Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
Borne de jeu d’arcade Street Fighter 2 – ...
Voir le deal
272 €

 

 Harry Waldo Warner (1874-1945)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 21246
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Harry Waldo Warner (1874-1945) Empty
MessageSujet: Harry Waldo Warner (1874-1945)   Harry Waldo Warner (1874-1945) Empty2021-01-13, 18:28

Harry Waldo Warner (né le 4 janvier 1874 à Northampton - mort le 1er juin 1945 à Londres) était un altiste et compositeur anglais, l'un des membres fondateurs du London String Quartet et plusieurs fois lauréat du Cobbett Award pour sa musique de chambre.

Né à Northampton, Warner a étudié dès l'âge de 14 ans à la Guildhall School of Music avec Alfred Gibson pour le violon et Orlando Morgan pour la composition, avant d'y devenir professeur. Après avoir donné quelques récitals de violon, il s'est concentré sur l'alto.

En 1908, Charles Warwick-Evans (1885-1974) fut le chef du Queen's Hall cello et Warner fut le premier alto du New Symphony Orchestra de Thomas Beecham. Warwick-Evans a formé l'idée d'un quatuor à cordes travaillé au niveau d'un virtuose solo et s'est approché de Warner. Il était enthousiaste et alors Thomas W. Petre (deuxième violon) a été trouvé et finalement Albert Sammons, le nouveau violon solo de l'orchestre de Beecham, a été invité à diriger le quatuor.

Ils ont répété quatre fois par semaine pendant près de deux ans avant de donner leur premier concert, le 26 janvier 1910, au Bechstein Hall, en tant que "New  Quartet", jouant les quatuors de Dohnányi en ré bémol, de Tchaïkovski en ré et le quatuor fantastique n° 1 de Warner. Les critiques étaient excellentes. Le deuxième concert eut lieu en juin 1910, ceux de Debussy en sol mineur, Beethoven op. 59 no. 1, et une fantaisie de Balfour Gardiner.
Warwick-Evans suggéra le nom de «London String Quartet» et en 1911 il fut adopté. Le quatuor a donné des concerts principalement au Royaume-Uni mais s'est rendu à Amsterdam et à Paris, avec un répertoire allant de la période classique aux œuvres contemporaines - y compris Verklärte Nacht de Schonberg en présence du compositeur. Warner a également joué dans la première représentation en Angleterre de la Sonate de Debussy pour flûte, alto et harpe (à un concert de Quatuor à cordes par ailleurs de Londres) le 2 février 1917 à la  Aeolian Hall qui a pu être sa première représentation publique. Warner s'est retiré du Quatuor en 1929 pour des raisons de santé et William Primrose a pris sa place dans le quatuor.


Œuvres

Warner s'est imposé comme compositeur en écrivant un certain nombre d'œuvres sous forme de "Phantasie" - le genre de mouvement unique spécifiquement défini pour les concours de musique de chambre de William Cobbett. Le premier était son Quatuor à cordes, op 12, qui a remporté la cinquième place dans le premier concours Cobbett de 1906. Il a été suivi par son premier trio avec piano en 1907, une Fantaise op. 15 a (1913) et le quatuor op. 15b (1915).

Le Folk Song Fantasy Quartet (quatuor n° 4), op 18, basé sur une mélodie folklorique du Berkshire, Dance to your daddy, atteint un certain niveau de popularité après la guerre, ayant remporté le premier prix du concours Cobbett de 1917. Selon Herbert Antcliffe écrivant en 1920, l'œuvre "est probablement entendue plus fréquemment que toute autre œuvre de chambre par un jeune compositeur britannique, et est populaire dans le sens le plus complet et le meilleur du terme". Une représentation du Quatuor de Londres le 24 septembre 1920, accompagnée du Quatuor à cordes n° 1 en mi mineur de Frank Bridge, a été suivie par la mécène américaine des arts Elizabeth Sprague Coolidge. C'était probablement sa première audition de la musique de Bridge, dont elle a soutenu financièrement le travail pour le reste de sa vie. Mais elle est également devenue une mécène de Warner, dont le Trio pour piano, violon et violoncelle en la mineur op. 22 a remporté le premier prix au concours de musique de chambre de Mme Coolidge en 1921 à Pittsfield, Massachusetts. Le prix était de mille dollars. Le Trio, qui a ensuite été publié par Ricordi, a été enregistré par Trio Anima Mundi. La pièce à trois mouvements "montre une grande vigueur et une grande souplesse métrique, à la fois piquante et élégante, avec des notes à la fois de modèles français et de chinoiserie alors populaires ".

Il existe deux autres œuvres publiées plus tard pour quatuor à cordes: The Pixy Ring (Quatuor à cordes n° 5) op. 23 (1921), chaque mouvement étant concerné par les traditions des fées; et la Suite de style ancien (Quatuor à cordes n° 6) op. 34 (1929). Warner a également adapté le Concerto pour clarinette op 129 de Stanford pour l'alto.

Au-delà de la musique de chambre, Warner a également écrit des suites orchestrales, notamment les Three Elfin Dances, jouées deux fois aux BBC Proms en 1917 et 1924, ensuite diffusées sur la radio BBC à plusieurs reprises, et The Broad Highway: Sketches from a Tramp's Diary. Le poème "tonique" Hampton Wick op. 38, utilisant un texte qu'il a lui-même écrit sous le nom de plume «Onslow Frampton», était le vainqueur improbable du concours du Hollywood Bowl de 1932. Une Suite en Ré mineur, op 58 avec un soliste d'alto a été orchestrée par Tim Seddon à partir d'un manuscrit d'alto et de piano qui était dans la collection de Lionel Tertis et transmis à son élève Harry Danks. Il y a aussi deux opéras comiques écrits au début de sa carrière, The Royal Vagrants: a story of Conscientious Objection (1899) et Cupid's Market, ainsi que de nombreuses chansons pour solo et chœur.




https://www.youtube.com/watch?v=-Ml40KjkGns
Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Waldo Warner (1874-1945)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: