Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -37%
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent ...
Voir le deal
43.99 €

 

 Christopher Gunning (cinéma)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Christopher Gunning (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Christopher Gunning (cinéma)   Christopher Gunning (cinéma) Empty2015-07-01, 23:18


Eléments biographiques:

<<Christopher Gunning est un compositeur britannique né le 5 Août 1944, à Cheltenham, Gloucestershire, Angleterre. Il a étudié à la Guildhall School of Music and Drama, où il eut comme professeurs Edmund Rubbra et Richard Rodney Bennett. Ses compositions de musique de film et de télévision ont reçu de nombreux prix, y compris le prix 2007 BAFTA de la meilleure musique de film pour La Vie en Rose, ainsi que trois prix supplémentaires pour Poirot d'Agatha Christie, Middlemarch, et Porterhouse Blue. Il a également remporté trois Ivor Novello Awards, pour Rebecca, Under Suspicion, et Firelight. Dans les années 1970 et 1980, Christopher Gunning a collaboré avec le musicien de rock Colin Blunstone et fut responsable de l'arrangement pour cordes de Blunstone en 1972 "Say you don't mind". Pour la contribution de Gunning pour The Big Batallions, Wild Africa, Cold Lazarus et When the Wales cames il reçut aussi BAFTA et Ivor Novello Awards, et sa musique pour la campagne publicitaire Martini, entendue à travers le monde depuis trente ans, a remporté trois Clio Awards. Christopher Gunning a composé la musique pour presque tous les films de télévision d'Hercule Poirot avec David Suchet, et a travaillé sur les trois séries de Rosemary and Thymes avec Felicity Kendal et Pam Ferris.>> (source Wikipédia)


Christopher Gunning (cinéma) V_huEuQYBDqJ2a1lfl9TMSolxcVt44dYmJ1X6BRBpFfQGWKYBLOr3B4HDx1p3lRzYwh18nvIYX9rROS2WI-khmXxdidXgzH3y8hZFIzwdF_mP_EhgQ



Pour le film Firelight de William Nicholson, Christopher Gunning a composé une musique profondément romantique et dramatique à la fois, de celle qui embellit les coeurs de ceux qui aiment les beaux sentiments et le cinéma. Elle n'hésite pas à jouer sur la corde sensible et a sans doute raviver la fibre romantique qui sommeille en moi. Certains esprits bien pensants ne manqueront pas de le lui reprocher, comme si une musique portée presque exclusivement sur les sentiments et les émotions était la chose à fuir, à mépriser. C'est tellement bien écrit, d'une part, tellement beau d'une autre...Je pourrais m'asseoir devant une mare polluée, un jardin en friche, un ruisseau asséché ...la mare deviendrait un oasis, la friche, un champs de fleurs et le ruisseau asséché, une rivière qui chante l'amour de vivre. J'ai aussi besoin de ces musiques qui savent exalter les sentiments, savent humidifier les regards, savent mélanger le mystère et l'amour, la passion et le désespoir, à partir du moment où c'est superbement écrit et exprimé, comme c'est le cas ici. Le violon, le violoncelle et le piano sont les trois instruments qui dominent l'orchestration de la partition. Le violon excelle dans les aigus, une fois encore, il est pour ainsi dire mon guide émotionnel. J'aime aussi le jeu du piano, plus particulièrement dans le passage le plus intense et dramatique de la B.O., une B.O. qui s'articule presque inexorablement autour du magnifique thème principal: celui-ci revient souvent, objectivement, sans doute un peu trop, mais ce n'est pas grave. Pour ma part, je n'en perds pas une seule note, reste accroché, délicieusement manipulé par une musique si belle qui sait si bien jouer sur la corde sensible. Elle a embelli mes pensées.


Dernière édition par Icare le 2021-01-20, 09:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Christopher Gunning (cinéma) Empty
MessageSujet: Christopher Gunning (cinéma)   Christopher Gunning (cinéma) Empty2015-07-02, 10:28

Les Anglais m'ont souvent paru soucieux de la qualité des musiques qu'ils allaient utiliser dans leurs séries télévisées, notamment policières: toujours des musiques qui m'ont marqué par la force de leur thème principal et des ambiances qu'elles créent au sein des épisodes. Je ne vais pas m'arrêter sur Amicalement votre - The Persuaders (John Barry), Chapeau melon et Bottes de cuir - The Avengers (Laurie Johnson) qui vient de perdre son principal acteur, Patrick Macnee, ou encore Miss Marple (Ron Goodwin), autant de séries qui sont devenues depuis des classiques du genre, mais aussi Inspecteur Morse (Barrington Pheloung), Wycliffe (Nigel Hess), Cadfael (Colin Towns), Inspecteur Barnaby (Jim Parker)...Les "main title" y sont merveilleux et les disques qui en ont été tirés, très bien aussi à l'exception de Wycliffe dont seul le délicieux thème-générique figure sur une compilation dédiée à Nigel Hess. Christopher Gunning, sur Hercule Poirot, n'a pas dérogé à la règle. Le thème-générique, porté par le saxophone de Stan Sulzmann, est formidable, ne serait-ce par la mélodie si bien trouvée, aussi bien d'un point de vue musical que "filmique". Il apporte vraiment un ton unique à cette série. Il y a aussi d'autres bons moments dans la partition, des passages animés et tendus bien fichus qui tiennent en haleine, une autre très belle mélodie un peu plus loin, des déclinaisons attachantes du thème principal, notamment une version plus lente et romantique, un thème un peu flippant avec voix, un piano parfois percussif, une percussion impulsive, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Christopher Gunning (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Christopher Gunning (cinéma)   Christopher Gunning (cinéma) Empty2021-01-20, 10:32

<<Hercule Poirot est un détective belge de fiction créé par la romancière anglaise Agatha Christie. Avec Miss Marple, c'est l'un des personnages les plus célèbres de la romancière, apparaissant dans 33 romans et 51 nouvelles, publiés entre 1920 et 1975. Poirot a été incarné sur le grand et le petit écran par différents acteurs, dont Albert Finney, Peter Ustinov, Ian Holm, Tony Randall, Alfred Molina, David Suchet, Kenneth Branagh et par John Malkovich. À la radio, dans les « dramatiques » de BBC Radio 4, son rôle a été principalement joué par John Moffatt. Agatha Christie tire probablement le nom de Poirot de deux autres détectives de fiction : Jules Poiret, officier de police français retraité et retiré à Londres, créé en 1909 par l'Américain Frank Howel Evans, et Hercule Popeau, retraité de la Sûreté, personnage petit et rond créé en 1912 par la Britannique Marie Belloc Lowndes.>>  

https://www.youtube.com/watch?v=qXWPErL0sSc


La petite histoire inventée d'Hercule Poirot:

<<Né en Belgique, il serait originaire de la région de Spa, à une date indéterminée, de religion catholique romaine, Hercule Poirot est retraité de la police belge, où il a occupé les fonctions de chef de la Sûreté à Bruxelles. Pendant la Première Guerre mondiale, son pays est occupé par les Allemands ; blessé à une jambe, il est évacué avec d'autres réfugiés dans la petite ville anglaise de Styles St Mary, où il résout la première énigme connue du grand public (il en avait résolu d'autres auparavant mais non retranscrites par Agatha Christie) : La Mystérieuse Affaire de Styles. Il s'installe ensuite à Londres où il occupe différents appartements et devient détective privé. Hercule Poirot ne vit désormais que de ses enquêtes (bien que le paiement de ses honoraires ne soit guère évoqué), en Grande-Bretagne, d'abord difficilement, puis, la notoriété aidant, travaille pour de riches clients, les militaires ou le gouvernement britannique et peut habiter un appartement luxueux, voyager avec un majordome.>> (Wikipédia)

Hercule Poirot fut souvent transposé au cinéma, depuis 1931 sous les traits d'Austin Trevor jusqu'en 2021 sous les traits de Kenneth Branagh, ce dernier l'ayant interprété à deux reprises, une première fois en 2017. Pour la télévision, il y a eu plusieurs séries et téléfilms, même le domaine du jeu vidéo s'est accaparé Hercule Poirot. Personnellement, je connaissais surtout ce fin limier sous les traits de Peter Ustinov qui, entre le petit et grand écran l'a quand même interprété six fois! Je me rappelle prioritairement de Mort sur le Nil (1978) sur une musique de Nino Rota. J'avais également vu Le Crime de l'Orient-Express (1974), cette fois avec Albert Finney sur une musique de Richard Rodney Bennett, or je me souviens davantage de Peter Ustinov. Ensuite, le second acteur auquel je pense presque automatiquement, c'est David Suchet pour avoir vu quelques épisodes piochés par-ci, par-là, une série que je n'ai jamais suivie avec assiduité. Néanmoins, je pense que la bonhomie de David Suchet devait correspondre assez parfaitement à l'idée que s'en était faite son créateur, Agatha Christie: <<Homme mûr de petite stature, avec une tête en forme d'œuf, une apparence de dandy, des cheveux teints, des yeux verts de chat, des moustaches en croc soigneusement cirées, il est toujours tiré à quatre épingles, impeccablement vêtu.>> Quant à la musique de Christopher Gunning que j'ai réécoutée ce matin, j'aime son thème principal, le caractère mélancolique de sa mélodie, le son du saxophone, surtout dans sa version originale. Puis, il y a le reste de la bande-son, des moments musicaux plus ou moins captivants qui s'adaptent au fil des intrigues, tendus ou mouvementés avec des allusions bienvenues au thème principal. Il y a un morceau en particulier avec voix et traitement électronique qui se démarque nettement de l'ambiance globale de la partition. Assez inquiétant, il laisse imaginer une scène de meurtre un peu horrible. C'est le seul extrait qui crée cette impression, je l'aime bien d'ailleurs. Vers la fin, il y a un morceau d'action que je trouve bien construit et développé, sinon, bien que cette musique de la série Hercule Poirot me soit fort sympathique, je préfère ce que Christopher Gunning composa pour le documentaire animalier Wild Africa, ma musique préférée de lui, oeuvres de concert compris, parmi ce que je connais, cela va de soi.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22489
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Christopher Gunning (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Christopher Gunning (cinéma)   Christopher Gunning (cinéma) Empty2021-01-20, 18:46

On a du mal à se représenter Hercule Poirot autrement qu'avec David Suchet accompagné de la musique de Christopher Gunning. David Suchet correspond exactement à la description d'Agatha Christie, y compris dans sa façon de marcher à petits pas.

Peter Ustinov, malgré son talent ne répondait pas vraiment au personnage d'Agatha Christie. Il me semble avoir lu quelque part que David Suchet a tourné tous les romans d'Agatha, un peu comme Bruno Cremer pour Maigret. Il n'en manquait que quelques uns mais malheureusement il est mort avant d'avoir terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Christopher Gunning (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Christopher Gunning (cinéma)   Christopher Gunning (cinéma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Christopher Gunning (cinéma)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: