur un livret de C. S. Capeci, créé à Rome, Teatro Domestico de la reine Maria Casimira de Pologne en 1714 [révisé sous le titre Narciso sur un livret de P. Rolli, créé à Londres le 30. Mai 1720 [selon Burney]

Ambleto, dramma per musica sur un livret de alto Zeno d'après Shakespeare, créé au carnaval de Rome de 1715 + Intermèdes pastoraux ajoutés pour une représentation ultérieure

Dirindina, farsetta per musica sur un livret de G. Giglo (conçu comme Intermezzo dans Ambleto), créé ebn 1715 à Lucca

Berenice Regina di Egitto o vero Le Gare di Amore, e di Politica, dramma per musica sur un livret de alto Salvi, créé au carnaval de 1718 à Rome


Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22489
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2011-01-02, 18:42

J'ai écouté cet opéra seria de Domenico Scarlatti : Tetide in Sciro (Téthys à Skyros), de 1712, sur un livret de Capeci, une histoire archi compliquée avec des travestissements femme-homme et homme femme que j'ai du mal à comprendre. Mais ce qui est intéressant, c'est cette musique de Domenico, bien loin du baroque des opéras de Alessandro. Ce n'est pas encore du classique, mais on n'en est pas loin, et j'ai aimé cet opéra, pas trop long (82 minutes) sans trop de récitatifs et avec des arias sans da capo interminables, des arias très expressifs. Une oeuvre à connaître absolument Wink

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Capa22
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6448
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2011-01-02, 22:00





Cela semble bien intéressant, en effet ! Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Frantz 77

Frantz 77

Nombre de messages : 123
Age : 72
Date d'inscription : 17/10/2013

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: D.Scarlatti et Padre Soler    Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2014-03-11, 12:44

Cher Joachim , j'ai un peu de mal à estimer l'oeuvre de D.Scarlatti - pour clavier - comparée avec celle du Padre Soler !

Je suis un fan de Scarlatti : j'ai plus d'une centaine de cds de ses sonates au piano ( et une vingtaine au clavecin)
de V.Horowitz à Pogorelich en passant par Marcelle Meyer, Clara Haskil  (et une foultitude de grands pianistes) on mesure l'impact d'une telle production.

Il est à remarquer combien chacun vit différemment les mêmes sonates (certaines ne comportant pas de barres de mesures!) et aussi quelles sonates sont choisies régulièrement ou ignorées !

Bref, on se doit de rappeller que F.Chopin les préconisées à ses élèves et qu'il regrettait que D.Scarlatti ne figure pas au programme des concerts de son temps.

Celui qui à fait beaucoup pour D.Scarlatti , c'est V.Horowitz : ses douzes premières sonates (1962)
( enregistrées  grâce à un studio automatisé installé chez lui par C.B.S.(!) firent l'effet d'une bombe dans le monde musical et discographique ) Depuis le départ de V.Horowitz, Wanda a autorisé la publications de l'ensemble des sonates enregistrées (avant de rejoindre le maître...)
Un des aspects les plus énigmatiques de D.Scarlatti reste sa vie privé ; on ne sait rien ...si ce n'est un mariage vers l'âge de quarante ans avec une jeune fille de seize ans, et une vie de cour au prés des souverains d'Espagne.

NAXOS propose tout doucement une intégrale au piano - un pianiste différent par cd - nous en sommes au volume XIV je crois.

Pour ce qui est de Padre Soler , une intégrale ( ou deux ) sont en cours : 180 sonates .

Je ne vais pas refaire le vieux scketche de Guy Bedos (Celui du "nouveau riche" qui achete ses livres au mètre, et trouve que Rimbaud est donc  moins doué que Simenon!) mais la comparaison avec D.Scarlatti cela me paraît difficile.
Vraiment deux planètes ! à mon avis .
Revenir en haut Aller en bas
Frantz 77

Frantz 77

Nombre de messages : 123
Age : 72
Date d'inscription : 17/10/2013

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Intégrale Scarlatti par Pieter-Jan Belda clavecin !   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2014-03-30, 19:59

Et bien oui , une idée d'un excellent rapport qualité/prix :
(36 cds pour 45,00euros !)
Les 555 sonates de Scarlatti chez Brillant Classique par
Pieter-Jan Belder. Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 

Avant de poursuivre une quelconque analyse (médicale?)
je donnerais mon avis sur les cinq albums que je connais bien :
leur parution isolée et à prix raisonnable dans une qualité son et
une interprétation fraîche et pleine d'imagination , m'ont conduit
à conseiller les miens d'un tel cadeau pour la Fêtes des Pères !


il faut consulter le site Abeille-musique pour y trouver les détails ...
qui annoncent 5 clavecins utilisés par le maître.
Amazone annonce des sonates jouées au clavecin , au piano-forte, et à l'orgue (!...)

On và attendre la reception du colis pour en dire plus

C'est quand même une des trés rares intégrales des sonates de Scarlatti sur le marché .( Scott Ross semble loin dans le temps ...rééditée ?)
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2014-10-22, 19:15

Je viens de passer un moment délicieux à me laisser transporter par les sonates de Scarlatti jouées au piano par Alexandre Tharaud.  Moi qui aimes tant le clavecin, en ce moment précis, je n'aurais pu écouter ces sonates au clavecin Domenico SCARLATTI (1685-1757) 1521897346   Quelle belle interprétation aussi d'Alexandre Tharaud, j'étais tout à fait en phase avec ce jeu-là ! Plus d'une heure de musique emportée du début à la fin Domenico SCARLATTI (1685-1757) 395622


https://youtu.be/0qVx9wHA6AA


Dernière édition par laudec le 2020-05-15, 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2014-10-23, 12:34

Je redécouvre les sonates de Scarlatti interprétées par une femme Maria Tipo, une toute autre sensibilité, qui vient éveiller d'autres voies de mon âme, superbe douceur Domenico SCARLATTI (1685-1757) 185465




https://youtu.be/2bpm4gj_I2A


mais encore ... par Marcelle Meyer  !
ou Aldo Ciccolini
ou Nikolai Demidenko
ou Mikhail Pletnev :

ou Rachida Arodaky
ou Alice Ade
ou Yevgeny Sudbin
ou Christian Zacharias
ou Fou Ts'ong
et il y en a d'autres ...
Je n'ai pas encore tout écouté...  
à suivre...


Dernière édition par laudec le 2020-07-14, 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26317
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2020-07-14, 13:40


https://www.youtube.com/watch?v=QQbW75y3P9g
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2020-07-14, 14:59

Ah Scarlatti, ça faisait longtemps que je n'avais plus bu à cette source de bien-être Domenico SCARLATTI (1685-1757) 185465 Scarlatti et le clavecin , quelle pureté drunken 

Avec flûtes à bec, mieux encore Wink , Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 


https://youtu.be/sL4VuQIYDxw
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26317
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2020-07-14, 21:30

C'est vrai que c'est quand même plus sympa à la flûte!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2020-07-15, 10:42


https://www.youtube.com/watch?v=1yyBP3t7g90

un cd assez récent de Jean Rondeau (2018) que l'on trouve à 7 euros...voire 5 euros à la Fnac (si on en prend 4!)

Domenico SCARLATTI (1685-1757) 71RtCVRS1OL._SL1425_
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2020-09-10, 11:16

Eh bien pour moi qui n'aime pas les vidéos qui nous servent des kilomètres d'un même compositeur, j'ai été emportée par ces trois amours réunis : Scarlatti Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 , le clavecin Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 et Scott Ross Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 et l'impression que je pourrais rester à écouter les 6 heures durant   Wink peut-être cette nuit ?


https://youtu.be/6jgm_0Mua1g
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2020-09-10, 12:04

laudec a écrit:
Eh bien pour moi qui n'aime pas les vidéos qui nous servent des kilomètres d'un même compositeur, j'ai été emportée par ces trois amours réunis : Scarlatti Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 , le clavecin Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 et Scott Ross Domenico SCARLATTI (1685-1757) 333455 et l'impression que je pourrais rester à écouter les 6 heures durant   Wink peut-être cette nuit ?

Shocked J'adore le clavecin et Scott Ross dont j'apprécie le touché notamment chez J. S. Bach, mais si tu arrives à en écouter six heures durant sans tiquer, alors là tu m'épates.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty2020-09-10, 12:15


Laughing Non, c'est façon de parler parce que j'ai horreur de ces séries à n'en plus finir en général mais ici je me suis dit comme un défi : peut-être qu'une de ces nuits, tout en dormant, comme certains apprennent une langue, je me mettrais ces 6 heures de Scarlatti au clavecin Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty
MessageSujet: Re: Domenico SCARLATTI (1685-1757)   Domenico SCARLATTI (1685-1757) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Domenico SCARLATTI (1685-1757)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: